Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Un espoir - Mai 2025
Invité
Invité


Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 15:02
Cela faisait plusieurs mois que Ryan vagabondait dans cette ville qui lui était encore totalement inconnue. Il avait rencontré plusieurs survivant, certains qu'il n'appréciait pas tant que ça et d'autres qu'il trouvait sympa. Mais ils semblaient ne pas vraiment aimer sa compagnie. Ryan était quelqu'un dont tout le monde ce méfiait et pourtant il pensait en avoir sauvé. Peut importait puisque seul il pourrait survivre. 

Quelques jours auparavant, il avait trouvé à la bibliothèque un livre de bricolage. Exactement ce qu'il cherchait depuis plusieurs mois. Il n'était pas doué dans ce domaine mais il pourrait apprendre avec ce bouquin. Tout être normalement constitué serait capable d'apprendre ça."L'oscillateur est réalisé avec un transistor (Q2) monté dans un circuit oscillant composé d'une self (bobine L1) et de condensateurs ajustables (VC1 et VC2)."


-Mais c'est quoi ça?


Au début il ne comprenait pas grand chose mais à force de lire et relire, il comprit que tout ceci était un schéma, un circuit électronique qui lui permettrait sans doute de monter le système interne de l'appareille. Ou alors il avait tord.

Pendant plusieurs heures passant, il lisait le bouquin assis tranquillement sur le rebord du toit d'un Hangar. Les quelques mort-vivants, en bas qui le voyait essayaient de grimper. Sans aucun résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 15:26
J’ai tenté de me fabriquer un arc et des flèches pour chasser. Je ne suis pas ignare mais j’avoue que j’ai eu du mal à y arriver. J’ai très vite laissé tomber. Je suis de retour en ville, j’ai ramassé quelques pierres pour m’en servir de projectiles en cas de besoin. La vie est de plus en plus compliquée et je me demande si je ne devrais tout simplement pas, quitter la ville pour en rejoindre une autre. Mais pour ça, il me faudrait une voiture et de l’essence ce qui n’est bien évidemment pas gagné. Comme tout ici. J’ai ramené les livres que j’avais empruntés à la bibliothèque alors que j’aurais pu les garder. Seulement, depuis que j’ai vu le rouquin, je me dis qu’il y a peut-être d’autres personnes et donc, par conséquent, des friands de lecture au coin du feu. De plus, il me faudrait quelques vêtements, tout du moins, du tissu pour fabriquer avec les moyens du bord, une tenue décente. Mon pantalon noir est déchiré au niveau de mes genoux et avec la saison froide qui approche, j’ai tout intérêt à trouver quelque chose de chaud à me mettre. Je suis dans une boutique à la vitrine éventrée. Il n’y a pas grand-chose dans le coin mais j’ai quand même trouvé un pull. Certes, il est bien trop grand pour moi mais au moins, il me tient chaud. J’ai aussi récupéré des vieux foulards sales mais, un petit nettoyage dans le ruisseau et ils seront comme neufs. J’ai remonté la capuche de mon sweat et j’ai tiré sur mes manches pour cacher mes mains glacées et abîmées par un dur labeur. J’ai entendu des grognements non loin de ma position, je suppose donc qu’il y a de la viande périmée dans le coin. J’ai suivi les bruits pour tomber sur un vieux hangar désaffecté. Il y a trois blaireaux en bas qui essayent vainement de grimper pour attraper un jeune homme sur le toit. Je suis dans la rue qui fait face, une main contre le mur et j’observe la scène. Je prends une pierre dans mon sac et m’approche encore un peu avant de l’envoyer dans la tête dégarnie du bouffeur de cerveau. Sa peau est si molle et trouée, que la pierre passe au travers pour se loger dans son crâne. Je relève la tête vers le jeune homme et l’observe de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 16:05
Ryan était presque absorbé dans la bouquin. Il s'imaginait déjà réussir à contacter les militaires ou quelqu'un d'ailleurs qui aurait pu l'aider. Il ne pouvait plus réellement compter sur sa famille. Sa mère et son père étaient tous les deux mort. Les cousins, oncles etc... Étaient tous en France. Tous des fumier.

