Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 La Ferme !
Invité
Invité


La Ferme !   
Ven 24 Jan - 14:25


Une ferme abandonnée au milieu des champs.
Le bâtiment principal, rouge, pour l'hébergement essentiel des vaches au rez-de-chaussée, des ballots de paille à l'étage. Autour : les silos à grains et à engrais, la laiterie attenante à l'étable, le hangar aux machines agricoles, la maison principale des propriétaires et une seconde pour le fils aîné. Le tout était fermé par une simple barrière en bois peint en blanc.

3 vaches paîssaient en liberté dans un champ clos.
Dans le hangar, au milieu des tracteurs, une citadine sérieusement cabossée et garée de travers, à la hâte.
Dans le grenier du bâtiment rouge, un homme, jumelles sur le nez, observait désespéremment l'horizon. Voilà plusieurs jours que John était arrivé ici. La tranquilité du lieu et ce silence de campagne l'ennuyaient.

Il refixa l'horizon. Là ! Des formes avancaient. D'un pas pressé ... des survivants !

On a de la visite. Voilà qui va apporter du divertissement.

Il descendit de son perchoir et se dirigea vers la maison principale. La trappe d'accès au sous-sol avait été bloqué de l'intérieur, les fenêtres calfeutrées par des planches laissant juste un léger jour pour jeter un oeil sur l'extérieur.
Il frappa trois lourds coups à la porte.

C'est moi. Ya du monde qui arrive.


[HRP]Pour celles et ceux qui sont intéressés pour un RP mode fort Alamo (afflux massif de zomb'), je verrais bien au moins 1 personne avec moi sur place avec éventuels flashbacks pour expliquer comment nous sommes arrivés en ce lieu + au moins 2 personnes à pied poursuivis plus ou moins de près par des zomb', cherchant refuge dans la ferme.[/HRP]


Dernière édition par John Doe le Jeu 6 Mar - 13:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Mar 28 Jan - 22:36

Elle courait depuis deux jours à en perdre haleine...

Elle rigole, hein! Elle, c'est pas la sportive du groupe. Ni le cerveau d'ailleurs...

Elle courait depuis longtemps quand elle aperçu au loin une grosse bâtisse rouge, typique de l’Amérique campagnarde.

Donc elle nous fait un cours de sport/histoire/archi/ect...?
Ta gueule!

Elle grogna en sprintant pour combler les cent mètres avant le grillage métallique, violenta le grillage puis fit volte face et scratcha un zombard avec un bout de bois taché de sang pas frais.

Chouette de l'action!

Elle roula des yeux, furibonde et capta par ailleurs un mouvement furtif dans la bâtisse close voire barricadée.

"OUVREZ!!!! Pour l'amour de cet enfoiré de Dieu, ouvrez!!!

A nouveau, la jeune fille asséna un coup à un zombie trop câlin tout en lançant sa jambe contre la porte dans le grillage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Sam 8 Mar - 10:52
John entra dans la maison "fortifiée" alors que son partenaire de survie lui ouvrait la porte.

Ya du monde qui arrive ! Et accompagnés ...

Il se contenta de cette explication qui voulait tout dire. Des survivants se dirigeaient droit sur eux avec des zomb' collés aux basques.
Il claqua la porte derrière lui et la verrouilla comme il faut.

Je monte.

Pas la peine de discuter plus, ni de prendre de décision particulière. D'ailleurs il n'aimait pas en prendre. Il avait choisi de fermer la porte, pas besoin de les aider. Mais si son partenaire souhaitait ouvrir aux survivants, ce sera à lui d'assumer son choix.

A l'étage, il se rendit à une fenêtre. Un fusil attendait, apposé au mur. Il s'en saisit et visa vers ceux qui approchaient. Il vit d'abord une fille qui arrivait en courant, plusieurs zomb' lui emboîtant le pas. Ceux ci avaient l'air rapides.

"OUVREZ!!!! Pour l'amour de cet enfoiré de Dieu, ouvrez!!!

Elle était au niveau des barrières grillagées et frappa du pied la grille fermant l'accès sur la route, non sans avoir au préalable éclatait 2 de ses poursuivants.

John pesta contre cette furie qui venait les déranger dans leur petit coin tranquille ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Sam 8 Mar - 17:38
Je courais du mieux que je pouvais vers cette foutue ferme. Pas qu'elle me donnait franchement confiance, disons plutôt qu'entre ça et courir pendant encore de longues minutes, 'valait mieux foncer vers les vaches et les fermières. Au moins pour me reposer un peu. A une vingtaine de mètres de moi, une meute de zombies courraient eux-aussi après leur petit déj' respectif. Mes rôdeurs à moi, étaient sans doute légèrement plus nombreux que ceux de la nana d'en face, mais sans doute moins regroupés étant donné que bon nombre d'entre eux s'étaient vautré ou étaient tout simplement bloqué par la clôture du pré. La fille, priant je-ne-sais-qui de lui ouvrir, avait manifestement une envie de vivre aussi développée que la mienne.
Nous étions maintenant deux à nous acharner.

