Nous sommes en Octobre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !
Joyeuses fêtes à tous !
Tout le Staff vous souhaite de très joyeuses fêtes ! Manger comme des gros, buvez avec modération (hinhinhin) et faîtes des bisous à votre tante sexy pour nous ! <3

 [SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]
Invité
Invité
avatar


[SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]   
Lun 11 Nov - 21:13
Bon, il fallait être raisonnable ; après trois jours sans sortir de chez lui, David s'était résolu à aller voir de lui-même ce qui provoquait autant d'agitation à Oakland. Il aurait aimé appeler l'un de ses amis de la ville pour en savoir plus sur les phénomènes liés à l'hôpital, mais il fallait être lucide : David ne connaissait personne ici, il était arrivé il y a moins de deux semaines. Il devait démarrer son nouveau job d'informaticien la semaine d'après, "le temps de s'adapter à la ville, de s'installer" qu'il disait...
Des messages d'urgence à prendre plus ou moins au sérieux, des hypothèses invraisemblables balancées à droite à gauche, ces derniers jours à Oakland avaient en effet de quoi être très enthousiaste quant au fait de vivre ici.

Dans un premier temps, hiberner trois jours n'avait posé aucun problème à Sullivan ; jeux vidéo, films, jeux vidéo, porno (une passion d'adolescent retrouvée depuis son divorce) ... Le jeune homme avait facilement trouvé de quoi s'occuper. Néanmoins, les rumeurs allaient bon train et s'il se passait des choses vraiment si "hors du commun" dehors, rester enfermé chez soi n'était définitivement pas la bonne solution. Au mieux c'était quelque chose d'un peu cool à voir et David pourrait le filmer depuis son smartphone, au pire ça n'avait aucun intérêt, dans quel cas ça ne lui aurait coûté qu'un aller-retour.

S'il connaissait encore mal la rue, David avait repéré la trajectoire de la Grand Avenue ; avec un nom pareil, il se disait qu'il y trouverait forcément quelque chose d'intéressant. Embarquant avec lui un sac à dos dans lequel il mit le strict nécessaire (à savoir des tonnes de saloperies à bouffer, son ordinateur portable et quelques comics, ainsi qu'un pique à barbecue qu'il avait acheté la veille et oublié de sortir de son emballage), David quitta son appartement qui était encore noyé sous les cartons (et les emballages de pizza, l'unique aliment dont David se nourrissait depuis son arrivée ici). Arrivé au bas de son immeuble, il prit une grande bouffée d'air frais ; il en avait presque oublié le goût.

De prime abord, il était difficile de comprendre ce qui avait pu faire tant de bruit. La rue semblait on ne peut plus normal à David. Sur le chemin qui le séparait de la Grand Avenue, à part un calme absolu et quelques voitures stationnées complètement à l'arrache (voire au beau milieu de la route pour certaines), il ne nota rien de bien particulier. C'était juste très silencieux pour un mardi.

Après de longues minutes, David arriva sur la Grand Avenue. Ce silence devenait flippant, vraiment. Il n'y avait donc personne pour expliquer un tant soi peu à David ce qui se passait ici ? On parlait de "zone de quarantaine" tout de même, et c'est en se remémorant ce détail que le jeune homme se dit qu'il avait été idiot de ne pas aller plutôt vérifier aux limites d'Oakland Downtown si en effet des gentils toutous de militaires empêchaient à quiconque de passer ...

Quoi qu'il en soit, maintenant qu'il était au beau milieu de la Grand Avenue, David n'allait pas faire demi-tour.

[ C'est un peu faible en "perches" pour une introduction, veuillez m'en excuser Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Reeves
Chef incontestée psychorigide
avatar
Survival Coins : 43

Fiche perso
Santé:
50/100  (50/100)
Faim:
30/100  (30/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]   
Mer 13 Nov - 15:13
 
Elle est rudement grande, cette avenue ...

SEMAINE 2 - JOUR 2
David Sullivan & Dave Hunnigan & Dylan Reeves.


Cela faisait maintenant une bonne quarantaine de minutes que Dylan marchait au hasard dans la ville. C’était la première fois qu’elle se retrouvait dans une situation pareille et elle découvrait certains recoins d’Oakland. Elle avait toujours habité sur Claremont Avenue, dans un autre quartier et cette situation lui semblait réellement... Etrange. Certaines rues étaient totalement bondées, d’autres vides, et tout le monde semblait affolé. Tout le monde sauf Dylan.

