Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Forever alone (suite) - William [mai 2025]
Aller à la page : Précédent  1, 2

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 13:41
Il n’a pas l’air très content de s’être laissé approcher comme ça. Il s’approche de moi et quand il essaie de m’attrape, j’esquive une nouvelle fois sa prise. Pourtant il ne lâche pas, son entraînement de militaire paye évidemment et il m’agrippe le bras. Sans pouvoir résister, je me retrouve brusquement ramené vers lui. J’essaie encore de me dégager mais je croise son regard. Il ne sourit plus, il ne joue plus. Il a le visage fermé, tendu, et je n’aime pas trop ça. J’essaie encore de libérer mon bras mais un coup vient et je me retrouve à nouveau au sol. Je tombe dans un bruit plus fort, sans qu’il ne me retienne pour amortir la chute. Je grimace quand mon bras qui n’est pas encore totalement guéri heurte le sol. J’ai mal, mais je ne dis rien. Je cligne des yeux plusieurs fois et me redresse sur mes coudes quand il se penche vers moi. Je n’ai jamais eu autant envie de frapper quelqu’un, il fait naître en moi une rage que je ne suis pas sûre de connaître, de savoir maîtriser.

Il continue, il pousse. Il ne sait pas tout ce qu’on a pu endurer, nous les civils qu’il méprise à ce point. Pendant que lui il était sur son barrage à tranquillement dégommer ceux qui s’approchaient trop, nous on essayait de ne pas se faire bouffer. Il ne connait pas réellement l’horreur de ce qui est en train de se dérouler. Il n’a pas vu sa famille se faire décimer, il n’a pas perdu tout ce que nous avons perdu. Il ne parlerait pas comme ça sinon. Je n’avais pas particulièrement de haine contre les militaires mais à cet instant précis, je les déteste plus que tout. Ils ne savent pas, il ne sait pas. Je ne réponds pas, je me mure dans un silence, signe d'une colère sourde. Mais je ne le quitte pas des yeux, je le fixe d'un regard noir et empli de haine.

[dé de càc : 8 + 2 = 10. zedfoijpeof d'échec]

Je me relève d'un bond, rapidement. Il n'est plus question d'appuis, d'entraînement, j'ai le corps entier qui est en ébullition. Je me fous de tous ses conseils, j'ai juste besoin de le frapper pour qu'il comprenne tout ce qu'on a eu à vivre. J'agrippe sa veste pour ne pas lui laisser le temps de reculer, je l'agrippe comme si toute ma vie en dépendait et j'envoie mon poing rencontrer son visage. Sans aucun remords. Il l'a cherchée celle là. Sa surprise ne dure pas longtemps évidemment et quand j'essaie de l'attraper pour le faire tomber, il se dégage, il frappe aussi. Ça n'a plus rien d'un entraînement, plus rien de Matrix. Je ressemble juste à un type qui se fait massacrer dans Fight Club et qui en redemande. Je ne cherche plus à esquiver, je me jette carrément contre lui pour essayer de le frapper encore, puisque je n'arrive pas à réellement prendre le dessus pour le mettre par terre à son tour. J'accepte de prendre des coups, deux fois plus que j'en donne, simplement pour la délivrance de frapper aussi.

_________________
WE COULD BE HEROES 


Dernière édition par William Hawke le Sam 24 Oct - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 13:41
Le membre 'William Hawke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 8
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
55/120  (55/120)
Barre de Faim:
45/100  (45/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 274
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 17:02
Il ne répond rien. Je pose mes yeux noirs sur lui, les sourcils légèrement froncés, et je croise son regard haineux. Je ne sourcille pas parce que ça n'est pas deux petits yeux verts perçants qui vont m'inquiéter. J'attends toujours. Mes mots font doucement leur effet. Pendant un instant, je ne suis plus très sûr qu'il veuille continuer. Il va peut-être rager dans son coin et se mettre à bouder jusqu'à ce qu'un survivant suffisamment malhonnête vienne l'achever ? Pourtant, s'il a réussi à survivre jusque là c'est qu'il possède bien quelques compétences cachées. Ca ne peut pas être uniquement de la chance. Je repense à ce moment dans l'église où il a calmé le zombie d'un geste. Je me demande s'il n'a vraiment aucune notion de combat. Si ça lui ai vraiment venu tout seul. Parce que si c'est bien le cas, où est-ce qu'il la cache toute cette force ?

