Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

[Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Ven 23 Oct - 17:47
              Ce bordel aurait pu être drôle si tu te trouvais derrière une vitre, en parfait sécurité, un chewing-gum chlorophyllé dans la bouche. Ce n’est pas le cas. Et tu as une haleine de poney. Depuis environ dix jours, tu as dégoté un petit groupe sympa. Ils étaient perdus, méfiants, mais tu as su les rassurer quant à tes intentions –de purs mensonges. Ils étaient deux, une femme qui aboyait tout le temps et un mec. Le groupe était plus conséquent avant, mais un fou furieux en avait liquidé la moitié. Certains n’avaient pas ta retenue, ni même ta classe. Tu avais presque de la compassion pour eux. Tu avais décidé de laisser croire au bulldog qu’elle était la chef, la manipulant autant que tu ne la séduisais. Elle avait presque l’âge de ta mère et pourtant, elle te lançait des regards lubriques. L’avantage c’est que tu n’avais pas trop à te chauffer les méninges pour lui insuffler tes petites idées. Quant au type, il ne pipait mot, tu étais certain qu’il s’en fichait. Son regard était vide, comme si lui aussi avait été tué avec ses amis. Peu importe, tant qu’il obéissait.
 
              De temps en temps, tu consentais à te mettre en danger et aller chercher à manger, pour faire croire à ta soumission au groupe. Aujourd’hui était un de ces jours. Le ciel était maussade et tu tirais la gueule. Tu traînes les pieds, seul comme un survivant abandonné. Ta plus grande déception vis-à-vis de toi-même, et probablement la seule, était de ne pas pouvoir vivre seul. Tu avais besoin de ce groupe pour survivre et pour ne pas perdre tes talents de manipulateur. Il avait plu ce matin, l’air embaumait encore le perchoir, ce qui avait, selon toi, à peu près autant d’importance que la déjection d’un pigeon vielle d’une semaine. Poésie, quand tu le tiens. 


              Tu reconnais ce quartier, pas mal d’étudiants y habitent ou y travaillent. Tu t’attendrais presque à voir une connaissance débarquer, discuter et te proposer un verre. Mais ça n’arrivera pas, ils sont probablement tous en train de déambuler en grognant pour un steak haché de cervelas. Ou dans le même état que ce machin au crâne explosé qui s’est surement suicidé. Bien. Plongé dans tes pensées, tu n’entends pas le gentil zombie s’approcher, pourtant, il le fait. Son jappement affamé te fait sursauter et surtout te retourner comme si tu avais le diable aux fesses, ce qui très concrètement, est un peu le cas. Tu ne croyais quand même pas mériter le paradis ? 

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Ven 23 Oct - 17:48
              Dans un mouvement précis de golfeur, tu lui décroche un swing digne de Tigger ! ZWOSH ! Et tu prie (un bien grand mot) que ton pied de biche et sa tête fassent comme avec la brune d'il y a un mois: connaissance.
 
[Réussite 14: connaissance effectuée]
 
              Par chance, ton nouvel ami à, comme qui dirait la tête bien molle, comme un biscuit oublié dans le café. Cette image malvenue te donne un haut le cœur. Le mort-vivant s’écroule comme un pantin sans fils.
 
ETHAN : T’avais pas Bluetooth toi !
 
              Un ricanement débile t’échappe, tu n’en reviens pas de faire une blague aussi nulle, et à haute voix en plus… C’est en shootant dans son ventre pourri que tu t’aperçois qu’il avait un sac. Les lanières avaient rongé la peau fragile, et tu voyais l’os. Avec milles précautions, tu le contourne et arrache le sac d’un coup sec. Il vient avec le bras. Ça te fait reculer de surprise, tu ne t’attendais pas à avoir autant de force, faut dire que les derniers mois ont été rudes. Une secousse suffit à faire voler le bras de trop, tu prends tes distances, te cachant dans un recoin pour fouiller le sac. Malheureusement, un bruit te fait sursauter à nouveau.

