Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 81
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Jeu 22 Oct - 10:50
Donner un fusil à un Schtroumpf
13 mai 2025 ; Reiiko A. Jäger & Finley Haggerty & Maximilian Carlton


Après le bordel de l’autre soir, il était clair à présent qu’il était temps que Reii grandisse et surtout qu’elle apprenne à se servir d’une arme. Je ne me sentais pas de lui apprendre le maniement du couteau ou de la hache : après tout, je ne savais pas réellement moi-même m’en servir, je tapais avec le coté tranchant et voilà… Et puis, cela impliquait un contact direct avec ces bouffeurs de chaire, ce que j’espérais réellement lui éviter au maximum. Apprendre le tir était donc devenu une évidence. Je n’étais pas un pro moi-même mais lui apporter les bases serait un début. Il fallait également qu’elle fasse de l’exercice, qu’elle s’endurcisse, qu’elle gagne en force. Je n’étais pas un expert en combat, je ne pouvais lui apprendre de techniques appropriées à son gabarit. Tout ce que je pouvais faire, c’était lui montrer ce que je savais et observer ses progrès, sa façon de faire.

Alors, on était parti tout les deux pendant que Henry gardait ce qui se rapprochait le plus d’une maison pour nous en ce moment, même si c’était provisoire. Fusil sur l’épaule, hache à la ceinture, nous avançâmes vers ce vignoble que nous avions repéré sur le chemin. Au moins, nous serions isolés, dans un espace avec une assez grande distance de vue pour pouvoir déguerpir en cas de problème. Le vignoble était bordé par un haut bâtiment en pierre. Avant toute chose, il serait bon de l’explorer. Je le désignais d’un mouvement de menton à la jeune fille.

MAX — On va vérifier qu’il y a rien là dedans puis on s’occupera de ton cas. Vas-y passe devant.

Après tout, le but était de l’entrainer, non ? Alors autant que cela se passe dés à présent. Je la laissais prendre les commandes de l’expédition. Je lui avais donné ma petite hache qui était assez légère pour qu’elle puisse profiter de l’allonge qu’elle lui donnait. Son couteau dans la main, j’étais sur le qui vive, prêt à la pousser à tout moment pour la dégager d’une mauvaise situation. En chemin, nous croisâmes deux zombies coincés sous un tracteur. Je ne leurs accordai aucune attention. Arrêtés devant la porte en bois fermant l’accès au bâtiment, je tendais l’oreille… Aucun bruit suspect.

MAX — Okay Reii, à trois tu ouvres. J’te laisse faire le décompte.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
52/117  (52/117)
Barre de Faim:
65/100  (65/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 126
Age : 19
Liens importants : Inventaire
Fiche de Comp'


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Lun 26 Oct - 14:07
Maximilian avait décidé de me mettre au sport. Euh... On ne pouvait pas dire que j'était enrobée, ça non. En revanche, côté muscle, on se demandait souvent comment diable pouvais-je me mouvoir. Cela restait aussi un mystère pour moi. Je crois que j'alourdis mon cas, là. Et si tout cela n'était qu'un télé-réalité? Les gens lisent mes pensées ! Et ils vont voter contre moi ! Je vais mourir dans d’atroces souffrances, nooooon. 

Mon corps émet un bruit sourd. J'avais pas vu cette racine venir. Maximilian n'a rien vu, ou fait comme si, je me relève et trottine à ses côtés. Aujourd'hui, je suis sérieuse, appliquée, concentrée, adroite. Bon, ok, ça commence mal... Dès le début, on avait échangé d'arme, je me doutais bien qu'avoir la hache en étant derrière était inutile. Surtout que je risquais fortement de la laisser tomber sur le popotin de Max. Je la balance devant moi comme si j'étais une experte et manque de me ramasser une nouvelle fois. Du gâteau... ça va être du gâteau.

"T'es sûr? Parce que... je ne comptais pas trop me lancer directement dans un entraînement suicide... j'ai pas signé pour ça ! D'ailleurs, est-ce que j'ai signé pour quoique ce soit ? Bon, ok, je la ferme."

J'appuie mon épaule sur la porte, façon grosse fénéasse qu'à un coup de pompe. La main sur la poignée, je compte "3...", je tourne la poignée au trois quarts. 
"T'es sûr Max? Bon, ok... bordel... j'hésite à me faire pipi dessus ou m'évanouir... 2..."
Je ferme bien fort les yeux et... 

"1 !"

Un ange passe. Pas de bombe qui explose, de lancer de couteaux... Nada. La vie est belle... Je r'ouvre les yeux et les plisse pour entrevoir quelque chose. 

J'avance, sûre de moi, en maître des lieux et... me prends les pieds dans ce que j'identifierais longtemps après comme un clou mal planté. Le seul objet utile que j'avais sur moi se lance hors de ma poche. Je proteste en voyant un tube de rouge à lèvre rouler à mes pieds, badigeonnant le sol de sa précieuse couleur. 

[EDIT: j'ai pas de médocs, ahah !]

_________________
Avatar réalisé par Maximilian Carlton / Dayaxa


Dernière édition par Reiiko A. Jäger le Lun 26 Oct - 15:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Lun 26 Oct - 14:07
Le membre 'Reiiko A. Jäger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 81
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Lun 26 Oct - 22:28
Donner un fusil à un Schtroumpf
13 mai 2025 ; Reiiko A. Jäger & Finley Haggerty & Maximilian Carlton


Je laissais donc Reii mener les opérations. Je n'étais pas sur que ce soit réellement une bonne chose mais après tout, avais-je le choix ? On ne pouvait pas l'entrainer autrement que sur le terrain de toute manières. Alors, je me tenais derrière elle alors qu'elle entamait le décompte. A chaque fois qu'elle me demandait si j'étais sure, je ne faisais que la regarder intensément. Oui, j'étais sure. Elle pouvait le faire ! Non ? Il était de toutes manières trop tard pour reculer. Elle poussa la porte de l'épaule et... Sa masse de cheveux bleus disparut. Elle venait de se scartcher au sol. Je jurai et l'enjambai pour sécuriser la zone.

