Nous sommes en Octobre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !
Joyeuses fêtes à tous !
Tout le Staff vous souhaite de très joyeuses fêtes ! Manger comme des gros, buvez avec modération (hinhinhin) et faîtes des bisous à votre tante sexy pour nous ! <3

 [SEMAINE 1] Début du cauchemar. [FINI]
Invité
Invité
avatar


[SEMAINE 1] Début du cauchemar. [FINI]   
Dim 21 Juil - 20:42
Exaspérée, voilà ce que Camélia était. Son médecin n'avais pas de temps pour elle. Une urgence le retenait, disait une infirmière.
Camélia n'avait pas prévu de rester plus longtemps que cela, elle avait encore un rendez-vous, bon sang ! Elle soupira longuement en se plaça à la fin de la file pour les boissons. Après quelques minutes, ce fut son tour. Une femme vieille et fripée lui demanda ce qu'elle voulait. Elle devrait pas être déjà à la retraite, à son âge ?
Deuxième soupir.
- Un café avec du lait s'il vous plait.
Elle esquissa un de ses petits sourires suffisant qu'elle avait l'habitude d'utiliser. La vieille lui rendit son sourire et Camélia put admirer ses magnifiques dents jaunes et abîmées par la nicotine.
- Dépêchez-vous, j'ai rendez-vous.
Reprenant ses esprits, la femme alla au distributeur sans effacer ce sourire faux de son visage ridé. Lorsqu'elle revint, la rousse put payer et trouver une table. Elle trempa ses lèvres dans le breuvage et constata que c'était infecte. La bonne femme avait oublié le lait ! Quelle idiote. Elle jeta son gobelet encore plein dans la poubelle en plastique et se dirigea vers la table.

- Attention à toutes les personnes dans la cafétéria, annonça une voix plutôt stressée dans un haut-parleur. L'hôpital est mis en quarantaine à cause d'un virus contracté par plusieurs de nos patients. La durée est encore indéterminée.
Camélia voulut recracher le café qu'elle n'avait pas bu. En quarantaine ? C'était pas possible ! Impossible ! Oui voilà le mot ! Elle s'apprêta à quitter la cafétéria pour être informé quand un homme qui entrait la bouscula.
- Non mais ça va pas ? Vous vous prenez pour qui si j'peux savoir ?


Dernière édition par Camélia Adams le Ven 26 Juil - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 1] Début du cauchemar. [FINI]   
Lun 22 Juil - 20:48
Ça faisait bien une heure que je traînais par-ci par là dans l'hôpital, glanant des informations par-ci par-la et j'avais fini par apprendre que les patients avaient été traités dans les étages supérieurs et que pour une raison obscure la plupart avaient été redirigés en psychiatrie. Quelque chose de louche ce leur était arrivé sinon pourquoi mettre des patients en phase terminal dans les chambres capitonné. Peut être ne voulait-il pas attirer l'attention sur eux et quoi de mieux qu'une section ou PERSONNE ne souhaite se rendre de son plein gré. Je vérifiais cette piste plus tard, il me fallait encore réfléchir à un moyen d'entrer sans attirer l'attention, après tout seul le personnel et les membres de la famille sont autorisés à leur rendre visite. Je regarde ma montre, elle indique 11h02. Bien je pense que c'est l'heure du café. A mesure que je m'approchais j'entendais de plus en plus distinctement cette voix légèrement haché et... effrayé ?

- Attention à toutes les personnes dans la cafétéria.  L'hôpital est mis en quarantaine à cause d'un virus contracté par plusieurs de nos patients. La durée est encore indéterminée.

Une quarantaine hum ? Mais soupçon semble se confirmer. Peut être que nos chères médecins n'ont pas "tuer" le cancer mais modifié d'un quelconque façon. Cela contrarie mes plans par contre, il fallait que je réfléchisse à la situation. Tandis que j'ouvrais la porte une jeune femme apparus soudainement et me heurta assez violemment pour la faire reculer de quelques pas.

- Non mais ça va pas ? Vous vous prenez pour qui si j'peux savoir ?

- Ho excusez moi je ne vous avez pas vus. Je venais juste... hum ça n'a pas d'importance.

Je me dirige vers la table la plus proche et m'y assoie en poussant un léger soupire, la cafétéria était d'ailleurs étrangement vide vus l'heure. La jeune rouquine me regarde un instant l'air surpris et décide de s'asseoir en face de moi.