_________________
#0000cc



Dernière édition par Ethan Murphy le Ven 23 Oct - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Ven 23 Oct - 17:48
Le membre 'Ethan Murphy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 14
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Ven 23 Oct - 22:05
Cela faisait deux ou trois jours que Kasey prenait des chemins de traverses afin d'éviter au maximum les grands axes pollués par la présence des mort-vivants. Dans les faits, ils étaient partout, mais on notait une concentration plus importante sur les grands axes de passages. Plus d'espace pour se regrouper et aussi chemin plus facile pour les survivants jusqu'au moment où ils se retrouvaient pris au piège de la masse informe et grouillante des marcheurs sans âme mus par une faim insatiable. Bref, la belle avait remarqué cela au cours de ses pérégrinations dans Oakland pour trouver un coin où dormir, un coin où il y avait un peu de nourriture, un coin ... un coin sans zombie. Une quête sans dans un monde en déliquescence. Elle passait donc de quartier en quartier en faisant bien attention de rester au maximum hors de porté du radar des mort-vivants. Elle tentait de se tenir le plus loin possible du gros de la "meute" afin de maximiser ses chances. Ces derniers temps, elle avait remarqué qu'ils semblaient suivre une migration vers le port. Alors, CJ décida de partir à l'opposé et rejoindre les hauteurs de Claremont Hills. La jeune femme espérait pouvoir y trouver un petit havre de paix lui permettant de souffler un peu pendant quelques jours. Le paradis sur Terre en quelque sorte, une Utopie dans ce monde de chaos.

En prenant grand soin de ne pas faire trop de bruit et surtout de faire de large détour quand elle croisait un groupe de marcheurs, l'ancienne combattante se dirigea vers son El Dorado. Évidemment, la déception domina quand elle arriva sur zone. Certes, il y avait moins de zombie qu'à Downtown, mais il y en avait bien trop à son goût. Trop en tout cas pour se permettre de se relâcher un peu et prendre une pause salvatrice. CJ allait encore devoir rester sur ses gardes. Cela ne faisait pas ses affaires, car depuis le début de la pandémie des morts, elle n'avait vraiment eu l'occasion de se reposer correctement. Kasey pouvait le sentir au plus profond d'elle. Puis, cela se voyait aussi à toutes les petites erreurs d'inattention qu'elle faisait de plus en plus souvent. Avançant doucement et avec précaution, la jeune femme finit par arriver dans une rue déserte. Des corps gisaient sur le sol. Certain en décomposition avancée, d'autres semblaient plus "frais" si on pouvait se permettre de parler de la sorte pour des cadavres. Son attention fut attirée par un vague mouvement qu'elle perçut du coin de l’œil. En se rapprochant, CJ découvrit un cadavre à la cervelle fraîchement explosée. C'était le signe de l'indubitable présence d'un autre survivant, voir d'un groupe de survivants. Ce n'était pas forcément bon signe, car de nos jours les gens étaient devenus complètement parano au mieux ou complètement fou au pire au point de ressembler à des animaux sauvages défendant leurs territoires. Tout en avançant prudemment dans la direction que l'ombre avait prit ou semblait avoir prit, CJ se demandait sur qui elle allait bien pouvoir tomber cette fois-ci.

- Kasey James: Salut mec ! Ce n'est pas très malin de si mal te planquer pour faire ton inventaire. Il y a encore quelques zombies dans le coin.

De loin, elle avait aperçu le dessus du crâne d'un type et à première vue, il ne semblait pas accompagnée. Donc, CJ approcha sans prendre de gants et s'adressa à lui sur un ton quelque peu amusé avec un petit sourire malicieux accroché aux lèvres. Dans les faits, elle n'en avait rien à faire de savoir si le type était en sécurité ou pas, ce qui lui importait à ce moment, c'était de savoir ce à quoi elle devait s'attendre avec ce survivant là. Si elle allait pouvoir taper la discutions ou bien taper tout court pour lui faire entendre raison. Et la première chose qui sauta aux yeux de la jeune blonde, c'est qu'il n'y avait pas de grain de folie dans le regard du gars. Juste de l'étonnement de voir la blondinette sortir de nulle part et lui causer. Un comme s'il se retrouvait devant un mirage ou bien en plein rêve.