Dé de réussite : Zombies ou pas zombies ?
Résultat : 17 = Safe

J'effectuais un rapide tour avant de revenir vers la jeune fille. Je me campais devant elle, un peu désabusé. J'avais clairement envie de lui hurler dessus ; je réussis à me contenir.

MAX — Reii, putain, fais gaffe steuplait. Je soupirai. Bon, maintenant qu'on est là, fais un tour, regarde si y a rien d’intéressant pour nous.

Je m'adossai au mur. Elle devait faire le boulot et maintenant tout était safe alors... Autant la faire bosser un peu. Reii était tout le temps à l'ouest et pourtant il était maintenant primordial de repérer au premier coup d'oeil les objets qui pourraient nous être utiles.


J'te laisse faire une fouille, donc :3


Dernière édition par Maximilian Carlton le Lun 26 Oct - 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Lun 26 Oct - 22:28
Le membre 'Maximilian Carlton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 17
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
52/117  (52/117)
Barre de Faim:
65/100  (65/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 126
Age : 19
Liens importants : Inventaire
Fiche de Comp'


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Mar 3 Nov - 15:13
Je m’écroule sans bobo, mais visiblement, ce n’est pas ce qui intéresse plus Max, alors que le lui tends la main pour qu’il m’aide, il m’enjambe et fait un petit tour. Quand il revient, je suis à genoux en train d’épousseter mon pantalon qui à prit cher. J’ai piqué ce machin à un étendoir, visiblement, j’ai mal choisi la taille et je pourrais y rentrer six fois… Je sens qu’il contient sa colère, faut dire que depuis que je le côtoie, il le fait souvent… Je tente un « mais Max… » geignard avant de me reprendre. Ça marche plus comme ça, ni maintenant, ni avec mes compagnons d’infortune.
 
« Désolée… »
 
              Je me relève avec un soupir dû à l’effort et fait un petit tour sans m’éloigner et en surveillant bien que ni personne ni rien ne me saute à la tête, comme cela m’arrive souvent. Mon sang battant à mes tempes ne m’aide pas trop à écouter les bruits alentours, mais je peux compter sur ma vue qui s’adapte de mieux en mieux à la pénombre.
 
              Une fois que je suis sûre que la pièce est vide et que les entrées ne vont pas vomir des zombies, je fouine un peu, en espérant trouver de quoi m’armer un peu mieux. Fini la Rainbow Reiiko, place à Rambo Reiiko ! Bref…
 
« Je dois chercher de quoi faire une cible ? J’exhibe du haut de mes bras des flacons en verre, ou des trucs cools ? »
 
              Je baisse les bras et pose mes trésors, fouiller, chercher, c’est mon truc visiblement.
 
[FOUILLE - TUYAU EN MÉTAL]

                Je sens que mes doigts ont touché quelque chose de dur et froid, je l’attrape et tire du mieux que je peux. Je ne peux tout simplement pas résister à la curiosité de savoir quel est l'objet qui me résiste tant. D'un coup sec, j'extirpe une tuyau en métal recourbé à la fin. Avec ces boulons, ces vis et son allure, il ressemble vachement au stéréotype du tuyau en métal possédé par une femelle couverte de cambouis dans une allée juste assez éclairée pour faire luire la chair de sa poitrine aussi imposante que son jouet. Je le nomme immédiatement Mon Précieux tellement il a l'air cool ! 

"Maaaax ! Je chuchote avec excitation, regarde ce que j'ai trouvé ! Et j'agite au dessus de ma tête le trésor. C'est cool non?"

                  Mais d'un coup, le but de notre visite me revient, et je me sens un peu bécasse de sauter de joie pour rien. Enfin, pour un bout de métal sacrément cool quand même !

_________________
Avatar réalisé par Maximilian Carlton / Dayaxa
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 81
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Mer 4 Nov - 16:40
Donner un fusil à un Schtroumpf
13 mai 2025 ; Reiiko A. Jäger & Finley Haggerty & Maximilian Carlton


Adossé contre le vieux mur de pierre, je tend l'oreille, aux aguets. Reiiko est concentrée sur sa fouille et je crains qu'elle ne soit pas actuellement apte à anticiper une menace. Alors, comme d'habitude, je veille. J'écoute, je regarde, je suis aux aguets. Je suis la jeune fille du regard, suivant le déroulement de ses actions d'un oeil critique. Il n'y avait certainement rien de bien folichon par ici, de toutes manières...

REII —  Je dois chercher de quoi faire une cible ? ou des trucs cools ?

Pour appuyer ses propos elle me montre plusieurs objets, inutiles au remier abord mais qui nous seront certainement utiles, à nous.

MAX — Prends les flacons là, tu pourras essayer de tirer dessus. Et les canettes vides, là bas !

Je lui désignais un coin où on pouvait apercevoir plusieurs canettes en métal, à priori abandonnée là par d'anciens squatteurs de passage. Reiiko alignait quelques éléments au milieu de la pièce avant de s'accrocher à un objet qui m'est alors invisible. Elle tire un peu dessus avant de partir très légèrement en arrière, un... Tuyau dans la main. Je la regarde, dubitatif : à quoi cela pourrait-il bien lui servir... ? Elle se précipite alors sur moi, chuchotant mais avec un enthousiasme sans borne dans la voix.

REII —  Maaaaaax ! Regarde ce que j'ai trouvé ! c'est cool, non ?

Je la fixe, d'abord incrédule. Elle se fiche de moi ? C'est un tuyau Reii et tu as un couteau... Finalement, après plusieurs secondes de blanc, l'hilarité me prend. J'explose de rire, une main devant la bouche, essayant de me retenir.