On dit qu'un homme ne sait jamais vraiment ce qu'il vaut sans avoir tenté quelque chose d'irréalisable. Ryan pensait valoir mieux que ces bestioles qui essayaient de l'attraper. Il les regardait et s'en moquerait presque. "Vous me dégoûtez" pensait-il.

Le crâne d'un des trois explosa et un "Toc" assez bruyant se fracassait contre les grilles du hangar. Il fallut quelques secondes au zombie pour comprendre qu'il était mort (pour de bon cette fois) et laisser sa dépouille tomber au sol. 

Ryan leva instinctivement le regard pour voir d'où provenait l'attaque quand il la vue pour la première fois. Une femme? Ryan enleva sa paire de lunette de sur son nez pour mieux la voir. Elle avait des cheveux noir, portait un pull, sans doute pour ce protéger du froid. D’ailleurs il sentit un frisson lui traverser le corps et  réajusta sa veste.

5+9= 14 (De justesse) jet de CaC

Ryan fermait son livre pour le mettre en sécurité dans sa veste puis il attrapa son skate. Pendant quelques secondes, il disparut du toit avant de réapparaître. Il s'était en fait éloigné du rebord pour prendre un peux d'élan. Il roulait avec son skate et bondit pour survoler les zombies qui le suivirent du regard. Jack atterrit maladroitement et avait faillit s’étaler au sol. Bon, il n'était pas non plus un pro skater, ni un skater tout cour, donc il avait le droit de ce louper des fois!

Il tournait le dos à la femme et attendait que les zombies soit à porté de coup pour en tuer un avec son skate tandis que l'autre avait réussi à l'attrapé et tentait de le mordre, de justesse il le repoussa pour se dresser au dessus de lui et enfoncer son arme dans la gorge de la créature pour la décapiter.  

Il se tournait alors vers la femme:
-Ce n'est vraiment pas un jour pour sortir, hein?

Un peu d'humour en ces jours de deuils ne ferait pas de mal, au contraire, si il y avait bien un moyen de s'évader de cette catastrophe, l'humour serait sans doute la bienvenue.


Dernière édition par Ryan "JACK" Bane le Dim 20 Sep - 16:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 16:05
Le membre 'Ryan "JACK" Bane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 17:11
Je crois que j’ai attiré l’attention des copains de l’autre puisqu’ils se tournent vers moi. Je prends une autre pierre et la jette sur un second mais pas de chance, j’ai raté mon coup. Bon et bien je suppose qu’un peu de sport ne me fera pas de mal même si je ne suis pas vraiment en forme. Je regarde en direction du jeune homme mais ne le vois plus. Aurais-je eu une hallucination ? Ça ne m’étonnerait pas des masses pour être honnête. Les bouffeurs de cerveau se fixent sur moi avant de reporter leurs attentions, si attention il y a, sur le garçon qui vient d’apparaître par je ne sais quel miracle devant moi avec son skate. Je n’ai pas le temps de réagir qu’il nous débarrasse des zombies en moins de deux. Ma capuche bien vissée sur la tête, j’ai un mouvement de recule alors qu’il se tourne vers moi. « Ce n’est vraiment pas un jour pour sortir, hein ? » Il n’a pas tort mais j’ai faim et j’ai froid, il faut bien que je trouve de quoi y remédier, non ? J’observe le jeune homme avec méfiance. Je ne le connais ni d’Adam, ni d’Eve comme disaient mes parents. « Effectivement mais, il faut bien manger et se réchauffer, non ? » Logique j’ai envie de dire. « Tu faisais quoi si haut perché ? Tu attendais quelqu’un ? » Si c’est le cas, c’est juste un coup de chance que je sois arrivée parce que, généralement, personne ne vient. D’ailleurs, personne ne viendra plus jamais. Le monde est mort et les humains en pleine santé sont une espèce si rare qu’il est presque impossible d’en trouver dans le coin. J’ai trouvé quelques spécimens mais ils n’étaient pas des plus sociables. Ils se donnaient un genre, c’est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 17:39
Le mystère qu'offrait sa capuche à son visage était passionnant. Il était difficile d'apercevoir ses traits. Ryan s'était relevé et s'était légèrement rapproché.« Effectivement mais, il faut bien manger et se réchauffer, non ? »  Il était vrai que l'on était tous (nous, les survivants) à la recherche de nourriture et toutes choses qui nous permettraient de survivre. D'ailleurs, on devrait tous s'entre aider. Ryan sourira légèrement, comme ci tout ceci, il ne le craignait pas. Il ne prit pas la peine de répondre à cette première question puisque évidement, elle n'attendait sans doute pas de réponse philosophique ou contradictoire, et puis qui la contredirait? « Tu faisais quoi si haut perché ? Tu attendais quelqu’un? » 