Soudainement, comme s'il avait lu dans mon esprit, il profite d'un instant où je détourne le regard pour sauter sur ses pieds et se jeter sur moi sans précaution. Mon premier réflexe est de l'éviter, mais il m'attrape avant de me laisser le temps de réagir. J'ai juste le temps de fermer les yeux avant qu'il ne m'en colle une pour de bon. Le coup est douloureux mais ça n'est pas assez pour me déséquilibrer. Il s'est précipité avec toute sa rage, et je m'accroche aussi à lui pour rester debout. Je vais avoir un vilain bleu, mais je vais survivre. Et puis la douleur me ramène brutalement à la réalité. Je me morfond trop dans mes regrets et ma culpabilité, mais l'adrénaline mobilise soudainement mon corps tout entier et court-circuite toutes ces pensées secondaires. Voilà tout ce dont j'avais besoin. Un bon défouloir pour me vider la tête pendant que William exorcice toute sa rage sur moi.

Je le sens m'attraper pour me jeter au sol. J'aurais été fair play, je l'aurais peut-être laissé faire pour qu'il réussisse au moins une fois et qu'il soit sûr d'avoir compris. Cependant, je me contente d'obéir à mes instincts sans prendre le temps de réfléchir. Je serre la mâchoire et lui renvoie son regard agressif avant de le cogner à mon tour sans vraiment retenir mes coups. En même temps, il y a une règle qui dit qu'on ne s'en prend pas à plus fort que soit si on tient à la vie. Alors voilà, leçon numéro deux pour William. Mais ce fou s'obstine encore. Ca me surprend un peu, mais j'apprécie. Je savais bien qu'il cachait une sévère envie de se battre au fond de lui. Je le vois puiser ses forces dans cette source incroyable qu'est la colère et je ne peux m'empêcher de lui jeter un regard satisfait alors qu'il tente à nouveau de me frapper. Il est prévisible et je contre la plupart de ses coups. Il va probablement finir par s'épuiser si l'on continue comme ça, mais j'ai obtenu ce que je cherchais à provoquer. Il ne lui reste plus qu'à reprendre un minimum de contrôle pour être plus attentif à sa technique de combat.

[Lancer de réussite pour coprs-à-corps : 16+10=26 (réussite totale)]

Finalement, je prends pitié du pauvre William. Alors qu'il essaye une nouvelle fois de me frapper en vain, j'attrape son bras et je le tords en prenant garde à ne pas être trop violent pour ne pas lui déboîter l'épaule ou quelque chose de fort douloureux dans le genre si il gigote de trop. Finalement, comme il insiste pour se dégager, je lui met un coup dans l'arrière des genoux pour le forcer à tomber et le contrôle jusqu'à ce qu'il se calme. "Eh, je suis désolé ! Je suis désolé ok ?" J'essaye de le convaincre qu'il n'est plus nécessaire de s'acharner sur moi, mais ça prend plus de temps que ce à quoi je m'attendais. Visiblement, ça le fait vraiment chier que je l'ai pris de haut. "Tu vois cette colère ? C'est bien de savoir la provoquer. Ca peut te sauver la vie dans un moment critique. Mais il faut que tu arrives à la contrôler, sinon tu vas juste te jeter dans la gueule du loup et enchaîner les mouvements débiles." Et pour preuve, je le garde au sol en assurant ma prise sur son bras pour l'empêcher de m'échapper. Finalement, je le relâche en me redressant aussitôt, comme pour m'assurer qu'il ne va pas faire volte-face et me sauter dessus sans écouter. Je passe une main sur ma joue douloureuse et lui souris à nouveau. "Mais c'est pas mal pour une première fois."


