Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 445
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Dim 21 Fév - 18:15

15 mai 2025, milieu d'après-midi
Quelque part au sud d'Oakland Hills



Le trajet depuis Oakland Pal Camp se fait sentir dans tes jambes. Tu as fait quelques pauses depuis ce matin mais tu as choisi de ne pas les éterniser. Après tout, tu ne sais pas où vont exactement te mener tes pas dans le cas où tu ne retrouves pas Ingvar au nord de San Leandro. Tu sais pertinemment que tu devras trouver un abri pour la nuit ; tu as déjà prévenu le reste de « ton groupe ». Cette combinaison de mots est étrange mais c'est la vérité pour l'instant. Tu ne sais pas ce que l'avenir vous réserve mais tu aimes pas mal comment sont les choses actuellement. Bien sûr, ce n'est que le début, tout est à construire et tu sens que tu vas devoir faire tes preuves. Tu sais aussi que seul le temps permettra de faire ça. Alors, tu ne te préoccupes pas de ça dans l'immédiat.

Tu es actuellement en train de traverser un espèce de quartier résidentiel perdu dans les collines. Il faut dire que Oakland Hills est un endroit particulier : tout est assez espacé en général et très vert. C'est presque trop calme en temps normal. Alors, là, avec une apocalypse sur le dos ? Chaque bruit qui retentit te crispe momentanément. Tu as hâte d'arriver à l'hôpital psychiatrique. Peut-être que Ingvar t'attend là-bas ? S'il s'en est sorti. Tu le souhaites réellement. S'il n'est pas là-bas, tu pousseras plus loin dans Oakland. Tu reviendras sur les pas que vous avez parcourus. Peut-être même que tu retourneras à l'école élémentaire où vous vous êtes rencontrés ? Tu ne sais pas encore. Tout dépendra de si la « nature » t'en laisse l'occasion.

En attendant, tu es prêt. Tu as pu remplir un minimum ton ventre ce matin et tu as dans ton sac une boîte de maïs trouvée dans l'un des bungalows du Camp. Il te reste encore un peu d'eau mais tu te demandes si une fouille de l'une des maisons de la rue où tu te trouves ne serait pas une bonne idée. Aucun zombie n'est visible dans ton périmètre immédiat, qui plus est.

Tu décides de longer tout de même le muret, hache en main – merci la petite cabane dans le parc. Tu passes par-dessus et atterris sans souci de l'autre côté. A partir de là, tu avances avec prudence, tous tes sens en alerte.
Tu réussis à entrer par l'arrière, là où une porte vitrée n'est pas verrouillée. Tu vérifies d'abord le salon, puis la cuisine. Tu entres avec appréhension dans un couloir mais n'entends aucun bruit particulier. La première porte sur ta gauche est simplement entrouverte. Tu tends l'oreille mais n'entends rien de particulier. En silence, ta main va frôler la porte, prête à l'ouvrir davantage, et tu agrippes avec force ton arme de l'autre. Tu n'as cependant pas le temps de l'ouvrir qu'elle le fait d'elle-même. Tu écarquilles les yeux alors que ton premier réflexe est de faire partir ton arme.

