Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Le petit dej'

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Le petit dej'   
Jeu 10 Nov - 0:24
Le petit dej'


C'est la panique, les infectés ont pénétré le camp alors que personne n'est armé sauf les sentinelles. La panique gagne tout le monde alors que les zombies se jettent sur leurs premières victimes. Ces zombies sont jeunes. Leurs muscles sont encore tout frais et ils ne dégagent presque aucune odeur de putréfaction. La rapidité avec laquelle ils bougent est affolante et la force dont ils font preuve terrifiante.

Il ne vous reste plus que vos jambes pour courir. Tout le monde se bouscule en hurlant et les zombies s'énervent encore plus. Il parait que les dortoirs offrent un abri de fortune, mais la foule s'y presse. Entre les mordus et les affolés, plus personne ne se fait confiance.

Et puis il y a aussi ceux qui se précipitent vers l'armurerie pour s'armer et faire face. Espérons que certains ne profiterons pas du chaos pour régler leurs comptes...

Que faites vous ? Vers où vous dirigez vous ? Réfléchissez bien avant d'agir, mais pas trop lentement non plus. What a Face
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/115  (110/115)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Ven 11 Nov - 1:47
Jamais. Depuis le début de l'apocalypse, Henry n'avait jamais vu autant d'infectés à un seul endroit.

Qu'est-ce qu'on peut ressentir de pire que la mort, qui grandit de l'intérieur, et détruit tout sur son passage? Le désespoir. Le sentiment de ne rien pouvoir faire contre les forces qui s'abattent contre vous.

Henry avait été placé en tant que sentinelle, une sentinelle devrait voir et prévenir. Il regarda autour de lui, les gens hurlaient, fuyant à la recherche d'un moyen de se protéger. Ses oreilles se brouillent. Ils tuent tous ceux qu'ils peuvent. Henry saisi son arme, en enlève une balle, pour lui, aux cas ou, et commence à courir. Les gens autour de lui sont ans arme. Sans défense.

C'est une tornade.

Il essaye d'en sauver un maximum. De les relever, de les aider. Pour chaque personne relevé, combien tombent et meurent?

Il essaye de hurler, mais n'entend pas sa voix. Il entend celles des autres. On lui passe devant comme s'il n'existait pas. Il pense aux siens. A Reiiko et Max. Il les cherche, et ne les trouve pas. Il faut sauver des gens, et surtout, SURTOUT, ne pas mourir.

CACHEZ-VOUS! BARRICADEZ-VOUS! COUREZ SI VOUS VOULEZ VIVRE! Hurle-t-il, espérant qu'on l'entende. Pourquoi? C'est con. Évidemment que les gens vont courir.

L'infirmerie. Des gens y sont blessé. Ils auront besoin d'aide. Et peut-être qu'Henry aussi à besoin d'aide. Quel meilleur endroit pour aider ou être aidé qu'une infirmerie?

Il se précipite vers la porte, arrêté par un chauve, blanc, de taille moyenne, l'air sportif, et assez mort. L'infecté lui jette un cri et gargouillement mélangé, assez sale.

Henry lève son arme et vise. C'est un fin tireur, le zombie court, et lui a cinq balle. Ça devrait passer.

[11+9=20]

Ça passe. Littéralement. La balle traverse la tête de l'infecté à travers l'oeil droit, et ressors par l'autre côté, pleine de sang, de cerveau, et de cristallin d'infecté.

Henry se précipite dans l'infirmerie, en prenant soin de refermer la porte derrière lui.