Dernière édition par Joshua Atherton le Sam 24 Oct - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 17:02
Le membre 'Joshua Atherton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 16
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 18:26
Je frappe, je prends des coups, et je commence à m’essouffler. Pourtant je n’arrive pas à m’arrêter, une rage que je ne soupçonnais même pas s’est insinuée en moi et j’ai l’impression que je vais continuer de le frapper jusqu’à m’écrouler. Plus que contre lui, je suis énervé contre toute cette situation de merde qui me force à apprendre à me battre. Cette situation qui m’a donné une fille juste pour me la reprendre après. Inévitablement, je me dis que si j’avais su me battre j’aurais pu la sauver. Ca n’a aucun rapport mais quand même. Il est militaire Joshua, c’était son choix de donner sa vie pour l’armée américaine. Moi je voulais juste être tranquille et je suis là, à essayer de survivre comme un con sans savoir comment faire. Je craque complètement, des larmes de rage coulant sur mon visage et brouillant ma vue. Je mouline comme un débile mais au moins ça me défoule. Et puis Joshua attrape mon bras.

Je me débats, je ne veux pas arrêter, j’ai besoin de ça, mais lui il arrête, il profite d’être le plus fort. Si je pouvais je lui ferais bouffer sa veste de militaire. Et comme je n’arrête pas de gigoter pour essayer de me libérer, il finit par me mettre à genoux. Je lui hurle de me lâcher, je perds pieds totalement. Et finalement la fatigue s’empare de moi. Dans cette position, inutile de se débattre, à part me faire mal je ne fais pas grand-chose. Je respire profondément et émet un grognement en réponse à ses excuses. Il peut se les garder. C’était pas la peine de vouloir m’aider si c’était juste pour se foutre de ma gueule. Je garde les dents serrées en attendant qu’il me relâche, mais il tarde à le faire. Il ne me lâche pas mais son ton a changé, de nouveau pédagogique. Je soupire et secoue la tête pour dégager les cheveux qui me tombent sur le visage.

Finalement, la pression sur mon bras se détend, il lâche enfin mon bras et je bouge lentement. Je reprends possession de mon corps tandis que je l’entends se relever dans mon dos. Brusquement, je me retourne face à lui. Je ne sais pas s’il compte encore continuer à me balancer par terre ou s’il considère que nous sommes en pause mais je préfère me méfier et ne pas rester dos à lui. Je me relève, doucement cette fois, parce que je ne compte pas lui sauter à la gorge. J’essaie de me dire qu’il tente de m’aider. Il sourit et j’essaie de lui rendre son sourire, sans grand succès. J'ai toujours les nerfs, bien en boule au fond de moi, j'ai juste arrêté de gesticuler.

[dé de càc : 10 + 2 = 12. ENFIN OMG]

Je ne gesticule plus parce que je commence à m'imprégner de ses conseils. Ne pas frapper beaucoup, mais frapper fort une fois, au bon endroit, au bon moment. « Je veux continuer. » Il ne proteste pas, il remonte sa garde alors je fais de même. J'ai l'impression d'être debout dans les flammes tellement j'ai envie de lui mettre à nouveau ma main dans la tronche. Mais je me mords la langue pour ne pas céder à la colère une nouvelle fois. Je respire pour essayer de me calmer, je sens le moindre de mes muscles tendu au maximum. J'approche, je le laisse approcher en même temps. Je pense à mes appuis, je pense à observer ses mouvements. Je ne prévois rien, je ne réfléchis pas pour qu'il ne puisse pas prévoir. Je laisse mon instinct me guider, je crois. Comme avec les zombies, sauf que Joshua pue quand même un peu moins. Je le fixe, j'essaie de prévoir ce qu'il va faire même si j'en suis incapable. Au moins je reste concentré.

