Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan

Feuille de personnage
Barre de Santé:
50/100  (50/100)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

(Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Lun 19 Sep - 19:14
One day baby, we'll be old
Ft. Ethan Murphy
C'était compliqué, cette vie. Pour la pauvre Dylan dont les mots d'ordre étaient naïveté, générosité et bonne humeur, on n'aurait pas pu trouver pire environnement. Ce "groupe" qui s'autoproclamait parfois les "Grunts Killers", qui prenait plaisir à tuer des "grogneurs". Mais pour Dylan, ces grogneurs pouvaient tout aussi bien être Juliet, ou même Heaven. Elle ne pouvait se persuader de rien, mais elle espérait qu'un jour il la retrouverait. En attendant, elle avait Josh et Bruce, même si l'ambiance n'était pas au beau fixe. Il semblait y avoir un satané froid entre ces deux là, et comme bien souvent la jeune fille n'y comprenait rien se sentait bien souvent à l'écart, comme un cheveu sur la soupe. Pourtant, elle les aimait bien ces deux là, qui l'avaient accueillie. Bon qu'elle avait un peu sauver. Enfin peut-être, à moins qu'elle n'ai fait que rajouter quelqu'un à sauver à Bruce...

Mais tout ceci était du passé. Aujourd'hui, ils faisaient partie d'un groupe de truands donc la moralité était douteuse. Bruce et Josh arrivaient à s'en accommoder, à survivre, prônant le fait que "Le nombre faisait la sécurité". Mais elle, Dylan, avait bien du mal à se fondre dans cette masse particulièrement masculine ; masculine mais surtout sans grand sens moral. Certains restaient corrects mais beaucoup la traitaient de "petite minette", de "femme". Comme si cela pouvait être une insulte. Mais elle souriait, elle détournait l'attention en prenant cela pour des plaisanterie, elle survivait à sa façon.

Le seul moyen qu'elle avait trouvé pour s'intégrer, pour faire sa part du boulot sans passer dans les trous sordides de ces mecs, tard le soir pour "faire son job de femme", c'était le bricolage. D'abord raillée, elle avait vite prouvée qu'elle était capable de faire aussi bien, si ce n'était mieux que d'autres. Cela lui avait valu son lot de moqueries, mais Dylan encaissait et faisait ce qu'elle aimait, ce qui lui vidait le crâne : démonter, chercher, comprendre, remonter, réparer, améliorer. Elle ne cessait de progresser, lisait des livres à  droite et à gauche cherchant à connaître le plus de sujet possible. Et surtout, d'être bonne, de se rendre en quelques sortes, indispensable.

Et aujourd'hui, elle avait une tache simple, mais importante : changer le moteur de la vieille Cadillac qui servait lorsque tous les groupuscules tombaient d'accord pour faire une sortie. C'était rare, mais ça arrivait, et quand c'était le cas il valait mieux que la Cadillac ne tombe pas en panne.
Alors, elle avait enfilé un vieux jeans trop grand qui lui tombait souvent sur les hanches (mais bon, on faisait avec les moyens du bord) et un tee-shirt plein de cambouis et elle avait profité des derniers rayons du soleil d'été pour aller accomplir sa mission. En pleine après-midi, beaucoup de groupes sortaient et c'était généralement le moment qu'elle préférait. C'était calme (sauf lorsque Nathan piquait une crise) et, quand le soleil lui réchauffait le dos comme aujourd'hui elle sentait presque le bonheur pointer le bout de son nez. Penchée en avant, la tête dans le capot, elle ne pensait plus qu'à la mécanique de cet engin magnifique.


_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mer 21 Sep - 12:44
Résumons, après de longues semaines dans la nature, seul au monde et abandonné par tes frères humaines, tu tombes sur cet embryon d’organisation sociale, présentée sous la forme d’un campement plus ou moins bordelique avec, se croyant à sa tête, un pseudo-dictateur. Bien évidemment, il n’ayant pu imposer aucune règle sans se faire rire au nez, pour l’instant, cela ressemble plus à la jungle où règne le plus fort qu’autre chose. De temps en temps, un type avec de plus gros bras que les autres tente un genre de coup d’état, enfin un coup de campement, mais ça ne dure jamais excessivement longtemps. De ton côté, tranquillement, tu observes. Après quelques jours, peut-être deux semaines, tu te décides à tenter ta chance à ton tour. Plus lentement, plus posément, discrètement même.

Voilà donc ton plan, rassembler autour de toi des gens dans l’optique de former un noyau solide autour d’une même idée : imposer des lois à tous, afin de s’organiser en vue de survivre. Ne dit-on pas divided we fall ? Dans un premier temps, tu prends la température auprès de survivants avec des talents particuliers, notamment un pyromane cambrioleur. Bon, il faut avouer qu’il n’était pas tout à fait facile à travailler, un tantinet rebelle, pour ne pas dire bêtement buté. Mais enfin, l’idée qui l’avait motivé était le pouvoir et la domination. Après quelques négociations, tout avait été décidé. Il doit s’armer, se préparer, essayer de recruter, tandis que toi et ton brillant cerveau avaient la lourde tâche de repérer et séduire des hommes de talent, comme des armoires à glace.

D’ailleurs, comble de la chance, il circulait dans le camp une rumeur à propos d’une jeune femme discrète, jolie et douée en bricolage. Elle n’était pas ton premier choix, mais il s’est avéré que le premier choix avait été croqué par un zombie alors qu’il s’entêtait à refuser ta proposition. Oups. Alfonso, le gentleman cambrioleur, se fichait éperdument du sexe de nos alliés, tant qu’ils étaient fiables et dignes de son respect. Tu te mis donc en chemin pour trouver cette mécano, sans trop savoir à quoi elle ressemblait et où elle se trouvait. Mais comme on dit, la fortune sourit aux audacieux, et pendant ton périple tes yeux sont divinement détournés de leur route par un séant agréable, l’avant de ce corps étant plongé sous le capot d’une voiture.

Il ne fallait pas la brusquer, pour autant, tu devais également le recruter dans ta team. Mais comment convaincre une jeune femme qu’on ne connaît pas ? Tu essaies d’apprendre rapidement, en la regardant. Elle est frêle, c’est une femme, elle doit sans doute se sentir noyée dans le camp, où la majorité des survivants sont des hommes, et surtout, des hommes assez durs pour avoir survécu. Certains ne sont pas des exemples de classe et de distinction. Mais elle est arrivée jusqu’ici, ce qui signifie qu’elle a assez de caractère pour avoir survécu (un atout selon toi) et pour ne pas se laisser marcher sur les pieds dans le campement. Ou alors, elle a un allié, ce qui compliquerait tout. Tu contourne la voiture pour arriver face à elle, il serait tout à fait triste que ton arrivée la surprenne assez pour qu’elle s’assomme avec le capot et meurt.