- Kasey James: Alors ? On fait comment ? On discute gentiment ou bien le fait à celui qui tape le plus fort. Dit-elle sur un ton toujours aussi enjoué et amusé avec ce sempiternel sourire malicieux aux lèvres et son regard pétillant de vitalité.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Sam 24 Oct - 15:48
Le souffle me manque, je commence à ne plus en pouvoir. Ce matin, je suis tombé sur une horde de zombies et ils me courent après depuis. Bon, ils ne sont pas tant que ça, en fait je n’ai pas pris le temps de les compter, mais ils sont assez pour que je n’aie pas envie de me frotter à eux. Même si Joshua, le militaire que j’ai rencontré il y a plusieurs jours maintenant, m’a un peu appris à me battre. Je file comme je peux, j’essaie de prendre des petites rues pour leur échapper mais je suis fatigué. Je n’arrive plus à courir comme au début, quand je portais Rose dans mes bras, mon tonfa dans une main et que je courais sans m’arrêter. Aujourd’hui j’ai mal aux jambes, j’ai mal au dos, j’ai envie de dormir. Mais je cours quand même pour essayer de ne pas me faire attraper par ces sales bêtes. J’ai arrêté avec ça, je ne veux plus mourir, pas comme ça. Je veux retrouver Alexander.

Je fuis donc depuis quelques heures, courant quand je peux, marchant que je suis trop épuisé. J’arrive dans Oakland Hills, l’endroit est un peu moins fréquenté par les zombies en temps normal. Il le sera un peu plus avec ma horde. Je ricane et ça m’empêche de respirer correctement. Ma horde. Ce serait atroce mais ça aurait quand même vachement de classe.

Je me remets à courir dans les rues, je finis par entrer dans une petite ruelle, un recoin un peu isolé pour essayer de semer cette foutue horde qui n’est pas la mienne. J’espère qu’ils continueront comme des débiles sur un grand axe et qu’ils me foutront la paix. Seulement je croise deux silhouettes dans ma course. Je ne m’arrête pas tout de suite, après tout ils vont bien les voir les zombies, ils n’ont pas besoin de moi. Ils sont grands, j’en ai marre de toujours penser aux autres, je veux juste m’enfermer dans un endroit plus ou moins en sécurité et me reposer une heure. Mais voilà que ma conscience me reprend. Encore. Je ralentis, je me retourne. Rappelle-toi pourquoi tu as mal William. J’ai envie de me barrer mais je pourrais peut-être juste les prévenir et m’en aller ? C’est bien ça non ?

Je m’arrête et je fais finalement demi-tour. J’avance rapidement vers les deux personnes, un homme et une femme. Prudemment quand même, on ne sait jamais. J’observe les alentours pour voir s’ils n’ont pas des compagnons cachés autour pour me tomber dessus. C’est toujours possible de tomber sur des tarés non ? J’essaie pourtant de ne pas être trop parano, advienne que pourra. « Vous devriez pas rester là y a une horde qui arrive. » D’ailleurs, les premiers, les plus rapides, je les vois déjà arriver au bout de la rue.

_________________
WE COULD BE HEROES 
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Mar 27 Oct - 14:58
Le membre 'Reiiko A. Jäger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 15
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Mar 27 Oct - 15:18
             Tu t’apprêtais à jeter un œil (au sens figue, évidement) ans le sac, quand une femme a surgit devant toi. Son attitude était volontaire et assurée, elle semblait sûre d’elle. Elle était grande, un peu moins que toi, et avait des cheveux clairs qui encadraient son visage. Tu voyais sans mal qu’elle était plus que bien roulée, elle était musclée. Tu savais que tu n’es pas un pro du combat, par méfiance, tu décides de ne pas faire le Don Juan avec cette femme-là. Les femmes faibles, tu préfères ces temps-ci. On s’en débarrasse plus facilement. Tu ne prends pas la peine de lui répondre, mais pour lui montrer qu’elle ne te fait pas peur tes yeux bleus se plantent dans les siens et la commissure droite de ta bouche se relève. La jeune femme n’a pas tort, tu deviens de moins en moins prudent, peut-être dû au manque de fatigue… Mais par rapport à beaucoup de survivants, tu dois être celui qui comptabilise le plus d’heures de sommeil, puisque la culpabilité ne trouble pas tellement ton juste repos. Tes longues jambes se déplient et tu te tiens debout, face à elle. C’est juste, mais tu la toise. Toujours avec le même regard mi cynique, mi je-m’en-foutiste tu fermes le sac, remettant la fouille à plus tard. Tu décides de réagir à la deuxième remarque, lancée avec une pointe d’amusement, ton sourire s’élargit. Elle a l’air de faire peu de cas de cette invasion, comme toi. 
 


ETHAN : Oh, moi je ne frappe jamais les femmes, surtout quand elles sont aussi belles.
 