MAX — Non mais... Rires, Rei enfin ! Rires, Ah moins que tu fixes ton couteau au bout, et encore... Rires, Enfin bon c'est déjà ça... Je lui ébouriffais les cheveux. Va aligner les objets dehors, j'arrive.

Dans le doute, je souhaitais tout de même effectuer un tour : on ne savait jamais.

[FOUILLE : Une bouteille de vin]

Au détour de planches empilées, je découvris une bouteille de vin encore cachetée. Je soufflai dessus pour en enlever la poussière puis sortis avec.

MAX — J'ai trouvé de quoi boire l'apéro ce soir !

Ce serait un bon moyen pour nous de nous détendre un peu, de profiter. Reii avait aligner tous les objets ; Je la fis donc reculer à bonne distance et récupérai ma hache pour lui donner le fusil en échange. Je me mis derrière elle et plaçai ses mains convenablement.

MAX — Alors, Reii, déjà, tu recharges avec ça je lui désignai la pompe puis tu tires en appuyant ici puis la gâchette. Après tout le fusil à pompe n'avait aucune difficulté technique d'utilisation Prends ton temps pour viser, et fais attention au recul, ça peut te faire mal. Lui même, il avait eu le droit à quelques douleurs lors des premières utilisations. On a pas beaucoup de munitions, donc concentre toi. C'est pas grave si tu rates, essaye juste de tirer uniquement lorsque tu te sens prête. Je lui écartais un peu plus les jambes en poussant son pied avec le mien puis je me reculai.

MAX — Allez, vas-y !
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
52/117  (52/117)
Barre de Faim:
65/100  (65/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 126
Age : 19
Liens importants : Inventaire
Fiche de Comp'


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Jeu 5 Nov - 15:39
Le regard torve de Max me congèle sur place. Sauf que j’ai mal interprété… Il explose de rire et moi je reste comme deux ronds de flan. Bah quoi ? Il est bien mon tuyau ? Je suis sûre qu’il est jaloux. Il essaie visiblement de parler mais son rire hache menu sa phrase. Je me mets à sourire malgré moi, on ne se moque pas impunément de Mon Précieux ! Il m’ébouriffe les cheveux en se marrant. Consternant ! Max, tu débloque !
 
« Et pourquoi pas, tiens ? Je fends l’air avec le tuyau façon escrime en prenant soin d’éviter Max, t’imagine ?! »
 
              J’agite encore une fois les bras avant de m’exécuter, rassembler les pots et les canettes. J’essaie de tous les porter en même temps, mais tout se casse la figure et plus je m’entête et plus ça tombe ! Je dois me résoudre à faire deux voyages… J’aligne quatre cibles sur un muret, bien espacés, de façon à ne pas tirer sur la canette quand je vise son voisin le bocal.
 
Max arrive avec une bouteille de vin, j’ouvre grand les yeux. Je mime un visage innocent et m’écrie « Max ! Enfin ! Je n’ai pas l’âge de boire ! », belle prestation Reii ! L’entraînement commence, je tente d’imiter la position des policiers dans les séries et Max me corrige. Mes parents ont été divisés sur le port d’arme, ma mère étant contre, elle a imposé à mon père de ne jamais m’apprendre à en manier une, ni d’en posséder une à notre portée, à Keiran et moi. Aujourd’hui je regrettais ce choix, l’Amérique survivrait à cette attaque en grande partie grâce à la masse d’armes en circulation dans notre beau pays…
 
              Je mémorise chaque mot, chaque geste de Max, car j’ai tendance à oublier un peu tout ce qu’on me dit, ce qui justifiait à peu près mes notes moyennes en cours. Il a la bonne idée de foutre son pied dans mes pattes, je danse un peu avant de me re-fixer au sol. Manquerait plus que je m’empale sur le fusil…
 

              Je ne bouge plus, ne respire presque plus et plante mes yeux dans la première cible. Je suis tellement concentrée dessus que j’en ai un vertige. Hm… ça ne doit pas être la bonne méthode… Je me reconcentre, vise calment et… Le recul me broie l’épaule, mais la douleur et courte. Je regarde la cible.

_________________
Avatar réalisé par Maximilian Carlton / Dayaxa
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Jeu 5 Nov - 15:39
Le membre 'Reiiko A. Jäger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 17
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
52/117  (52/117)
Barre de Faim:
65/100  (65/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 126
Age : 19
Liens importants : Inventaire
Fiche de Comp'


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Jeu 5 Nov - 15:44
[17 + 0 = Right in the head!]

          ET C'EST LE BUUUUUUUUUUUUUUUUT ! J'essaie de refaire le même tir, précis, droit et beauuuuu, mais j'ai sensiblement moins de chance. 

          A la fin de la session, j'ai l'épaule qui pend et plus de cibles, mais je suis plutôt contente. 

"Alo... j'allais demander son avis à Max quand un bruit léger me fait taire. T'as entendu?"

_________________
Avatar réalisé par Maximilian Carlton / Dayaxa
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 385
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Mer 11 Nov - 20:13
Avant que tout ce bordel ne soit ta réalité, tu aurais dit que tous les éléments étaient réunis pour l'ouverture parfaite d'un film d'horreur. Tu es comme ces victimes pourchassées par un psychopathe à travers des centaines et des centaines de mètres. Pire : tu es cette victime.
Tu ne sais plus depuis combien de temps tu cours mais tes muscles sont douloureux et crispés. Ta respiration est si bruyante que tu n'entends plus les bruits derrière toi. La sueur coule de chacun de tes pores ; tu n'as jamais souhaité une douche si fort depuis la propagation de l'épidémie.

A vrai dire, techniquement, là, de suite, tu souhaiterais plutôt sortir vivant de ce merdier dans lequel tu t'es fourré...

