Nous sommes en Octobre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !
Joyeuses fêtes à tous !
Tout le Staff vous souhaite de très joyeuses fêtes ! Manger comme des gros, buvez avec modération (hinhinhin) et faîtes des bisous à votre tante sexy pour nous ! <3

 [Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]
Invité
Invité
avatar


[Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]   
Dim 25 Oct - 11:08
... Des marins qui vous bouffent. Ils vous montrent des dents trop blanches. Des dents à vous briser les os, à vous dépecer, à bouffer la Terre entière. Bref, ils vous montrent votre fin inéluctable. Dans le port d'Oakland, vous avez une vision noire de votre avenir. Cependant, pour certain, c'est aussi une lueur d'espoir. Un coup d’œil sur l'horizon et tout de suite on voit des lendemains qui chantent. Une petite brise marine et cette atroce odeur de mort et de décomposition s'évapore comme par magie. Tout semble redevenir normal et même les râles des non-morts semblent être un doux chant se mariant avec harmonie à l'apaisant bruit du ressac. Oui, dans le port d'Oakland, on y trouve tout, absolument tout pour qui sait chercher ou qui sait ce qu'il veut.

Tout cela, Kasey le savait pertinemment. Après tout, c'était une fille du coin. Enfin, elle était de Downtown, mais son père bossait sur les Docks et sa mère un peu plus loin dans un troquet à marin. Bref, le port d'Oakland avait été son terrain de jeu pendant toute son enfance. Ici, elle se sentait un peu chez elle et c'était ce qu'il lui fallait afin d'affronter ce noir avenir. Il lui fallait le réconfort d'un "doux" foyer, un lieu rassurant histoire de pouvoir se tourner vers l'avenir et ses luttes avec confiance. Alors, la belle blonde tournait entre son quartier résidentiel de Downtown et le port la plupart du temps. Parfois, elle se hasardait ailleurs en ville, mais revenait toujours à son point de départ. Encore une fois, après un road trip à travers la ville, elle était revenue ici dans l'espoir de trouver enfin le moyen de quitter cet enfer.

Avec précaution, elle se déplaçait entre les containers en faisant le moins de bruits possibles. CJ voulait éviter de faire une mauvaise rencontre. Survivants ou morts, de nos jours il était devenu difficile de faire la différence tellement la violence avait prit le dessus sur la civilisation. Arrivée au bout de la jungle des containers, Kasey se plaça à un angle afin d'observer au mieux la grande étendue des Docks qui n'offrait aucune couverture. C'était parfait pour voir venir de loin des ennemis, mais c'était difficile de s'y déplacer sans attirer l'attention. Rien ! l'ancienne combattante ne remarqua rien sur les Dock, alors elle se mit à observer les alentours afin de définir s'il y avait un danger potentiel et immédiat. Encore une fois rien de visible. Prenant une grande inspiration, la jeune femme s'élança sur le Docks. Le sprint entamé la conduisit directement au pied d'une grue de déchargement. Que de souvenirs ... Mais pas le temps pour cela, il fallait rester dans le présent et se concentrer sur l'objectif: L’entrepôt numéro 18. Pourquoi celui-là précisément ? Pour la simple raison que c'était celui où son père travaillait le plus, donc elle le connaissait assez bien. Elle n'espérait pas trouver quoique ce soit de très utile, car il avait été mainte fois visité par les survivant depuis le début, mais son agencement pouvait permettre de trouver un coin tranquille pour se reposer un peu en toute quiétude.

Finalement, la traversée des Docks ne fut pas trop laborieuse. Rien ni personne n'était surgit de la pénombre pour l'attaquer. Cependant, la tension était à son comble et Kasey était à l'affût du moindre bruit. Avec une infini précaution, elle avança jusqu'à ce fameux entrepôt 18. Labelle blonde se plaqua contre le mur extérieur et s'approcha de l'ouverture. De là, elle passa discrètement la tête pour voir ce qui se passait à l'intérieur. Le cœur battant, la jeune femme dû plisser les yeux afin de mieux voir le temps qu'ils s'habituent à l'obscurité relative qui régnait à l'intérieur. Elle ne remarqua pas le moindre mouvement, ni le moindre bruit suspect. Ceci dit, cela ne voulait pas dire que l'endroit était vide. Juste que pour le moment il n'y avait pas d'activité. CJ se glissa telle une ombre de mammouth dans un magasin de porcelaine à l'intérieur et ne manqua pas de faire tomber une plaque de tôle qui reposait contre le mur qu'elle longeait. Discrétion zéro et maintenant on allait savoir s'il y avait du monde ou pas. Figée, les muscles prêts à se mettre en route à la moindre sollicitation, la blondinette entendait anxieusement ce qui allait se passer. Retenant inconsciemment son souffle et tous les sens aux aguets, CJ tentait de ne pas se faire de film. Mais rien n'arriva, cela devait être son jour de chance.