Marchant tranquillement, elle se disait que tout ceci n’était qu’une bonne occasion pour prendre le soleil avant de pouvoir rentrer chez elle et pouvoir raconter tout cela aux copines.
On pouvait apercevoir au loin le soleil qui descendait lentement sur l’horizon. D’ici deux bonnes heures maximum il ferait nuit, ce qui fit frissonner la jeune fille. Totalement prise au dépourvu, elle n’était couverte que d’un gros sweat vert, suffisant pour la protéger du froid de midi, mais inutile face à la morsure du vent frais du soir. Les mains dans la poche kangourou de son sweat, elle avançait tranquillement cherchant quoi faire.

Elle arriva finalement sur Grand Avenue qui longeait Lakeside Park afin de rejoindre Broadway où se situait la station de métro la plus proche la menant directement près de chez elle. Marchant d’un bon pas, elle évitait souplement les gens déambulant, comme elle, sur le trottoir. Aucune voiture ne circulait et la ville semblait calme et tendue.

C’est ainsi que, sans faire très attention, elle bouscula violemment un jeune homme, lui donnant un bon coup d’épaule. Vive comme l’éclair elle fit volte face en allongeant le bras vers le garçon, voulant lui toucher l’épaule pour s’excuser.

« JE SUIS VRAIMENT DESOLEE !! »

Malheureusement, maladroite comme elle était, sa main ne se posa par sur l’épaule du jeune homme mais atterrit en plein dans sa figure dans un petit « clac » sonore.  Autour d’eux, les gens s’étaient retournés, les scrutant. Certains souriaient, moqueurs, d’autres continuaient sur le chemin. Dylan, elle, mourrait de honte.

« ... Vraiment, vraiment désolée !!! »

_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King


Dernière édition par Dylan Reeves le Jeu 14 Nov - 11:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]   
Jeu 14 Nov - 4:59
"Un rouge... Un rouge... Un bleu... Encore un rouge..." pensait Dave en finissant de dévorer sa dernière boite de smarties. Cette dernière boite qui était surtout la dernière boite de tout ce qu'il y avait de mangeable dans le garage du club, celui-ci étant isolé d'une porte en acier du reste du bâtiment, qui était vide de nourriture, lui aussi.

    "Bon, va falloir que j'y aille, encore." se remémorait-il en se motivant de se lever du vieux sofa percé et taché d'huile, afin d'aller chercher de cois manger pour les quelques jours à venir. Même avant les derniers événements, Hunny détestait aller à l'épicerie ou faire quelconque magasinage pour subvenir à ses besoins. Mais bon, ça sera plus facile de le faire tout de suite. Aller chercher à manger quand on a faim, c'est comme aller dans un bar en manque. On ramène vraiment n'importe quoi.

    En se levant et en s'étirant, comme quelqu'un qui se réveille après douze heures de sommeil, on peut entendre son dos craquer partout dans l'atelier. Il fait de même pour ses doigts et son cou. Il enfile alors son cut de cuir ainsi qu'une grande tuque noir, dans laquelle il y place ses cheveux. En ouvrant la porte de l'extérieur et en regardant en direction du trottoir, où est garée sa moto, Dave remarque que sa moto est tombé par terre. En s'approchant un peu plus, il remarque que la moitié des câbles servant aux freins et à l'embrayage sont arrachés. Le réservoir d'essence est percé et le pneu avant n'est plus enligner avec le guidon. Bref, elle était foutu.

    "J'me fait niaiser, c'est certain..." soupira t-il en remarquant des traces de freinage devant le carnage. Probablement du à la panique générée par ce qui c'est peut-être passé à l’hôpital. "M'as être pogner pour marcher, là" disait-il tout haut, face à l'atrocité devant lui. Il jogga à l'intérieur du garage pour y ramasser sa barre de plomb, qu'il coinça dans sa ceinture près de sa hanche gauche. On ne sait jamais ce qui peut arriver avec la panique ambiante.