              Tu as cette étonnante capacité de parler tout en conservant un sourire magnifique, ta voix est modulée un ton plus grave, le genre de voix qu’on accole au « beau brun séducteur et mystérieux ». Tu mens effrontément, s’il faut lui coller une mandale, tu le feras, mais premièrement tu n’es pas certain de la vaincre, et deuxièmement pourquoi t’attaquerait-elle ? Elle n’est pas sensée savoir que tu es responsables d’un nombre de victime assez élevé. Tu balance le sac sur ton épaule droite, signifiant à la femme que tu ne souhaites pas partager ton butin. De l’autre, tu gardes toujours ton arme. C’est la seule qui te permette de bien dormir. Ça et de savoir que ton groupe pourra toujours servir de rempart. 
 


              De loin, tu crois apercevoir une silhouette qui traverse le carrefour, mais comme elle disparait aussitôt, tu penses avoir rêvé. Un zombie ne bougerait pas aussi vite… Finalement, elle réapparaît et se dirige droit vers vous. Par rapport à la personne qui vient, la femme est devant toi, tu ne t’interpose pas, mimant la surprise pour justifier ton manque de galanterie à te foutre devant le danger pour l’éviter à une donzelle. Le type qui arrive est rouge et un peu essoufflé, comme si il avait couru le marathon. A l’heure actuelle, personne ne court de marathon sauf si… Il a ramené des zombies. Tu n’y crois pas, ne pouvait-il pas juste aller crever ailleurs ? Tu n’imagines pas un instant les combattre, chacun sa merde. Fuir en revanche… oui. 
 


ETHAN : Je sais pas toi, mais j’ai un rendez-vous urgent là. Un rendez-vous avec la vie ! J’me casse !
 



              Tu t’adresses surtout à la blonde, le rouquin là, il a une tronche d’aiment à ennuis, t’as pas plus que ça envie de te le farcir. Tu décides de prendre la tangente.

[Fuite: 15 + 2, réussite totale.]

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Lun 9 Nov - 21:28
La surprise passa rapidement. Le gars se redressa pour faire face à la belle blonde. Il planta son regard azure dans celui de CJ. Une forme de défis ? Ce n'était pas ce qui était lisible dans les prunelles du brun. Non, c'était plus un message du genre, "tu m'as bien eu, mais tu ne me fais pas peur". Oui, un truc dans ce genre-là. Cependant, Kasey avait prit l'habitude de ne pas trop se fier à ce que les yeux des gens pouvaient dire. Cela avait beau le miroir de l'âme, ils n'étaient pas moins capables de mentir. Il assure qu'il ne cherche pas la baston, surtout aux nanas. Gardant de sa superbe, il remet son sac sur son épaule comme s'il s’apprêtait à partir. Alors que la jeune femme papotais tranquillement, elle vit un traine misère passer en trainant la jambe. Le type à la démarche incertaine, avait jeté un bref coup d’œil dans la direction de la blondinette et du type qui faisait les poches du sac. Il continua sa course à la vitesse d'un escargot sous amphétamine. Puis, il revint sur ses pas pour prévenir d'un danger imminent. La jeune femme suivit du regard celui du type. Au bout de la rue, elle vit rappliquer des zombies. Leur démarche ne laissait pas de doute sur ce qu'ils étaient.

- Kasey James: Oh putain ! Mais quel boulet !

Cela échappa à la belle blonde devant le spectacle des mort-vivants se dodelinant dans la direction où elle se trouvait. Les autres ? Rien-à-faire d'eux. Ils sont grands et se débrouillaient certainement très bien jusqu'à présent sans son aide. Ceci dit, le type filiforme semblait plutôt crevé. Depuis combien de temps courait-il avec ces choses à ses basques ? Osef ! Sans attendre, l'autre se mit à courir en tentant de faire une sortie humoristique. Raté, cela ne fit Kasey pas rire. Mais il avait raison sur un point, il fallait filer le plus vite possible.

3 +3 = 6 => De 6 à 10 : Vous ratez votre action mais votre réussite n'est passée qu'à un cheveu.

Alors que CJ allait commencer à courir pour tenter de distancer les zombies qui arrivaient doucement mais sûrement sur la position occupée par les trois zigotos, elle se retrouva stoppée net dans son élan. Sa jambe resta cloué au sol et elle ne comprenait pas pourquoi. En y regardant de plus près, elle remarqua qu'elle avait le pied sur un tas de fils électriques. Son pied était prit dedans. Bien qu'encore assez loin, l'urgence de la situation la fit pester de plus belle contre sa maladresse cette fois.