« T'es sûre qu'il y a quelqu'un là-dedans ?!! »

Bordel.. j'aurais peut-être mieux fait de continuer toute seule... On est franchement dans la merde là. Prions, en espérant que ça serve à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 84
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Re: La Ferme !   
Dim 9 Mar - 12:50
Avec John, mon compagnon d'infortune, nous nous étions retrouvés coincés ici il y a de ça environ deux semaines à présent. Nous ne nous connaissions que peu, (je l'avais rencontré quelques temps auparavant, seulement) et parfois il arrivait même à me faire peur avec son regard froid voulant dire "je ne crèverai pas pour eux". Nous faisions clairement parti de deux mondes différents et moi j'étais le gentil qui s'en sortait généralement grâce à un peu de courage et beaucoup de chance.

Aujourd'hui, le soleil brillait haut dans le ciel et les oiseaux batifolaient dans les arbres à coté. John était sorti faire un tour, contrôler les environs et moi j'étais resté vérifier chaque entrée, voire nous barricader encore mieux. Bientôt, il faudrait que l'on sorte pour trouver un peu de nourriture...

Des coups retentirent contre la porte.

C'est moi. Ya du monde qui arrive.

J'ouvris tranquillement, le laissai entrer avant de tout refermer. Je le saluai d'un signe de tête puis allai jeter un oeil par l'un des interstices encore présents sur la fenêtre de devant.
Au loin, je distinguais ce qui semblait être une jeune femme poursuivie par quelques zombies affamés. Je continuai de l'observer.

Je monte.

Je lui fis signe que j'avais compris sans détacher mon regard de la fille. Bientôt, elle fut rejointe par une autre, et le nombre de zombies fut augmenté.
Très vite elles franchirent les barrières des différents prés et les semblant de clôtures que l'on avait installées pour ralentir ces sales bâtards de morts-vivants. Leurs cris me parvenaient à présent. Je levai mon regard vers l'étage, attendant presque que John me dise quoi faire. Peine perdue...

La décision ne me fut pas difficile à prendre. J'attrapai le fusil de chasse reposant contre la vieille cheminée et ouvrit la porte. Tout en les tenant en joug, je leurs lançai, laconique.

Entrez.

Une fois celles-ci à l'intérieur, je refermai la porte derrière elles et poussai même le canapé devant. On était jamais trop prudent.
Le fusil pointé dans leur direction, je les questionnai.

Aucune de vous n'est mordue ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Dim 9 Mar - 20:23
Alors qu'elle se jetais à nouveau contre le grillage celui-ci... s'ouvrit. Et Alice tomba avec. Un type la toisait de haut, faut dire aussi qu'il était debout, et elle vautrée à même la boue. Il fit passer une autre personne qui semblait avoir cavalé pas loin de Alice, puis remit en place le système de fermeture. Une vague de mordeurs se fendit sur le grillage qui émit un craquement sinistre.

"Il va tenir votre machin, dites?"

Non, non, il va se casser la gueule et en plus ils le savent et restent ici, omagad, des boulets!

Elle ne leva même pas les yeux au ciel devant la remarque acide de son compagnon de pensées et continua/

"Je ne suis pas mordue, ni blessée. Je cherche un endroit pour me reposer, je partirais ensuite si tel est votre souhait."

Alice contempla la petite bâtisse, mélancolique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Lun 10 Mar - 13:01
[HRP] Clôtures en bois autour de la ferme, on va dire, barrière grillagée (à hauteur de poitrine) pour la large porte pour le passage des véhicules[/HRP]

L'une des deux, celle qui arrivait en premier et qu'il suivait de sa lunette de fusil semblait parler seule. Alors qu'elle passait le portail violemment, la refermant derrière elle, il appuya sur la gachette, explosant un zomb'. Elle ne s'en aperçut à peine bien que la balle ne soit pas passée loin de ses oreilles.

Visiblement Max n'avait pas tardé à ouvrir aux deux femmes. John se demanda s'il aurait agi aussi promptement si ça avait deux vieux ... Il les entendait discuter au rez-de-chaussée.
Il descendit 2 autres zomb', les plus proches du portail. Les autres restaient pour l'heure bloqués par les clôtures. Mais pour combien de temps.

Il descendit rejoindre son compagnon, l'arme au bras. Il jaugea les deux filles, essouflées et haletantes. Il s'assura que Max avait convenablement refermé la porte. Apparemment oui, il avait même poussé le canapé contre.