L'horreur s'empare de toi quand tu réalises, tu ne sais par quel miracle, qu'il s'agit d'un être humain. Tu dévies ton poignet autant que tu peux et le tranchant de la hache frôle la personne et atterrit dans l'embrasure en bois de la porte. Tu fixes un instant l'objet, sous le choc, puis ton regard se porte sur l'homme et tu prononces, d'une voix blanche : « Au temps pour moi, c'est devenu un réflexe. » A la fin de ta phrase, tu déglutis en délogeant l'arme vivement puis tu recules en te passant une main dans les cheveux. L'air un peu contrit, tu ajoutes : « Désolé. »
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
45/110  (45/110)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 107
Age : 21
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Mar 8 Mar - 0:14
Josh est décidément le plus lourd relou de toute la planète. Genre, sérieusement. Je ne sais pas comment il a fait pour réussir à tomber malade en plein milieu du mois de mai, mais il a passé la nuit à tousser comme un dingue. Alors comme je suis le papa de remplacement le plus sympa de la galaxie – et aussi un peu parce qu’il me gonfle à faire autant de bruit -, je l’ai laissé au lit et je suis sorti de notre petite cachette de la nuit pour aller fouiller un peu les maisons alentour, dans l’espoir de trouver de quoi soigner sa gorge douloureuse. Du sirop pour les bébés de préférence, histoire de l’emmerder un peu hinhinhin. Je traverse donc la route rapidement, et je traverse plusieurs maisons sans parvenir à mettre la main sur une armoire à pharmacie qui n’a pas encore été pillée. Je me perds tout de même à l’intérieur d’une des maisons qui n’a pas été totalement détruite. Il reste plein de photos, plein de petits trucs mignons et je ne peux m’empêcher de fouiner, parce que ça me remonte le moral de me souvenir qu’il y avait bel et bien une vie humaine avant. Une vie où tout allait plus ou moins bien. Je finis par tomber sur une chambre qui semblait être celle d’un adolescent, et je ricane parce qu’elle me fait un peu penser à celle que Josh avait quand il avait 16 ans. Je fouine encore un peu, je tombe sur un briquet et je l’embarque. Je le fourre dans ma poche parce que ça peut toujours servir, et finalement je pousse la porte pour ressortir de là et tenter ma chance dans une autre maison, parce que je n’ai toujours pas oublié ma première mission.

Je pousse la porte sans me poser la moindre question, persuadé que je suis seul, et c’est quand je vois un truc passer à deux centimètres de ma tronche que je me jette en arrière sans comprendre ce qui m’arrive. Merci les réflexes, mais je manque tout de même de tomber en arrière même si je reste debout. La surprise me fige et je fixe sans bouger le type qui se trouve en face de moi. Sans même le vouloir, je lui lance un regard noir, qui coule finalement jusqu’à la hache fichée dans l’encadrement de la porte. Elle a bien failli m’atterrir dans la tronche celle-là, c’est pas passé loin. Je n’ai même pas eu le temps d’attraper mon flingue, je n’ai rien compris à ma vie. Je réussis à inspirer seulement après un petit moment, et mon regard retrouve celui de l’inconnu quand il retire son arme en s’excusant. Allons bon, il n’a pas fait exprès de m’envoyer sa hache dans la gueule ? Bien. Je reste un peu perplexe, mais je ne dis rien en regardant le type reculer. C’est vrai qu’il n’a pas l’air bien agressif, mais il vient quand même de manquer de me tuer, ce qui me rend un tout petit peu moins sympa que d’habitude et m’empêche de sourire. Je serre les dents et je soupire longuement en passant une main dans mes cheveux. « Y a pas de mal. On est tous un peu sur les nerfs hein ? » Je tente le regard de la mort-qui-tue pour essayer de deviner si ce type a oui ou non de mauvaises intentions, mais comme ça ne semble fonctionner qu’avec Josh, je finis par parler en lui tendant une main plus ou moins amicale. « Comment tu t’appelles ? Qu’est-ce que tu fais là ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 445
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Dim 13 Mar - 21:02
Un peu sur les nerfs ? Juste un peu. Mais alors vraiment rien qu'un tout petit peu... Tu te racles la gorge et tu hoches la tête, préférant ne rien dire pour l'instant. Après tout, tu viens de manquer de tuer l'homme en face de toi. Tu le détailles légèrement et tu remarques qu'il ne tient aucune arme dans ses mains. Instinctivement, ton regard cherche la ceinture de l'inconnu mais rien de visible non plus. Ça n'est pas particulièrement pour te rassurer. Surtout s'il décide de se venger de la frayeur en t'enfonçant une lame dans le crâne ou ailleurs.

Cependant, malgré le regard noir qu'il te jette et la tension palpable, il reste civil et te tend la main. En ton for intérieur, tu admires sa capacité à mettre de côté l'épisode de la hache. A sa place, tu aurais clairement gardé tes distances. Peut-être même que tu aurais quitté la maison sans demander ton reste. Tu attrapes donc la main qu'il te tend et la serres brièvement en lui offrant un sourire navré pour bien lui faire comprendre que ce n'était qu'un accident.