« Salut, j’allais te demander si c’était toi la mécano du coin mais… actuellement la question semble stupide. »

Tu passes ta main dans tes cheveux avec lassitude, ils commencent à dangereusement t’agacer à trainer devant tes yeux. Tu ne sais pas trop comment commencer la discussion, il est tout simplement impossible de lancer de but en blanc que tu souhaites imposer tes règles dans le camp et qu’elle pourrait t’aider, et ce, en échange de quelque chose… une protection par exemple ? Heureusement, ta chance n’a pas tourné et un combat éclate à quelques mètres de vous deux. Tu pousses un long soupir désabusé, remerciant silencieusement ces deux abrutis.

« Encore une bagarre… t’as pas eu trop de soucis ici toi ? »

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
50/100  (50/100)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Ven 23 Sep - 16:12
One day baby, we'll be old
Ft. Ethan Murphy
« Salut, j’allais te demander si c’était toi la mécano du coin mais… actuellement la question semble stupide. »

L’inconnu a beau prendre ses précautions, contourner la Cadillac, parler d’une voix amicale… Dylan sursaute quand même, bien trop absorber par sa tâche et si peu habituée à de qu’un Grunt killer lui parle aussi… Tranquillement. Elle en lâche sa clé qui tombe au fond de la carcasse dans de nombreux bruits métalliques, tout en laissant échapper un léger juron. Léger, parce que Dylan n’aime pas jurer, sa mère lui avait toujours dit que ce n’était pas joli dans la bouche… D’une fille. Pourtant avec de la réflexion, la jeune survivante savait bien qu’il n’était pas question de genre dans de telles envolées lyriques ; Mais on ne bannit pas d’anciennes habitudes aussi facilement. Alors elle se penche en avant, le bras gauche tendu, des mèches de cheveux venant se coller à son visage. Elle caresse du bout des doigts le métal de sa clé avant de réussir à se saisir de l’objet. Froid contre sa peau, elle le sert dans son petit poing avant de se redresser, dévoilant un visage à la joue noircie par la crasse et à la coiffure tombante. Des mèches de cheveux rebelles entoure son visage sale, qu’elle essuie d’un revers de bras, ne faisant que transférer la saleté sur un autre endroit de son corps. Elle regarde le jeune homme qui lui a parlée, le détaillant de la tête aux pieds. Bruce lui avait fait des mises en garde quant au fait de parler des inconnus après qu’elle se soit retrouvée dans une drôle de conversation quelques jours après leur arrivée. Beau visage, un sourire avenant, il semble plutôt gentil… Mais Dylan n’est pas la première à se méfier, loin de là même alors elle essaye de prendre un air sûre d’elle qui la fait surement encore plus ressembler à une môme qui imite sa grande soeur au caractère fort.

Alors qu’elle ouvre la bouche pour lui répondre, un bruit horrible d’os qui craque résonne dans le camp. Par réflexe, Dylan lève subresciptement sa clé, comme un réflexe à présent ancré en elle. Si quelqu’un la détaillait à ce moment là, cette personne aurait sûrement aperçu la peur passer dans son regard, rapide comme une brise d’été qui meurt à peine née. Très vite, son masque se calque parfaitement aux traits de son visage, effaçant la fissure. L’inconnu soupire bruyamment, rapportant l’attention de la jeune fille sur lui.

« Encore une bagarre… t’as pas eu trop de soucis ici toi ?
Ca va, disons que euh… »

Les prénoms de Bruce et Josh restent coincer dans sa gorge. Ne pas admettre que sans eux, c’est la cata. Elle avale sa salive avant de finir sa phrase avec un sourire.

Je m’en sors plutôt bien… Je suppose qu’être utile, ça aide.

Elle secoue sa clé, répondant par la même occasion à la première question du jeune homme, même s’il semblait avoir deviné.

Tu avais besoin de quelque chose ?

Après tout, ça marchait comme ça, dans ce camps. Un prêter pour un rendu, et aider ce mec pouvait peut-être lui amener quelque chose, comme c’était souvent le cas dans ce groupe. Ils étaient arrivés il y avait peu de temps avec Josh et Bruce et chacun se rendait utile comme il pouvait aux quatre coins du camps ; ils passaient donc peu de temps ensemble et il fallait avouer également qu’un peu de compagnie et une conversation… civilisée ne déplairaient pas à la jeune femme. Mais si en plus elle pouvait en tirer un avantage, elle ne dirait pas non. Il n’y aurait surement pas toujours quelqu’un pour lui venir en aide, Josh et Bruce pouvaient disparaitre à tout moment, comme chacune des personnes qui l’avait entourée depuis le début de l’apocalypse l’avait fait. Bien campée sur ses pieds dans une position légèrement déhanchée, elle faisait tourner sa clé dans ses mains en attendant une réponse.



_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mer 28 Sep - 11:51
La voir sursauter malgré toutes tes précautions te fait douter de son talent. Comment peut-elle sursauter alors que tu as fait le maximum pour être vu et entendu avant de l’aborder ? Elle ressemble à un enfant pris la main dans le sac de bonbons. Sans te départir de ton air aimable, tu profites de la baston pour ouvrir la discussion. Elle hésite mais annonce s’en sortir bien. Zut. Ce n’est probablement pas vrai mais tant pis, si elle fait en sorte de le cacher, c’est qu’elle n’est pas aussi naïve que son air presque affolé semble dire.
 
              Puisqu’elle te demande ce que tu veux, tu décides d’aborder le vif du sujet en appuyant ta hanche contre la voiture. Enfin, carcasse. Tu commences par un simple fait, on verra a sa réaction pour la suite. 
 
« Mon… partenaire et moi nous chercher quelqu’un pour nous aider. Quelqu’un avec des compétences en mécanique et en bricolage. »
 
              Dissimuler qu’elle a été ta cible parce qu’elle semblait facile à convaincre est une bonne chose. Omettre de dire que c’est pour prendre le contrôle du groupe ne semble pas non plus une mauvaise idée. Elle n’a pas l’air d’être du genre activiste politique violent, ni du genre violent tout court. Si Alfonso est imprévisible à cause de ses pulsions pyromanes, il est relativement facile à… diriger. Mais qui sait si la jeune femme accepterait de t’aider si tu lui révèles ton plan ?
 