    Se dirigeant vers Grand Avenue, c'est à dire l'endroit le plus près du club où il se trouverais à manger, les ruelles étaient toutes désertes. Pas un chat, au sens propre. Après quelques minutes à déambuler dans les rues, il pouvait enfin apercevoir l'avenue. Toujours personne.

    Arrivé sur le coin de rue, Hunny se dirige vers sa droite, où il connaît un petit commerce à moins d'un kilomètre qui vend de la nourriture en canne. Il n'est pas question de se faire à manger, au non. Il y avait toujours personne, seulement un peu de vent froid qui poussais les pages de vieux journaux et les emballages de barres chocolatée.

    En avançant la tête baissée pour éviter le vent dans le visage, il entendit au loin la voix d'une femme. Il n'a pas pu distingué les mots, mais en levant les yeux, il y avait deux personnes environ deux-cent mètres devant lui. Un homme et une jeune femme, qui frappa l'homme au visage avant de redire quelque chose. Dave baissa les yeux de nouveau en continuant de se diriger vers sa destination sans porter une réelle attention à la suite des événements...


[ Je ne sais pas si c'est moi qui suit pas, mais dans la version de Dylan il y a des gens et dans la version de David il n'y en a pas. Je changerai mon RP s'il y a des changement, mais j'ai décider de "suivre" le post original ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]   
Sam 16 Nov - 15:04
Parfois, les choses se passaient vite. Très vite. En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, David se fit bousculer violemment par un petit brin de femme qu'il n'avait pas vu arriver. David n'eut même pas le temps d'observer son interlocutrice : celle-ci, visiblement maladroite ou pressée, voire les deux, lui ficha sa main dans la figure.

Secouant la tête, comme pour reprendre ses esprits et comprendre ce qui lui arrivait, David regarda la jeune demoiselle (car elle était beaucoup plus jeune que lui) qui, en quelques secondes seulement, avait trouvé le moyen de le violenter et de s'excuser en s'assurant de faire un maximum de bruit. Voilà qui rompait avec le calme ambiant. Comment quelqu'un d'aussi frêle, à l'apparence aussi fragile, pouvait réussir à détonner à ce point ?

- Ce n'est rien, ce n'est rien. J'préfère me faire agresser par des jeunes fille que par des gros durs, je me dis que j'ai plus mes chances !

Tout en parlant, David s'était machinalement passé la main dans les cheveux, et il arborait un sourire léger, désireux qu'il était de vouloir rassurer la jeune fille. Il remarqua qu'assez près d'eux, il y avait d'ailleurs exactement le genre de gros dur dont il venait de parler. Un espèce d'ours sauvage au look de biker qui n'avait pas l'air bien commode. Il était même carrément à leur niveau d'ailleurs.

- Dis-moi, ma petite, tu sais ce qu'il se passe ici ? Je veux dire, c'est grave le merdier non ? Enfin, tout le monde dit plein de trucs, et j'aimerais bien dissocier le vrai du faux. J'espère que ça te dérange pas que je te tutoie d'ailleurs ! Si ça te dérange tu me le dis, je te vouvoierai. Mais bon d'un côté t'as l'air d'avoir à peine vingt piges, t'es une jeun's pas vrai, donc c'est cool de se dire tu.. Bref.

Lorsque que, comme David, on parle beaucoup, il est très courant de dire la merde. La petite blonde venait d'en avoir un exemple très concret. L'avantage (ou pas d'ailleurs), c'est que David ne se rendait jamais compte des fois où il tirait un peu sur le ridicule.

[C'est un peu court sorry, j'ai pas trouvé comment intégrer Dave là tout de suite à la discussion, peut-on compter sur le talent de Dylan ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Reeves
Chef incontestée psychorigide
avatar
Survival Coins : 43

Fiche perso
Santé:
50/100  (50/100)
Faim:
30/100  (30/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]   
Dim 17 Nov - 13:44
 
Elle est rudement grande, cette avenue ...

SEMAINE 2 - JOUR 2
David Sullivan & Dave Hunnigan & Dylan Reeves.


En ce moment même, Dylan se sentait vraiment nulle. Comment se débrouillait-elle toujours pour provoquer ce genre de situation ? Heureusement pour elle, le jeune homme qu’elle venait d’agresser (ou presque) avait l’air particulièrement gentil, ce qui la rassuré. D’habitude, elle avait le chic pour tomber sur la fille hystérique ou le mec avec sa fierté qui lui prenait ensuite la tête pendant dix vies, alors qu’elle n’avait réellement pas fait exprès... Comme toujours.