- Kasey James: Bordel de merde ! Ce n'est vraiment pas ma journée !

La jeune femme allait devoir mettre la main à la patte pour se défaire de cette entrave diabolique qui la clouait sur place à la merci d'une horde mue par l'unique envie de dévorer de la chair fraîche. Ce n'était avec son canif qu'elle allait pouvoir sectionner les fils électriques. Alors, elle s'accroupit pour démêler tout ce fatras le plus vite possible afin de pouvoir elle aussi prendre ses jambes à son cou devant la menace grandissante de finir en buffet garni pour zombie.


Dernière édition par Kasey James le Lun 9 Nov - 21:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Lun 9 Nov - 21:28
Le membre 'Kasey James' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 3
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Mar 10 Nov - 17:31
Il y a un moment de flottement. Dans mon dos, j’entends déjà les zombies grogner. Je leur jette un coup d’œil rapide, ils ne sont pas tous encore là mais leur nombre va bientôt doubler, voire tripler. Encore une fois, je suis sûr qu’on devrait se tirer de là. Mon regard va du mec brun à la blonde, ils n’ont pas l’air de comprendre tout de suite le problème. Ils font la sieste ou quoi ? Pourtant je ne les presse pas. Qu’ils restent là à papoter, c’est pas mon problème. Je relève la tête vers le ciel pour essayer d’inspirer de l’air plus frais et puis finalement, ils se décident enfin à réagir. J’ai à peine le temps de faire un pas pour commencer à partir que le grand brun tourne les talons pour se barrer en courant. J’espère pour la fille qu’ils n’étaient pas mariés, sinon elle vient de recevoir la demande de divorce la plus dure du siècle. Mais puisque personne n’a l’air décidé à être sympa aujourd’hui, j’hausse les épaules et je me dirige rapidement vers l’une des portes qui bordent la ruelle. Fermée. Cool ! Je donne un coup de pied inutile dedans en râlant que c’est vraiment chiant ces gens qui ferment encore les portes et je m’apprête à partir dans la même direction que le type aux yeux bleus, bah ouais je ne vais pas courir dans les bras des zombies.

Pourtant un bruit sourd me retient. Je m’arrête une fraction de seconde pour jeter un coup d’œil derrière moi et je vois que la fille est tombée, un peu nullement, par terre. Elle crie, elle rage contre les fils dans lesquels ses pieds se sont emmêlés et l’espace d’un instant, j’hésite. J’hésite franchement à aller l’aider parce que les zombies se rapprochent et moi, j’ai envie de retrouver mon groupe au lieu de me faire bouffer par une horde de zombie pour une blonde que je ne connais même pas. Et qui en plus, m’a traité de boulet. Mais elle est dans une telle merde, je doute qu’elle pourra s’en sortir sans aide. Se vautrer comme ça, faut dire que ça aurait pu m’arriver une centaine de fois aujourd’hui, pour une fois que c’est quelqu’un d’autre, je pourrais faire un effort. Un des zombies commence à marcher vraiment vite, sûrement attiré par l’odeur de la jeune femme, alors je me décide. On a plus le temps de réfléchir, je cours jusqu’à la fille et je m’accroupis près d’elle.

Je commence à essayer de démêler les fils avec elle, mais nos mains vont dans des sens contraires, il n’y a pas un fil qui commence à se dénouer, alors je réfléchis soudainement un peu plus. « Bouge pas. » Je la force à enlever ses mains et je sors mon hachoir. Voilà qui règle le problème, je dézingue les fils un peu n’importe comment, j’ai même peur de la couper sans faire exprès. Mais elle ne se met pas à me frapper en criant, c’est que ça doit être bon. Finalement, je la libère.

[fuite : 16 + 7 = 23. C'est qui le boulet maintenant ???]

Je n'ai pas le temps de faire attention, pas le temps d'être prudent. Les premiers zombies sont à un mètre de nous, j'agrippe le bras de la blonde et je cours. Tant pis si elle voulait rester là à faire la sieste dans les fils électriques, au pire elle pourra toujours revenir. Mais c'est mon instinct qui parle. Je sauve ma vie, je sauve la sienne en l'entraînant avec moi. C'est gentil non ?