Un peu plus détendue, l'ancienne combattante avança vers le fond de l'entrepôt, là où se trouvait le bureau du contre-maître et les vestiaires du personnel. Les portes étaient défoncées, les casiers éventrés, le mobilier retourné, il n'y avait donc rien à trouver ici. Mais ce n'était pas ce que CJ était venue voir, elle voulait juste vérifier qu'il n'y avait pas une mauvaise surprise dans le coin. Une fois rassurée sur ce point, elle continua son tour d'inspection et se dirigea vers les containers se trouvant dans la partie Sud de l'entrepôt. Il 'étaient tous empilés tel des Legos. Alors qu'elle s'approchait de l'endroit toujours sur ses gardes, elle vit une ombre massive se dessiner au niveau de l'entrée par où elle était arrivée. Pivotant sur elle-même, Cj se retrouva face à une montagne qui ne semblait pas commode.

- Kasey James: Qu'est-ce que tu veux ?

Le ton n'était pas forcément des plus aimables et déjà son attitude changeait. La blondinette se mettait en garde au cas où cela dégénère en baston. Kasey se tenait bien fermement sur ses appuis. Bien sûr, elle savait qu'en puissance pure elle ne ferait pas le poids face à la montagne de muscle qui lui faisait face, mais elle avait d'autres compétences qui pouvaient jouer en sa faveur. Après, ce n'était pas une des meilleures combattante de MMA au monde avant toute cette chienlit. Impassible, CJ tentait de rester concentrée sur son vis-à-vis afin d'anticiper une éventuelle action hostile. Elle attendait de voir ce qu'il allait faire ou dire. Allait-il apaiser la situation ou faire comme beaucoup et lui chercher des noises ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]   
Lun 26 Oct - 22:27


Un petit poisson au crocs pointus !


Ce qui était bien, avec toute cette merde, ces zombies qui ne cherchaient qu'à vous tuer et ces gens cruels complètement dénués d'humanité, c'est que personne n'allait vous reprocher de gambader dans les rues ou de traîner... En fait, il s'agissait probablement de la nouvelle profession en vogue : "vagabond". Ce n'était pas en restant toujours au même endroit que l'on allait survivre, du moins pas quand on ne possédait pas une bonne planque et un stock de vivres conséquent agrémenté d'armes bien dissuasives (pour les autres humains, hein, les zombies étaient un peu stupides...).

Aujourd'hui, Ingvar avait achevé son exode "en direction de l'eau". Non pas qu'il souhaitait se jeter à la mer et espérer pouvoir nager jusqu'en Islande, c'était plutôt parce qu'au niveau des ports, il y avait toujours du matériel un peu dénigré, qui, pour un mécano dans son genre, était tout de même utilisable. Et puis changer d'air, c'était bien... La brise marine avait cette fraîcheur qui lui rappelait son "chez-lui", dans ce coin paumé au bord de la mer. Ça changeait carrément de la puanteur des morts-vivants.

** J'ferais bien trempette, moi... ** songea-t-il d'un air dépité.

Malheureusement, il était plus utile de fouiller les parages que de se détendre, chose qu'il n'avait pas fait depuis... depuis bien trop longtemps pour s'en souvenir. Toujours tendu, toujours aux aguets... Ça rendait presque fou.

Un bruit de tôle le sortit de sa rêverie. Qu'est-ce que c'était ? Encore des zombies ? Il en voyait quelques uns au loin, mais ceux-ci ne devaient pas avoir entendu ce vacarme, quelque chose d'autre devait les intéresser... sans doute une carcasse fraîche... Des gens étaient sans doute déjà venu ici.

** Allons voir... **

S'élançant de son point d'observation, il se rapprocha des entrepôts à sa droite, l'origine du bruit n'était pas si loin... Peut être par là ? Ah non c'était fermé... Ici ? Mouais, si c'était pour se faire sauter dessus par des zombies cachés de part et d'autre de l'ouverture. Mais quand il fallait y aller...

- Qu'est-ce que tu veux ?

Ingvar haussa les sourcils. Une femme ! C'était une femme ! Et vivante en plus !

