Nous sommes en Octobre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !
Joyeuses fêtes à tous !
Tout le Staff vous souhaite de très joyeuses fêtes ! Manger comme des gros, buvez avec modération (hinhinhin) et faîtes des bisous à votre tante sexy pour nous ! <3

 Where is my mind ? - RP LIBRE - [2 octobre 2025]
Alexander Clavell
MdJ sadique & insomniaque notoire
avatar
Survival Coins : 48
Age : 23

Fiche perso
Santé:
35/110  (35/110)
Faim:
40/100  (40/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Where is my mind ? - RP LIBRE - [2 octobre 2025]   
Dim 8 Jan - 11:58
Assis sur le comptoir de ma cuisine vide de toute autre présence humaine, je laisse un regard mélancolique courir sur les casseroles. Le silence qui m'entoure est reposant, et puisque nous sommes en début d'après-midi, je m'accorde une pause dans l'élaboration des rations du camp. Je suis en sécurité, et ça me convient très bien comme ça, n'allez pas vous méprendre. Au début de l'apocalypse, j'étais persuadé que je ne pourrai plus jamais cuisiner comme personne, et voyez pourtant où j'en suis aujourd'hui. Néanmoins, je suis incapable d'afficher le moindre sourire. Combien de temps faudra t-il encore que je sois prisonnier de ces quatre murs ? Combien de temps encore avant de retrouver une vie normale, au lieu de ce mensonge où tout le monde essaye de se remettre des horreurs qu'il a vécu à l'extérieur. Moi-même je ne rate pas une occasion de me rappeler. Souvent, je suis hanté par les erreurs que j'ai pu faire, elles sont nombreuses. Je me rappelle tout ce que j'ai perdu, et surtout ceux que j'ai vu disparaître de ma vie trop brutalement. On l'accepte, parce que les pleurer trop longtemps ne servira à rien ni à personne. Pourtant ils continuent de me manquer. Je ne peux pas m'empêcher de me demander, et si j'avais fait les choses autrement ? Est-ce qu'ils seraient encore là ?

Ça me brise le cœur, et quand je réalise que je ne fais que me torturer l'esprit en fixant le carrelage blanc de la cuisine, j'échappe un large soupir avant de sauter sur mes pieds. Il faut que je me reprenne, que je m'occupe. Je ne peux pas continuer indéfiniment à compter sur les autres pour m'aider à remonter la pente. J'ai été un boulet assez longtemps comme ça, et mon parcours apocalyptique n'est pas très glorieux.

Je décide pourtant qu'il n'est pas trop tard pour changer les choses, alors j'abandonne mon tablier derrière moi, et je me dirige d'un pas décidé à l'extérieur. Lucky a à peine le temps de se glisser entre les portes en échappant un léger aboiement de protestation pour que je l'attende. William s'occupe des enfants du campement à l'école, River est en mission à l'extérieur du camp (et ça me serre le cœur, mais il n'est pas seul), et finalement, j'aperçois Lucy au loin qui bidouille de la mécanique. Elle a l'air occupée, en train de discuter avec quelqu'un d'autre, alors après réflexion, je décide de me diriger vers le camp d'entraînement. C'est un loisir utile, que beaucoup pratiquent pour s'assurer un minimum de connaissance en défense, et pour se défouler au passage. Alors certes, on a su se débrouiller jusqu'à maintenant à notre façon, mais ça ne fait pas de mal d'avoir les conseils de véritables experts du combat. "Viens Lucky, allons voir ce qu'il y a pour nous." Après avoir passer la journée silencieux, entendre ma voix est étrange, mais Lucky remue la queue, heureux qu'on s'intéresse à lui, comme toujours. Alors je lui accorde un sourire et une caresse avant d'exécuter mon idée.

Il n'y a pas foule quand j'arrive, et c'est tant mieux. Je fais une confiance aveugle à mes anciens amis ici, mais j'ai encore du mal à sociabiliser avec les autres inconnus du camp. Je regrette le fait que ça n'aurait pas été le cas, avant l'apocalypse, mais je ne veux pas me brusquer. Le temps guérit les blessures, voilà ce que le médecin avait conclut lorsque j'avais passé le bilan de santé en entrant ici. Alors soit, je vais me donner du temps.

Après avoir échangé de brèves salutations avec le sentinelle, il me demande ce que je veux faire. J'hésite un instant, en faisant courir mon regard sur le choix des armes disponibles, et puis mon regard se pose sur un arc. J'ai un léger sourire en me rappelant ces fois où on a joué aux indiens avec William, comme des gosses, alors je m'empare de l'arme sans quitter mon sourire, et la sentinelle me désigne les cibles un peu plus loin. Lucky s'allonge sagement à mes pieds, et j'oublie mes problèmes. Tout ce qui m'importe désormais, c'est le centre de cette cible qui me fait face.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Reiiko A. Jäger
Femme à tout faire & mascotte
avatar
Survival Coins : 329
Age : 20
Liens importants : Inventaire
Fiche de Comp'

Fiche perso
Santé:
79/117  (79/117)
Faim:
75/100  (75/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Where is my mind ? - RP LIBRE - [2 octobre 2025]   
Dim 8 Jan - 21:01
"Attends, tu as vraaaaaiiiiiiiiiment raté ce zombie à 2 mètres de toi ?"