_________________
WE COULD BE HEROES 


Dernière édition par William Hawke le Mar 10 Nov - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Mar 10 Nov - 17:31
Le membre 'William Hawke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 16
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Ven 20 Nov - 16:50
            Presque aussi rapides que toi, les zombies débarquent d’une ruelle en face, au nombre de cinq. Tu décides de foncer en traçant un trajet dans ta tête. Tu frôle le zombie de tête en esquivant d’un coup d’épaule. Derrière toi, une voix féminine feule de colère, attirant le zombie vers elle plutôt qu’après toi. Tu continues de la jouer solo, dépasse sans soucis un zombie à deux mètre à ta gauche. Sauf que ta fuite était mal calculée, tu tombes nez à nez avec un zombard, de surprise tu trébuche en arrière.
 

            Alors là ça ne sent pas bon, et je ne parle pas de ton hygiène déplorable… Tu donnes un coup nerveux dans la main avide du zombie qui te surplombe, le pied de biche y laisse une trace rougeâtre en démettant le pouce du mort. Ce dernier émet un grognement interrogatif et continue de s’avancer vers tes pieds, tu les lève bien haut et frappe.

[14 + 2 = 16, ça passe]

              Par miracle, tu arrive à pousser assez fort pour faire tomber en arrière, pendant qu'il roule au sol tu lui explose la tête façon golfeur. Les autres zombies se sont séparés, deux devant, un par terre, un qui se diriger vers toi et un qui préfère les autres gens. Pour t'éviter de te farcir un zombie, tu saisis un cailloux d'une taille respectable, et le balance au loin. Une vitre s'écroule dans un fracas épouvantable, faisant converger tous les zombies vers elle. Si les deux autres se débrouillent bien, leur fuite est assurée du moins devant eux. 

                   Sans plus attendre tu détale et te cache dans une ruelle, guettant par curiosité tes deux compères. Ne les voyant pas arriver, tu déroge à ta règle et file à toute vitesse vers eux. 

ETHAN : Vite, bougez vous !

                     Gentiment, tu shoote dans un zombie un peu trop proche et sautille fébrile sur place. Ils se déplacent à une vitesse escargotique, et tu regrettes déjà ton  humanisme déplacé et incontrôlé. 

_________________
#0000cc



Dernière édition par Ethan Murphy le Ven 20 Nov - 17:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Ven 20 Nov - 16:50
Le membre 'Ethan Murphy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 14
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 74
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Sam 12 Déc - 4:10
Ils sont nombreux. C'est une horde. Chaotique certes, mais dangereuse. Extrêmement. Les zombies se bousculent et se pressent dans tous les coins de rues. Ils traquent chaque mouvement, chaque bruit. Les grognements qu'ils poussent à l'unisson annonce leur arrivée, mais une fois qu'ils seront sur vous, rien ne pourra les arrêter. Les deux petits beefsteaks qui s'agitent à quelques mètres d'eux seulement feront un repas idéal.

[Lancer de réussite : 8 (échec)]

Par chance, un bruit les attire brutalement un peu plus loin. Certains contaminés se mettent à hurler rageusement et se précipitent vers le bâtiment à la recherche de l'origine de ce bruit étrange. Leur agitation rend les autres nerveux et ils se décident à suivre le mouvement vers cette fenêtre brisée. Voilà qui vous laisse la chance de votre vie. Il faut fuir, maintenant. D'une minute à l'autre, les prédateurs se désintéresseront de l'endroit désert, et c'est sur vous trois que sera dirigée toute leur attention.

_________________
Hunger.


Dernière édition par Les Zombies le Sam 12 Déc - 4:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Sam 12 Déc - 4:10
Le membre 'Les Zombies' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 8
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Jeu 11 Fév - 22:51
Je tire la fille derrière moi mais elle ne semble pas comprendre ce qui lui arrive. Peut-être que je l’ai levée trop vite, je n’en sais rien, quoiqu’il en soit elle n’arrive pas à courir assez vite pour que nous puissions mettre une vraie distance entre les zombies et nous. Pourtant je ne songe pas un instant à la lâcher, je serre fort son poignet entre mes doigts pour essayer de le traîner plus vite. L’autre mec aussi, celui qui était parti, je le vois réapparaître un peu plus loin. Il gueule pour qu’on se dépêche et j’ai bien envie de lui dire que ce serait plus simple s’il m’aidait à traîner la fille au lieu de s’exciter au bout de la rue, mais je crois que crier ne ferait qu’énerver un peu plus les zombies. Nous n’allons pas assez vite, je sens soudainement un poids beaucoup plus lourd dans mes bras et quand j’ose jeter un regard en arrière, il est trop tard. Les griffes du premier zombie se referment sur la fille et je ne peux plus rien faire. Je la vois partir en arrière, figé par l’horreur.

