Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Shopping entre zouz — La rivière et l'ours

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 81
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Shopping entre zouz — La rivière et l'ours   
Ven 23 Sep - 17:28
Shopping entre zouz
River & Max

Quand il avait été question d’aller chercher des provisions dans le centre commercial de l’île d’à côté et qu’il manquait un volontaire, je n’avais pas réfléchi deux minutes avant de m’avancer, sûr de moi. Toutes les sentinelles étaient présentes et il était juste hors de question que Reii y aille. Alors, ce serait moi.
Le landing shopping center était tout proche du campement, mais celui-ci était apparemment encore infesté de morts, par endroit. Cela signifiait deux choses : il restait probablement de nombreuses ressources non pillées… Et c’était dangereux. Mais, j’en avais vu d’autres et puis il semblait que ce River n’était pas une chiffe molle. Je n’avais fait que le croiser, l’apercevoir. On avait du échanger quelques mots à l’oscar’, quand il rentrait de mission ou quand on se croisait dans le camp. Mais je ne connaissais pas ce mec… Et c’était lui qui formait Reii. Alors, je ne pouvais m’empêcher de ressentir de la méfiance : était-il assez bon ? Ferait-il attention à elle si elle risquait quelque chose ? Etait-il réellement un survivant ou bien un simple tas de muscles ? Je gardais mes questionnements pour moi. Ce n’était pas comme s’ils étaient réellement justifiés après tout… Mais c’était plus fort que moi.

On était donc parti du camp tôt dans la mâtiné, échangeant le strict minimum à la fois parce qu’on ne savait pas trop quoi se dire, je crois, mais aussi par prudence. Dans ce clair obscur qui s’éclaircissait de minute en minute il valait mieux être rapide et surtout discret. Nous avions donc traversé un bon bout d’Alameda Island en passant par de nombreux quartiers résidentiels à présent abandonnés qui me donnaient le cafard avant de rejoindre la deuxième île par la Doolittle Drive. Des familles grognaient lorsque l’on s’approchait trop de « leur » voiture et je les ignorais royalement. Une autre fois, une autre mission pour ces voitures… Island Drive remontait ensuite directement vers le Harbor Bay landing shopping center. J’attrapai alors ma hache, jusqu’ici coincée dans mon dos, franchissant la frontière du monde exploré par le Humanity Camp. La rue semblait dégagée et le soleil était haut dans le ciel (Environ 9 A.m.) éclairant les carcasses de voitures restées coincées dans ce bordel. Je retournais dans ma tête mes pensées, cherchant la meilleure façon d’amener le sujet avec cet inconnu donc je ne connaissais rien des réactions. Ne pas le brusquer, ne pas m’énerver, ne pas faire passer mon message de travers… Tout était si compliqué !
Avant, je balançais deux, trois vannes puis l’étranger devenait mon copain. Pas de pression, pas de question de morts, pas de problème… Tout ceci m’avait sûrement fait grandir, mais je sentais qu’autre chose avait changé, un je ne-sais-quoi qui n’avait rien à voir avec de la maturité. Une rage, une peur qui me rendait parfois acide et tranchant, deux mots que je n’aurais jamais pensé capables de me qualifier.

Quand enfin le parking du centre commercial apparut, les mots franchirent mes lèvres, sûrement plus âcres que je ne le voulais initialement…

« Écoute, je vais être direct, Reiiko, la nana que tu formes… Je l’aime vraiment beaucoup. Alors je préfèrerais qu’il ne lui arrive rien. »

Je n’avais pas vraiment pris la peine de le regarder, concentrer sur les alentours, sur ce qui pouvait en surgir à tout moment, sans bruit. Je lui jetais tout de même un regard pour jauger la température.