Je ne fais rien de plus, j'attends qu'il fasse le premier pas. Et au moment où enfin, il avance ses mains vers moi, j'agrippe ses épaules. Vif, je ne le rate pas cette fois. Il a l'air surpris, mais il résiste, il est entraîné. Mais je ne lâche pas, je le tiens par les épaules comme si ma vie en dépendait, je ne lâcherai jamais et si je dois tomber, je crois que je l'emmènerai avec moi. Je sers les dents, je réfléchis à toute vitesse à comment résoudre ce problème de résistance et finalement, c'est lui qui me le donne. Je ne sais pas s'il fait exprès pour illustrer ses "cours" de tout à l'heure, mais alors qu'il essaie de me repousser comme il l'a fait jusqu'à présent, je le tire vers moi et ma jambe vient balayer les siennes. Je le vois basculer et j'accompagne sa chute pour qu'elle ne soit pas trop brutale. Je suis presque étonné d'être encore debout alors que je viens de l'envoyer par terre. Et toute la colère s'est subitement envolée.

_________________
WE COULD BE HEROES 


Dernière édition par William Hawke le Sam 24 Oct - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 18:26
Le membre 'William Hawke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 10
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
55/120  (55/120)
Barre de Faim:
45/100  (45/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 274
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 22:12
William se redresse à son tour. Il a cessé de céder à la pulsion de la colère en se jettant aveuglément sur moi, mais la détermination n'a pas quitté son regard. Je l'interroge d'un mouvement de la tête, sans dire un mot, et il insiste pour continuer. Bien, un entêté. Comme il semble avoir repris le contrôle de lui-même, j'acquiese et je monte ma garde à nouveau. C'est lui qui voit, tant qu'il demande et que je peux donner, je m'éxecute. Je croise son regard perçant une nouvelle fois mais je me contente de lui renvoyer un air calme et concentré. Plus besoin de provocation, je le laisse se préparer quelques instants, et puis je me déplace doucement en même temps que lui. Je l'observe m'observer, il prend son temps, il a visiblement compris ce que je voulais dire à propos de contrôle et je souris légèrement. Il n'abandonnera pas, il s'investira à fond jusqu'à la réussite, mais il agira intelligemment et sans précipitation. La voilà la clé.

Finalement, je met fin à ce petit instant de contemplation en m'avançant vers lui pour l'attraper. Mais sans que je m'y attende, il me prend de cours et m'agrippe aussi avant même que je n'ai pu l'attraper. J'ai à peine le temps de m'accrocher à lui pour rester stable qu'il tente de me faire tomber. Un sourire s'élargit sur mon visage. C'était bien joué, il commence à enchaîner. Je tente de me reculer pour me dégager de son emprise, mais il refuse de me lâcher, avançant quand je recule. On dirait presque un petit koala accroché à son arbre, et la comparaison m'aurait fait rire si j'en avais eu le temps. Puisque d'un geste bien placé, William réussit finalement à happer mes appuis. J'ai à peine le temps de le lâcher pour me réceptionner que je sens la collision avec le sol. Je ne sens presque rien puisque William m'a retenu pour que je ne tombe pas d'un coup. Il me faut une seconde pour réaliser que je suis sûr le dos, et je me mets à rigoler. "Ahahah ! Aaarh.. C'est bien joué !" Je roule sur le côté avant de me redresser tranquillement. "C'était plutôt rapide en plus !" Je souris à nouveau en chassant la poussière de mon pantalon, mais soudain je me fige. Mon sourire disparaît et je tend l'oreille. Je ne suis pas sûr, mais je crois qu'une porte a claqué. Je fais signe à William. S'il y a quelqu'un, on ne sait pas s'il a pu nous entendre avant qu'on l'entende nous même. Aussitôt je quitte le tapis d'entraînement avec toute la discrétion possible et j'attrape mon nouveau fusil en le pointant immédiatement sur la porte. On ignore ce qui se cache derrière : zombie ou humain ? Mais comme le silence plâne à nouveau, je jette un regard à William avant de décider d'aller voir. Je préfère être sûr de ce qui nous attend derrière ces portes, en particulier parce que nous sommes dans un cul-de-sac.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 23:53
Joshua rit et me félicite alors que je souris. Mon corps se détend finalement, je respire enfin. Il avait tord, nous ne sommes pas tous des incapables, nous survivons. Comme on peut, mais nous survivons. J’ai l’impression d’avoir fait un acte héroïque alors que j’ai juste réussi à faire tomber Joshua, après des tonnes de tentatives. Mais je prends ça comme une victoire. Histoire de pousser un peu le vice, je prends un air suffisant et lui lance un regard moqueur, le même que celui qu’il avait avant. Comme si je l’avais laminé sans aucun problème. Mais je n’ai pas le temps de faire plus pour l’emmerder car un bruit le fige en même temps qu’il me fait sursauter. Quand je disais qu’il fallait qu’on fasse moins de bruit. Joshua récupère son fusil sur la table et pendant que je remets mon pull. C’est débile mais je me sens moins vulnérable qu’avec les bras nus. Une fois fait, je jette mon sac sur mon épaule et attrape mon hachoir. Lentement, sans faire de bruit, je m’approche de mon acolyte et le retiens au moment où il va ouvrir la porte. Je suis derrière lui, c’est débile avec un couteau, alors que lui peut tirer de plus loin. « Laisse-moi passer devant. » Comme pour le convaincre, je lui montre mon hachoir.