« On aurait besoin de réparer notre matos et créer des… armes ? Tu voudrais quoi en échange ? De la nourriture ? Des médocs ? »
 
              Bon, d’accord, ça ne te tente pas vraiment de lui refiler ta bouffe, mais dans un premier temps, ce sera l’accord. Qui sait, elle pourrait peut-être devenir curieuse, et à ce moment-là, tu devras la convaincre. Mais avant, il vaut mieux apprendre à la connaître, trouver ce qui pourrait la motiver. La voir tourner sa clef dans sa main te met un peu mal à l’aise, tu souris largement en lui demandant : « Tu es sûre que tu ne vas pas lâcher ta clef et la laisser atterrir dans ma tête ? Ce serait dommage de finir comme ça alors que je peux mourir héroïquement en sauvant une jeune demoiselle des morts-vivants. »
 
              A voir sa tête, tu ne peux pas prendre son geste comme une menace, mais sait-on jamais. Surtout vu son bond précédent, elle pourrait être du type maladroit, du genre à te fendre le crâne sans faire exprès. Espérons qu’elle soit plus attentive devant son boulot.
 
« Au fait, moi c’est Ethan. Ça pourrait servir au cas où tu accepterais de nous filer un coup de main. »
 

              Au lieu d’un coup de clef à molette. Hrm... Tu lui tends la main en signe d'amitié, l'autre main dans ton dos en train de croiser les doigts.

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
50/100  (50/100)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Jeu 29 Sep - 21:09
One day baby, we'll be old
Ft. Ethan Murphy
Dylan jouait avec sa clé, manquant parfois de l’envoyer sur son interlocuteur sans vraiment s’en rendre compte. Cela l’aidait à se concentrer, un peu comme lorsqu’elle se frottait le poignet pour se détendre. Elle avait besoin de s’occuper les doigts pour s’occuper le mental, pour rester concentrer.
L’inconnu s’appuya contre la voiture salle, mais Dylan supposait que la saleté ne représentait plus grand chose aujourd’hui. Qui s’en souciait, d’être sale ? A peine on était propre qu’on redevenait sale, de toutes manières. Il fallait sans arrêt se battre, se rouler par terre, essuyer la lame de son couteau, réparer, se cacher, courir… Dylan n’avait jamais été une fille précieuse, de toutes manières. Même quand elle était bien habillée pour les fêtes ou les cérémonies, elle oubliait d’être propre et elle finissait avec une tache d’herbe sur sa robe après une roulade avec les cousins ou avec une tache de vin après être rentré dans le verre de quelqu’un. Elle avait toujours une tache, une boutonnière mal boutonnée, les cheveux en vrac. Alors s’il y avait bien une personne pour qui la saleté durant une apocalypse important, ce n’était certainement pas elle.

Mais bref, peut-être que ce mec ne s’en fichait pas, lui, avant.
Il lui expliqua brièvement la raison de sa venue : il avait besoin de quelqu’un pour bricoler. Il restait vague sur la missions, sûrement par méfiance. Dylan comprenait son attitude : ici tout se payait et dévoiler un carte majeure de son jeu pouvait s’avérer dangereux. Il lui demandait ce qu’elle voulait en échange, abordant la partie compliquée. Qu’est-ce qu’elle voulait en échange ? Dylan n’en savait trop rien en fait. Elle voulait que les gens autour d’elle arrêtent de mourir, elle voulait arrêter d’être un boulet, elle voulait revoir sa famille… Mais tout ceci, il n’était surement pas en mesure de le lui apporter. De la nourriture ? Des médocs ? Ils ne pouvaient rien stocker dans ce camps de toutes manières, alors tout ceci ne lui était pas d’un grand secours, présentement… Avec son petit de fourmi, Dylan mettait 10 ans à finir ses provisions.

Elle ne répondit pas tout de suite, affichant clairement qu’elle réfléchissait à ce qu’il lui disait. Elle dut rester silencieuse un peu trop longtemps, car il repris la parole, enchainant sur une boutade.

« Tu es sûre que tu ne vas pas lâcher ta clef et la laisser atterrir dans ma tête ? Ce serait dommage de finir comme ça alors que je peux mourir héroïquement en sauvant une jeune demoiselle des morts-vivants. »

Dylan laissa échapper un rire sincère, tout en posant sa clé sur le capot de la bagnole. C’est qu’il n’avait pas tout à fait tord, il fallait dire.

«  Désolée, ça m’aide à me concentrer, j’ai tendance à tripatouiller des trucs quand je réfléchis. Et puis, y en a pas beaucoup à sauver, des demoiselles, par ici. »

Elle fit un mouvement circulaire, montrant clairement la supériorité numérique des hommes dans ce camps.
Il enchaîne, se présente. Et Dylan lui répond encore une fois d’un sourire. C’était sympa, aussi, d’avoir une conversation amicale, non ponctuée de grognements obscènes.

« Au fait, moi c’est Ethan. Ça pourrait servir au cas où tu accepterais de nous filer un coup de main. »

Il lui tend la main, signifiant clairement qu’il est là sans mauvaise intention. Dylan regarde sa main droite, toute noire et l’essuie comme elle peut sur son pantalon, noir également. Au point ou elle en est, si elle ne ressemble pas à un panda c’est un miracle. Elle serre la main de Ethan, franchement et joyeusement.

« Dylan. et j’accepte ta proposition, mais je ne veux ni médoc, ni médicament. »

Elle marque une pause, cherchant ses mots, cherchant comment formuler sa requête. Peut-être qu’elle ira trop loin, mais après tout c’est Ethan qui a besoin d’elle et non le contraire. Si sa requête ne lui plaît pas, il aura qu’à aller trouver quelqu’un d’autres… Elle remet une mèche de ses cheveux derrière son oreille en se mordant l’intérieur de la joue. Finalement, elle se lance.

« Je veux une faveur, un joker. Tu me seras redevable, et je pourrai venir te demander quelque chose, n’importe quoi, n’importe quand. »

C’était beaucoup jouer, mais pourquoi pas après tout. Dylan ne savait pas trop d’où est-ce qu’elle tirait son aplomb présent, mais peut-être commençait-elle à apprendre, après tout. Rien ne lui disait que Ethan était un homme de confiance, de parole. Mais au pire, elle aurait aider un mec et ce n’était pas comme si elle avait 36 000 choses à faire en tant que mécano des Grunts. Chacun était bien trop occupé par ses petites affaires pour réellement se préoccuper des besoins du camp, alors elle avait beaucoup de temps libre. Bricoler un truc en plus ou en moins…
Et au mieux, elle aurait un atout dans son jeu et cela ne se refusait pas.