_________________
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
109/140  (109/140)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 80
Age : 18
Liens importants : Présentation
Fiche de compétences
Inventaire
Fiche de liens


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Shopping entre zouz — La rivière et l'ours   
Jeu 29 Sep - 13:01
Shopping entre zouz
River & Max

Je ne sentais vraiment pas la mission d’aujourd’hui. Je ne sais pas pourquoi ça puait le guet-apens. Premièrement parce qu’un centre commercial rempli de rôdeurs, ça puait les pièges à chaque tournant de couloirs et que deuxièmement je ne me retrouvais pas avec mon padawan habituel, mais avec son « grand frère de cœur ». J’étais d’accord sur le fait que d’emmener ce petit truc aux cheveux bleus dans un endroit si dangereux était quelque chose d’inconscient, mais étais-je vraiment obligé de me retrouver avec ce mec, qui allait à coup sûr me faire le discours du grand frère protecteur ?  Bon tant pis, ce n’était qu’un mauvais moment à passer, l’endroit où nous allions n’était pas de tout repos et j’espère qu’il serait à la hauteur. J’étais le premier arrivé à l’entrée du camp afin de récupérer mon couteau et ma batte de baseball. J’avais laissé tomber l’idée de prendre un flingue étant donné que la dernière fois j’avais fait plus de mal que de bien avec ce dernier. Enfin bref. Une fois les politesses de routine échangées, nous nous mettons en route. Le centre commercial n’est pas très loin du camp, je dirais à vue de nez, une petite demie heure de marche. Alors que le soleil se levait, nous rentrions dans la zone inexplorée par les ravitailleurs du city camp. J’imitais donc mon compagnon de route, qui n’avait toujours pas décroché un mot par ailleurs, en prenant ma batte de baseball en main. J’observais alors sa hache et imaginais les dégâts qu’une telle arme pourrait infliger. J’observais en suite les carcasses de voiture et les dégâts qu’avait produit cette apocalypse. Je baissais donc les yeux en continuant mon chemin. Si j’avais été seul j’aurais probablement libéré tous ses pauvres gens de leurs sorts, mais nous étions pressés et nous avions une mission importante à accomplir.  

C’est seulement une fois arrivé sur le parking de lieu recherché que Maximilian entamait la conversation avec un sujet que je redoutais tant. Je ne sais pas si je le redoutais ou si c’était juste quelque chose m’exaspérait. Si ce type n’avait pas confiance en moi c’était son problème, puis il n’avait qu’à la prendre en apprentie « sa Reiiko qu’il aime vraiment beaucoup » s’il n’était pas content. Je n’avais vraiment pas envie de me prendre la tête avec ce type, mais c’était plus fort que moi. Allez River fait un effort s’il te plait. Je le regardais donc, un sourire bienveillant aux lèvres avant de répondre.

« Je ne peux rien promettre désolé, ce sont les aléas d’un ravitailleur, mais je ferais attention à elle, j’y tiens aussi ne t’en fais pas. Puis je te rappelle que JE lui ai déjà sauvé la vie lorsque TU l’avais abandonnée dans la forêt. »


Je ne savais pas ce qu’il m’avait pris de lui dire ça. De plus ça ressemblait plus à une provocation qu’autre chose non ? Puis après tout c’était vrai, je lui avais sauvé la vie cette nuit-là, donc si il ne me faisait pas confiance, c’est qu’il n’avait définitivement rien compris. Après tout c’était peut-être moi qui ne devrait pas avoir confiance en lui. Peut6être que j’aurais pu répondre avec un peu plus de sympathie mais soit, c’était lui qui avait commencé.



_________________
    I'm trapped in a vile world
    We'd stared into the face of Death, and Death blinked first. You'd think that would make us feel brave and invincible. It didn't
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 81
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Shopping entre zouz — La rivière et l'ours   
Dim 16 Oct - 18:06
Shopping entre zouz
River & Max

Tout aurait réellement pu bien se passer. Véritablement, c’est ce que je m’étais dit lorsque River avait commencé à me répondre, faisant évidemment preuve de plus de maturité et de calme que moi. Je m’étais même senti coupable l’espace de quelques secondes lorsqu’il entamait sa phrase. J’avais été con, hein ? De penser automatiquement que les autres étaient mauvais, lâches, égoïstes ; de croire qu’il n’accordait pas autant d’importance à une vie que moi… Voilà, ce que je m’étais dit à ce moment là.
Con de Maximilian, comme si ça allait s’arrêter là.