Tu as eu la malchance de tomber sur un groupe de zombies, quelque part dans la zone du canyon. Ingvar et toi auriez pu vous en débarrasser relativement facilement avec du temps et de la patience – ce n'est pas comme si vous étiez attendus quelque part, hein. Cependant, des zombies-pas-vraiment-zombies ont fait irruption. « Zombies » ne décrivant même pas ce qu'ils sont, tu as déjà pris le pli de les appeler « néo-zombies » dans ta tête. Tu ne les as aperçus que quelques courts instants avant de fuir mais une chose est sûre, ils sont encore plus dangereux que les morts-vivants que tu as rencontrés jusque-là : plus rapides, plus agiles, plus intelligents mais tout aussi affamés de chair humaine, semble-t-il. Tu les aurais pris pour des humains si tu n'avais pas remarqué les morsures profondes sur eux – entre autre.

Les néo-zombies vous ont séparés, Ingvar et toi. Tu espères sincèrement dans un coin de ta tête qu'il a réussi à se mettre à l'abri ou à les éliminer – ça ne t'étonnerait même pas. En attendant, tu continues de faire appel à tes forces restantes pour ne pas plier et pour rester en vie. Tu n'oses pas te retourner pour voir combien te poursuivent. D'abord parce qu'au moindre faux pas, tu risques de te faire dévorer ; ensuite parce que la seule arme que tu possèdes est une raquette de tennis. Tu as fait tomber ton sac juste avant de détaler et une bonne partie de son contenu s'est renversé ; tes doigts ont frôlé le bâton, rien de plus : tu as été obligé de l'abandonner. La raquette, tu es tombé dessus par hasard à un moment donné – elle gisait en bordure d'un chemin que tu as traversé. Tu l'as saisie pour avoir quelque chose en main et pour garder ton sang-froid : elle est clairement inutile contre ces monstres en cet instant.

Tu arrives en haut d'un côte un peu raide, tu traverses une route et passe devant un cabanon. Tu ne réfléchis pas, tu poursuis ta route, files vers un parking et évites un zombie. Tu dévales une longue pente douce et tentes de les semer en t'engouffrant dans la forêt sur ta droite. Tu débouches finalement sur vignoble et choisis de le longer plutôt que de t'y engouffrer – il ne manquerait plus que tu te retrouves pris en sandwich.
Tes jambes sont en feu, tout comme tes poumons. Déjà que tu avais peur, là, tu es terrorisé. Tu as peur que ce soit ton dernier jour sur Terre et tous les éléments convergent dans ce sens.

Soudain, tu aperçois un bâtiment. Ça n'est pas une solution mais c'est le seul espoir que tu aies eu depuis le début de ta course. Peut-être que tu pourras t'y barricader ? Peut-être aussi que tu y scelleras ton destin... En tout cas, tu dois essayer.
A une quinzaine de mètres du bâtiment, tu aperçois deux silhouettes non loin de l'entrée. Par réflexe, tu penses à des zombies sauf qu'un zombie ne tiendrait pas un fusil dans ses mains. L'espoir d'avoir de l'aide te traverse mais, en même temps, tu déplores presque que deux autre être humains se retrouvent mêlés à ça. C'est pour ça que tu t'empresses de hurler pour attirer leur attention afin qu'ils se mettent à l'abri.

« DÉGAGEZ DE LÀ ! »

Il y a des chances pour qu'ils se barricadent sans toi mais tu es prêt à prendre ce risque : la situation est tellement désespérée que ça permettrait au moins de sauver deux vies humaines. Tu n'as plus grand espoir pour toi.

D'ailleurs, à quelques mètres de l'endroit où tu les as aperçus, tu te retrouves plaqué à terre. Tu te retournes sur le dos rapidement pour constater que l'un des néo-zombies s'est à moitié jeté sur toi. La bonne nouvelle ? Les autres sont plus loin et n'arriveront sûrement pas de suite. La mauvaise ? La seule chose qui empêche encore ce truc d'enfoncer ses dents claquantes dans ta chair est la raquette de tennis que tu as coincée entre vous quand il s'est redressé pour se jeter une nouvelle fois sur toi. Au prix de gros efforts, tu fais ton maximum pour la maintenir calée.


Dernière édition par Finley Haggerty le Mer 2 Déc - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 81
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Ven 13 Nov - 19:26
Donner un fusil à un Schtroumpf
13 mai 2025 ; Reiiko A. Jäger & Finley Haggerty & Maximilian Carlton


Reiiko avait enchainé les tirs durant de longues minutes, se concentrant longtemps pour parfois atteindre sa cible, parfois non. En moyenne, J'avais trouvé qu'elle s'était franchement bien démerdée, pour une première fois. Ce n'était certes pas parfait mais moi même je ne pouvais me targuer d'être un expert. Henry pourrait surement lui enseigner d'autres choses intéressantes et nous faire progresser tout les deux. Pour l'heure, j'étais plutôt content de ce que Reiiko avait fait. Lorsqu'elle éclate la dernière cible, une bouteille qui explose dans un fracas monstre, elle se tourne vers moi, inquisitrice.
- Alo...
Très vite, elle s'arrête et se retourne, sur le qui-cive.
- T'as entendu ?
Oui, j'avais entendu. Des grognements avaient commencé à raisonner dans le vignoble. A vrai dire, on avait eu le droit au son bien avant l'image : lorsque je m'étais retourné, l'espace qu'il y avait autour de nous était encore vide. Quelques instants plus tard seulement nous pûmes distinguer plusieurs silhouettes remontant vers nous en courant. De toutes évidences la première silhouette était celle d'un homme, un homme épuisé qui commençait à ralentir et à trébucher. Derrière lui, 2 autres silhouettes couraient, presque aussi vite que lui. Je fronçai les sourcils, dubitatifs. Des hommes... ? Un peu plus loin, on pouvait apercevoir 5 zombies plus lents, mais encore véloces : ils devaient probablement en être à un stade peu avancé de décomposition. Je n'osais bouger, ne sachant pas comment réagir au premier abord.
- DÉGAGEZ DE LÀ !
Ce mec avait raison, il fallait qu'on se casse. A peine venais-je de formuler cette pensée que l'homme disparu. Il venait probablement de chuter. Je jurai, surement trop fort.
- Bordel...
Je me tournai vers Reii.
- Reii, essaye d'en abattre autant que tu peux de là où t'es.
Je commençai déjà à courir vers l'inconnu, ma hache à la main lorsque je lui hurlai la suite.
- ET ME TIRES PAS DESSUS S'TEUPLAIT !
Assez vite, j'arrivai sur les deux corps enchevêtrés ; ceux-ci appartenaient définitivement à deux hommes : j'hésitai à intervenir. Après tout, tuer un homme était une autre paire de manche... Alors que je courrai encore, plusieurs choses me firent tiquer : pourquoi est-ce que ce mec essayait-il de mordre l'autre... ?
Alors que j'arrivai sur les inconnus, je donnais un gros chassé dans l'agresseur.