« Par contre, je te préviens tout de suite, je suis une vraie nulle en arme, j’y connais rien. Donc en fonction, faudra peut-être aller chercher de la doc. Avec un manuel, je peux te faire un peu n’importe quoi, mais sinon… »

S’il y avait bien deux sujets que Dylan maitrisait, c’était le bricolage et les livres. Alors, elle ne pouvait être plus sûre d’elle que lorsqu’elle prononça cette phrase, paraissant presque une autre Dylan qu’au début de leur conversation. Sûrement cela ne durerait pas, elle finirait par le suivre, se casser la gueule et rire comme une débile gênée. Mais à ce moment là, elle paraissait plus femme, plus adulte qu’elle ne l’avait jamais été.



_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mer 5 Oct - 22:17
              Tu as essayé de discuter avec Alfonso, de faire une liste de choses à prévoir dans ta tête, mais rien n’était venu. Comme si ton cerveau refusait de faire la révolution. Ou simplement était-il trop fatigué pour imaginer un autre plan tordu, pour imaginer une nouvelle idée retorse et cruelle. Peut-être que c’était ça, ce qui t’attendais, une immense lassitude et puis la mort. La solitude, la peur et la faim rendent fou, c’est un fait. D’ordinaire… mh, le terme n’est pas approprié, avant, tu étais un jeu homme épanoui, attaché à a vie et à ton cercle habituel. Les pseudo-amis, la routine, les études, les fêtes, tous les jours étaient semblables. Et sans doute que manipuler les gens avait été ta seule échappatoire à la solitude d’une vie trop morne.
 
Maintenant, les jours étaient tous différents, ce n’était jamais la même route et la seule chose semblable depuis des mois était la fuite en avant. Toujours plus vite, toujours plus loin et toujours plus en équilibre sur un rondin de bois peu stable. Et, à ton grand étonnement, un jour tu t’es réveillé en n’ayant plus la volonté de vivre. Pour la première fois, tu as posé ton front sur tes genoux, en serrant les dents pour ne pas penser à ça. A la peur, à la faim, à la solitude, à la colère, à la mort. La mort qui est partout et, même si tu regardes Dylan, elle est morte, elle aussi. Aujourd’hui, demain, dans un an, elle sera morte et toi aussi. Malgré ton sourire calme, dans ta tête c’est la panique. Elle n’est plus tout à fait humaine, sa main qui pose la clef sur le capot se décharne, elle devient maigre, pâle et bientôt on se voit que ses mâchoires qui claquent quand elle parle.
 
              C’est avec toute ta maîtrise de toi-même que tu n’enlèves pas ta main quand ses doigts squelettiques s’approchent des tiens. Lorsqu’ils entrent en contact, l’illusion se disperse comme un mauvais rêve. Tu secoues brièvement la tête pour chasser les sueurs froides qui descendent le long de ton dos et écoute sa proposition. D’accord, c’est étrange comme deal, c’est risqué mais…
 
« ça me va, mais rassure-moi, tu n’es pas en train de me proposer de passer un accord… subversif ? »
 
              Tu lui fais un clin d’œil un peu stupide, trop heureux de discuter avec Dylan et non son crâne plein de muscles en décomposition. D’accord, c’est limite grossier, mais ce n’est pas avec les autres survivants que tu vas faire des blagues aussi nazes. Il faut profiter de chaque moment de détente, de chaque opportunité pour souffler. Faire le plein d’humanité et repartir pour un tour à imaginer comment tuer le leader fantoche du camp. Ta vie est un rêve.
 
              Et puis, au pire, elle jouait avec le feu, si son service ne te convenait pas, il te suffisait de ne pas le faire. C’était un dernier recours, car il était mal vu de ne pas payer son débiteur, même si c’était une jeune femme de quarante kilos tous mouillés. Le camp avait ses règles : la loi du plus fort et les dettes sont les dettes. Alfonso pouvait facilement s’occuper de lui procurer ce qu’elle aurait pu désirer.
 
              Une chose est sûre, Dylan sait de quoi elle parle. S’il lui fallait des livres il y a toujours la possibilité de charger quelqu’un d’aller en chercher où d’y aller par toi-même, après tout, la bibliothèque n’est pas loin.
 

« Alors Dylan, nous avons un accord ? Pour l’instant, je n’ai pas grand-chose sur moi à te confier pour commencer, tu réfléchis à l’essentiel, le plus urgent à obtenir. Mais si ça ne te dérange pas, je peux repasser plus tard ou un autre jour avec mon fusil. Il s’est enrayé et j’ai forcé bêtement dessus. Tu pourras y jeter un œil directement où il te faut des documents ? »

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
50/100  (50/100)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mer 5 Oct - 22:47
One day baby, we'll be old
Ft. Ethan Murphy


Jet d'un dé du destin !


_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King


Dernière édition par Dylan Reeves le Mar 18 Oct - 18:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mer 5 Oct - 22:47
Le membre 'Dylan Reeves' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
50/100  (50/100)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mar 18 Oct - 18:19
One day baby, we'll be old
Ft. Ethan Murphy

« ça me va, mais rassure-moi, tu n’es pas en train de me proposer de passer un accord… subversif ? »

Dylan sourit, peu sure de ce qu’il entend exactement par « subversif ». Il pense qu’elle va se jouer de lui ? A cette idée, la jeune fille se sent prise d’un sentiment d’horreur, comme survenu d’une époque lointaine, d’un temps où vraiment, c’était pas gentil d’être méchant. Elle s’apprête à démentir lorsqu’il lui fait un clin d’oeil, la soulageant immédiatement. S’il rigole, il n’y a plus de problème dans ce cas. A moins qu’elle ait encore tout compris de travers ? Beaucoup trop habituée à ce genre de situations, elle reprend cependant contenance le temps d’un battement, à peine, affichant un sourire non moins sincère.

« Alors Dylan, nous avons un accord ? Pour l’instant, je n’ai pas grand-chose sur moi à te confier pour commencer, Il marque une pause, semblant réfléchir.. Mais si ça ne te dérange pas, je peux repasser plus tard ou un autre jour avec mon fusil. Il s’est enrayé et j’ai forcé bêtement dessus. Tu pourras y jeter un œil directement où il te faut des documents ? »

Dylan l’observe, réfléchissant à ses paroles et à la tournure de cette après-midi. Ce qui devait être à la base un moment tranquille en tête à tête avec la mécanique se retrouvait être une entrevue d’affaire avec un inconnu. Intéressant.