« Euh... salut... T'es seule ? »

Regardant autour de lui pour analyser les alentours, son œil entraîné à repérer le moindre détail dans le plus petit des mécanismes ne parvint pas à discerner quiconque d'autre dans les alentours.

Si elle était seule, ça devait expliquer cette posture défensive et ce ton pas très sympathique dont elle lui avait fait cadeau comme une charmante baffe en plein visage.

« J'suis pas là pour m'en prendre à qui que ce soit... »

Serrant les poings, prêt à se battre s'il le fallait, il s'avança néanmoins : sa carrure de géant ne pouvait plus inspirer confiance, il le savait bien. C'était donc à lui de faire le premier pas vers les gens, prouver sa bonne foi. Parce que eh, même s'il était capable de lui briser son petit cou, il n'était pas quelqu'un d'hostile à la base. Elle semblait plutôt athlétique, voire vachement... Sans doute une fusée très rapide... Il savait comment agir contre ce genre d'adversaires. Jouer la forteresse jusqu'à la moindre ouverture, choper, briser ! Mais ça, c'était en cas de combat...

« Y'a tout un tas de cadavres ambulants dehors, t'as déjà suffisamment fait de bruit, vaut mieux éviter d'en rajouter. Moi c'est Ingvar. »

Il tendit son énorme paluche, signe de bonne foi. S'étant approché, il avait tout de suite un avantage considérable, dont il ne se servirait que si cette inconnue ne faisait pas preuve d'autant de sympathie que lui. On avait tendance à lui dire qu'il accordait sa confiance un peu trop facilement... Ce n'était pas faux, mais il préférait plutôt se préparer à une mauvaise tournure plutôt que de se méfier et ne pas savoir quand les choses empireraient.

« J'comptais fouiller ici aussi, autant assurer mutuellement nos arrières le temps qu'on trouve un truc utile, qu'en dis tu ? »

Il s'était présenté, il avait proposé son aide... Il n'y avait plus qu'à voir comment elle allait réagir. Un peu de compagnie féminine ne lui déplairait pas, en plus... Sara lui manquait, sa façon de penser, ses qualités, ses petits défauts. En fait, il avait besoin d'un peu de présence humaine tout court. Parler avec quelqu'un d'autre que lui-même ou écrire sur son journal.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]   
Dim 8 Nov - 14:46
La blondinette observait le personnage qui lui faisait face. C'était un "monstre", une véritable montagne de muscle. Contre ça, pas question de se battre à la loyale. Ce type d'adversaire, c'était ce qu'elle appelait une "enclume". Le genre à encaisser et puis à retourner la situation à son avantage en misant sur sa puissance de frappe. Très primitif, mais diablement efficace comme technique de combat ... pour peu que l'on puisse l'appliquer et que l'adversaire soit demeuré au point de ne pas savoir ça. Alors, Kasey se mit à fouiller dans sa mémoire pour tenter de trouver une échappatoire. Elle connaissait assez bien les lieux et avec sa rapidité et son agilité elle pourrait fausser facilement compagnie à Hulk en cas de problème. Elle rangea ce plan B dans un coin de sa tête. Le type fit le premier pas, tenta de se montrer amical. Bref, il faisait de son mieux pour désamorcer une situation explosive. Après tout, il avait bien raison sur un point, il y avait déjà bien assez à faire avec les zombis pour ne par en rajouter entre survivants de bonne volonté.

- Kasey James: Ouais, moi c'est Kasey !

Voilà en réponse à ce que ce type au prénom étrange venait de dire. Le ton s'était plus chaleureux et les lèvres de la belle blonde se retrouvait affublé de son éternel sourire taquin. Elle se relâcha un peu en quittant sa posture défensive. Dans tous les cas, cela ne voulait pas dire qu'elle ne se tenait pas prête en cas de pépin. CJ avait noté l'attitude amicale du molosse et aussi sa proposition de faire équipe afin de fouiller dans une sécurité relative le coin. Partager les découvertes n'était pas quelque chose qui enchantait la blondinette, mais l'argument de la sécurité faisait mouche à chaque fois. Après tout, à quoi ça servait de trouver plein de trucs si c'était pour finir en steak haché pour mort-vivant.

- Kasey James: Ça peut le faire. Effectivement, on ne sera pas trop de deux pour s'assurer que les cadavres ne nous tombent pas dessus.

