Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]

Feuille de personnage
Barre de Santé:
85/100  (85/100)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Jeu 25 Fév - 1:53
Aujourd’hui, il semblerait que je sois d’une humeur un peu morbide. J’dis pas ça parce que je suis assis tranquillement sur un balcon en hauteur, à dessiner les corps décharnés, pourris et à moitié calcinés des zombies en dessous de moi. Peut-être un peu. Pourtant j’ai toujours aimé dessiner des corps qui ressemblaient plus à des cadavres qu’autre chose. Je crois que toute ma famille a toujours détesté mes dessins, en particulier ma mère. Elle préférait mes photos, mais heureusement j’ai balancé cette saleté d’appareil. Je n’en veux plus, je n’en ferai plus. Non, je préfère de loin dessiner et peindre, et puis de toute façon je n’ai plus de problèmes d’argent et de boulot maintenant que ce sont les zombies qui contrôlent le marché. Ca aura au moins un avantage, cette apocalypse de merde. J’ai un crayon entre les dents, un autre dans la main, et je me penche toujours un peu plus pour essayer de mieux voir les monstres sans leur tomber sur la tronche. Ce serait un peu nul comme mort, faut l’avouer. Je leur parle même, pour leur demander de se tourner comme ci ou comme ça, d’avancer ou de regarder à un autre endroit. Mais ces cons-là, ils ne comprennent rien. Ils sont bien comme modèles pourtant, bien qu’un peu agressifs. D’autant plus que cela ne m’ont pas particulièrement vu, alors je suis un peu tranquille.

Enfin tranquille, c’est vite dit. Parce que j’ai à peine fini de griffonner le haut du corps d’un zombie que j’entends un drôle de bruit. Je crois que c’est en dessous de moi, mais j’essaie de ne pas y prêter trop attention. J’ai vite appris que dans notre situation, il vaut mieux se mêler de ses affaires, et uniquement de ses affaires. Alors je continue de dessiner tranquillement, pendant un instant, parce que l’instant d’après j’entends le vacarme se rapprocher. Allons bon. Comme l’artiste dérangé en pleine création que je suis, je quitte mon perchoir avec un air tout bonnement outré et je retourne à l’intérieur de l’appartement où j’ai laissé mes affaires. Il y a un moment de silence où je ne sais plus quoi faire. Est-ce que je débloque au point d’inventer des voix ? Je commence à me demander sérieusement si la solitude m’a rendu cinglé, et finalement je tombe nez à nez avec un type qui m’est totalement inconnu. Et comme si l’endroit m’appartenait, je le toise avec cet air agacé qui ne me quitte plus. « Qu’est-ce que tu fous là ? C'est toi qui fais tout ce bordel ? »
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/120  (110/120)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Lun 29 Fév - 15:38
Je ne me sentais vraiment plus bien depuis la mort de Jimmy j'étais déboussoler, triste, et surtout assoiffer de vengeance contre c'est foutues zombies. Je cherchais des provisions et une planque pour la nuit, si possible. Je commençais a fouiller des appartements, mais dans la plus part il y avait sois des zombies, ou sois le vide le plus total. J'arriver dans un appartement qui avait l'air habité, ou du moins qui l'été il n'y à pas longtemps de sa. Je commençais à fouiller, quand je me pris les jambes dans le tapis puis je tombas à terre quand une grosse merde que je suis. Après avoir vérifier ma tête, car elle avait cogner par terre, je regarda mes jambes et la je poussa un petit crie de souffrance car ma cheville gauche était plutôt bien amocher. Je n'ais même pas eu le temps de souffrir seul que j'entendis une personne derrière moi, qui était dehors, je me retourna avec précipitation et la il me dit:    Qu’est-ce que tu fous là ? C'est toi qui fais tout ce bordel ?

Je répondit surpris et un peu effrayer: Me bute pas je suis réglo mec. Bon moi je chercher juste à manger et un coin cool pour dormir. Mais malheureusement je me suis viander à cause du tapis. 
Et toi tu fait quoi là ? 


J'essayer de lui taper la discute juste pour pas qu'il ne me tue, car il à de quoi me tuer et moi je suis un position de faiblesse. 
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
85/100  (85/100)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Mer 9 Mar - 15:11
J’ai du parler avec une voix un peu trop agressive, parce qu’instantanément, le type se tourne vers moi pour me répondre avec un air paniqué. Voilà que je fais peur maintenant, c’est une nouveauté à laquelle j’aurai probablement du mal à m’habituer. Pourtant, ce n’est clairement pas le jour pour venir me faire chier, alors j’ai même carrément la flemme de parler à ce type. J’entends déjà ma mère hurler dans ma tête que ce ne sont pas des manières pour une personne bien élevée, mais je crois que j’ai déjà pris assez cher dans cette apocalypse à la con pour être poli. Je dévisage encore un peu l’inconnu en me demandant comment il a réussi à se vautrer comme ça et finalement, je me détourne de lui pour aller chercher mon sac, que je balance lourdement sur le balcon. « J’ai pas fouillé les placards, t’as qu’à le faire si ça te fait plaisir. Je compte pas rester là cette nuit de toute façon. » Parce qu’une fois qu’il fera nuit, l’endroit n’aura plus aucun intérêt. Si mes modèles ne sont plus éclairés, je n’ai aucune raison de rester ici. Alors pour ne pas perdre ce temps qui m’est précieux si je veux finir mes croquis, je n’aide même pas le type à se relever, je ne prends pas la peine de lui demander quoique ce soit, et je me glisse à nouveau jusqu’au balcon. Sans un mot, je reprends mes crayons et j’essaie de me concentrer à nouveau sur ces cons de zombies, qui ont évidemment trop bougé pour que je puisse retrouver exactement les mêmes. Je m’agace sur mes dessins, parce que maintenant qu’il a cassé mon mojo, je n’arrive plus à faire le moindre trait dans le bon sens.