_________________
#00CC00



Dernière édition par Henry Miller le Ven 11 Nov - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Ven 11 Nov - 1:47
Le membre 'Henry Miller' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 11
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
85/110  (85/110)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 42
Age : 18
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Ven 11 Nov - 11:52
Tranquillement affairée au-dessus  d’un vilain bobo, une entaille assez large, je peste contre le manque de moyens de notre infirmerie de campagne. Je n’ai plus de fil, plus d’alcool à désinfecter, à peine quelques gazes et un réchaud pour faire bouillir de l’eau. De l’eau chaude, notre seul désinfectant, des bandes de gazes et quelques pansements transformers. Je soupire, il aura besoin de venir faire nettoyer la plaie souvent, à défaut de pouvoir recoudre. Son copain somnole dans un lit de fortune, le crâne poisseux de sang. Ils ont rencontré des types d’un autre groupe et se sont fait voler leurs vivres. Si mêmes les Humains se foutent des bâtons dans les roues…

J’entends subitement un grand silence dans le camp, comme si tout le monde retenait son souffle. Je m’approche de la fenêtre, interrogative. Mais pour l’instant, personne ne passe à portée de voix et je retourne donner des informations à mon patient. Bientôt, ma voix est couverte par une clameur étrange. Nous nous dirigeons vers la porte, lui pour prendre congé, moi par curiosité. Il ne faut pas longtemps pour que les premiers survivants accourent dans tous les sens, effrayés par une chose que personne ne prend le temps de me décrire. Soit c’est un raid de ces fichus Grunts, soit… grands dieux non…

Je claque la porte et pose mon dos contre, affolée. Que faire ? Me cacher pour y mourir ? Ah ! Je m’élance auprès du type sur le lit. Sa respiration est faible et il n’est pas réellement conscient. Il dort pour récupérer, je suppose. Comme d’habitude, Seth et Sara ne sont pas là pour m’aider. J’en pleurerais de rage si le besoin de sauver mon patient n’était pas aussi fort. Je le secoue avec douceur en lui parlant : « réveille-toi ! On doit partir ! », il ouvre un œil embrumé par la souffrance, il a été à moitié assommé, je sais qu’il ne sera pas en état de courir pour sa vie.

Derrière moi, un coup de feu éclate à côté de la porte, qui s’ouvre et se referme sur une sentinelle. Je lui demande ce qui se passe avant de retourner à mon blessé. Il a refermé les yeux, indifférent à tout.

« Il ne va pas pouvoir courir, il faut que nous nous barricadions. »

Cela revient à mourir, s’enfermer dans un trou à rat avec pour seule issue la fenêtre de l’arrière magasin, au-dessus de l’évier. Mais je ne peux pas me résoudre à laisser mourir ce jeune homme dont la seule erreur a été de sortir du camp ce matin.

[Dé de... bricolage ? 19 + 21 = like a boss]

Tant pis, je ferme les yeux un instant et pousse le blessé le plus loin de la porte d'entrée. Le lit médicalisée finit contre la porte avec dessus diverses armoires et tiroirs, j'escalade le tout pour fermer à clef, on ne sait jamais. Même si la porte est détruite, un enchevêtrement de mobilier en bloque l'entrée et pour finir, je ferme tous les volets et j'intime le silence aux personnes de la pièces. La sentinelle à un pistolet, et moi... une lame de rasoir, s'il faut mourir, je sais que ni moi ni mon patient ne deviendront des zombies.


Dernière édition par Alexis Dawson le Ven 11 Nov - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Ven 11 Nov - 11:52
Le membre 'Alexis Dawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 19
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
109/140  (109/140)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 80
Age : 18
Liens importants : Présentation
Fiche de compétences
Inventaire
Fiche de liens


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Mar 15 Nov - 18:39
C’est la panique ! Les infectés sont dans le camp et nombreux sont ceux qui se sont fait mordre, où qui sont en train de mourir sous les crocs des macchabées. L’assaut frontal n’est vraiment pas une bonne idée et je pense que courir vers l’armurerie est voué à l’échec. Comme je n’ai vraiment pas envie de finir en steak haché pour zombie, je me mets à courir et me dit qu’Alexis est sûrement dans l’infirmerie. Je refuse de mourir, mais à mes yeux sa vie est bien plus importante que la mienne. La seule vision que j’ai est celle du sang sur le sol et d’une foule paniquée, prise au piège dans son propre camp. J’accélère le pas et tambourine contre la porte de l’infirmerie. Cette dernière est barricadée et je ne parviens pas à l’ouvrir. Je remarque que je marche en ce moment même sur le cadavre d’un homme aux cheveux blancs et que plusieurs de ses frères sont derrière moi pour le venger probablement. Leurs gargouillis infectes me monte aux oreilles et je laisse mon instinct parler en prenant mes jambes à mon cou. Je ne sais pas comment je vais m’en sortir et pour dire vrai, l’adrénaline ne m’aide certainement pas à réfléchir.