Tu recules une nouvelle fois d'un pas lorsque tu récupères ta main. L'espace personnel est quelque chose de très important, surtout dans ce genre de situation. « Finley. J'étais en route pour San Leandro mais je commence à plus avoir assez d'eau. Alors je me suis arrêté ici pour fouiller un peu. J'étais en train de vérifier que la maison était vide... » Loupé pour ça, mais l'inconnu n'a pas l'air d'un mauvais bougre, jusque-là, heureusement.
Tout en parlant, tu en as profité pour déloger le sac de ton dos et boire une gorgée d'eau. Tu essuies le bouchon avec la manche propre de ton tee-shirt et lui tends la bouteille. Une espèce d'offre de paix, à ta manière. En même temps, tu demandes : « Et toi ? Pourquoi t'es dans le coin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 74
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Sam 19 Mar - 23:26
Le bruit violent de la hache qui s'enfonce dans la porte et les voix qui s'élèvent juste après ont réveillé les habitants de cette jolie maison ! Ils ne sont pas contents, et surtout, ils ont faim. L'épisode qui est sur le point de se jouer va être sanglant, c'est certain.

[Lancer de réussite : 4 (échec total)]


C'est la mère qui s'élance en premier dans le couloir, et vous avez de la chance, le virus a déjà bien atteint son cerveau. Alors qu'elle grogne son impatience de planter ses petites quenottes dans votre bras, vous avez le temps de la voir venir avant qu'elle n'arrive tout à fait à votre hauteur.

Cependant il va falloir faire vite : le père et les deux enfants qui suivent ne sont pas loin, attirés par l'agitation de leur mère.

_________________
Hunger.


Dernière édition par Les Zombies le Sam 19 Mar - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Sam 19 Mar - 23:26
Le membre 'Les Zombies' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 4
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
45/110  (45/110)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 107
Age : 21
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Mer 30 Mar - 0:28
Le type en face de moi finit par prendre ma main pour la serrer brièvement, et je me force un peu à lui rendre son sourire. Accident ou pas, je viens de manquer prendre sa hache dans la gueule et ce n’est pas pour me détendre. Néanmoins, je veux bien faire l’effort de le croire quand il dit qu’il ne pensait pas me défoncer la tronche, alors je garde cet incident dans un coin de ma tête et je me concentre uniquement sur ses actions présentes. Il affirme qu’il s’appelle Finley en reculant un peu, et le voir reculer me rassure un peu. Au moins il ne cherche pas à me sauter dessus pour me balancer un nouveau coup de hache, et c’est déjà pas mal en cette période sombre d’apocalypse. A mon tour, je lui confie mon nom avant de l’écouter raconter ce qu’il vient faire dans cette maison. De l’eau alors. Nous sommes tous dans la même galère. Je garde un ton neutre, je ne bouge pas vraiment quand je reprends la parole. « J’ai tracé droit vers la salle de bain, je ne sais même pas s’il y a des zombies ici.. » J’avoue que ce n’est pas hyper pro, mais plus vite je retrouve Josh, et mieux je me sentirai. Il a beau être un sale gosse, je tiens à lui plus qu’à n’importe qui et je m’en voudrais que quelque chose lui arrive pendant que je ne suis pas là. Alors c’est l’efficacité qui compte, la rapidité, aller de plus en plus vite de maison en maison, de salle de bain en salle de bain, pour trouver une pharmacie pleine. Je souris quand le dit Finley me tend sa bouteille d’eau, mais puisque j’ai une réserve personnelle encore bien remplie, je repousse doucement la bouteille. « Merci mais garde la pour toi, on ne sait jamais quand tu pourras en retrouver. » Ce n’est pas mon genre de profiter des gens, encore moins pour une fois que je tombe sur quelqu’un qui a toujours l’air civilisé. Faut dire qu’avec Josh, on n’a pas eu vraiment de chance depuis le début. Toujours poliment, sans me méfier plus que ça de mon interlocuteur, je lui réponds quand il me retourne ma question. « Je cherche de quoi soigner quelqu’un, il a passé la nuit à tousser. »

Seulement, je n’ai pas le temps de lui demander quoi que ce soit, que des cris se font entendre. Rien de rassurant, c’est même tout le contraire. Je jette un regard inquiet au couloir, quand je vois une femme zombifiée traîner la jambe vers nous en hurlant. Derrière elle, un peu plus loin, trois autres zombies qui ont tout autant l’air d’avoir la dalle. Ça ne me dit rien qui vaille, je voudrais bien me tirer d’ici mais ils sont entre nous et la sortie. Pas le choix, il va falloir combattre.