- Pardon ? Ce qu'il ce passe ? Ho j'en ai une vague idée, mais rien de bien solide. En tout cas si j'étais vous je ne me dirigerais pas vers le hall. La plus part des visiteurs et du personnel doivent s'y trouver et dans les conditions d'une mise en quarantaine le stresse monte assez vite.

Je tourne la tête vers le comptoirs, vide. Et bien je pense que je vais attendre un bon moment avant mon café moi...


Dernière édition par Raphaël Blaire le Lun 22 Juil - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 1] Début du cauchemar. [FINI]   
Lun 22 Juil - 21:11
Surprise, elle s'assis en face de lui. Camélia devais savoir ce qui se passait et lui, il avait l'air... hum... officiel. Le manque d'information la démangeait. Elle posa la question à l'homme.
- Pardon ? Ce qu'il ce passe ? Ho j'en ai une vague idée, mais rien de bien solide. En tout cas si j'étais vous je ne me dirigerais pas vers le hall. La plupart des visiteurs et du personnel doivent s'y trouver et dans les conditions d'une mise en quarantaine le stresse monte assez vite.
Agacée, elle répliqua :
- Ce qu'il se passe dans le Hall ne me regarde pas. Vous avez une vague idée ? Partagez-la donc ! Je pense pouvoir comprendre, non ?
La petite rousse était stressée, elle se leva d'un bond, tel une biche effarouchée, sortit son portable et tapota sur l'écran un message à sa mère pour lui dire qu'elle rentrerait plus tard.
* Pas si sûr... *
Si ça se trouvait, elle allait dormir ici ! Mais dans quelle lit ? Où allait-elle prendre sa douche ? Certainement pas en public ! Et si elle attrapait ce virus ?
Que de soucis. Elle éprouva un besoin d'urgent de se calmer. Elle n'avait pas ses cachets donc elle alla à la table d'à coté où quelqu'un avait oublié son briquet, il avait certainement paniqué et est parti sans l'emporter.
Lorsqu'elle revint s'asseoir en face du gars d'avant, elle constata qu'elle n'avait pas de clopes. Elle se couvrit le visage de ses mains en signe de désespoir et soupira longuement.
Elle rangea le briquet dans la poche de sa veste en jean et se balança sur sa chaise pour se détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 1] Début du cauchemar. [FINI]   
Lun 22 Juil - 23:40
Le visage perdus dans mes mains je faisais de mon mieux pour garder mon calme et suivre un raisonnement logique. Si mon hypothèse est la bonne alors ça veut dire que le seul moyen pour que l'infection ce propage est pour l'instant le personnel. Les patients sont surement déjà enfermé et isolé, la quarantaine (et donc l'infection) ne peut donc que provenir du personnel ce qui implique la possibilité d'une infection généralisée. L'armé n'aurait pas été mobilisé pour une simple infection bizarre chez un patient. L'infection est surement transmissible par mélange de fluide et non par voix aérienne, les bâches antibactériologiques brille de leur absence. La gamine en face de moi ne me paraissait pas très flute mais dois-je pour autant la laisser dans l'ignorance. Au risque que, toute émoustillé par cette imprévus, elle court se réfugier dans les jupons des responsables. Non je devais au moins lui expliquer les risques sans réellement entrer dans les détails :

- Et bien je pense que nous somme fasse a une infection du personnel médical. Les symptôme doivent êtres assez grave pour nous garder tous enfermé a l’intérieur au risque de transmettre l'épidémie au personne encore saine. Je dois par contre aller en psychiatrie, j'ai une affaire a régler, si tu veux me suivre je ne t'en empêcherais pas mais fais en sorte de ne pas me gêner. Mais avant...