Et puis je ne lui laisse pas le temps de protester, j’ouvre la porte, prêt à affronter ce qui peut se cacher derrière. Je tends l’oreille, je n’entends rien, je ne vois personne non plus. Je reste attentif, silencieux. On ne sait pas qui peut se cacher là pendant que nous nous entraînons au combat sans faire attention au monde extérieur. Je me remémore pour la énième fois une des dernières phrases qu’Alexander m’a dite, et je crois que je redouble de prudence. Je ne sais pas pourquoi j’ai accordé ma confiance à Joshua, l’instinct peut-être, mais je n’oublie pas que certains ne sont plus que des bêtes, des monstres, comme les zombies. Peut-être même pires, parce que je ne crois pas que les zombies soient cruels. Les hommes, si.

Je glisse lentement dans le couloir que nous avons traversé dans l’autre sens tout à l’heure. Je ne fais aucun bruit, du moins j’essaie d’en faire le moins possible. Pour le coup, je suis plus doué pour passer inaperçu que pour me battre au corps à corps. Je jette un œil rapidement dans les salles fermées, mais je ne vois personne, rien du tout. Et d’un coup, un nouveau bruit se fait entendre, dans un bureau au bout du couloir. Quelque chose vient de tomber. Je grince et resserre machinalement mes doigts sur mon couteau. J’avance un peu plus vite, pour pouvoir voir ce qui fait du bruit dans la pièce, et je m’arrête un peu avant.

[dé observation : 5 + 7 = 12. Réussite de justesse]

Je ne vois rien d'où je suis placé, mais je ne veux pas me faire voir en approchant trop près. Je ne bouge pas et fais signe à Joshua d'en faire autant, le temps d'analyser la situation. Il faut faire vite, avant que le ou les humains, ou zombies, ou autres choses d'ailleurs, ne sortent de là et nous tombent dessus. Je retient ma respiration pour faire un pas, lentement. Et puisque je ne peux pas voir, je pose mon oreille contre le mur et ferme les yeux. Je me concentre un petit instant, fronce les sourcils, et finalement je me recule. J'approche de Joshua et murmure, pour éviter de nous faire repérer. « J’ai entendu grogner, plusieurs voix, à moins que ce soient des humains qui imitent super bien les zombies, ce sont des zombies. Quelques uns à mon avis. »