Un peu nerveuse, elle se frottait le poignet gauche avec sa main droite, l’entourant de ses doigts. Il y avait vraiment des jours où elle détestait sa maladresse.

- Ce n'est rien, ce n'est rien. J'préfère me faire agresser par des jeunes filles que par des gros durs, je me dis que j'ai plus mes chances !

Dylan lui sourit alors en retour, relâchant un peu la pression sur son poignet. Vu l’ambiance environnante, tomber sur un sale mec n’aurait pas été très intelligent...

« Encore désolée, ma maladresse me jouera toujours des tours... Je ne contrôle pas très bien ma motricité. »

C’était une phrase que sa mère lui avait souvent répétée, s’exaspérant toujours un peu plus a chaque fois qu’elle cassait une énième assiette ou renversait une énième pile de DVD. Et Dylan s’excusait toujours en ramassant le bordel qu’elle avait mis.

Elle gratifia le jeune homme d’un petit sourire contrit, quand même embêtée.

- Dis-moi, ma petite, tu sais ce qu'il se passe ici ? Je veux dire, c'est grave le merdier non ? Enfin, tout le monde dit plein de trucs, et j'aimerais bien dissocier le vrai du faux. J'espère que ça te dérange pas que je te tutoie d'ailleurs ! Si ça te dérange tu me le dis, je te vouvoierai. Mais bon d'un côté t'as l'air d'avoir à peine vingt piges, t'es une jeun's pas vrai, donc c'est cool de se dire tu.. Bref.

Au fur et à mesure que le jeune homme parlait, Dylan ouvrait les yeux de plus en plus grand. Il avait un débit soutenu et semblait s’emmêler dans ses pensées qu’il restituait en pagailles.

« Non non, t’inquiètes, tu peux me tutoyer ! »

Dylan n’avait jamais été le genre de fille à s’insurger pour si peu. On pouvait la tutoyer ou la vouvoyer cela n’avait jamais réellement eu d’importance pour elle... En revanche, la question du brun lui fit remarquer leur différence d’âge. D’apparence jeune, elle n’avait pas réellement fait attention aux années qui les séparaient... Et pourtant.

« Je sais pas trop... Mais, je crois que ça a un rapport avec ce qui se passait à l’hosto, on peut pas sortir du quartier pour le moment, parait que y a des barrages qui ferment les routes... Mais bon, j’en sais pas plus... »

A vrai dire, Dylan se posait très certainement les mêmes questions que ce jeune homme. Elle regarda autour d’eux, à l’affut d’une quelconque personne qui pourrait les renseigner. L’avenue était presque vide, c’est ainsi qu’un mec baraqué à la barbe drue se détacha dans le décor, marchant d’un bon pas. Dylan décida de le héler, histoire de voir s’il en savait plus qu’eux.

« On va lui demander ! »

Elle trottina jusqu’à lui, en l’appelant.

« Heu, excusez-moi, monsieur ?! On se demandait si par hasard vous ne sauriez pas ce qu’il est en train de se passer ici... ? »

Il semblait peu commode mais, comme on disait, l’habit ne faisait pas le moine. Du moins, à cet instant, la jeune fille l’espérait très fort.



(Désolée pour mes incohérences... XD Et j'ai trouvé une excuse bidon pour inclure Dave, voilà u.u; Et, au passage, David, le titre du topic est pas bon ! On en est pas à la 1ere semaine mais à la 2eme ! XD)

_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 76
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]   
Ven 3 Jan - 21:40
CA avait faim. Une faim dévorante qui vous rongeait de l'intérieur avec frénésie. CA avançait aux aléas des avenues, rameutant des copains au passage avec toujours la même idée fixe. La seule idée qui puisse traverser leur caboche à présent morte, d'ailleurs : La faim.

CA avançait lentement mais surement, la tête de traviole, les membres glissant, les viscères débordantes. Petit à petit, CA prenait de l'ampleur, ressemblant de plus en plus à une vague prête à déferler sur l'humanité.