Elle prit une attitude plus décontractée et se montrait même presque amicale. Presque, car il ne faut quand même pas pousser mémé dans les orties et oublier toute forme de prudence avec les inconnus. Après tout, ses parents lui avaient toujours répété qu'il ne fallait pas donner sa confiance comme ça. Le plus difficile dans cet exercice était de ne pas sombrer dans la paranoïa, alors que la période s'y prêtait parfaitement avec tous ces cinglés qui cherchaient à vous trucider. Bref, maintenant qu'il était acquis qu'il allait travailler ensemble sur ce coup, il était peut-être temps de mettre au parfum son camarade de fouille.

- Kasey James: Bon, je pense que tu n'es pas du coin. En tout cas, je ne t'ai jamais vu trainé par ici avant ce merdier. Bref, ici, c'est entrepôt n°18. On ne trouvera pas de nourriture dans le coin. Par contre des pièces mécaniques et autres trucs du genre, on pourra en trouver facilement. Tout en indiquant l'intérieur de l'entrepôt. Elle commence à se diriger vers l'intérieur certaine qu'il n'y avait plus de danger immédiat, puis se retourne vers son nouveau compagnon de fouille. [b]Au fait, tu cherches quelque chose de spécial ? Ou tu es juste là au petit bonheur la chance ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]   
Jeu 19 Nov - 22:22


[ HRP : À mon tour d'être désolé pour le temps de réponse, y'a eu tout plein de trucs chiants de mon côté ces derniers temps ! Continuons avec la joie et la bonne humeur o/ ]



Pour une fois, ses attentes penchaient davantage sur l'entente, le déroulement sans accrocs, contrairement à toutes les bagarres dans lesquelles il avait pu se fourrer... que les personnes soient vivantes ou non... Enfin, mortes-vivantes...

Kasey, donc... C'était anglais, ça, non ? Ou américain ? Ingvar n'avait jamais trop compris la différence sur ce point là : à part une diversité un peu plus florissante vis à vis des autres origines, les américains et les anglais étaient presque pareil... Peut-être la façon de parler, l'accent, et la connaissance de la langue. Une blague mondiale disait que les américains parlaient en moyenne 0,7 langue(s). Même s'il n'était pas très doué en mathématiques un peu vagues comme les statistiques, il avait compris que ça faisait moins d'une langue, ce qui impliquait qu'ils parlaient très mal leur propre langue...

Bref, où en étaient-ils ? Apparemment elle n'était pas très rassurée (il avait l'habitude de ce genre de comportement), ou du moins elle restait prudente... Il ne pouvait pas lui en vouloir, c'était de mise désormais, d'être toujours à l'affût.

Le colosse nordique décida de ne pas trop l'approcher tout de suite, il fallait que ça se fasse doucement, ou par nécessité. Décidément, en fait, les gens c'était plus embêtant à gérer que les zombies... Néanmoins, il était content d'avoir de la compagnie qui n'était pas en pleine putréfaction.

- Bon, je pense que tu n'es pas du coin. En tout cas, je ne t'ai jamais vu trainé par ici avant ce merdier. Bref, ici, c'est entrepôt n°18. On ne trouvera pas de nourriture dans le coin. Par contre des pièces mécaniques et autres trucs du genre, on pourra en trouver facilement. Au fait, tu cherches quelque chose de spécial ? Ou tu es juste là au petit bonheur la chance ?

La suivant donc de pas trop près, il se grattouilla la barbe d'un air songeur.

« Non, pas vraiment... au point où on en est, 'faut pas être exigeant, juste espérer trouver des trucs, tant que ça peut servir, le bricolage ça fait partie de mon job. »

Tout en parlant, il s'écarta légèrement et alla soulever un tas de bois en sale état : même pas des planches pour renforcer une porte ou une fenêtre... Ils n'étaient sans doute pas les premiers à passer par là, mais au vu du chaos qui régnait, il restait peut être de trucs qui les aideraient.

« Bien sûr, l'idéal serait tout le nécessaire pour retaper une des voitures mortes qui sont stationnées dehors, j'pourrais le faire sans trop de problèmes... Mais faut pas rêver... »

Reposant le tas inutile qu'il avait soulevé sans aucune difficulté, il fit attention à ne pas faire plus de bruit que nécessaire, ce qui constituait un véritable effort : quand il travaillait en atelier, il avait pour habitude de lâcher tout sans faire attention quand il savait que cela ne craignait pas de casse. Bah oui, si une plaque d'acier ou quoi que ce soit se brisait lors d'une petite chute, c'était une preuve d'un manque de qualité...