« On a un accord. Je pense que tu peux repasser dans quelques heures, le temps que je finisse ce que j’étais en train de faire. » D’un mouvement de tête infime elle désigne la voiture au capot ouvert à ses côtés en s’essuyant la joue d’un revers de main, ne faisant qu’étaler la tache noire qui s’y trouve. « Je sais pas si tu sais où est ma… heu… Maison ? Bref, c’est par là… »

Elle se rapproche d’Ethan, le frôlant presque, dans le seul bute de lui indiquer un moyen simple pour accéder à l’endroit où elle réside en compagnie de Josh et Bruce. Maison était un bien grand mot mais elle ne savait comment désigner l’hybridation entre bâtiment, tente et bidonville dans laquelle elle évoluait depuis plusieurs semaines. Alors que son doigt pointe en direction d’un coin du camp, un mouvement sur leur droite lui fait tourner la tête vivement. Elle s’attend à voir débarquer un ivrogne ou une énième personne cherchant le conflit et pourtant, c’est bien un mort vivant qu’elle voit s’approcher, lentement mais sûrement. Ses yeux s’écarquille alors que son sang se glace. Elle commence déjà à regarder de tous côtés. Elle doit trouver quelque chose pour se défendre, une arme, n’importe quoi ! Alors qu’elle avait posé sa clé sur la capot de la voiture un peu auparavant, elle se maudit de cet acte non réfléchit. Elle a peut-être failli éborgner son nouveau compagnon, mais maintenant elle risque d’y passer. Derrière le mort, une bande de trois gros bras se bidonne en voyant la terreur sur son visage. Elle serait peut-être en colère si la surprise et la terreur ne prenaient pas le dessus. Affolée, elle s’empare de sa clé et la jète de toutes ses forces en direction du zombie.

[Jet de dé de réussite :
Dé : 4
Compétence C-à-C : 30 ; +3
Résultat : 7 ; FAIL]


Bien sur, sa réaction excessive n’est on ne peut plus débile. Désarmée, elle ne peut qu’entendre les connards d’en face rire de sa maladresse avant de pousser un petit cri lorsque son arme les frôle.


_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King


Dernière édition par Dylan Reeves le Mar 18 Oct - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mar 18 Oct - 18:19
Le membre 'Dylan Reeves' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 74
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mar 18 Oct - 21:57
Il est seul, mordu dans le coin depuis un petit moment, il erre sans autre but que de trouver un autre humain frais à contaminer et dévorer. Il se dirige avec curiosité vers le camp en entendant le timide brouahah qui résonne dans l'endroit. Il n'y a aucun obstacle qui l'arrête, et il se dirige tout droit vers la personne la plus proche : Dylan.

Le projectile qu'elle lance vers lui ne l'atteint même pas. Imperturbable, il continue vers sa proie, en tendant les mains vers elle. L'odeur de pourriture est forte lorsqu'il se met à grogner férocement en tendant les bras vers elle. Plus que quelques pas et il pourra accrocher la jeune fille pour venir déchiqueter sa chair fraîche.

Pourtant il perd maladroitement l'équilibre avant même de pouvoir lui mettre la main dessus. Un trou qui se trouvait là sans doute. Il n'a pas assez de réflexe pour se rattraper et s'effondre devant la pauvre fille désarmée. Qu'importe, il continue plus lentement sa course et se met à ramper dans l'espoir d'attraper la cheville appétissante de Dylan, sans prêter attention aux autres qui l'entourent.

_________________
Hunger.


Dernière édition par Les Zombies le Mar 18 Oct - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mar 18 Oct - 21:57
Le membre 'Les Zombies' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 1
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mer 19 Oct - 10:09
La jeune femme écarquille les yeux et à la regarder, tu te dis que soit elle n’a pas compris comme il faut, soit elle est du genre bonne sœur. Tu fais une croix sur l’humour salace, visiblement c’est pas son rayon et toi, tu as perdu la main. Fugacement, tu t’imagines la faire tourner en bourrique avec des remarques plus tordues les unes que les autres, mais tout compte fait, ce n’est pas forcément le bon moment. D’un autre côté, ta petite voix diabolique te murmure que ce ne sera plus jamais le moment et qu’il faut vivre la vie à fond. Surtout quand elle risque d’être courte.
 
Quand elle se barbouille le visage de cambouis, tu es presque pris d’envie de lui frotter la joue très fort avec ta manche, comme toutes les mères le font. Il faut juste espérer que Dylan n’a pas vu ton mouvement de main et qu’elle ne va pas s’imaginer que le grand et beau Ethan n’est qu’une mère poule. Tu suis son mouvement du regard vers sa « maison », avec une pointe de jalousie. Une maison, c’est un endroit chaleureux, avec des gens en qui on a confiance. Dylan avait réussi à trouver ce genre de chose alors que tu avais cru que pour survivre, il fallait se servir du plus faible et écraser les autres. Avant, être seul n’était pas un problème parce qu’au fond, on était jamais seul, tu entendais par la fenêtre l’animation de la rue, ton téléphone contenant assez de numéros pour prévoir une sortie en une minute et il n’y avait rien, absolument rien qui soit aussi écrasant que le danger de se faire sauter à la gorge par sa voisine. Maintenant, tu ne cracherais pas sur une demi-heure de discussion avec cet idiot de Sam.
 

La petite blonde te frôle, ç’aurait pu être sensuel si le campement n’exaltait pas d’une odeur dégoûtante et si vous n’étiez pas sales et barbouillés de boue et de cambouis. Tu plisses les yeux pour trouver son logis puisqu’elle n’a fait que pointer du doigt une direction mais avant d’avoir pu poser la moindre question, tu l’entends s’agiter et t’aperçois que le camp est soudainement silencieux. Dylan est complètement paniquée et un zombie s’approche dangereusement de vous, les deux seuls idiots à avoir continué à babiller pendant que le zombie pénétrait dans le camp. Foutus égoïstes, te voilà face à un mort-vivant, aux côtés d’une jeune femme en totalement angoisse. Dans son élan, elle lance sa clef, que tu comptais saisir pour lui asséner sur le crâne, et loupe carrément son lancer. Les rires fusent, mais le monstre ne se détourne pas pour autant, il nous a flairés maintenant. 