Dé de réussite : 14
Corps-à-corps: 70
Résultat : 14+7=21 ; Réussite totale

Celui-ci vola en arrière, atterrissant violemment sur le dos. Au loin, le reste des agresseurs se rapprochaient à vue de nez. Lorsque mes yeux se posèrent sur le visage de l'agresseur, mon coeur rata un battement. Ce n'était pas un homme. Mais ce n'était pas un zombie non plus. Il n'avait rien d'un zombie : pas de décomposition, pas de voile laiteux sur la pupille, pas de lenteur exagérée... Et pourtant, je voyais clairement la morsure dans son cou, encore sanguinolente, mais plus que tout c'était cette rage cette... Faim, peinte sur son visage qui me glaça. Dans un cris, j’abattis ma hache sur son crâne.

Dé de réussite : 12
Corps-à-corps: 70
Résultat : 12+7=19 ; Réussite totale

Celle-ci s'y enfonça violemment, l'onde de choc remontant le long de mon bras. Son corps eut encre quelques soubresauts avant de s'écrouler. Je me retournai rapidement et de ma main valide j'aidai ce mec à se relever. Il n'avait qu'une seule arme : une raquette de tennis. En d'autres circonstances j'en aurais surement ri. Mais pour l'heure, cela me paniquait presque. Je désignais le bâtiment en pierre de la tête.
- Vite, avant qu'ils arrivent.
Ils étaient derrière nous, avec de la chance Reii en liquiderait certains, nous facilitant le travail ; Faute de quoi il faudrait probablement que je m'en occupe moi-même....


Dernière édition par Maximilian Carlton le Ven 13 Nov - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Ven 13 Nov - 19:26
Le membre 'Maximilian Carlton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de Réussite' : 14

--------------------------------

#2 'Dé de Réussite' : 12
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
52/117  (52/117)
Barre de Faim:
65/100  (65/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 126
Age : 19
Liens importants : Inventaire
Fiche de Comp'


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Ven 20 Nov - 18:10
          Ma spécialité, c’est de ne rien comprendre. Et là, je ne comprends ABSOLUMENT RIEN. Y a un mec qui surgit loin, mais il cavale à cause d’une horde de zombards. Je sens d’ici qu’il est encore plus maladroit que moi. C’est pas possible autrement… Il disparaît de mon champ de vision et je comprends immédiatement que Max va jouer au chevalier. Ça me dérange pas qu’il vienne me sauver moi, mais là s’il meurt, je reste toute seule. J’ouvre grand les yeux en le voyant partir, et m’hurler de ne pas lui tirer dessus. Je m’imagine lui tirer dans le gras des fesses et grimace.
 
« Max ! Max ! Reste là ! »
 
          Je fais un pas en avant pour essayer de l’attraper par le bras mais il est déjà loin. Je me sens soudain toute petite et très effrayée. Soudain, je suis frappée par l’attitude de Max. Faute de mieux il me fait confiance. Okay… J’inspire un grand coup, bats des paupières et tente de retrouver ma concentration. Je cale mes pieds tout comme il faut, bien écartés, parés à tirer.
 

          Je vise en priorité des zombies qui s’approchent de Max et du type qui semble avoir chuté, mais j’évite de tirer trop près, on sait jamais. Je fais feu à plusieurs reprises ne sachant pas trop si je touche, tellement je me concentre, j’y vois flou. Je comprends pourquoi les garçons ne veulent pas me faire confiance…
[13 + 0 = 13; réussite de justesse]

           Je tire dans le tas comme une demeurée, des larmes plein les yeux à force de les garder bien ouverts... Quand enfin je cligne des yeux, le chargeur vide, je m'aperçois que j'ai oublié de respirer pendant l'opération, que j'ai très mal aux yeux et que j'ai presque fait du bon boulot. Je crois que Max et l'autre type se relèvent, j'ai pas tout vu, ni tout compris mais ils ont l'air d'aller bien tous les deux. 

           Je me retourne pour chercher une issue, si on rentre à nouveau dans l'usine, on peut ressortir par là où l'on est venus avec Max. Je leur fait de grands signes vers la sortie, mets le pistolet dans une poche, un peu gênée par son poids contre ma hache et m'arme de mon tuyau. Les mains moites d'angoisse, je cours vers Max pour l'aider à évacuer. 

"Vite, faut sortir ! Par là, je leur montre la sortie en espérant que ça aille et me place à côté de Max. J'ai plus de balles !"