Alors, lorsque CA apparut au détour d'une ruelle et que CA aperçut le repas frétillant qui venait d'entrer dans son chant de vision, un grondement sourd sorti de la masse informe de corps marchant. Et CA accéléra. Bien qu'encore lent par rapport aux humains, CA était si nombreux que CA ne laissa aucune chance aux premières victimes. Une petite fille brune et sa mère, un quinquagénaire surpris, du moins c'est ce qu'ils étaient avant que CA ne les engloutisse.

La cinquantaine de zombies s'engouffra dans l'avenue, affamés.

_________________
Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Reeves
Chef incontestée psychorigide
avatar
Survival Coins : 43

Fiche perso
Santé:
50/100  (50/100)
Faim:
30/100  (30/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]   
Ven 3 Jan - 22:02
 
Elle est rudement grande, cette avenue ...

SEMAINE 2 - JOUR 2
Heaven Williams & Dylan Reeves.


Dylan resta quelques instants plantée devant la grande barrique, curieuse et gênée à la fois. Que cet homme était impressionnant ! Il était au moins 20 fois plus grand/large/pas commode/inquiétant que la jeune fille et celle-ci se sentait infiniment écrasée face à cet individu. Voyant qu'il ne semblait guère enclin à lui répondre, sa main se porta instantanément à son poignet droit, anxieuse.

« Désolée de vous déranger, vraiment, mais... »

Alors qu'elle retentait sa chance, un cri aigüe se fit entendre derrière elle, au loin. Tandis qu'elle se retournait, le cri gagnait en intensité et Dylan ne put réprimer un frisson d'horreur. Elle ne savait pas ce qu'il venait de se passer mais cela semblait être douloureux.
Elle regarda David, qui haussa les épaules, aussi ignorant qu'elle de la situation.
Le cri s'était arrêté, Dylan s'apprêtait à réitéré sa question lorsque de nombreux autres cris s'élevèrent alors tantôt horrifiés, tantôt de douleur.
Prise de panique à son tour, la blonde se tourna à nouveau vers l'origine des cris et se figea. La raison de l'émeute lui était toujours inconnue, en revanche elle pouvait voir de nombreuses personnes faire volte face et se mettre à courir dans sa direction.

Elle resta pétrifiée tandis que des hommes et des femmes la dépassaient, affolés. Le géant à l'air revêche se carapata également, la laissant seule, submergée par la foule qui la coupait de la seule personne connue (ou presque) aux alentours : David.

« David...? David ? ........... DAVID ? »

Sur la pointe des pieds, elle tentait d’apercevoir la masse brune de ses cheveux, en vain, lorsque quelqu'un la percuta et l'envoya violemment valser contre le sol. Sa cheville se tordit dans sa chute, lui arrachant un cris de douleur.

Elle était toujours assise sur le sol à se masser l'endroit douloureux lorsqu'elle en aperçut un. Son tout premier zombie.
Le mot s'imposa de lui-même dans l'esprit de la jeune fille. Bien sure, trouillarde comme elle était, c'était contrainte et forcée que ses amis masculins, pour la plupart, l'avaient faite asseoir devant des films d'horreur, gore où pendaient cervelles et estomacs. Mais en attendant, les yeux à moitié cachés par ses mains, elle en avait vu des êtes comme ceux qui arrivaient...

Le doute ne lui fut plus permis lorsqu'elle vit l'un deux choper une retardataire et enfoncer ses dents dans son bras.
L'adrénaline monta d'un coup, la propulsant sur ses pieds et la faisant mi-courir mi-claudiquer vers la ruelle la plus proche. Elle s'y enfonça, les yeux grands ouverts par la peur, sans vraiment savoir où elle allait. La seule chose dont elle était sure, c'est qu'elle ne devait surtout pas rester en arrière.


EDIT STAFF : -20 de santé à cause de la cheville !

_________________

“They had discovered one could grow
as hungry for light as for food.”

Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: [SEMAINE 2 - JOUR 1] Elle est rudement grande, cette avenue ... [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PV] c'est qu'elle est vachement grande cette maison hantée
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]
» Ishbel Eilidh Allaway - "Peut-être parviendrait-elle à trouver, parmi cette foule d'élèves, quelques personnes fréquentables...?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: S2-