[Dé de réussite : 
Vol : 14 + 2 = Réussite totale 
CàC : 11 + 2 = Réussite de justesse] 


Comme un abruti, tu es venu sans armes, pas de M-16 donc, bien caché à l’abri des convoitises dans ton espèce de tente. Tu lances un regard à la ronde, un type assez proche tiens négligemment sa hache, il est à deux grandes foulées de vous. Un regard au zombie t’apprends qu’il s’est vautré et rampe vers Dylan, tu passes ton bras devant elle et la force à reculer d’au moins trois pas avant de t’élancer vers l’homme à la hache. Un coup de pied dans le tibia et tu saisis l’arme. Il pousse un cri outré mais le manche en bois flanqué dans son plexus l’aide à faire le deuil. Pas de temps à perdre, tu voulais une demoiselle en détresse, tu en as une !
 
Deux foulées plus tard, tu lèves bien haut la hache, un peu trop lourde à ton goût, vise à peu près le crâne et la laisse retomber. Ça passe juste, tu sens qu’un os est tranché mais c’est celui de la nuque. D’après toi, ça suffit à le tuer pour de vrai cette fois, mais par mesure de précaution, tu gardes les yeux fixés sur lui, et aussi parce que tu as le cœur qui bat à 10.000 à l’heure. Le choc du coup remonte lentement, de tes mains jusqu’à ta mâchoire, comme si tes os étaient de verre et qu’ils allaient se briser.
 
« Dylan ? Tu vas bien ? »
 
              Tu t’offres le loisir de l’examiner, de bas en haut, cherchant une morsure ou des griffures. Mais elle a l’air intacte et tu te laisses aller à soupirer de soulagement. Ta mécano est saine et sauve. 

_________________
#0000cc



Dernière édition par Ethan Murphy le Mer 19 Oct - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mer 19 Oct - 10:09
Le membre 'Ethan Murphy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 14, 11
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
50/100  (50/100)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Sam 29 Oct - 15:14
One day baby, we'll be old
Ft. Ethan Murphy

NENUFAR ! Dylan t’es trop conne.

Alors qu’elle lance sa clé et se ridiculise tout en les mettant en danger, Dylan ne peut s’empêcher de s’en vouloir et de se rabaisser instantanément. Pourquoi est-ce qu’elle avait cette manie de balancer ses armes, comme si elle était une espèce de super-héro du lancer ? Elle sent ses poumons se contracter alors que le zombie s’écrase lamentablement devant elle, claquant ses mâchoires à quelques dizaines de  centimètres de ses chevilles. Elle recule, butte sur Ethan, paniquée et haletante. Alors qu’elle cherche quoi faire, les rires gras des connards en face d’eux raisonnant à ses oreilles, elle reste pétrifiée, apeurée, paniquée.

Heureusement, Ethan est bien plus intelligent, bien plus vif. Il contourne la jeune fille et étale un grand costaud dont le rire meurt immédiatement alors qu’il s’écroule au sol, suffoqué. Il se recroqueville sur la terre humide, maculant sa chemise de bucheron de tâche maronnasses. Ethan n’hésite pas. Dylan est assise sur le capot de sa voiture en cours de réparation, pleurant comme une gosse de dix ans. Minable. Elle qui pensait avoir gagné en maturité, en expérience, il suffit qu’elle passe quelques jours tranquille pour recouvrer toute sa naïveté et sa fragilité. Le mort claque, grogne, veut manger.

Au moment même où l’arme d’Ethan entame la nuque dégagée de la menace, un long gémissement passe les murailles buccales de Dylan. Eraillée, on ne sait plus si ses sautes de respirations sont du à ses sanglots paniqués ou aux conduits rétrécis de ses poumons. Les grognements cessent, tout comme les rires des imbéciles entourant leur ami à terre.

Dylan ne voit rien, ne comprend rien, le regard embué, le cerveau embrumé. Elle a encore fui, elle a encore agi comme une enfant à protéger, elle a encore mis quelqu’un en danger. Ethan se tient à côté d’elle, la détaillant de gaut en bas la prenant surement pour une folle. Elle sait ce qu’il se dit, qu’elle n’est qu’une nana hystérique, qu’elle est un boulet. Pourtant, il lui demande si elle va bien, et Dylan ne sait plus si c’est de la sympathie ou de la politesse. Elle se décale sur son capot pour s’écarter du mort à présent vraiment mort et elle s’appuie sur le bras de Ethan pour descendre de son perchoir, honteuse. Tout ce qu’elle arrive à sortit est un maigre « désolée », non moins sincère. Elle a honte et elle ne sait pas comment le regarder en face, lui qui doit sûrement regretter d’avoir essayer d’engager une bonne à rien comme Dylan.

De l’autre côté de la scène de crime, les trois copain de l’éclopé à qui appartenait anciennement la hache ne semblent pas content. Mais la jeune femme de voit rien. Rageuse, elle shoot dans la tête en décomposition. Aucune préméditation, juste un geste pour se défouler.

[Dé de réussite : vers les trouducs ou non ?
Dé : 16
Compétence C-à-C : 30 ; +3
Résultat : 19 ; réussite totale]


Elle ne contrôle rien. Alors que son pied touche le crane poisseux, un dernier sanglot passe ses lèvres. Elle ne relève même pas la tête pour voir ou la tête atterrit, il n'y avait aucun but, aucune piste d’atterrissage, juste sa honte, sa peur et son découragement. Alors, quand les trois lourdauds poussent à nouveau un cri, suivi d'une insulte, Dylan sent qu'elle a à nouveau fait une connerie. Elle s'essuie les yeux d'un revers de manche et lève le regard, juste à temps pour les voir s'approcher d'eux, l'air revêche. Entre la hache volée et le bowling de crâne, cela s'annonçait plutôt mal, non ?


_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King


Dernière édition par Dylan Reeves le Sam 29 Oct - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Sam 29 Oct - 15:14
Le membre 'Dylan Reeves' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 16, 20
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Ven 4 Nov - 11:44
Assise sur le véhicule, elle ressemble plus à un enfant qu’à l’adulte sûre d’elle qui avait semblé apparaître quelques instants plus tôt. Tu ne bouges plus à présent, un doute planant au-dessus de ta tête. Est-ce le bon choix ? Comment est-ce que tu vas faire pour obtenir une arme de cette fille qui chouine au premier zombie venu ? A la réflexion, il te suffit, avec Alfonso, de la garder dans le camp, mais il aurait été préférable d’avoir quelqu’un qui puisse à la fois vous aider et couvrir tes arrières.