_________________
Avatar réalisé par Maximilian Carlton / Dayaxa


Dernière édition par Reiiko A. Jäger le Ven 20 Nov - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Ven 20 Nov - 18:10
Le membre 'Reiiko A. Jäger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 13
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 385
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Mer 2 Déc - 20:37
D'un coup... Pouf. Le néo-zombie vole sur le côté et tu te retrouves là, à agripper le manche de raquette assez ridiculement. Tu clignes des yeux fortement pour t'assurer que tu ne rêves pas, que tu es bien en vie malgré tes maigres chances de survie. Tu respires encore et le cri de l'homme te ramène instantanément à la réalité et te confirme définitivement que tu es en vie. Le bruit caractéristique d'une hache qui s'enfonce dans quelque chose te pousse à te redresser. Un bruit mouillé de chair perforée et l'homme qui est venu à ta rescousse te tend déjà la main pour t'aider à te relever. Tu la prends mécaniquement et hoches la tête à ses instructions, sans broncher.
Il t'a sauvé la vie et, malgré les risques, il a d'ores et déjà gagné ta confiance – si tu n'avais pas été dans l'adrénaline du moment, tu te serais traité de fou.

Tu t'élances du mieux que tu peux à sa suite et vous rejoignez une jeune femme, celle qui a dû tirer les coups de feu que tu as cru entendre. Elle fait des signes vers l'entrée du bâtiment en pierre que tu as aperçu plus tôt et s'adresse à l'homme à la hache.
Ses derniers mots sont comme un coup de poing dans le ventre : elle n'a plus de balles. Tu espères qu'elle sait manier son tuyau car ce n'est pas ta raquette à la con qui aidera à nettoyer le groupe de néo-zombies/zombies si besoin est.

Vous arrivez au fameux passage montré du doigt et tu t'y engouffres dès que possible. Ta respiration est hachée, ton corps te fait comprendre que tu aurais besoin de te poser un instant, mais tu sais ce qu'il faut que tu fasses en priorité avant ça, avant la continuation de la fuite, avant d'aider à bloquer l'entrée, avant quoique ce soit : trouver une arme s'il y en a.
A peine l'entrée passée, tes yeux se mettent à scanner rapidement l'endroit à la recherche de quelque chose de tranchant, de pointu, de « dangereux »... bref, de quelque chose d'utile vu ce qui vous colle au train.

[Résultat de la fouille = Zombie]


Dernière édition par Finley Haggerty le Mer 2 Déc - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 72
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Mer 2 Déc - 20:56
Quels imprudents. Obnubilés qu'ils étaient par ce nouveau groupe de voraces, un autre, insignifiant, en avait profité pour se glisser par l'ouverture sombre. A présent, il se tenait derrière ce beau jeune homme barbu... Lorsqu'il passa à à peine 1 mètre du zombie, innocent, ce dernier se jeta sur lui, prêt à avoir enfin un casse-croûte à se mettre sous la dent.

_________________
Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 385
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Mer 2 Déc - 21:57
Tu n'as pas le temps de trouver quelque chose de satisfaisant que quelqu'un – quelque chose – te saute à la gorge. Tu titubes sur le côté, un zombie en forme faisant déjà claquer ses dents s'accroche à toi. L'adrénaline redouble dans ton corps et l'effroi de te retrouver dans la même posture que précédemment fait monter d'un coup une colère mauvaise en toi.

« PUTAIN DE CONNARD D'ENFOIRÉ DE ZOMBIE DE MERDE ! »

Tu te tortilles comme tu peux de façon à pouvoir passer ta jambe derrière son mollet tout en le tenant d'une main au niveau du haut de son crâne. Tu ramènes ton pied vers toi et le fait trébucher. Manque de bol, il t'emporte dans sa chute. Tu entends, vois et sens ses dents claquer près de ton visage. La peur au ventre, tu te recules comme tu peux de justesse et te retrouves en parti à califourchon sur lui et sur le col une jambe recourbée sous toi.

De toutes tes forces, tu lèves la raquette au-dessus de lui, prêt à enfoncer le manche dans son crâne si la chance est avec toi.

Dé de réussite
Corps-à-corps : 60
Résultat : 9 + 6 = 15 → Réussite de justesse


Tu abaisses tes bras comme si tu plantais un épée – en un poil moins glorieux, soyons honnête – et, l'espace d'un instant, tu crains de ne pas l'avoir enfoncée assez fort. Le zombie bouge sous toi et ses bras viennent agripper tes cuisses. L'instinct te fait enfoncer davantage et, hourra !, les bras retombent, inanimés, en même temps que les grognements, à mi-chemin entre le gargouillement et le râle, cessent.

Ta cage thoracique se soulève douloureusement et ta respiration est encore plus laborieuse que précédemment : tu ne savais pas que c'était possible. Demain, si vous vous en sortez, tu sais que tes articulations et muscles vont grincer des dents.
Tes mains restent crispées sur le manche – impression de déjà-vu. Sauf que cette fois, tu t'es débarrassé du danger toi-même, sans aide de l'homme à la hache.

Cette pensée te ramène au moment présent et tu te relèves aussi rapidement que possible. Tu extirpes la raquette du crâne moisi et grimaces au bruit : tu ne sais pas si tu souhaites un jour t'habituer à ce bruit ou non...
Maintenant, tu dois retourner vers tes sauveurs.


Dernière édition par Finley Haggerty le Mer 2 Déc - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Mer 2 Déc - 21:57
Le membre 'Finley Haggerty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 9
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 81
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Ven 11 Déc - 18:18
Donner un fusil à un Schtroumpf
13 mai 2025 ; Reiiko A. Jäger & Finley Haggerty & Maximilian Carlton


Je courrais, beaucoup trop conscient des corps animés qui se approchaient de nous. Je sentis la panique m'envahir peu à peu... Depuis quand les macchabées étaient-ils aussi véloces? Je forçai encore un peu sur les muscles de mes jambes : aussi rapides qu'ils puissent être, ils ne m'attraperaient pas. J'arrivai le premier à coté de Reiiko qui très vite, m'indiqua qu'elle n'avait plus de balle. Je lui fis un signe de tête. J'avais compris mais je n'avais pas quand chose à y répondre... Elle s'engouffra dans le bâtiment alors que le mec arrivait à mon niveau. Sans même que l'on ait eu besoin d'échanger, il entra dans la grange. La porte n'était pas des plus solides mais il n'y avait pour ainsi dire pas beaucoup d'ouverture... C'était déjà cela. Je restai à la traîne quelques secondes, juste assez pour voir environ 4 super-zombies se rapprocher du lieu où on était à toute vitesse. L'un d'eux accéléra et se retrouva bientôt sur moi. Bien campé sur mes jambes, je m’apprêtais à l'accueillir comme il fallait.