J'hurle de rire, la tête en arrière. Cette histoire fait sensation dans le camp, le ravitailleur boulet qui nourri en partie le camp, qui a survécu pendant toute l'épidémie, la fille qui a survécu à la semaine en hui-clos dans l'hôpital ou tout à commencé, cette seule est même personne est capable de rater la tête d'un zombie à moins de trois mètres. Heureusement que River était là ! Je ne dis pas aux autres combien j'ai eu peur, ni l'engueulade dont m'a pourvue River PUIS Max quand il l'a appris alors que je fanfaronnais devant des amis. Les deux ont immédiatement refusé que je ressorte avant d'avoir pris quelques cours de self-defense. Max ayant ajouté 'des cours de bon sens aussi'. Quel ringard
!

Étonnamment, je suis vite devenue à l'aise avec les gens du camp, les vieux, les jeunes et même les enfants ! Tout le monde reconnait la bouille aux cheveux roses, une des plus jeunes ravitailleurs, et sans doute la plus stupide. Mon assemblée hilare finit par me pousser vers le camp d'entraînement, juste derrière l'armurerie. J'y trouve mon arme favorite, un wakisashi. La lame s'est un peu abîmée, je décide de l'aiguiser et la nettoyer avant de commencer à faire le zouave avec les exercices prévus.

Une pierre à aiguiser trône à côté d'un tabouret, ainsi qu'un chiffon pour gratter le sang. En espérant bien fort ne pas me trancher la main sans faire exprès, je lève la tête quand un type arrive avec un arc. Un arc ?! Sérieusement ? Qu'est-ce qu'il compte foutre avec ça ? Sauver la veuve et l'orphelin ? Je ne peux pas m'empêcher d'hurler de rire comme un phoque malade et manquer, au passage, de me saigner comme un porc.

J'hésite à le déranger dans son entraînement, surtout que je viens de finir de décrasser et d'aiguiser ma lame, et qu'il est temps que je commence à taper dans cet espèce de truc qui tourne dans tous les sens. Mais un type avec un arc, désolée mais je ne peux pas résister. Je me lève, arme en main avec une bonne idée en tête.

"Hey mh... Alexander ? T'es un pote de River, je crois que je te reconnais ! Dis mh... tu veux pas faire d'une pierre deux coups ? Tu t'entraînes et moi aussi. Steuplait ?"

Je bats des cils façon princesse disney pour le convaincre. Sans attendre sa réponse, j'attrape un carquois de flèches en bois toutes pourries, taillées en simili-pointe par un gosse de six ans et une veste rembourrée de maître d'arme. Mon bordel en main, je lui fonce dessus pour lui expliquer mon idée génialissime.

_________________
Avatar réalisé par Maximilian Carlton / Dayaxa

Revenir en haut Aller en bas
Alexander Clavell
MdJ sadique & insomniaque notoire
avatar
Survival Coins : 48
Age : 23

Fiche perso
Santé:
35/110  (35/110)
Faim:
40/100  (40/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Where is my mind ? - RP LIBRE - [2 octobre 2025]   
Lun 9 Jan - 20:32
J'attrape une flèche alors que Lucky me regarde faire silencieusement. C'est un bon chien, je sais qu'il veille sur moi, et à cet instant précis, j'ai l'impression de n'avoir besoin de rien ni de personne. Je me sens mieux. Les quatre murs de la cuisine étaient finalement trop oppressants pour moi aujourd'hui. Heureux d'être là, je tends les bras et j'arme mon arc. La corde se tend, doucement, et je prends le temps d'inspirer et d'expirer avant de viser. Ce n'est pas comme si la cible allait me sauter dessus toutes dents dehors. C'était bien plus reposant de voir le tir à l'arc comme un simple loisir, et pas comme un entraînement à la survie. Voilà, avec un léger sourire, j'imagine brièvement m'être seulement inscris dans un club, pour occuper le reste de mes journées en dehors de la cuisine. Je me moque de moi-même en songeant que ce n'est pas du tout quelque chose auquel j'aurais pensé avant l'apocalypse, et pourtant ça ne me déplaît pas.

Dé de réussite pour le tir : 9+4=13 (réussite)

Je me sens fort, puissant, comme un chasseur prêt à mettre dans le mille. Et la flèche part soudainement. Je mets presque dans le mille, et immédiatement je laisse tomber mon bras tendu alors que mon visage s'éclaire dans la satisfaction. Je ne pensais pas faire aussi bien dès la première fois. "T'as vu le maître Lucky ?" Je plaisante tout seul, mais je n'ai même pas le temps de songer à attraper une seconde flèche qu'une voix suraiguë appelle mon nom. Je fais volte-face, surpris par cette voix que je ne connais pas, en me demandant si c'est bien de moi qu'on parle. Mais quand je crois le regard de la petite aux cheveux bles qui me fait face, il n'y a plus de doute.