[Dé de CàC : 20 + 7 = 27. Réussite parfaite pour faire le beau devant Finou ♥]

Rapidement, je me glisse entre Finley et les zombies, et j'attrape mon couteau pour me préparer à affronter cette sale bête. Depuis le temps que je suis ici, je n'ai plus de pitié pour les zombies, alors je reste prêt, les muscles tendus et la mâchoire serrée. Dès que la femme zombifiée arrive à ma portée, je me jette sur elle sans hésiter et mon couteau trouve sa tempe en un instant. Elle n'a même pas le temps de me voir venir qu'elle s'effondre sur le sol, morte pour de bon cette fois. Je ne sors pas mon flingue, parce que j'ai peur que le bruit attire d'autres zombies, mais je laisse le deuxième zombie venir à moi pour lui infliger le même sort qu'au précédent. Je frappe d'un coup sec et lorsque le corps s'effondre, je recule d'un pas, surpris parce que les deux plus jeunes courent vers nous beaucoup plus vite que les deux précédents.

_________________


Dernière édition par Bruce McKinney le Mer 30 Mar - 0:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Mer 30 Mar - 0:28
Le membre 'Bruce McKinney' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 20
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 445
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Dim 10 Avr - 12:08
Il t'offre un sourire quand tu lui proposes une gorgée d'eau et tu te fais la réflexion que cela lui va bien mieux que des traits tirés par la tension. Tu le remercies d'un hochement de tête et d'un sourire pour la correction dont il fait preuve, chose rare par les temps qui courent. Garder un maximum d'eau te rassure malgré tes bonnes intentions. Tu fermes la bouteille et la ranges dans ton sac, à sa place attitrée.

Tu relèves la tête lorsqu'il explique qu'un compagnon à lui est malade. Tu fronces les sourcils par réflexe : ce n'est clairement pas bon signe. La plus petite des angines peut se transformer en fièvre mortelle si l'on n'est pas prudent ou si l'on n'a pas accès à des médicaments. Tu t'apprêtes à lui demander quel type de médicaments il cherche, histoire de lui prêter main forte dans cette vaste maison, quand des grognements-cris se font entendre sur ta gauche. Tu tournes la tête et vois apparaître une femme particulièrement excitée par l'odeur de chair vivante. Ses hurlements sont étranges mais elle n'a pas l'air d'un néo-zombie, juste d'un simple zombie en très mauvais état. Les trois autres derrière semblent plus en forme, malheureusement.

Un regard vers la pièce d'où est sorti Bruce t'indique que la fenêtre et trop petite : vous êtes coincés dans ce couloir de merde. Il en vient sûrement à la même conclusion car il s'élance de suite vers celle qui semblait être la mère de famille. Tu constates qu'il a une couteau à la main et tu ne peux t'empêcher de sourire : tu avais vu juste, à propos de son arme – avec un peu de chance, elle ne servira réellement qu'à tuer du zombie, pas du Haggerty. Il se débarrasse d'ailleurs des deux premiers avec une dextérité qui t'aurait fait siffler, un sourire aux lèvres, si vous n'aviez pas été en danger de mort.

Jusque-là, tu t'es contenté de rester légèrement en arrière, vu l'étroitesse du couloir – ça serait con de faire une redite du coup de hache, ahem – et vu l'efficacité de Bruce. Seulement, soudain, ceux qui devaient être leurs enfants accélèrent l'allure. Tu ne réfléchis pas, tu suis ton instinct qui te hurle de les ralentir d'une manière ou d'une autre. Te te retournes un instant, attrapes ton sac assez lourd et tu leur balances dans les pattes, les faisant trébucher à moitié et s'entraîner mutuellement dans leur chute. Tu profites de ce moment de confusion pour frapper.