Pourtant c’est en plein sprint que me vient l’idée de la furtivité. Si mon odeur est la même que la leur, feront t’ils vraiment la différence entre moi et eux ? Il fallait que j’en isole un et que je le vide pour me recouvrir de ses tripes. C’était risqué mais ça valait le coup de le tenter. Je cherche du regard un endroit où je pourrais être tranquille et j’aperçois une espèce de petite cabane en bois. Je décide donc de courir jusqu’à cette dernière et d’attendre le zombie qui me suit depuis tout à l'heure de pied ferme. Le stress monte lorsque j'entends les pas de(s) zombie(s) approcher. Je repense à tout ceux que j'aime et me jure de ne pas mourir aujourd'hui.

[Dé de fuite : 10, réussite de justesse ? (pliz)]

_________________
    I'm trapped in a vile world
    We'd stared into the face of Death, and Death blinked first. You'd think that would make us feel brave and invincible. It didn't


Dernière édition par River Cunningham le Mar 15 Nov - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Mar 15 Nov - 18:39
Le membre 'River Cunningham' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 10
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 74
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Sam 19 Nov - 23:13
C'est la panique. Les hurlements rendent les infectés encore plus excités qu'ils ne le sont déjà. Tout le monde court dans tous les sens, ça se bouscule, ça hurle, ça tombe. Certains se blessent dans leur chute, d'autres sont mordus. Difficile de faire la différence dans la cohue.

River ne parvient pas à ouvrir la porte de l'infirmerie, et quand deux infectés se dirigent tout droit vers lui, il est obligé de renoncer et de prendre la fuite. Malheureusement pour lui, un infecté est beaucoup plus rapide qu'un zombie lamda, et il ne parvient pas à les semer. La cabane en bois n'est pas de grand secours pour le pauvre ravitailleur. Les affaires de jardinage et de nettoyage sont entassées ici. River est pris au piège, et il ne peut rien faire lorsque le premier zombie se jette sur lui et le projette contre le mur. [attaque : 14 (réussite)] Le dos de River heurte l'étagère du fond de plein fouet et la douleur se propage rapidement dans tout son corps. -7 santé pour River. C'est plutôt mauvais signe, mais le pire, c'est que l'infecté agrippe ses bras et fait dangereusement claquer sa mâchoire près de son cou alors que l'autre infecté arrive, attiré par le bruit.

Pendant ce temps, le silence se fait dans l'infirmerie. Seul les cris de l'extérieur font comprendre aux réfugiés l'horreur qui se déroule de l'autre côté du mur qui les protège. Soudain, un gros bruit vient perturber ce calme macabre. Quelqu'un vient de se jeter contre la porte. C'est une voix de femme qui résonne, désespérée et affolée. "S'il vous plaît !! Ouvrez !! Je vous en supplie ! J'ai un enfant !!" Vous pouvez clairement entendre les pleurs de la petite qui chouine, accorchée de toutes ses forces à sa mère. Vous n'avez pas beaucoup de temps pour décider d'ouvrir votre barricade. A coup sûr, un infecté saura remarquer les cris de détresse de cette pauvre dame.

_________________
Hunger.


Dernière édition par Les Zombies le Sam 19 Nov - 23:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Sam 19 Nov - 23:13
Le membre 'Les Zombies' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 14
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/115  (110/115)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Sam 26 Nov - 15:24
Derrière la porte, une infirmière et son patient au lit. Ce qui n'est pas vraiment surprenant. Mais voir des visages humains et vivants, c'est tout ce qu'il fallait a Henry pour reprendre ses esprits.