[Dé de CàC : 19 + 2 = 21. Willou on fire]

Pourtant je n'ai pas le temps d'avoir peur pour cette fille. Je la vois se faire ensevelir par la masse de zombies, ils se jettent tous sur elle alors que j'ai à peine le temps de reculer pour ne pas me faire attraper à mon tour. Un bruit violent retentit, c'est une vitre qui se brise et m'arrache un sursaut. C'est ma seule chance, alors je ne la laisse pas passer. Je ne laisse pas un zombie m'approcher, je frappe avec mon hachoir sans hésiter et je me remets à courir. La horde est partout, c'est comme si les zombies n'arrêtaient pas d'arriver, il faut que l'on se tire de là rapidement. Alors que je rejoins le brun au bout de la rue, je ne réfléchis pas à la prudence. Tout ce qu'il faut, c'est s'éloigner des zombies avant qu'ils se désintéressent de la vitre brisée et du corps de la jeune femme. C'est la possibilité que nous offre une porte un peu dérobée que j'ouvre sans hésiter, avant de la refermer derrière l'inconnu. Je ne sais pas où nous sommes, mais ce que je sais c'est qu'à présent les zombies sont dehors. « Quelle merde, putain. »

_________________
WE COULD BE HEROES 


Dernière édition par William Hawke le Jeu 11 Fév - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Jeu 11 Fév - 22:51
Le membre 'William Hawke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 19
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Dim 14 Fév - 17:12

Tu les vois courir vers toi, enfin se traîner. Le mec doit se sentir comme quand on rêve : effrayé, avec l’envie de courir mais… il ne peut pas. En l’occurrence, c’est la fille qui le bloque, elle va bien trop lentement. Pire encore, un zombie tend sa main avide et sa saisit du bas de son t-shirt. Manque de chance, le tissu ne se déchire pas et bientôt un tas d’autres bestioles arrivent ! Tu fermes presque les yeux quand un rôdeur plonge ses dents dans la chair tendre du cou. Un petit jet de sang s’en échappe. La femme ne peut pas hurler, parce qu’il comprime ses cordes vocales, elle pousse donc une espèce de grognement gargarisme pitoyable.

Si tu avais eu un flingue ou un fusil, t’aurais tiré sur elle pour qu’elle lâche le roux, mais il se débrouille bien et arrive à reculer tandis que les zombies s’amoncellent sur la fille. D’ici tu entends des petits cris de douleur, mais rapidement tu dois te détourner parce qu’un zombie arrive juste derrière toi. Le roux donne des coups dans la masse de zombie qui se désintéresse du cadavre sanguinolent de la fille. On dirait le jouet d’un chien, elle est toute désarticulée… et bientôt, elle va se relever…

Tu flanque un coup de pied au zombie pour l’éloigner alors que le type cavale dans ta direction, te dépasse et s’engouffre dans une porte. Pas très prudent, mais rester dans la rue, c’est pire. Alors sans accorder une minute de plus à la boucherie ou au zombie, tu t’élance à sa suite et par chance il ferme la porte derrière toi, et non sur toi. Ce que tu n’aurais pas fait. Il fait quasiment noir, une faible lumière pénètre dans l’endroit pas une petite fenêtre au-dessus de la porte, et tu trouves ça angoissant parce que le peu de lumière fait ressortir les ombres, elle les rend mouvantes. Tu gardes tes mirettes grandes ouvertes pour adapter ta vue, la respiration coupée, tu guète le moindre bruit. Mais tu n’entends rien, absolument rien. Du moins pour le moment…

Plutôt que de chuchoter de se taire au roux, tu lui fais signe, comme aux enfants. A tâtons, tu essaie d’avancer sans foutre le bordel et faire un barouf de tous les diables. C’est une cuisine, le risque est doublé, parce que les objets sont en verre ou en métal et quand ça tombe ça fait du bruit. En plus, c’est un sacré bazar, y a plus un couteau, tout a été volé, tout foutu par terre et manque de chance, tu crois apercevoir des traces de sang de ci de là. Tu crois sentir flotter l’odeur de la friture et des beignets… Avec un peu de chance, c’est un restau chinois et il reste de la bouffe dans les placards…

En essayant de ne pas provoquer un nouveau déferlement de zombies, tu touche une surface plastifiée qui t'intrigue. Tu saisis l'objet et l'approche de ton visage pour l'observer. D'une couleur rouge qui brille légèrement, sans doute un matériaux phosphorescent, se découpe une croix blanche. Une trousse de médicaments, sans chercher à regarder plus en détail, tu la fourre dans ton sac.