Dé 1 : première tentative
Corps-à-corps : 60
Résultat : 6 + 3 = 9 → Échec de justesse


Dé 2 : deuxième tentative
Corps-à-corps : 60
Résultat : 6 + 19 = 25 → Réussite totale


Tu lèves le bras, prêt à enfoncer ton arme dans le crâne de celui en face de toi au vu de l'angle parfait, mais le zombie que tu ne vises pas te fonces à moitié dedans. Il s'agit de néo-zombies après tout, ils sont plus vifs, plus rapides – tu en as fait les frais il y a deux jours. Sauf que cette fois, ils n'ont plus l'effet de surprise : tu sais que ta marge de manœuvres est limité. Tu lèves ta jambe et donne un coup de pied dans son bas-ventre pour le faire reculer. Il se prend le mur dans le dos et tu ne doutes clairement pas du fait que Bruce saisira cette occasion.

De ton côté, tu as été obligé d'agripper le haut du zombie, certes, plus jeune mais pas si petit que ça, pour l'empêcher de te bouffer. Cet appui au niveau de l'épaule te permet à présent de coincer ton bras sous son menton malgré ses mains qui agrippent tes cheveux et ton bras. Tu avances brutalement pour le déséquilibrer et le pousses en avant avec toutes tes forces. Il atterrit dans le salon et s'étale de tout son long. Tu ne perds pas une seconde et te jettes sur lui. Tu lèves ta hache et l'enfonce aussi fort que possible dans son crâne, ôtant tout lueur de vie dans ses yeux instantanément.

_________________



Dernière édition par Finley Haggerty le Dim 10 Avr - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Dim 10 Avr - 12:08
Le membre 'Finley Haggerty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 3, 19
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
45/110  (45/110)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 107
Age : 21
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Mar 24 Mai - 23:46
Heureusement pour moi, Finley réagit bien vite. Il balance son sac dans les jambes des deux cadavres ambulants, et les deux s’effondrent à moitié. J’en profite un souffler un instant, pendant qu’il s’approche des deux zombies. Je surveille néanmoins la scène d’un œil attentif, pour agir au cas où tout ne se passerait pas comme prévu. Finley arrive à attraper l’un des zombies, pourtant l’autre ne lui laisse pas le temps de faire ce qu’il a à faire et se jette sur lui. Je me redresse immédiatement, et quand Finley repousse son assaillant d’un coup de pied et qu’il vient s’écraser contre le mur, je m’empresse de m’approcher.

[Dé de CàC : 8 + 7 = 15. Réussite de justesse]

Le zombie est rapide, il semble plus alerte que ceux que j’ai pu rencontrer jusqu’ici et je ne comprends pas pourquoi. Quand j’arme mon coup pour essayer de le frapper, il l’évite et la surprise me fige un instant, alors que j’entends un gros bruit dans mon dos. Un rapide regard derrière moi me confirme que c’est une chute que j’ai entendue, et comme je ne vois ni Finley ni son zombie, j’imagine qu’ils sont passés tous les deux par la porte ouverte et j’espère franchement que ce n’est pas lui qui est tombé et que tout va bien. Mon zombie par contre, il n’est pas très content que je me détourne de lui un instant, et il grogne de plus belle en s’avançant vers moi. Mais zombie intelligent ou pas, il n’en reste pas moins bien handicapé et mon couteau finit par s’enfoncer dans sa tempe. Il tombe instantanément sur le sol et je me précipite dans le salon pour aider mon compagnon de la journée, avant de remarquer qu’il s’en est très bien tiré tout seul avec son zombie. Bon. Je tends une main vers lui pour l’aider à se relever, et maintenant qu’il est debout je peux reprendre mes recherches tranquillement.

[Résultat de fouille : Du poivre.....]

Je fais toutes les pièces avec l'acharnement le plus fou dont je puisse faire preuve, pourtant je n'arrive à mettre la main sur rien qui puisse m'être utile. Un soupir désespéré m'échappe alors que je tombe sur la seule chose qui reste dans le placard que je fouille : un vieux truc de poivre. Super. Je suis tellement blasé que je l'attrape pour brandir ma trouvaille et la montrer à Finley, mais quand je me retourne il n'est pas là. Allons bon, où est-ce qu'il a bien pu passer ? Je fais un petit tour dans le couloir où traînent encore les cadavres des zombies, mais plus de trace du petit brun. Alors quoi, je l'appelle ? Habitué que je commence à être à l'apocalypse, j'ai comme un mauvais pressentiment, alors je l'appelle ok, mais avec une voix modérée. « Finley ? »