Je suppose que "bienvenues !" serait de circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Lun 10 Mar - 14:31

    Ah bah oui, y avait bien du monde dans cette ferme et ils étaient même deux. Et me voilà encore dans une situation impossible. On me pointait un flingue dessus et j'avoue que j'ai tendance à préférer des rôdeurs certes très têtus mais complètement débiles à un type ayant une cervelle encore opérationnelle. M'enfin, j'aurais sans doute réagi comme lui.
    L'autres n'étais pas blessée, et moi non plus. Une cheville un peu douloureuse, le souffle court, mais ça allait. Du moins j'espérais.

    « A priori, ça va aussi. Tu pourrais baisser ce truc de nos jolies petites frimousses si ça te dérange pas trop ? »

    Une pointe d'ironie, ça n'a jamais fait de mal à personne, si ? De toute manière, j'allais sans doute pas rester ici bien longtemps moi non plus... Surtout vu ce qu'il y avait dehors... Quoi que, le terrain était pas mal stratégiquement parlant. On pouvait voir arriver ces saloperies enragées arriver de très loin, point non négligeable. Mais n'empêche qu'à ce moment, y en avait toute une horde qui rêvait de nous ouvrir les entrailles.

    « Avant de s'reposer, on va peut-être devoir s'occuper de nos petits amis...? Ils ont l'air bien motivés pour rejoindre la fête ! »

    Bon, je m'imposais un peu là, d'accord. Mais à moins qu'ils ne partent d'eux même, chose que je n'avais encore jamais vu se produire, ils risquaient de vite se débarrasser leurs barricades de fortune, étant donné leur nombre.
    Je posais le plat de ma machette sur mon épaule, attendant que quelqu'un approuve, tout en regardant attentivement mes congénères. Un des deux type avait l'air franchement moins sympathique que l'autre, mais bon, on fait avec c'quon a... En fait, il avait carrément l'air dérangé. Et l'autre bah, bizarrement, n'avait rien avoir. Peut-être un peu plus "innocent".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Lun 10 Mar - 16:29
« A priori, ça va aussi. Tu pourrais baisser ce truc de nos jolies petites frimousses si ça te dérange pas trop ? »
Deux précautions veulent mieux qu'une.

Il avait répondu du tac-au-tac, sèchement. John aurait préféré être seul, mais pour se relayer la nuit, l'aide de Max n'était pas négligeable. Mais deux de plus, et des filles ... Il ne voyait là à chaud aucun plaisir à les voir s'incruster. Et encore moins si elles rameutent tout le quartier en hurlant et gesticulant.
Heureusement, John n'était pas du genre à reprocher aux gens les conséquences indirects de leurs actes, il mettait cela sur le compte de la fatalité, du destin. Il ne reprochait aux autres que leur faiblesse de caractère ou certains comportements qu'ils jugeaient inapropriés.
De ce qu'il pouvait en juger pour l'heure, celle qui venait de parler semblait avoir du caractère, c'était pas à un tort. Ah et puis elles étaient en forme. Yaura pas besoin de leur tirer une balle dans la tête de suite.

« Avant de s'reposer, on va peut-être devoir s'occuper de nos petits amis...? Ils ont l'air bien motivés pour rejoindre la fête ! »

Du caractère et de la volonté de survie !

OK, on y va.

Il avait répondu aussitôt par l'affirmative à sa proposition. Elle lui plaisait déjà cette petite frimousse là. Il posa son fusil contre la cheminée, prit une hachette à la place et tendit un tisonnier à Eden. Max et lui n'avaient pas des masses de munitions sous le coude. Il désigna le canapé à Max pour pouvoir ressortir. Après tout, c'était lui qui l'avait déplacé.

Max, STP. Moi c'est John.

Il ne s'était pas présenté par courtoisie mais pour éviter aux uns et aux autres de s'appeler "hey" ou "machin", plus pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Lun 10 Mar - 16:54
Eh bien nous on va rester ici, euh... surveiller... le lait sur le feu?

"Je viens aussi. C'est nous qui les avons attirés, nous vous devons bien de vous aider!

Ben voyons!

Elle suivit l'exemple du dénommé John en se présentant de son prénom, cela suffisait largement pour eux tous. Alice raffermit sa prise sur le bâton en bois, le même depuis tant de jours, le seul vrai ami qu'elle ait en ces jours sombres. Prête à en découdre elle attendit qu'on ouvre la porte et le portail pour en découdre avec la petite dizaine de zombies qui avaient suivis les deux jeunes femmes.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 84
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Re: La Ferme !   
Lun 10 Mar - 20:15
John s'était glissé doucement dans mon dos et avait fait face aux jeunes femmes quelques instants. Très vite nous étions tous tombés d'accord sur le fait qu'il fallait se débarrasser des gêneurs au plus vite, avant que ceux-ci n'en attirent plus. L'inconnue semblait volontaire et cela n'était pas refus. Les présentations furent faites en vitesse et John me fit signe de bouger le canapé. Je soufflais, venant à peine de le remettre devant la porte puis allais poser mon fusil contre un mur.