Elle s’appuie sur toi pour descendre, mais tu ne fais aucun geste pour l’aider, la main sur ta hache, tu hésites à la laisser là, qu’elle retourne à sa vie tranquille dans le camp. Mais ça, c’est sans te douter qu’elle a un don incroyable pour se jeter dans le premier problème venu, à se demander comment elle a survécu jusque-là. Tu n’as ni frère ni sœur, mais si Dylan devait se rapprocher d’un quelconque lien familial pour toi, ce sera la petite sœur. Celle qui a une voix insupportable, qui fait toutes les bêtises, qui est bête et qui a de la morve au nez mais qu’on aime bien quand même. A peu près un jour par an, voire moins. La petite blonde murmure une excuse et fixe le sol, comme si tes yeux avaient la faculté de transformer quelqu’un en statue.

Derrière toi, ça commence à redevenir bruyant, le propriétaire de la hache semble vouloir récupérer son bien et toi… toi tu voudrais éviter les ennuis et garder la hache. Avant d’avoir pu te retourner pour en discuter plus ou moins calmement, Dylan décroche un coup de pied rageur dans la tête du zombie et tu penses très clairement, à cet instant précis, court mais très très long, « mon dieu, quel malheur elle va encore nous attirer ? » Et en effet, en suivant la tête des yeux, tu la vois exécuter un magnifique strike dans les jambes du type à qui tu as volé la hache, et le faire tomber face contre terre. Il pousse un juron très bruyant et très vilain en se relevant, plein de boue. Il n’a plus du tout l’air d’accepter la discussion, et c’est plutôt une bonne chose parce que, de toute façon, tu es en plein fou rire.

Ils s’approchent droit vers vous, l’avantage c’est qu’ils ne sont pas armés, le désavantage… enfin, les désavantages que tu dois te farcir c’est Dylan avant tout, et aussi le fait qu’ils soient trois. Ils avancent, l’air décidés, les deux premiers continuent leur route tandis que le troisième s’arrête pour ramasser la clef à molette de Dylan, et ça te fait donc un troisième désavantage. Le premier te fonce dessus et te bouscule en t’intimant l’ordre de la fermer, poing serré et visage rouge. L’autre s’avance de toute sa hauteur devant Dylan pour la bloquer contre la voiture. C’est à ce moment précis que tu regrettes que le voleur ne soit pas là pour foutre le boxon et vous permettre de fuir.

« Ecoutez les gars, vous allez laisser la miss tranquille, d’accord ? »

Tu essaies de sourire gentiment, mais après que le type ait essayé de te saisir la gorge, il devient évident que parlementer ne servira à rien. Autant utiliser ce temps à bon escient.

[Dé d'esquive du ninja -> 1... bon...]


Dans un premier temps, il s'agit donc d'éviter de mourir asphyxié. Tu essaie de te soustraire à cette énorme paluche qui approche en reculant, mais le véhicule t'en empêche. La poigne du type te rappelle combien l'air est vital, mais tant pis, tu décide quand même de passer à l'étape deux de ton plan mentalement construit à la va-vite.

[Dé de CàC : 16 + 2 = Réussite totale, hell yeah]

Tu remontes rapidement ta prise sur le manche de la hache et lui assène un coup bien senti dans le plexus. Sauf que voilà, c'était le mauvais coté de la hache, et le haut de la lame s'enfonce goulûment dans le ventre du balourd. Rien de bien sérieux jusqu'à ce que tu manques d'air et laisse tomber ta main et la hache par la même occasion. Si ces amis ne se dépêchent pas, il risque d'y laisser sa peau... et ses intestins.

"Dylan ! Tu saisis sa main au vol et l'entraîne à ta suite, en zigzaguant entre les types d'abord, puis les spectateurs, C O U R S !!"

[Dé de fuite : 16 + 2, réussite totale, en espérant que Dylan aussi va y arriver]

_________________
#0000cc



Dernière édition par Ethan Murphy le Ven 4 Nov - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Ven 4 Nov - 11:44
Le membre 'Ethan Murphy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 1, 16, 16
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
50/100  (50/100)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Dim 6 Nov - 23:07
One day baby, we'll be old
Ft. Ethan Murphy

Alors que la tête du macchabée s’envole telle une balle de baseball prêt à faire un home run, Dylan sent déjà les ennuis arriver. Celle-ci part s’écraser lourdement sur l’un des rigolos, provoquant des cris de surprise et dégout. Avant que les insultes ne commencent à fuser. Dylan connaît bien cette situation, celle où elle a encore fait une connerie et où elle se fait généralement engueuler. Oui mais voilà, aujourd’hui il n’est plus question de se faire remonter les bretelles mais de rester en vie. Alors, quand les gros bras se dirigent vers Ethan et elle, son coeur manque un battement. Le mec à terre se relève; plein de boue alors qu’Ethan à côté d’elle explose de rire. Elle sourit un peu, ne comprenant pas vraiment pourquoi. C’est drôle ? Ca les a pas foutu dans le pétrin ?

Pourtant, très vite, la réalité rattrape la fine équipe. Deux d’entre eux foncent sur Dylan & Ethan alors que le troisième ramasse la clé jetée par Dylan. La jeune fille se mord les lèvres, bien trop consciente du bordel qu’elle vient de créer. Comme si ils avaient besoin de se créer des ennemis. Le premier fonce sur Ethan alors que le deuxième bloque Dylan contre la voiture, se laissant presque tomber sur elle. Ethan proteste, demande à ce qu’ils la laissent tranquille alors qu’elle est évidemment la raison de leur… mésaventure. Dylan se tortille, n’appréciant guère la situation alors que Ethan est pris à la gorge. En un instant, tout bascule. D’un mouvement de hache limité, Ethan ouvre le ventre de son agresseur. Dylan comprend que c’est le moment : maintenant ou jamais.

[Dé de réussite : Se libérer de son agresseur
Dé : 13
Compétence C-à-C : 30 ; +3
Résultat : 16 ; réussite totale]


Peu libre de ses mouvements, tout ce qu’elle arrive à faire c’est balancer son genou dans les parties intimes de son coinceur. Celui-ci se plie en deux en gémissant, tombant à genoux sur le sol. Dylan le regarde s’écraser, ignorant la tache de sang qui tâche la chemise de l’adversaire d’Ethan. Ce dernier lui prend la main.

« Dylan ! Cours ! »

Elle sait qu'il a raison, qu'il faut prendre ses jambes à son cou. Elle sert fort les doigts d'Ethan entre les siens et s'élance à sa suite. Pourtant, ils ne vont pas bien loin.

[Dé de réussite : Fuite
Dé : 6
Compétence C-à-C : 32,5 ; +3
Résultat : 9 ; Echec, de peu]


Alors qu'ils entrent dans la foule s'étant rassemblée suite au grabuge provoqué, Dylan sent quelque chose de dure contre son pied, la faisant trébucher et partir à la renverse, tombant à moitié sur Ethan. A côté, quelqu'un ricane, visiblement bien content de sa blague, de son croche-patte.