« J'peux regarder parmi tout ça, comme ça je garde un œil sur l'endroit où on est entrés... Tu peux aller là bas si tu veux, au moins tu peux surveiller l'autre entrée. »

S'étant retourné pour vaquer donc à sa décision, il se figea et se re-retourna : il en oubliait ses manières.

« 'Fin, j'veux pas te donner d'ordres, hein, j'propose... »

Maintenant que ça, c'était mis au clair, il retourna vers le tas d'objets qu'il avait aperçu : il ne fallait pas que madame se sente oppressée, il avait juste l'habitude de bosser en donnant des directives plus ou moins globales pour répartir le travail, vu qu'il était l'expert, mais les gens avaient leur mot à dire s'ils le souhaitaient. Chose qu'ils faisaient rarement au vu de la présence imposante de l'islandais... Ce n'était pas parce qu'il était une brute géante qu'il allait grogner et les cogner s'ils ouvraient la bouche, il savait écouter et réfléchir, il n'était pas bête, bien au contraire quand il s'agissait de son travail. Fallait bien compenser les autres domaines dans lesquels il ne brillait pas du tout.

Gardant un œil sur l'entrée, il fit la conversation, sans trop hausser la voix tout de même :

« Trouver de la bouffe aurait été bien, mais si tu m'dis qu'on risque pas d'en voir ici, tant pis. J'ai tendance à bouffer pour deux, moi... Sinon j'imagine que t'es d'ici, si tu connais le lieu. Et dire que j'ai hésité entre accepter et refuser cette affectation à Oakland. J'dois être maudit. »

Peut-être qu'il devait arrêter de raconter sa vie, non ? Ça ne servait pas vraiment à grand chose... Il jeta un œil par dessus son épaule, ne pouvant s'empêcher de la regarder de temps en temps : il fallait la surveiller... Certes... Mais il avait aussi peur qu'elle disparaisse et le laisse avec les zombies. Bah ouais, il avait beau être très fort, prendre deux fois plus de place ou manger comme deux, il pouvait aussi se sentir seul.

Plissant les sourcils lorsqu'il remarqua qu'il fixait un postérieur depuis plusieurs secondes, il détourna le regard en soupirant d'un air légèrement exaspéré pour retourner à sa fouille : manquait plus qu'un passe pour un pervers... Oui ça faisait une éternité qu'il n'avait pas passé de moment intime avec une femme (ou un homme, à vrai dire, les deux lui convenaient), mais étrangement, en situation de catastrophe, ce genre de "besoin" était bien loin d'être une priorité. Surtout que bon, faire trembler les murs, c'était pas très conseillé, ça risquait d'attirer tous les zombies du quartier.

Se retenant de grogner d'un air amusé à ses propres pensées, il bougea un peu pour aller fouiller un autre coin qui semblait encore plus garni d'objets probablement inutiles... Néanmoins, il fallait rester optimiste ! Et silencieux, aussi !


[ Jet d'Observation pour lancer une fouille ~ 9(+6) = 15 ]
[ Résultat : un chou... ]

Soulevant quelques "machins brisés en bois" et les poussant sur le côté, le colosse nordique fronça légèrement les sourcils en apercevant un coin d'emballage vert. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Déjà ça semblait pas à sa place. Tirant dessus, il laissa échapper un grognement d'étonnement... C'était de la bouffe... Ou du moins de la bouffe pour lapin... Bref, un chou dans son emballage en plastique, dans un sac plastique...

« J'croyais que y'avait pas de bouffe ici... Quelqu'un a dû se paumer ici après ses courses... J'aurais préféré un marteau ou des outils... J'vais le mettre de côté, t'as pas l'air bien épaisse, donc j'imagine que pour toi ça pourrait te tenir un peu plus longtemps que moi. »

Rabattant le sac plastique et fourrant le tout dans son sac à dos, il retourna à sa fouille... Rien de bien concluant, c'était nul... Rien de chez rien...

« Bon... Y'a que dalle de mon côté, et toi ? »

Enjambant d'autres trucs brisés et pleins de poussière, il se rapprocha de cette Kasey. Un dernier coup d'œil à l'entrée, au passage... Non c'est bon, pas de cadavres ambulants.