[Dé de réussite = 5
Compétence C-à-C = 70
Résultat final = 5+7 = 12 ; Réussite de justesse]


Malheureusement, je sous-estimai sa force. Alors que j'abattis ma hache, prêt à l'envoyer définitivement d'où il n'aurait jamais du revenir, celui-ci m'attrapa le bras. Sur le coup de la surprise, je le laissai prendre l'avantage et je me retrouvai à le regarder dans le blanc des yeux. Je me sentis alors pâlir alors que ma respiration s'accélérait. Ce mec n'était pas un zombie. Oui, je disais bien "ce mec" parce qu'il différait trop de ces choses mortes pour être l'un des leurs. Pourtant, je ne pouvais pas dire qu'il était humain tant ses yeux rayonnaient d'une lueur malsaine de folie.
Malgré ma surprise, je n'hésitai pas une seconde. Je forçai une dernière fois pour l'éloigner et reprendre le dessus puis lui fauchai les jambes violemment. Alors qu'il s'écrasait au sol violemment, ma hache entailla sa cervelle en deux. Je ne m'attardai pas sur le lieu du crime.

- PUTAIN DE CONNARD D'ENFOIRÉ DE ZOMBIE DE MERDE !
Ce fut le signal que j'attendais ; Je me précipitai à la suite des deux autres. D'un coup d'oeil, je vis le mec à califourchon sur un zombie. A croire qu'il attirait les ennuis. Alors qu'il lui éclatait le crane sur le sol, je fis signe à Reii de m'aider.
- Y'en a trois qui arrivent ! Aide moi à barricader la porte !
Je cherchai autour de moi, à la recherche de tout ce qui pourrait nous être utile alors que Reii rabattait les lourdes portes de bois grinçantes. A ma gauche, j'attrapai une lourde barre métallique, initialement prévue pour bloquer cette fichue porte ; Une aubaine. Alors que Reii venait de finir sa tâche, j’accourus et bloqua la porte en glissant la barre dans les rabas prévus à cet effet. Je ne pensais pas que la porte tiendrait longtemps. J'attrapai la jeune fille par le bras et l'attirait vers l'arrière, jusqu'à ce que mes pieds buttent contre le bric-à-brac entassé dans cette grange. Je sifflai, entre mes dents.
- Ils sont pas normaux... Je posai alors mon regard sur l'inconnu, à la fois effrayé et en colère. C'est quoi c'est monstre que tu nous as ramenés ?!
Sur la fin, ma voix dérapa surement un peu dans les décibels. De toutes manières, ça ne servait à rien d'être discret, ils savaient que nous étions là.


Dernière édition par Maximilian Carlton le Ven 11 Déc - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Ven 11 Déc - 18:18
Le membre 'Maximilian Carlton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 5
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
52/117  (52/117)
Barre de Faim:
65/100  (65/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 126
Age : 19
Liens importants : Inventaire
Fiche de Comp'


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Ven 11 Déc - 20:45

              Je m’engouffre dans le passage que je viens de leur montrer sans me douter que ce sera encore pire. Du coin de l’œil je vois le mec se faire attaquer par un zombie. Vous êtes tous dans une pièce sombre, et lui qui crie des insultes au zombie, comme si ça allait l’aider ! Il tombe comme un con sur le zombie, manquant de se faire mordre. Ou peut-être a-il été mordu, ça me rappelle une certaine scène. Ma respiration s’accélère, je cherche du regard The King Of The Handsom Bats, mais il est derrière. Je tente un pas vers le type, mais mes jambes tremblent et je tombe durement sur les genoux.
 
              Ma tête tourne, c’est horrible. J’ai envie de vomir, comme au début. Comme avant. Avant que que Keiran me repêche, avant que The King Of The Handsom Bats ne m’empêche de finir dépecée par les militaires. Je secoue la tête, The King Of The Handsom Bats m’appelle ! NENUFAR !, lève-toi Reii ! Lève-toiiii !
 
              Un zombie fait face à The King Of The Handsom Bats, il est bizarre, le jeune homme aussi. Il semble… interloqué. J’essaie d’hurler le nom de The King Of The Handsom Bats, mais ma nausée me coupe le souffle. Par chance, il se ressaisit et lui éclate le crâne après l’avoir fait tomber. Puis il m’appelle pour l’aider.
 

              J’essaie de lui dire que je ne peux pas me lever, que je suis clouée au sol, mais… mais je n’ai aucune excuse pour le laisser crever, s’il meurt, à qui vais-je m’excuser ?! Si les zombies entrent et nous bouffent tous… J’ai l’impression d’avoir mangé une gaufre XXL et d’être montée sur un super manège. Je décide de me traîner vers lui, en rampant s’il le faut, mais finalement, j’arrive plus ou moins à tituber jusqu’aux lourdes portes. Je m’affaisse sur la première qui se ferme sous mon poids, en même temps que je rabats la seconde avec ma main droite. J’ai à peine le temps de cligner les yeux pour stabiliser ma vision tournoyante que The King Of The Handsom Bats me tire avec lui dans un geste qui me semble protecteur.
 
