Nous sommes en Octobre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !
Joyeuses fêtes à tous !
Tout le Staff vous souhaite de très joyeuses fêtes ! Manger comme des gros, buvez avec modération (hinhinhin) et faîtes des bisous à votre tante sexy pour nous ! <3

 SEMAINE 2 - JOUR 1 // BOOM BADABOUM !
Survival Coins : 1306
Age : 38

Fiche perso
Santé:
200/200  (200/200)
Faim:
100/100  (100/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

SEMAINE 2 - JOUR 1 // BOOM BADABOUM !   
Dim 13 Oct - 23:33
SEMAINE 2 - JOUR 1 : BOOM BADABOUM !
Jamais Lena n’avait réellement pensé que cela les sortirait d’affaire. Elle s’était liée avec Stan depuis le début, lorsque ces sales bêtes avaient montré le bout de leur nez. Ils s’étaient enfuis, s’étaient cachés, avaient tué ensemble. Alors, lorsqu’ils avaient rencontré Neil au détour d’un couloir, Lena s’était méfié. D’abord courtois, il avait vite embrigadé Stan dans ses plans d’évasion.

Selon lui, les bêtes rodaient. Ces zombies bouffeurs de cervelle mettaient tout le monde à cran. On avait même entendu, au crépuscule du 5eme jour, plusieurs coups de feu. Des cadavres jonchaient parfois le sol, mort, une balle enfoncée dans la chaire.

Le monde devenait fou et eux avec lui !

Alors, quand Neil avait parlé de faire exploser le mur d’enceinte d’un bloc opératoire qui donnait, d’après lui, directement sur la 14e rue, Stan n’avait pas hésité.

De la dynamite, voilà ce qu'il voulait faire. Les composants pouvaient être trouvés facilement, surtout dans un hôpital. En premiers lieux il fallait de la glycérine et pour ça il fallait de la graisse. De la graisse humaine.
Le premier obstacle s’était alors présenté : comment récupérer la matière sur ces foutus morts-vivants ? Neil, usant de ruses, avait finalement réussi à tuer le plus rondouillard des rôdeurs qui traînaient dans le coin et à le transporter jusque au bloc, avec l'aide de Stan et Lena. Là ils s’étaient mis à écorcher sa peau pour en extraire la graisse qu'ils entreposèrent dans plusieurs petite bassine en métal.
Puis, ils avaient transporté les bassines jusqu'aux cuisines, Lena servant d’éclaireur, afin d’extraire la glycérine de la graisse en la chauffant doucement. Une fois la glycérine extraite ils la placèrent dans un sceau en métal.
L'acide nitrique, deuxième élément important, se trouvait dans la réserve. Neil avait versé l'intégralité du flacon de 50cl, connaissant la recette dans les grandes lignes, mais pas les proportions.

Grave erreur.

La glycérine avait réagi et elle s’était chargée bien plus que prévus. De la nitroglycérine avait bien été produite, mais celle-ci se révélait beaucoup trop instable et il aurait fallut de quoi la stabiliser instantanément, ce qu’ils n’avaient guère sous la main. Surestimant ses capacités, Neil déplaça le sceau et l’agita un peu trop.

Un bruit retentissant résonna dans l’hôpital.

Et à présent, les murs tremblaient, et Lena crachait de la poussière. Lorsque le nuage créé par la secousse se fut enfin dissipé, elle fut éblouie par la lumière vive. Et, ils étaient libres.

Ses oreilles bourdonnaient, elle n’entendit pas bien ce qu’hurla Stan avant de poser les pieds dehors, et de se faire descendre. Les militaires ouvraient le feu, bien décidés à ne surtout pas les laisser sortir. Prostrée au sol, Lena se bouchait les oreilles, perdue et apeurée.

Doucement, les coups de feu cessèrent et l’horreur envahit la jeune femme. Des pieds venaient d’apparaître au coin du couloir, suivis de baskets usées, de mocassins, de pantoufles... Les morts-vivants semblaient s’être faits passer le mot, avec seulement une barrière entre eux et le monde : Lena et les militaires.






  • Lorsque vous trouvez enfin l’endroit d’où est provenu l’explosion, au bout d’une bonne journée de recherche, quelques zombies retardataires rodent.
  • Si vous arrivez à vous débarrasser des revenants, sachez que l’extérieur n’est plus comme vous le connaissiez : les alentours de l’hôpital sont déserts, des corps semblent vous créer une haie d’honneur.
  • Il semblerait cependant que tout le quartier entourant l’hôpital soit barricadé... Il vous est donc impossible d’en sortir !
  • Tous vos RPs ont été transférés dans la Partie réunissant l’hôpital. Vous pouvez donc les terminer sans problème Wink

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: SEMAINE 2 - JOUR 1 // BOOM BADABOUM !   
Ven 3 Jan - 17:09
à supprimer


Dernière édition par John Doe le Mar 25 Fév - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: SEMAINE 2 - JOUR 1 // BOOM BADABOUM !   
Mar 7 Jan - 16:42
à supprimer


Dernière édition par John Doe le Mar 25 Fév - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: SEMAINE 2 - JOUR 1 // BOOM BADABOUM !   
Dim 16 Fév - 23:01
C'est quoi ce bruit ?
avec Layla A. Carter. »Présentation. »Journal intime. »Feuille de personnage.

Je me réveillais en sursaut, c'était quoi ce bruit ? Je m'étais endormie, roulée en boule au bas de la porte pour être sûr que les zombies ne rentrent pas. J'étais dans la salle de bain d'une des chambres de l'hôpital et d'après ce que j'entendais, les zombies s'éloignaient, sans doute attirés par le bruit qui m'avait réveillé.

J'attendis de ne plus entendre de bruit avant d'ouvrir prudemment la porte, je sursautais de nouveau, c'était des coups de feu ça ? J'en avais vaguement entendu résonner dans l'hôpital, mais là ça ressemblait à des mitraillettes et, je devais rêver mais ça venait de dehors ! J'essayais de voir quelque chose depuis la fenêtre de la chambre, mais impossible. Bon essayons de trouver la provenance de l'explosion, tous les sons me confirmait qu'il y avait eu une brèche dans l'hôpital et ça signifiait une porte de sortie.

J'avais marché toute la journée en parcourant l'hôpital pour trouver la source de l'explosion et par la même une possibilité de sortir et je n'avais rencontré personne pas même des zombies, tout en espérant que l'armée avait su les contenir, j'espérais que ça voulait bien dire qu'il était possible de quitter l'hôpital.
J'arrivais dans les environs des blocs opératoires et je dû me faire violence pour ne pas pousser un cri de joie. La lumière déclinante du soleil entrait abondamment par un trou dans le mur, mais des zombies traînaient dans le coin et barrait le chemin comme il fallait. Je pénétrais dans une pièce adjacente, vide espérant qu'un autre survivant, plus apte que moi, nettoierait les lieux. Un hublot à cette même porte me permettrait de voir la scène.
© HeleneM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: SEMAINE 2 - JOUR 1 // BOOM BADABOUM !   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...
» HOROSCOPES DU JOUR
» Mise à jour Janvier/Février 2014
» Potins à gogo ~ ragot de la semaine
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: S2-