Dernière édition par Ingvar Elvarsson le Sam 21 Nov - 23:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 1306
Age : 37

Fiche perso
Santé:
200/200  (200/200)
Faim:
100/100  (100/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]   
Jeu 19 Nov - 22:22
Le membre 'Ingvar Elvarsson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 9
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 76
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]   
Sam 12 Déc - 11:29
A faire du bruit comme ça, vous venez d'attirer 5 zombies odorants, bien joué !
Ceux-ci vous prennent par surprise, j'espere que vous savez vous défendre...

_________________
Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]   
Mer 17 Fév - 22:59

[ Petit post pour clore tout ça vu que Kasey a mouru d'inactivité Sad ]

Alors qu'il enjambait avec mille précautions un tas de ferraille rouillée et potentiellement en équilibre, l'islandais entendit un grognement : non, ce n'était pas lui... ni cette Kasey, vu que malgré ses airs de garçon manqué affublé de nibards, elle demeurait bien loin de l'image de la bête.

« Rah... Sérieusement ? »

En effet, deux mannequins de putréfaction se dirigeaient dans sa direction, s'étant engouffrés par l'entrée la plus proche de lui. Malgré leur état de décomposition avancé, ces saletés étaient plutôt rapides... L'odeur nauséabonde qui émanait d'eux n'était pas vraiment le plus inquiétant.

« Faut qu'on dégage d'ici, il doit y en avoir d'autres, vite ! » grogna-t-il à l'attention de la jeune femme.

Il ne s'embêta pas à la regarder pour voir si elle avait saisi ce qu'il venait de dire : si elle avait survécu jusqu'ici, c'est qu'elle n'était pas stupide. Ingvar l'entendit d'ailleurs se précipiter vers l'autre sortie sans vraiment demander son reste.

Guère enclin à tourner le dos aux cadavres ambulants malgré le fait qu'il pouvait carrément les semer, il préféra les garder en vue, prenant juste un instant pour jeter un œil derrière lui : le popotin de Kasey qui s'enfuyait, disparaissant tout aussi rapidement après un tournant.

** Bon, pas la peine de se salir... **

Et suite à ces pensées, il se rua dans la même direction que l'inconnue-plus-trop-inconnue... Se faisant couper presque immédiatement dans son élan par les 2be3 d’outre tombe, partis un jour, revenus sans savoir que les boys band étaient démodés depuis trop longtemps...

Grognant en se relevant tout juste après sa chute, il abattit rageusement (et peu être un peu sous l'effet de la panique) son poing en travers du visage du zombie qu'il avait emporté avec lui dans son élan semblable à un violent plaquage de rugby. Un crac peu ragoutant mais satisfaisant confirma l'élimination de ce danger potentiel, par contre pour ce qui était de ne pas se salir, c'était mort.

« Gbrgruueuuuuh ~ »

Des bras s'agrippèrent aux siens, bien décidés à le faire "rester ici, pour toujouuuurs". Mais ce fut sans compter sur le fait qu'entre sa force, l'adrénaline... et un peu la peur (bon, carrément la peur, à vrai dire), l'imposant nordique s'arracha de cette étreinte avant que quelque chose de regrettable n'arrive, y mettant peut être un peu trop de force, son élan l'emportant dans une rencontre virile et passionnée avec le mur, néanmoins guère appréciable pour son dos.

Grimaçant de douleur, il s'écrasa du mieux possible contre la paroi pour glisser sur le côté et s'échapper, évitant de justesse un coup de griffes pas du tout au ralenti (les films et séries mentent ! TOUTES !). Direction l'extérieur, loin d'ici...

~~~~~

[ Entrée " [Mi-Avril 2025] " ajoutée au Journal ]

Fourrant rapidement son carnet dans la poche intérieure de sa veste (oui, c'est pas très utile pour la survie, mais c'est assez personnel...). Il s'était réfugié dans une sorte de petite cabane à outils à l'autre bout du port, la nuit avait décidé de tomber à une vitesse fulgurante, et il était bien content d'avoir des murs tout autour de lui... même si ce n'était que du bois qu'il s'imaginait très bien réduire en tas de brindilles, mais ça c'était l'effet de l'adrénaline et de la peur qui redescendait petit à petit. Ce contact un peu trop rapproché avec des zombies lui avait fait réaliser qu'il avait été beaucoup trop inconscient.

Plus jamais...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: [Mi-avril 2025] Dans le port d'Oakland, il y a ... [Ingvar et Kasey]   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le Port de Bristol... [Pv Matthew]
» Demande d'un bateau, où dois-je aller ? [ok]
» Dans le port d'Amstramgram
» 03.06/01.C.[Canada - Sydney] - Dans le port de Sydney
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Avril 2025-