-Je lisais, je cherche un moyen de monter un émetteur radio pour contacter des possibles survivant ici et ailleurs.

Il savait pertinemment qu'il n'y arriverait pas seul. Ça faisait quand même plusieurs jours qu'il s'était penché sur le sujet jusqu'à en oublier la faim. Ryan avait envie, pour une fois d'utiliser son intelligence à bon escient. Aider les gens, sa n'avait jamais été son fort. Une première comme on le dirait.


-Trouver des gens est en option, ironisait-il, Je suis comment dire...

"Un monstre" pensait-il. Il avait tuer son père pendant son sommeil, menacé des gens, arnaqué multiple personne, manipuler des gens jusqu'à ce qu'ils s'entre tue... Jack était un pure enfoiré. Enfin, avant que tout ne s'écroule. Aujourd'hui, bien qu'il soit toujours d'humeur changeante, il savait parfaitement que seul il ne tiendrait pas une année.

...Incompris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 18:08
Je reste toujours bien planquée sous ma capuche. Oui je sais, ce n’est pas très poli mais bon, temps que je ne suis pas sûre de ses intentions, je préfère ne pas me montrer de trop. « Je lisais, je cherchais un moyen de monter un émetteur radio pour contacter des possibles survivants ici et ailleurs. » Au moins il sait lire et il ne semble pas être un mec stupide. Un peu marginal, certes, mais loin d’être stupide. Il a eu une attitude un peu cavalière tout à l’heure mais ça lui va bien. « Trouver des gens et en option, je suis comment dire… incompris. » J’hausse un sourcil. Incompris ? Comment veux-tu être compris alors qu’il n’y a personne à qui parler ? Je suis incomprise aussi mais c’est normal, je suppose. Ouais bon, je crois que mon cerveau est trop fatigué pour pondre des arguments corrects. Je n’ai pas cessé de l’observer tout du long et il ne m’en faut guère plus pour avoir de la sympathie pour lui. Je laisse tomber ma capuche, dévoilant mon visage encadré par mes longs cheveux noirs ondulés et lui souris légèrement. « Je m’appelle Lily-Ann. Et toi ? » L’apocalypse zombie ne m’a pas fait trop oublié la politesse, bien que parfois, un flot de vulgarités s’échappe de ma jolie bouche. En même temps, qui ne perdrait pas la politesse et les convenances dans un environnement aussi hostile ? Beaucoup sont devenus fous avec toute cette merde et personne n’est à l’abri du pétage de plombs. Il faut apprendre à conjuguer chaque seconde comme si elle était la dernière. Oui, c’est très bizarre comme façon de penser mais, je n’attends rien de demain, ni même d’après-demain. Je vis chaque seconde comme si elle était la dernière. « On ne devrait pas rester trop à découvert… il y a des dingues partout même si on ne les voit pas. » Je prends sa main et l’entraîne dans la ville, m’arrêtant souvent pour regarder aux alentours. On gagne rapidement une vieille maison aux vitres renforcées et par chance, il n’y a personne dedans et aucun zombie à l’horizon. Je prends soin de fermer à clé derrière nous. Je retire mon sweat et le pose sur une chaise avant de m’assoir sur la table présente. « On sera mieux là. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 18:39
Ryan, lorsqu'elle fit tomber sa capuche sur ses épaules, pouvait enfin voir son magnifique visage. En plus d'avoir l'air sportif, elle avait le visage d'un de ces sorte de star qui passait à la télé. Je ne regardais pas souvent la télévision mais mon père, appréciait cette perte de temps. « Je m’appelle Lily-Ann. Et toi ? »