Je fronce d'abord les sourcils, surpris par cette intrusion subite, mais rapidement la fille mentionne River. Aussitôt, je suis moins tendu. Est-ce que c'est lui qui l'envoie ? Je n'ai pas besoin de m'interroger, puisque immédiatement, sans que je puisse en placer une, la fille me demande si elle peut s'entraîner avec moi. J'ai à peine ouvert la bouche, qu'elle s'en va déjà chercher du matériel. "..." Lucky a redressé la tête, et remue sa queue avec énergie. De toute évidence, cette nouvelle présence le rend heureux. Soit.

Mais quand je la voie revenir avec la veste rembourrée du maître d'arme, qui sert habituellement à prendre les coups, je lève un sourcil. Qu'est ce qu'elle compte faire avec ça ? Je la laisse me rejoindre sans quitter mon air dubitatif, et cette fois je ne la laisse pas l'ouvrir avant moi. A ses yeux pétillants d'une lueur inquiétante, je crois que je devine son plan. "Qu'est ce que tu vas faire avec ce truc ? C'est fait pour prendre des coups pas des flèches tu sais..." Hors de question que je lui serve de cible vivante. Si elle veut tirer sur une forme humanoïde, il y a les mannequins pour ça ! Elle est tarée celle là !

_________________


Dernière édition par Alexander Clavell le Lun 9 Jan - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 1306
Age : 37

Fiche perso
Santé:
200/200  (200/200)
Faim:
100/100  (100/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Where is my mind ? - RP LIBRE - [2 octobre 2025]   
Lun 9 Jan - 20:32
Le membre 'Alexander Clavell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 9
Revenir en haut Aller en bas
Reiiko A. Jäger
Femme à tout faire & mascotte
avatar
Survival Coins : 329
Age : 20
Liens importants : Inventaire
Fiche de Comp'

Fiche perso
Santé:
79/117  (79/117)
Faim:
75/100  (75/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Where is my mind ? - RP LIBRE - [2 octobre 2025]   
Mar 10 Jan - 11:45
A voir sa tronche et entendre sa remarque stupide, j'ai envie de lui coller mon pied aux fesses, mais je me rappelle que c'est lui qui fait la bouffe et que c'est beaucoup trop bon pour se le foutre à dos. Pense à la nourriture, Reiiko. Pour bien le rassurer son mon état mental, ou pas, j'enfile la veste.

"Oui, belle observation. Tiens, c'est des flèches exprès pour pas que je meurs."

Soudainement, mon idée me semble un poil moins intelligente, mais tant pis. Je n'ai absolument aucune idée d'où sont cachés les masques pour se protéger le visage donc je commence secrètement à prier pour qu'il ne me plante pas un morceau de bois dans l’œil, mais aussi pour que ni River ni Max ne l'apprennent. Comment je vais me faire défoncer sinon...

"C'est simple, tu me tires dessus, enfin pas trop sur la tête et moi... j'agite mon sabre comme une crétine, je dois essayer de parer."

J'ai trop l'impression qu'il va s'enfuir en m'hurlant des obscénités, River m'a peu parlé de lui mais j'ai laissé traîner mes oreilles et il paraît que c'est pas le type le plus sympa du camp. C'est pas comme si être détestée me causait le moindre soucis, mais actuellement ma tête n'est pas protégée et lui il a des flèches.

"Ecoute, j'ai vraiment besoin de m'entraîner, sinon je ne pourrais plus faire des missions. Si t'as une meilleure idée pour que je m'améliore vite dis le moi, actuellement c'est ce que j'ai de mieux."

J'essaie de ne pas avoir une voix trop suppliante, de toute façon cet exercice ne peut être que bon pour nous deux. Sauf s'il vise comme un pied et que je perds mes yeux. J'imagine l'exercice comme étant assez simple à comprendre, et puis il faudrait un sacré hasard pour que ça me touche le visage. Les flèches sont peu aiguisées et si je n'arrive pas à parer avec le katana, il me reste toujours l'esquive à la Neo. Et puis de toute façon, en quoi ça le regarde lui ? Il a besoin de mes raids pour faire sa tambouille, alors qu'il la boucle et qu'il s'y mette, merde !

Je sens la colère et l'impatience monter, j'ai à peine fini ma dernière phrase que j'ai envie de lui jeter rageusement mon sabre aux pieds en hurlant des insultes. Alors je lui balance un "s'il te plait" à peine poli.  

_________________
Avatar réalisé par Maximilian Carlton / Dayaxa

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Where is my mind ? - RP LIBRE - [2 octobre 2025]   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: Les environs de la ville :: Zone 2 - Alameda Island :: Camp Humanity :: L'infanterie-