_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King


Dernière édition par Dylan Reeves le Dim 6 Nov - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Dim 6 Nov - 23:07
Le membre 'Dylan Reeves' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 13, 6
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Sam 19 Nov - 15:03
Du coin de l’œil, tu vois que Dylan s’en sort bien, la jeune femme utilise l’attaque classique pendant que toi tu dois jongler entre un flot de sang et une envie forte de vomir. Tu viens d’éventrer, enfin presque, un mec. Non, vraiment, il y a des limites à ce que tu peux supporter. En fait, jeter quelqu’un d’un toit, pousser une fille dans les zombies, abandonner ses camarades, c’est… facile. On ne se retourne pas. On s’en va, on continue sa route comme si on n’était pas le meurtrier.

On détourne les yeux.

Mais là, le type se vide de son sang, les yeux grands ouverts dans une totale incrédulité. Un meurtre de sang-froid, les yeux dans les yeux. Pas de surprise, pas de sourire, de faux-semblants. Il est arrivé en voulant lutter, te tuer et au final, tu as répondu avec la même violence. Un vertige te saisit. Un instant, il a ta hache dans le ventre, l’autre, tu te secoues pour entraîner Dylan à ta suite. Un moment, il faudra payer l’addition, elle sera salée, coupante, dure, mais pour l’heure il faut survivre.

Votre course héroïque ne dure pas bien longtemps, visiblement la foule, excitée par le sang, veut voir se conclure le combat. Tu te sens pris de nausée, Dylan t’a lâchée en tombant par terre et tu entends ton sang battre à tes tempes. L’urgence de la situation manque de te rendre cinglé, tu as envie d’empoigner ses épaules, la relever et lui hurler dessus, mais… Mais y a pas le temps, ils sont déjà sur vous et la gamine est toujours vautrée par terre. Et là, tu comprends qu’elle n’a jamais cherché ça, mais elle l’attire. Pas foutue de toucher un zombie en visant, elle arrive pourtant à envoyer rouler une tête pile poil sur un survivant.

Des mécano y’en aura d’autres, et ta conscience semble pourvoir supporter une petite trahison de plus, alors tu formes rapidement un plan. Dans un premier temps, tu vas agiter ta hache dans tous les sens pour laisser un petit répit à Dylan histoire que peut-être sa chance refasse surface. Ensuite, quel que soit les faits et gestes de la jeune femme, tu vas courir pour ta vie.  

"Bonne chance."

[CàC 10 + 12 = réussite de justesse]

"Hé, les gogoles, regardez ça !"

Tu agites la hache juste sous leurs nez, l'un se retrouve avec une balafre sur la joue et le nez et l'autre sur le torse. Et maintenant, cours Forest.

[Fuite 14 + 2 = Réussite totale, hell yeah]

Sans un regard pour la fille, tu files à l'anglaise, sans prévenir, comme ça d'un coup et tu sèmes facilement tes poursuivants, qui ne sont plus vraiment en état de faire les malins, de toute façon. Sans une pensée non plus pour Dylan, tu files te cacher dans une petite bâtisses.

_________________
#0000cc



Dernière édition par Ethan Murphy le Sam 19 Nov - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Sam 19 Nov - 15:03
Le membre 'Ethan Murphy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 10, 14
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
50/100  (50/100)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mar 22 Nov - 16:34
One day baby, we'll be old
Ft. Ethan Murphy

Dylan s’écroule comme une masse alors que son pied butte contre une basket. Mains en avant, elle s’écorche les paumes lorsqu’elle retient son corps entier de s’écraser au sol. Son genoux butte contre un cailloux et déjà elle sent un léger liquide chaud humidifier son articulation. Et merde. Même pas fichue de s’enfuir… Si Dylan avait voulu impression le jeune homme, c’était raté. Entre ses réactions décousues et maladroites et sa tendance à faire de la merde, elle venait de le faire fuir à coup sûr… et Dylan n’aurait jamais cru penser aussi juste. Ethan la regarde, encore sur ses jambes. Il ne fait pas mine de l’aider, il ne fait que la regarder.

« Bonne chance. »

Sur le coup, la jeune fille ne comprend pas. On ne l’a jamais abandonnée encore, du moins pas comme ça. Et pourtant aujourd’hui marque la fin de son enfance, peut-être. Certains l’abandonneront encore, elle, ce maillon faible, ce boulet. Ethan n’hésite pas, Dylan peut le lire dans son regard. Il va se barrer et elle va devoir se démerder avec les trois caïds. Ethan hurle, s’agite, bouge sa hache. Peut-être la jeune fille l’a mal jugé ? Peut-être a-t-il simplement décidé d’arrêter de fuir et de se battre ? Tu parles. Il fait un moulinet avec son arme volée, abîmant e énervant encore un peu les trois affreux avant de simplement s’enfuir comme un lâche. A moins que ce ne soit comme une personne intelligente ? Dylan ne sait plus trop, toutes ces notions d’éthique et d’intelligence se mélangent aujourd’hui.

Elle se relève alors que Ethan lui tourne le dos et termine sa course. Sans réfléchir plus que cela, elle s’élance à sa poursuite. Elle n’est pas en colère, juste apeurée, juste terrorisée.

[Dé de réussite : Fuite
Dé : 16
Compétence Fuite : 32,5 ; +3
Résultat : 19 ; réussite totale]


Ses jambes la portent comme jamais alors que le sang s’écoule le long de son tibia, chaud et poisseux. Rien de grave, il lui suffira de nettoyer sa peau et d’attendre que cela passe.
Quant à Ethan, qu’il ne s’aventure pas à revenir lui demander de l’aide. Enfin, elle pense cela sur le coup, mais avec Dylan on ne sait jamais. Vivra-t-elle un jour une expérience qui la guérira de sa naïveté et de sa bonté à toute épreuve ? Il ne faut jamais dire jamais.
Derrière elle, la foule se referme sur ses poursuivants. Elle tourne à l’angle et disparaît dans le camps.


_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King


Dernière édition par Dylan Reeves le Mar 22 Nov - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Mar 22 Nov - 16:34
Le membre 'Dylan Reeves' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 16, 14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: (Sept.2025) One day baby, we'll be old ft. Ethan   
Aujourd'hui à 21:14
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» La danse des sept voiles...
» Baby Deoxys alias Deox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: Oakland, ville contaminée :: East Oakland :: Camp Grunts Killers-