« Je ne peux rien promettre désolé, ce sont les aléas d’un ravitailleur, mais je ferais attention à elle, j’y tiens aussi ne t’en fais pas. Puis je te rappelle que JE lui ai déjà sauvé la vie lorsque TU l’avais abandonnée dans la forêt. »

A ce moment là, je crois que j’aurais été capable de lui balancer ma hache dans sa jolie petite gueule. Il n’avait rien trouvé de mieux qu’une stupide histoire d’abandon ? Il l’avait déjà rencontrée ? C’était invraisemblable. Je ne voyais pas de quoi il parlait, mais le simple fait qu'il sous-entende que c'était MOI l'irresponsable m'énervait, bien plus que cela n'était nécessaire. Tout dans ce monde me mettait les nerfs à vif. Ma phrase était simple, c'était "oui je suis un connard et je la laisserai crever" ou "merci, mais j'y ferai attention". Et à la place on entrait dans une espèce de débat sûrement stérile. Énervé, cette fois-ci je lui fis face le regardant dans les yeux.


« Pardon ? JE n’ai jamais abandonnée Reii dans une forêt. T’es mignon, mais tes conneries tu peux les remballer ; Je lançais pas un débat. »

Phrases hachées, courtes et presque crachées. Sentant mon sang pulser dans mes tempes, je n’attends pas sa réponse pour accélérer le pas et le distancer d’un bon mètre, mon arme se balançant nerveusement au bout de mon bras tendu. Alors que je vrille, mon instinct reste éveillé, en alerte. Et lorsque qu’un macchabée apparaît derrière une voiture, je ne peux m’empêcher de balancer ma hache un peu trop rageusement dans sa vieille tête déconfite.

[Lancer de dé
Corps-à-corps: 77
Dé: 15
Résultat : 15+7=22 ; Réussite totale]


Celle-ci s’enfonce comme dans du beurre, m’arrachant une grimace de dégoût alors qu’un liquide nauséabond s’échappait de la tête coupée en deux, nette.



_________________


Dernière édition par Maximilian Carlton le Dim 16 Oct - 18:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Shopping entre zouz — La rivière et l'ours   
Dim 16 Oct - 18:06
Le membre 'Maximilian Carlton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 15
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 72
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Shopping entre zouz — La rivière et l'ours   
Mar 18 Oct - 22:06
Alors que Max vient d'abattre le premier zombie qui surgit brutalement sur le duo, River est moins attentif. La dispute a éveillé l'appétit des zombies endormis derrière la voiture, et le survivant se jette avec motivation sur le grand bonhomme.

Il l'attrape par l'épaule et l'entraîne dans son élan pour s'écraser sur lui par terre. River heurte violemment le sol et prend -5 de santé. L'haleine puante du zombie affamé lui retourne l'estomac. Il a intérêt à réagir très vite s'il ne veut pas mal finir.

_________________
Hunger.


Dernière édition par Les Zombies le Mar 18 Oct - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Shopping entre zouz — La rivière et l'ours   
Mar 18 Oct - 22:06
Le membre 'Les Zombies' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 15
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Shopping entre zouz — La rivière et l'ours   
Aujourd'hui à 2:53
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shopping entre filles { Maelyne & Siòbhan
» Shopping entre amie ! [PV Lydia]
» Katie et Veronica: Shopping entre filles
» Virée shopping entre copine (pv Elodie)
» Une sortie shopping entre frères c'est tout ce qu'il y a de plus innocent non ? [PV North Italy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: Les environs de la ville :: Zone 1 - Oakland Airport :: Bay Farm Island :: Landing Shopping Center-