_________________


Dernière édition par Bruce McKinney le Mer 25 Mai - 1:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Mar 24 Mai - 23:46
Le membre 'Bruce McKinney' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 8
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 445
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Mar 7 Juin - 18:09
Tu as besoin d'un instant pour reprendre ton souffle. Les mains appuyées sur tes cuisses, tu déglutis difficilement alors que le bruit caractéristique d'un corps s'effondrant sur le sol résonne. Tu ne t'inquiètes cependant pas : si ça avait été Bruce, les espèces de grognements auraient continué. Tu lèves malgré tout la tête quand l'autre homme entre dans la pièce avec précipitation. Un sourire apparaît instantanément sur ton visage alors que tu attrapes la main qu'il te tend. Tu le remercies d'un signe de tête et d'une pression de ta main sur la sienne avant que Bruce ne reparte de son côté, pour ses médicaments sans doute. Ca te va. Pas de chichi, du travail vite fait bien fait et pas besoin de mots pour combler les trous.

Tu te penches pour récupérer ta hache et l'essuies sur le canapé qui se trouve non loin. Tu passes le manche de ton arme dans l'encoche prévue à cet effet sur ton ceinturon et te mets également en quête de ce qui t'a amené ici en premier lieu. Tu fais différents placards, buffet et garde-manger. Tu descends même à la cave. [Résultat fouille : paracétamol]
Au final, tu récupères quelques petites bouteilles d'eau cachées derrières des gros paquets de croquettes. Et une boite de paracétamol. Tu les prends au cas où ça puisse être utile à Bruce, pour son ami. Sait-on jamais.

Tu es en train de remonter de la cave quand tu réalises que tu entends un bruit sourd. Tu descends d'une marche mais ne vois rien dans la cave. Tu fronces les sourcils et remontes. Par réflexe, tu fermes la porte sans bruit et retournes dans le salon… et tombes nez-à-nez avec un chien. Du moins, tu penses que c'est un chien ? Il est tellement sale qu'autre chose pourrait se cacher dessous.
En même temps, tu entends une voix prononcer ton prénom. Tu sursautes presque mais tes yeux ne quittent pas le molosse. Son regard que tu devines sans peine affamé te fixe de manière désagréable. Son immobilité hérisse les poils sur ton corps et te paralyse.

D'une voix que tu tentes au mieux de garder calme, tu réponds à ton compagnon d'infortune : « Au salon, Bruce. Avec un chien sauvage. Entré par la porte-fenêtre. » Tu ne sais pas où il est mais, dans un sens, il aurait tout intérêt à ne pas venir ici. Le chien a beau avoir l'air affamé, tu n'es pas certain de pouvoir te mesurer à une bête qui n'a qu'une envie, celle de te grignoter le mollet, voire plus si affinité.
Tu n'as pas d'arme à feu sur toi et tu n'es de toute façon pas très bon avec. Tu ne sais même pas si Bruce en a une. Tu marmonnes dans ta barbe : « Journée de merde… »

Le chien se met d'un coup à grogner, le son se réverbérant dans sa gorge. Tu vois ses babines trembler et tu déglutis. Il va attaquer, tu le sens. Une de ses oreilles dressées bouge et tu sais au plus profond de toi que c'est le signal. Tu recules doucement, en le fixant toujours, tes mains le long de tes flancs, au cas où. Il grogne plus fort. Merde. Bordel de-
Le chien appuie sur ses pattes antérieures.

Tu ne joues plus au diplomate. Tu te retournes et files à toute allure.

Ton regard capte la silhouette de Bruce plus en avant, dans le couloir dans lequel que tu viens d'emprunter, et tu lui cries : « Derrière moi ! » Tu suis ses pas sans te poser de question et te demandes si cette maison vous réserve encore d'autres surprises après ça. Si vous survivez. Tant que vous trouvez de quoi vous enfermer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Open ground, open sky. The sea will engulf us all. [Bruce]   
Aujourd'hui à 0:59
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mek' pour l'open de peinture GW
» ND Open IV
» Open Video a GW
» OPEN AIR frontenex 7 septembre
» Haiti est-elle vraiment “open for business” ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Mai 2025-