Lily-Ann, c'était la première femme vivante qu'il avait croisé depuis l'apocalypse. Elle était en fait, peut être, la seule personne qui pourrait le voir comme il était réellement. Le temps le lui dirait. Enfin si il survivrait jusque là.

-Je m'appelle...

L'espace d'un instant, il était confronter à un choix. Mentir ou dire la vérité. Il n'avait jamais dit à qui que ce soit comment il s'appelait réellement. Seulement quelques personne hors de sa famille connaissait sa véritable identité. Mais aujourd'hui, maintenant que tout c'est effondré, sa ne servait plus à rien de mentir sur une chose aussi petite que ça. Surtout à elle.

... Ryan, Ryan Bane.

« On ne devrait pas rester trop à découvert… il y a des dingues partout même si on ne les voit pas. »

Rapidement, elle lui avait attraper la main et l'avait entraîné dans les divers rues de la ville. Ce sentiment semblait irréel et nouveau. Elle ne lui avait pas tourné le dos, elle l'emmenait avec lui en sécurité. C'était la première fois qu'il avait envie de connaitre quelqu'un. Non pas par ce qu'elle était belle ou qu'elle l'avait impressionné avec ses cailloux. Mais par ce qu'elle était l'exception qui confirmait la vision que Ryan avait de ce monde. 

Arrivé dans l'habitation, Ryan fit le tour des pièces avec Lily. Tout en essayant de chercher de quoi manger Ryan essayait de faire un peu plus connaissance, d'en savoir plus à son sujet.

-Tu es d'ici?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 18:56
Ainsi donc il s’appelle Ryan. Il a semblé hésité à me donner son identité, il a peut-être ses raisons je n’en sais rien. De toute façon, cela ne me regarde pas vraiment. Une fois à l’abri, j’ouvre mon sac et en sors quelques petites choses pour manger. Je n’ai pas trouvé grand-chose mais on a de quoi tenir cette nuit si par hasard on devait rester ici. « Tu es d’ici ? » Je le regarde avec gentillesse : « J’habitais à Chicago avant l’épidémie mais on a très vite déménagé avec mes parents et mes frères… avant qu’ils ne soient tous contaminés et que je doive les tuer moi-même. Et toi ? » Je descends de mon perchoir et m’approche des plaques chauffantes. Je crois qu’elles fonctionnent, je vais pouvoir faire chauffer la seule boîte de conserve qui me reste : des raviolis. Je me tourne vers Ryan et lui souris de nouveau : « Ce soir c’est raviolis ! Et j’ai quelques biscuits dans mon sac pour le dessert… Ce n’est pas grand-chose mais bon, je n’ai pas mieux… » Je m’atèle à préparer le repas, trouvant une casserole encore emballée dans un des placards. « On va devoir y aller avec les doigts, je n’ai pas de fourchettes… » ; dis-je tristement. Je relève négligemment ma chevelure puis reviens m’installer sur la table, invitant Ryan à faire de même. Je pose la casserole entre nous deux puis remonte les manches trop larges de mon haut. Je crois que l’on va devoir rester ici cette nuit. Je peux entendre la pluie au dehors et je n’ai pas spécialement envie de tomber malade en courant là-dessous. J’espère que l’on trouvera des couvertures propres parce que, mine de rien, j’ai froid et je tremble. Oui bon d’accord, je suis frileuse et alors ?
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un espoir - Mai 2025   
Dim 20 Sep - 22:52
Résultat de fouille pour Ryan : Un couteau papillon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: Un espoir - Mai 2025   
Lun 21 Sep - 14:47
« J’habitais à Chicago avant l’épidémie mais on a très vite déménagé avec mes parents et mes frères… avant qu’ils ne soient tous contaminés et que je doive les tuer moi-même. Et toi ? »
Ryan continuait de fouiller tout en écoutant Lily. Elle venait de Chicago? ça ne l'étonnait plus qu'elle semblait aussi sportive. Mise à part l'équipe des Chicago Bulls, il pensait à la criminalité assez élevé. Il fallait pouvoir ce défendre là-bas. Il sortie d'un tiroir un couteau papillon.Un sourire apparut sur ses lèvres l'espace de quelques seconde.
Ryan, ne dit pas un mot à propos de ses parents; elle avait dû les tuer et c'était peut être très dure pour elle. Elle ne semblait pourtant pas si affecté que ça mais il fallait qu'elle sache qu'il voulait compatir. 