Toujours plus en avant, tu découvre la salle, les tables sont renversées, un cadavre bien mort traîne dans un coin et les bouteilles ont toutes été volées ou cassées. Dommage, tu aurais bien aimé boire un coup, une petite bière peut-être ? La vitre est cassée, si bien que vous pouvez sortir dans la rue. Enfin libres... enfin, si une nouvelle horde ne vous tombe pas dessus...

_________________
#0000cc



Dernière édition par Ethan Murphy le Dim 14 Fév - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Dim 14 Fév - 17:12
Le membre 'Ethan Murphy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Mer 9 Mar - 16:55
Il fait un peu noir, je ne me sens pas du tout en sécurité. Pourtant, on ne peut pas sortir, à moins d’avoir une lourde envie de devenir le dessert des zombies. Je m’appuie contre le mur dans mon dos pour essayer de reprendre mon souffle et mes esprits, mais aussi parce que ça me rassure un peu de savoir que rien n’arrivera derrière moi. Autant que je peux, je surveille l’inconnu dans la pénombre parce que je ne sais que trop bien que les gens ne sont pas toujours aussi gentils que je le voudrais. Je l’ai appris à mes dépends quand j’étais encore avec Alex, mais je me refuse tout de même à trop me méfier. Je sais que personne ne survivra si nous ne nous mettons pas à nous entraider. Prudemment, je suis le mec dans ce qui semble être une cuisine. Je n’ai pas le moindre moyen de faire de la lumière, alors j’ouvre juste très grand les yeux, comme si ça allait m’aider à capter plus de lumière. Je glisse silencieusement derrière le brun jusqu’à la cuisine, et pendant qu’il fouille un peu, je fouine de mon côté. J’ouvre un placard et par miracle, il reste un pack de coca un peu poussiéreux. Il ne reste même qu’une pauvre petite canette que j’attrape sans hésiter pour la fourrer dans mon sac. A croire qu’on trouve du coca plus facilement dans l’apocalypse que des denrées nécessaires !

[Fouille : un coca-cola.]

Je n’ai pas le temps de philosopher plus longtemps sur le joyeux système des Etats-Unis avant l’apocalypse que je vois l’inconnu sortir de la pièce pour en gagner une plus grande. Alors comme je ne vais pas rester là, je le suis une nouvelle fois. L’endroit est bien éclairé cette fois, assez pour constater que tout a déjà été pillé ou cassé. Je fais tout de même un petit tour de l’endroit, mais je ne trouve rien de plus que mon petit coca. Il est temps pour nous de partir je crois, et la fenêtre brisée nous en donne l’occasion. L’inconnu s’approche de la baie vitrée d’ailleurs, et je m’apprête à faire de même pour reprendre mon errance, me remettre à chercher mes anciens compagnons.

[Dé d'observation : 13 + 7 = 20. Réussite parfaite]

Pourtant, au moment où je vois l'inconnu se pencher pour passer à travers la vitre cassée, je me fige. J'ai entendu un bruit, quelque chose dehors. Et de nos jours, des bruits comme ça, ça n'est jamais bon signe. Je jette un coup d’œil sur le côté de la salle et c'est là que je les vois. La horde de tout à l'heure, ils ne nous ont pas lâchés bordel ! Et ils tournent pile au coin de la rue en voyant le brun sortir, déclenchant mes réflexes. J'attrape l'inconnu par sa veste et je le tire en arrière pour qu'il revienne à l'intérieur. « Ils sont juste là. » Et d'ailleurs je les entends déjà se rapprocher.

_________________
WE COULD BE HEROES 


Dernière édition par William Hawke le Mer 9 Mar - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1243
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Mer 9 Mar - 16:55
Le membre 'William Hawke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: [Mi-Mai 2025] Le nul, le manipulateur et la donzelle.   
Aujourd'hui à 21:09
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retro:Guy Phillipe manipulateur bluffe les Américains et met Aristide en deroute
» Chantage et traîtrise : Épopée d'un Manipulateur.
» Say, manipulateur et charismatique
» Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis. || Avec Le Manipulateur.
» [MTL] Comment identifier un menteur ou un manipulateur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Mai 2025-