Elle lui dit que son patient ne peux pas bouger. Le patient est cloué au lit, il n'ira pas courir un marathon, c'est sûr.

Pendant qu'il surveille le patient, l'infirmière barricade la porte. A peine la porte barricadée, Henry entend une femme et un enfant hurler dehors. En regardant par la fenêtre il les voit tout les deux. Mais les pleurs risquent d'attirer des infectés, et il faut penser à leurs vies avant tout.

Je ne sais pas si c'est une bonne idée. Ça risque d'attirer des choses beaucoup moins amicales.

_________________
#00CC00

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
85/110  (85/110)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 42
Age : 18
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Dim 27 Nov - 11:30
J'essaie désespérément de ne pas penser aux gens dehors, ceux qu'on aurait pu faire entrer, qu'on aurait du sauver. Je prends la main de mon patient et la serre fort, en me persuadant que c'est pour son bien. J'éloigne de moi les pensées qui portent sur River, que j'espère hors du camp. Quand une voix vient directement nous supplier je sursaute, regarde la porte puis l'homme. Je serre les dents, même s'il dit que c'est pour notre sécurité, je sais que c'est juste parce qu'il a peur de mettre sa vie en jeu pour d'autres personnes. En plus, il y a un enfant...

Je saute sur mes pieds et m'avance vers les meubles qui bloquent l'entrée. Mais avant de toucher à quoique ce soit, je suis prise d'un accès de terreur. Je n'ai simplement pas envie de me sacrifier. Personne ne s'est sacrifié pour moi, personne ne m'a aidé à sauver mon enfant alors... pourquoi aider cette femme ? Elle apprendre a faire son deuil, elle aussi.

Je ferme les yeux, serre les dents et me blotti contre le mur, à côté de mon patient. Les mains posées contre mes oreilles, j'essaie de ne plus rien entendre du camp et des cris. Je reste égoïstement cachée derrière ma porte, hermétiquement fermée. Je demande du bout des lèvres au type avec moi de fermer le rideau, pour que les gens ne nous voient pas.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 74
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le petit dej'   
Hier à 23:09
La femme devant l'infirmerie est en pleurs. Elle frappe contre la porte, se jette dessus même. Quand elle comprend que la porte ne s'ouvrira pas, son désespoir se transforme en colère. Elle vous maudit pour votre égoïsme, vous souhaite les pires tourments et promet votre âme à Satan. Son enfant, la chair de sa chair, va périr dans d'atroces souffrances à cause de vous. [Votre réputation va pâtir de cette histoire, vous pouvez en être sûrs.] Quand ses cris déchirants raisonnent avec ceux de son enfant, c'est un petit bout de vous-même qui meure avec eux.

Par chance, les rideaux tirés vous camouflent des infectés qui longent le mur. Vous entendez leurs grognements haineux, et soudainement les coups de feu raisonnent. Quelqu'un tir clairement sur les murs de l'infirmerie pour débarrasser le camp de la vermine qui tourne autour. Les vitres des fenêtres éclatent sous la fusillade, et les morceaux de verre qui tombent sur Alexis et qui sont projetés sur Henry vous blessent légèrement aux bras que vous avez eu le réflexe de mettre en protection. [-5 de santé pour Alexis et Henry.] L'infirmerie est débarrassée des infectés, mais bientôt quelqu'un d'autre tente de forcer la porte. En constatant sa résistance, l'homme décide de passer par les débris de fenêtres. Il s'est à peine laissé tomber de votre côté, que vous pouvez remarquer qu'il se tient le bras. C'est un blessé : à cause du verre de la fenêtre ou d'une morsure ? Il refuse de vous faire voir et insiste pour se soigner lui-même. Prenez garde, il est méfiant et armé d'une mitraillette. Le moindre geste brusque pourrait provoquer un geste défensif malheureux.

_________________
Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Le petit dej'   
Aujourd'hui à 21:11
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: Les environs de la ville :: Zone 2 - Alameda Island :: Camp Humanity :: EVENT N°1-