-Nous avons sans doute tous dû perdre des êtres chère.

Ryan ne pensait pas réellement ce qu'il disait puisqu'il n'avait plus d'être chère avant le début de ce nouveau monde. Il était surtout plus intéressé par ce sortir de ce merdier plutôt que de penser à sa famille ou autre chose. Elle se retourna alors vers lui:
 « Ce soir c’est raviolis ! Et j’ai quelques biscuits dans mon sac pour le dessert… Ce n’est pas grand-chose mais bon, je n’ai pas mieux… »
Elle voulait partager sa conserve de raviolis avec Ryan? Woaw! Cette femme était réellement une perle. Il sourira et se grattouilla l'arrière de son crâne.

-Je t'avouerai que je n'ai plus rien de mon côté. Les raz ont prient un plaisir fou à manger mes provisions... Je te remercie. Dès demain, je partirais chercher de quoi manger. Promis!

C'était la première fois que Jack semblait heureux. Personne n'aurais pu comprendre le sentiment qu'il éprouvait à cet instant. 
 « On va devoir y aller avec les doigts, je n’ai pas de fourchettes… »

-Il doit bien y avoir des fourchettes dans cette cuisine. Attend.

Ryan se remit alors à fouiller dans les tiroirs et trouva un stock de fourchette, de cuillère, couteau etc... Qui aurait pensé à prendre des fourchettes alors qu'une invasion de zombie débutait? Il en tendit une à Lily alors qu'elle avait déjà commencé à manger à la main. 

- Ah ah, riait-il. Ce sera sans doute mieux comme ça! 

Jack s'était assis en face d'elle et ne pouvait pas s'empêcher d'essayer de comprendre qui elle était réellement. Pouvions nous être aussi gentil? Dans un monde tel que celui-ci la gentillesse était un point mort. Comment était-ce possible? Ryan commença à manger.

-Si tu veux, demain tu pourras m'accompagner. C'est peut être mieux que de rester seul.

C'est alors qu'en bougeant son pied, un objet s'évada de sous la nappe. une boite de médecine. il se leva pour le prendre puis il la posa sur la table prêt de lui. Sa pourra sans doute servir.


Dernière édition par Ryan "JACK" Bane le Lun 21 Sep - 16:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un espoir - Mai 2025   
Lun 21 Sep - 14:47
Le membre 'Ryan "JACK" Bane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Un espoir - Mai 2025   
Aujourd'hui à 4:51
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Lueur d'espoir!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Mai 2025-