_________________
WE COULD BE HEROES 


Dernière édition par William Hawke le Sam 24 Oct - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Sam 24 Oct - 23:53
Le membre 'William Hawke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 5
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
55/120  (55/120)
Barre de Faim:
45/100  (45/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 274
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Dim 25 Oct - 1:22
Alors que je m'apprête à ouvrir la porte, William pose une main sur mon épaule pour m'arrêter dans mon geste. Il me montre son hachoir et demande à passer devant. Il a beau avoir réussi à rétamer deux zombies dans l'église, je ne suis pas convaincu de sa bonne mauvaise idée. Que fera t-il s'il doit faire face à des humains ? Je lui ai certes montré comment déséquilibrer son adversaire, mais je ne suis pas tout à fait sûr que sa technique soit déjà bien au point. Pourtant, sans même attendre mon avis, William se glisse devant moi et pousse la porte. Je m'apprête à protester mais je me ravise au dernier moment. Je me contente donc de le suivre d'assez prêt pour pouvoir lui prêter main forte en cas de besoin, tout en l'appuyant à distance avec mon fusil si la menace vient de front. J'ai presque l'impression de retrouver mes repères de mission de reconnaissance avec mes anciens collègues décédés.

On traverse le couloir avec efficacité et rien ni personne ne se met en travers de notre route. Soudain, un nouveau bruit nous alerte. Cette fois, nous sommes tous les deux assez prêt pour localiser l'origine. Aussitôt William s'approche de la porte et je le regarde faire avec attention. Nous ne sommes bel et bien pas seuls dans le commissariat. Reste à identifier la menace. William me fait signe de ne pas bouger, alors je reste immobile mais je m'aggripe à mon fusil, le doigt sur la gâchette. Je n'ai jamais vraiment aimé le suspens. Et surtout, je ne suis pas sûr de ce que William cherche à faire. Si jamais la personne ou la chose qui se cache dans le bureau sait que nous nous tenons juste derrière la porte, il prend de sacrés risques en se tenant si près. Finalement, il colle sa tête contre le mur et semble tenter d'écouter au travers. Mes yeux ne quittent plus William alors que j'ai toujours interdiction de bouger. J'attends son diagnostique et je l'interroge du regard alors que je le vois froncer les sourcils. Ben quoi ? Qu'est ce qu'il y a ?

Il semble perçevoir ma confusion et s'approche à nouveau de moi pour m'expliquer à voix basse. Il émet l'hypothèse qu'il puisse s'agir d'humains imitant des zombies, et je ne peux empêcher un large sourire de s'étirer sur mon visage. Ce serait un plan sacrément tordus que de se faire passer pour un zombie. Néanmoins, la conclusion est là : nous risquons de devoir faire face à un groupe de zombie si nous nous faisons repérer. Alors je pourrais kicker la porte et vider le chargeur de mon fusil dans la pièce, mais je ne suis pas sûr que l'idée soit brillante. Autant choisir une option plus pacifique et surtout moins risquée. "Ok il est temps de se tirer d'ici !" Je murmure à mon tour avan de lui faire signe de tracer sans se poser de question. Je jette régulièrement un regard dans mon dos pour s'assurer que rien ni personne n'a décidé de nous suivre et de nous prendre par surprise. Mais rapidement, nous poussons la porte d'entrée et regagnons l'air libre. Je soupire et m'éloigne un peu plus de la bâtisse, juste pour être sûr. "Eheheh, dans le plus grand des calmes, nous sommes en vie." Je fais l'heureuse constatation avant de jeter le fusil dans mon dos maintenant que la menace est passée. Finalement, je regarde autour de moi avant de soupirer. "Bon, retour au point de départ." C'est vrai ça, à la base j'étais venu chercher des infos, et je ressortais les mains vides, encore. Enfin pas exactement puisque j'avais tout de même pu récupérer du matériel. Je me concentre sur le seul moment positif de ma journée et réfléchis à nouveau à un objectif que je n'aurais pas encore atteint. Les mains sur les hanches, je regarde l'horizon et me gratte la tête comme pour signaler que je suis en pleine réflexion super intensive. "Peut-être que si je m'éloigne un peu du centre-ville... Il restera un bataillon ? Un campement ? Un bureau de police ? Une caserne de pomiers ? Quelque chose... ?" Je soupire à nouveau. J'interroge le vide puisque William n'en sait pas plus que moi de toute façon. Mais au moins ce nouvel échec du jour m'aura confirmé la chose : il ne reste vraiment plus rien du tout à Oakland. Il va falloir chercher en périphérie si la résistance s'organise. Alors je me tourne à nouveau vers William. "Et toi, qu'est ce que tu vas faire maintenant ?" Je me dis qu'avec un peu de chance, on pourra faire encore un peu de chemin ensemble. Je n'ai pas très envie de repartir tout seul, même si je refuse d'abandonner ma quête.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Dim 25 Oct - 2:55
Joshua propose que nous filions d’ici et je ne peux que hocher la tête. Ca ne sert à rien de se fatiguer à nettoyer la pièce de ses zombies, il vaut mieux que nous partions. Je suis mon compagnon du jour sans faire de bruit, en regardant tout autour de nous. Je suis Joshua à l’extérieur et referme la porte moi-même, pour l’empêcher de la claquer comme un gros bourrin en ameutant tout le quartier. Et je le suis un peu plus loin, avant de m’asseoir sur un muret. La joue du militaire commence à devenir légèrement bleue et je ne peux m’empêcher d’en ricaner. Je le regarde se torturer l’esprit alors que je suis incapable de réfléchir. Je ne sais pas quoi faire moi non plus, à part attendre. J’attends désespérément de tomber sur mes amis, je ne bouge plus, je reste ici, je tourne dans le quartier.

