Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Are you as crazy as I am ? [Damn/Max]

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/110  (110/110)
Barre de Faim:
0/0  (0/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 2
Age : 32
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Are you as crazy as I am ? [Damn/Max]   
Ven 2 Déc - 13:11

ARE YOU AS CRAZY AS I AM ?

Bordel de merde comme c'était beau et grand ici. Franchement, après des semaines de marche dans des endroits complètement paumés, j'aurais jamais pensé finir par arriver dans un endroit pareil. Je connais pas le nom de la ville, je n'ai pas encore croisé le moindre habitant mais bordel de nougat ce que les alentours sont magnifiques. Bon, cela ne veut dire qu'une chose, je sais ; que des zombies ne sont forcément pas loin. Après tout, ce n'est pas pour rien que l'on dit que karma is a bitch. J'étais totalement certain qu'un tuile allait me tomber dessus. Bon, pas littéralement, hein ; parce qu'entre une invasion de zombie et une tuile qui tombe du ciel pour m'atterrir sur le crâne, ya quand même une sacré différence.

Je regarde autour de moi et je décide de trouver un endroit pour poser mes fesses ; parce que bon, on dirait pas comme ça, mais je suis un sacré faignant. Je n'ai jamais autant fait de sport que depuis que les zombies ont débarqué et encore, le sport en question ne consiste qu'à marcher à travers la campagne et, occasionnellement, courir comme un abruti pour pas me faire bouffer. Faut croire que j'suis plutôt appétissant en vrai, vu comme les cadavres ambulants se mettent à baver en me voyant.

Du coup, je m'avance dans la forêt et je me sens un peu comme robin des bois dans son habitat naturel. J'ai aussi l'impression d'être un hippie tellement je me met à respirer l'odeur de la nature. Bordel, c'est clair que l'on apprécie souvent bien plus les choses lorsqu'on les perd. Yavait tellement longtemps que j'avais pas mis les pieds dans un environnement pareil. Fallait dire, entre mon bar et la ville dans laquelle il se situait, j'avais pas tellement l'occas' d'aller faire youmpaya sous les sapins, quoi. Mais j'ai bien envie de le faire là, rien que parce que je le peux. Sauf que si ya un cadavre ambulant dans les parages, j'risque de lui servir de quatre heures. Honnêtement, j'ai pas prévu de mourir bouffé par une saloperie de zombie. J'avais prévu de mourir en héros, ou un truc du genre. Un truc qui pète trop la classe. Bon, vu ma chance habituelle et mon manque de skills... on peut être sûr que j'aurai une mort idiote et bien pourrie, en vrai. Autant que j'évite de faire en sorte que ça arrive dans les heures qui allaient suivre...

Je pose donc mon magnifique fessier sur le sol et prend appui sur un arbre avec mon dos tout en observant les environs. Ca à l'air plutôt calme, en vrai. J'suis bien là. En fait, j'vais p't'être carrément me construire une NENUFAR ! de cabane en plein milieu des bois et vivre en Hermite. J'suis sûre que ça m'irait bien, d'avoir une barbe blanche hyper longue à la Merlin l'Enchanteur.

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 84
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Are you as crazy as I am ? [Damn/Max]   
Lun 5 Déc - 19:22
Are you as crazy as I am ?
Damn & Max
Début septembre

J'en avais eu marre, alors j'avais pris une journée de congé. Je vous entends déjà me dire que lors d'une invasion de zombie le terme de "congé" devient très vite obsolète. Peut-être, mais cela ne m'avait pas empêché d'en prendre un. J'étais fatigué par le camp, par ces gens qui comptaient sur moi pour les défendre, moi qui n'avait même pas réussi à sauver Fin des autres fous furieux. A chaque fois que je pensais à lui, mon cœur se serrait un peu, me laissant un goût âcre sur la langue. Je ravalais ma salive en remettant mon fusil sur mon épaule.

Armé comme il se devait, j’avais donc quitté le camp, content de n’avoir personne d’autre à qui penser à par moi, du moins pour la journée, confiant la barricade à Hugh, un mec de quarante ans aguerri dans le maniement du fusil. Je savais le camps entre de bonnes mains et je me sentais pris d’une confiance idiote. Comme si ma présence pouvait décider de son sort…

Je secoue la tête et continue de slalomer entre les voitures, me faisant ombre parmi les ombres pour échapper à la vigilance des morts. Après tout, mon but aujourd’hui était de me détendre, alors pourquoi se prendre la tête avec ces boules puantes. La matinée s’écoula simplement alors que je remontais les rues d’Oakland, sans réellement savoir où mes pas allaient me mener. Perdu dans mes pensées, je dressais le bilan des pertes et des joies qui m’avaient habité ces derniers mois. Le bilan était lourd, mais quelques perles rattrapaient le tout… Sans réellement m’en rendre compte, mes pas m’avaient conduit jusqu’à la forêt qui bordait le quartier dans lequel j’habitais, avant. Mon père m’y emmenait chasser, de temps en temps, avec Elijah. C’était les derniers bons moments que j’avais passés avec mon frère avant qu’il ne s’exile à l’autre bout du monde. Mon esprit dériva alors vers cet aîné que j’avais recroisé il y avait à présent quelques temps… Sûrement serait-il bon que j’aille aux nouvelles. Je chassais cette idée de mon esprit et respirait fort l’odeur d’humus qui m’entourait à présent. Aux aguets, je me sentais pourtant libéré. Les souvenirs affluaient et je sentis un sourire s’épanouir sur mes lèvres alors qu’un petit air me revenait en mémoire. Cette chanson préférée de mon père qui avait tant de fois raisonnée dans les pièces de notre maison. Après des mois sans musique, je me mis à siffler en bougeant la tête en rythme.

Très vite, le sifflement se transforma en meumeumant, puis en réelle chanson. Les paroles reprenaient leur droit et passaient les barrières de mes lèvres sans trop de difficulté. Je me surprenais presque moi même à chanter maintenant à tue tête dans cette forêt déserte, du moins je l’espérais. Mon corps fut prit d’une subite envie de bouger et alors, je me serais presque cru dans une comédie musicale à la con. Je sautais sur les troncs d’arbre, je mimais les solo de guitare et je devais sûrement faire un bruit d’enfer.

Alors, je ne vous dis pas ma peur quand au détour d’un arbre j’aperçus à quelques mètre un mec tranquillement assis contre un arbre, un air béat sur le visage. Je me pétrifiais quelques secondes, pris au dépourvu et quelques peu honteux. C’était presque comme si j’avais été surpris sous ma douche, le shampoing en moins. Par réflexe et par prudence, je levais mon arme, sans tout à fait le viser, le regardant droit dans les yeux. Il m’avait sûrement aperçu depuis longtemps… Ne sachant trop quelle réaction adoptée, je restai sobre:

« Salut. »


_________________


Dernière édition par Maximilian Carlton le Lun 5 Déc - 19:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Are you as crazy as I am ? [Damn/Max]   
Lun 5 Déc - 19:22
Le membre 'Maximilian Carlton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Are you as crazy as I am ? [Damn/Max]   
Aujourd'hui à 14:28
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 01. That Damn Hot Gynecologist.
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: Oakland, ville contaminée :: Oakland Hills :: Panoramic Hill :: Canyon Regional Preserve-