              J’ai à peine le temps de zigzaguer vers un mur pour m’y adosser et vomir mes tripes. Le stress fait perdre les pédales à mon corps, j’agrippe violemment mon bras et y plante mes ongles pour récupérer un semblant de maîtrise. C’est pas le moment d’être un fardeau…  Par chance, j’ai mon sac et la bouteille d’eau qu’on a trouvée, je tente de me rincer la bouche. L’eau froide m’aide à récupérer mes esprits. Tout le monde va bien, pour le moment… il faut que j’aide The King Of The Handsom Bats à nous sortir de là…
 
              Je comprends enfin la surprise de The King Of The Handsom Bats… Et tout à coup je prends conscience que les zombies… étaient rapides ! Bon dieu ! Je me rapproche de mon compagnon d’infortune et agrippe son bras.
 
« Tu veux… tu veux dire qu’ils ont… mutés ?! »
 
              Je m’exprime dans un souffle, la respiration courte, presque haletante.
 
« Il faut sortir avant qu’ils n’encerclent la bâtiment ! Si on court, on peut essayer de les distancer ! »
 
              Je n’étais pas totalement en confiance vis-à-vis de mes capacités en sprint, mais d’après mon expérience, j’avais une chance de cocu, donc deux fois plus de chance de m’en sortir… 

_________________
Avatar réalisé par Maximilian Carlton / Dayaxa


Dernière édition par Reiiko A. Jäger le Mar 5 Avr - 19:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 72
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Jeu 24 Déc - 13:44
2 zombies en plus !

Récapitulatif :
- 3 zombies "normaux"
- 3 zombies trop méga trop forts

_________________
Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 385
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Jeu 24 Déc - 17:48
Quand tu retournes vers eux, ils ont barricadé la porte, qui tremble sous les coups que les néo-zombies donnent. Tu les rejoins alors qu'ils s'écartent et s'arrêtent contre le mur du fond. Ta raquette toujours à la main, tu ne fais même pas attention au liquide visqueux qui recouvre le manche. Machinalement, tu essuies ce dernier contre ton pantalon avant que l'homme te demande ce que tu leur as ramené. Tu fais complètement fi de la colère dirigée vers toi et de la sorte d'accusation : vos vies sont en jeu, après tout.

« Foutrement aucune idée, dis-tu en passant rageusement une main dans tes cheveux. Ils m'ont coursé pendant 30 minutes et impossible de les semer. Comme s'ils étaient encore humains... mais pas totalement. »

Tu gardes sous silence le fait que tu étais avec Ingvar quand ils vous sont tombés dessus et que, si tu avais été seul, tu en aurais eu bien plus de 5 à tes trousses voire tu aurais sûrement crevé dès leur apparition. Dans un coin de ta tête, tu pries une fois de plus pour que ton compagnon de route s'en soit sorti indemne.

A la réflexion de la jeune femme, tu réponds rapidement : « Possible », même si la question ne t'était pas adressé. Après tout, ce ne sont clairement pas des zombies, la différence entre les deux sortes est flagrante. Quelque chose a merdé avant, pendant ou après leur transformation.

Par contre, tu n'hésites pas à exprimer ton désaccord avec ce qu'elle dit ensuite : « Ils sont au moins trois derrière cette porte, rouvrir serait du suicide. » Avant même la fin de ta phrase, tu tournes sur toi-même pour voir ce qu'il y a à l'étage de cette grange, accessible par une grande échelle. Vous pourriez au moins vous mettre à l'abri s'ils en venaient à défoncer la porte. Il doit sûrement y avoir une grande ouverture pour faire passer le foin. Peut-être que vous pourriez tenter de descendre la façade ?

Tu n'as même pas fini de tourner sur toi-même que les bruits à la porte cessent. D'un coup. Tu te figes et tends l'oreille. « Où est-ce qu'ils sont partis, bordel ?, murmures-tu à l'attention de tes deux sauveurs. » Tu n'es même pas choqué par le fait qu'ils aient arrêté tout mouvement : après tout, ces néo-zombies semblent bien plus intelligents que les zombies moyens.

Le cœur battant fort dans ta poitrine, tu t'approches doucement d'une des fenêtres qu'il y a sur le côté et tentes de regarder au-dehors. Tu avances, la peur au ventre, car vous devez a priori vous attendre à tout avec eux – mieux vaut prévenir que guérir.
Tu déglutis quand tu t'arrêtes près de la vitre sale et tentes de regarder du côté du mur le plus près de l'entrée mais tu ne vois rien ; ils ne sont pas de ce côté. Chose que tu leur communiques à voix basse, au cas où.

D'un coup, une main surgit à travers la vitre et agrippe le col de ton haut. Des bouts de verre éraflent ton visage au passage et tu jures sous le choc et la panique. Tu tentes de t'écarter mais la grippe est de fer. Tu appuies ton pied contre le mur pour avoir plus d'appui avant de crier : « METTEZ-VOUS A L'ABRI ! EN HAUT ! » et de tendre tes muscles pour essayer à nouveau de te libérer.

Dé de réussite
Corps-à-corps : 60
Résultat : 6 + 1 = 7
→ Échec de justesse


Tu penses, l'espace d'un instant, avoir réussi : la main commence à lâcher, mais elle réaffirme sa prise presque instantanément. Tu jures dans ta barbe et fais appel à toutes tes forces pour empêcher le néo-zombie de faire passer ta tête voire plus par la vitre brisée.


Dernière édition par Finley Haggerty le Dim 27 Déc - 2:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Jeu 24 Déc - 17:48
Le membre 'Finley Haggerty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: 13/05/2025 — Donner un fusil à un schtroumpf   
Aujourd'hui à 5:36
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Haïti : Élections présidentielles à la pointe du fusil
» NEKO CANICHE MALE 10 ANS A DONNER - ADOPTE
» Vieux fusil
» Fusil contre Poésie [ Pv ; Crystal Or Lune ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Mai 2025-