Je souris tristement à Joshua quand il fait la liste de tout ce sur quoi il pourrait, voudrait tomber. C’est fou à quel point il cherche des ordres, des choses à faire. Il a peut-être raison cela dit. Mais je ne crois pas qu’il reste des ordres pour lui quelque part. Pourtant je ne veux toujours pas me résoudre à lui annoncer ces mauvaises nouvelles. S’il restait quelque chose, quelqu’un aurait déjà pris les choses en main, non ? Je hausse les épaules en réponse à Joshua parce que je ne sais pas quoi dire d’autre.

Je le regarde quand il se retourne vers moi, sans savoir quoi répondre. Ce que je vais faire ? Je n’en sais rien. Je le fixe bêtement le temps de réfléchir. Ce que je vais faire ? Penser à ce que dit tout le monde, quand on est perdu, il vaut mieux ne pas bouger en attendant que quelqu’un vous retrouve. Voilà. « Je vais rester ici, au cas où ils repasseraient par ici… Ceux que j’ai perdus. » J’espère qu’ils vont bien, je me fais tellement de souci pour eux. Je vais rester ici, regarder tous les jours, si je ne vois pas la petite tête brune d’Alexander passer par ici. Je donnerais tellement pour le voir. Je ne veux pas risquer de les croiser, alors j’attendrai. J’espère juste qu’ils ne sont pas partis loin d’ici. « Désolé de ne pas venir avec toi, mais il faut que je les retrouve absolument. » Je souris à Joshua, un peu désolé. C’est bizarre de trouver quelqu’un et de choisir délibérément de s’en aller, de partir sur un autre chemin. Pourtant je ne peux pas m’éloigner avec lui, j’ai peur que ça m’emmène trop loin de ceux avec qui mon cœur est resté. « Merci pour tout en tout cas, si tu reviens par là j'espère qu'on se croisera ! » Je souris à nouveau et serre le militaire dans mes bras, amicalement, pour lui dire au revoir. Une nouvelle fois, je me retrouve seul.

_________________
WE COULD BE HEROES 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Forever alone (suite) - William [mai 2025]   
Aujourd'hui à 14:27
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Demande de kit pour Theo William
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» William Delacroix [ Voleur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Mai 2025-