Je me lève tranquillement de ma chaise et me dirige vers le comptoirs, j'en fais le tour et me prépare un tranquillement mon café. Tandis que je cherche les tasses des yeux un objet attira mon attention. C'était un... pistolet de détresse... QUOI ? Je ne sais pas pourquoi, mais machinalement mon bras se tend attrape "l'arme" que le glisse à ma ceinture, peut-être la surprise ou l'incompréhension. Les tasses quant à elles trônaient joyeusement dans un tiroir sous le comptoirs.
Il est loin d'être excellent, mais au moins il n'avait pas ce vieux gout de plastique qu'on se coltinait au bureau. Allé trêve de plaisanterie on se remet aux choses sérieuses les cellules capitonnés m'attendent, même si je dois éviter les patients les rapports les concernant s'y trouverons sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 1] Début du cauchemar. [FINI]   
Mar 23 Juil - 8:00
- Et bien je pense que nous somme face a une infection du personnel médical. Les symptôme doivent êtres assez grave pour nous garder tous enfermé a l’intérieur au risque de transmettre l'épidémie au personne encore saine. Je dois par contre aller en psychiatrie, j'ai une affaire a régler, si tu veux me suivre je ne t'en empêcherais pas mais fais en sorte de ne pas me gêner. Mais avant...
Il se redressa, et alla derrière le comptoir ou il se prépara un café. Une expression de surprise passa dans ses yeux. Il avait certainement remarqué qu'il n'y avait pas de lait, le pauvre.
En attendant, Camélia devait réfléchir à ce qu'elle allait faire. Devait-elle le suivre ou non ? La psychiatrie n'a jamais vraiment été son truc, tout simplement car mère l'obligeait d'aller voir cette p*tasse de psychologue JUSTE parce qu'elle avait entraperçu un homme bourré qui s'était suicidé. Entraperçu ! Pas touché ni rien !
Mais bon, que pouvait-elle faire d'autre ? Et si c'était le seul moyen de découvrir de quelle infection il s'agit ? Peut-être qu'elle pourrait même y faire quelque chose.
Les SVT étaient trop faciles et ennuyantes, donc Camélia s'était penché sur la médecine humaine et elle s'était découverte pas mal du tout en infirmière.
- Je vous accompagne, dit-elle d'une voix forte en se levant. Et j'aimerais que vous ne gardez aucune découverte sur l'infection pour vous !
Après un temps d'arrêt, elle ajouta :
- Je m'appelle Camélia, Camélia Adams. Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 1] Début du cauchemar. [FINI]   
Jeu 25 Juil - 22:06
- Raphaël Blair, "enchanté". Bien je pense que nous pouvons y aller, vous me suivez ?

Sans attendre sa réponse je me détournais d'elle et me dirigeais vers la sortie. Le couloir était toujours aussi vide mais j’entendais bien des bruits au loin, preuve que je n'était pas seul dans cet hôpital avec la rouquine. Ils étaient surement tous regroupé dans le hall, tant mieux ça m'éviteras quelques questions gênantes. Les escaliers étaient de l'autre côté du couloirs, la porte légèrement ouverte laissait échapper une odeurs que je n'avait plus humé depuis de nombreuses années. J'ouvrais lentement la porte, sachant exactement ce qui m'y attendais mais, étrangement, rien. Pas la moindre gouttelette de sang ici. La psy se trouvait deux étages au dessus et d'étranges bruits provenait, comme si quelqu'un grattait contre la porte. Par réflexe ma mains descendis lentement vers ma ceinture en même temps que je montait les escaliers jusqu’à ce que mes doigts se referment sur la crosse du cal.4 qui ne me serais pas d'une grande aide. La porte était elle bien fermé j'identifie sans aucun problème le liquide pourpre qui coulais de derrière. Et le bruit de grattement se firent encore plus fort, comme si la chose derrière me savait de l'autre côté.

- Recul et surtout reste bien derrière moi !

Ma main droite était refermé sur la crosse tandis que la gauche tournais lentement la poignée de porte. D'un geste brusque je tirais la porte vers moi tandis que la personne s'écrasait par terre, derrière la porte gisait un homme, un médecin, mort... a moitié dévoré. La personne a terre, un patient vus ses habits, relevas la tête et ce dirigea vers moi en rampant. Je lui envoyas un solide coup de pied a la mâchoire qui se brisa mais cela ne le ralentie pas le moins du monde. Pis encore il essaya de me mordre et ses dent se refermèrent sur ma cheville. Sa mâchoire ne lui permettait heureusement plus de forcer. Je dégageas ma jambe d'un violant coup de l'autre pied, l'achevant avec quelque coup supplémentaire qui réduire sa boite crânienne a l'état de simple amas d'os brisé et de chaire.

- Bienvenue en psychiatrie...


Camé !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: [SEMAINE 1] Début du cauchemar. [FINI]   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Potins à gogo ~ ragot de la semaine
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: S1-