Y en a combien dehors ?

Je n'avais pas réellement eu le temps de m'occuper de leur nombre, mais je m'avançais sans rechigner vers le canapé que je saisis à deux mains avant de le repousser.
J'attrapai ensuite le tisonnier que me tendait mon compagnon, bien prêt à m'en servir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Mer 12 Mar - 18:15
Y en a combien dehors ?

Une dizaine aurait répondu à l'unisson les deux filles, mais du haut de son perchoir, John en avait énuméré le double venant de plusieurs directions ce qui lui laissait supposer que d'autres vagues pourraient suivre le même chemin dans les heures à venir ...

Je viens aussi. C'est nous qui les avons attirés, nous vous devons bien de vous aider!

Pas la peine d'y aller à 50 non plus... Max va vous faire la visite de la maison, reposez vous, yaura besoin de votre énergie plus tard.

Max sembla soulager que John ne propose pas à tout le monde de vider la maison.
Eden et John sortirent donc. Une quinzaine de zomb' butaient contre la palissade en bois et le portail métallique. 5 autres plus en retrait.
John lui fit signe que l'honneur revenait à Eden de commencer le massacre en bonne et dûe forme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Jeu 13 Mar - 21:57
    Max, John, Alice. OK c'est enregistré. De mon côté j'avais simplement jeté un petit "Eden". D'un regard extérieur, on pourrait trouver ça presque "déplacé" de se présenter comme si de rien n'était, comme si tout était "normal". Mais il ne fallait pas en oublier le côté pratique sous prétexte que notre ville prenait une allure franchement apocalyptique : en fait c'est un peu comme s'échauffer avant de courir un marathon. Ça peut nous éviter vachement d'emmerdes. Autant appeler les autres par leurs prénoms quand on est à deux doigts de se faire arracher la carotide à coup de dents.

    L'autre qui disait s'appeler John avait franchement un air lugubre. Pas que ça m'étonne étant donné la situation. Juste qu'on aurait dit qu'il n'avait pas la moindre once de peur dans son regard, que tout allait pour le mieux. Mais j'exagère sans doute un peu.

    Alice elle, avait l'air d'une fichue battante. Du style "pas le temps de déconner, y a des rôdeurs qui nous attendent". Et c'était pas plus mal à vrai dire.

    Voilà que je me trouvais encore dans une situation impossible. Ma spécialité... Si Aaron voyait ça il aurait sans douté flanqué une bonne raclée à ce John qui semblait me faire signe de dégommer nos petits amis putrides la première, prenant un air quasi galant. Mais après tout, pourquoi pas ?

    Le premier, le plus chanceux sans doute, reçu un coup de machette droit dans le crâne, le lui fendant littéralement en deux. Le second, lui, le fût un peu moins : c'est seulement après trois reprises que je réussi à l'achever. D'ailleurs je me demandais souvent s'ils ressentaient encore... Probablement que oui. M'enfin.

    Je me débattais du mieux que je le pouvais et à vrai dire, je ne me débrouillais pas si mal que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: La Ferme !   
Sam 15 Mar - 14:28
Non, elle ne se débrouillait pas si mal que ça ! John avait vu ce qu'il voulait voir. Celle-ci avait du cran, peut être même plus que son compagnon. L'idée de se débarrasser d'elles l'avait donc quitté.
Il lui donna un coup de main. Eden put constater que John boitait. Sa hachette explosa 2 crânes. Il n'y mit aucune hargne particulière, comme si cela était une tâche comme une autre. Sans dégoût ni plaisir particulier. Pas d'acharnement mais de la précision dans le geste.
Ils tuèrent chacun leur dizaine de zomb'. L'exercice avait été fatiguant, mais le 2nd exercice allait l'être plus ...

Ne les laissons pas comme ça.

Il l'amena à l'extérieur du domaine et lui montra une très large fosse qu'ils avaient creusé et où gisaient quelques zomb' recouverts d'une poudre blanche. Une fosse commune.

On préfère les entasser ici pour les brûler ou les asperger de chaux. On a un pickup pour les déplacer. Un dernier coup de main ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: La Ferme !   
Aujourd'hui à 8:40
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
» Migus arrive avec la ferme attention de faire du RP
» Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]
» Une journée à la ferme [Partie 1] ~ Super grand mère 8D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: Divers :: Archives-