Agacé, je finis par froisser les feuilles entre mes mains et les balancer par-dessus le balcon et je range les crayons dans mon sac. Ce sera pour demain, tant pis. L’espace d’un instant, j’hésite à me jeter du balcon moi aussi, histoire de descendre sans devoir repasser devant l’autre type. J’envisage très sérieusement l’option, mais quand je vois le nombre de zombies carbonisés en bas, je me ravise. Je me décide à rentrer à nouveau dans la maison et j’accorde tout de même un regard à l’inconnu qui traîne encore dans l’appartement. « T’as trouvé des trucs alors ? »
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/120  (110/120)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Mer 9 Mar - 20:04
Sérieusement ??! Ce salaud va me laisser à terre et aller faire je ne sais trop quoi dehors. J'étais très énervé, je voulais le défoncer, mais je ne pouvais pas le faire car il ma quand même laisser la vie sauve. Alors j'étais un peu plus calme et de toute façon je n'aurais rien pus faire car ma cheville me fais vraiment très mal, mais à par boiter tous va bien. 

Je commençais donc à fouiller dans l'appartement pour trouver des choses intéressantes, qui sais ce qui peut ce cacher dans un appartement.  Je ne trouvais rien de bien intéressant à par du riz encore bon. 


Je retourna dans le salon pour m'allonger sur le canapé, car ma jambe me faisais vraiment mal. Je commençais à m'endormir quand d'un coup l'autre mec rentra et me demanda ce que j'avais trouvé. Je lui montra le paquet de riz, il avait l'air de s'en foutre donc je ne préoccuper pas plus de lui.


Dernière édition par Ted Mokson le Mer 9 Mar - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Mer 9 Mar - 20:16
Résultat de fouille

Ted trouve du riz !

_________________
WE COULD BE HEROES 
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
85/100  (85/100)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Sam 26 Mar - 3:48
Je suis décidément face à un drôle de personnage. Est-ce qu’il trouve que ça a l’air d’être un bon endroit pour faire une sieste ? Cet appartement entouré de zombies en flammes ? Bon. Après tout, je suis peut-être mal placé pour faire un commentaire, et si l’odeur lui plaît je ne vais pas en faire un drame. Je plisse les yeux pour essayer de l’analyser un peu, et puisque je n’ai rien d’un psychologue, je finis par hausser les épaules et me détourner de lui. Je vais pas le regarder dormir hein. Je mémorise tout de même son visage, au cas où, si dans un sombre moment je n’ai plus que sa tronche à dessiner. Ce sera toujours mieux que rien. Et comme il a l’air aussi disposé que moi à faire la causette, je prends mes affaires et j’ouvre la porte pour me barrer d’ici.

Enfin j’essaie du moins, parce que je passe à peine la porte que je vois une belle tripotée de zombies en perdition. Ceux-là, ils n’ont pas l’air de brûler, mais ils ont quand même l’air d’avoir la dalle. Je reste comme un con sur le pas de la porte à les regarder grogner, eux non plus, ils ne bougent pas tout de suite, et quand ils se mettent enfin à marcher vers moi, je recule en claquant la porte. On dirait bien que le boucan spectaculaire que l’autre a fait leur a ouvert l’appétit. Peut-être bien que mon apparition aussi. Mais c’est plus facile de faire comme si c’était la faute de l’autre qui roupille sur le canapé. Très vite, les zombies s’agglutinent derrière la porte et je crois qu’elle ne va pas tenir bien longtemps. Pour faire semblant de faire quelque chose, je la coince avec une chaise, comme dans les films, et je sors sur le balcon. Le saut de l’ange pour fuir me paraît un peu risqué, mais peut-être qu’en passant dans l’appartement d’à côté j’aurai un peu la paix ? Peut-être même la possibilité de me casser rapidement par le couloir ? J’hésite comme un con, incapable de paniquer, incapable de ressentir la moindre angoisse, et c’est un grognement un peu plus fort que les autres qui me force à bouger.

Je grimpe sur le rebord du balcon, je vacille, je perds un peu l’équilibre, et la culpabilité arrive comme un coup de vent. Je ne vais pas laisser le pauvre gars assoupi comme un con dans l’appartement bientôt envahi, si ? Briser mon mojo n’est pas passible de la peine de mort il me semble, alors je lui accorde ma grâce et je saute encore une fois à l’intérieur de l’appartement pour aller le réveiller. Qui dort en entendant ces cons de zombies gueuler, hein ? Qu’on ne vienne plus me dire que je suis bizarre. « Eh je voudrais pas te déranger dans ta sieste, mais y a quelques potes à toi qui sont venus te faire une surprise… »

Il n'a pas l'air de comprendre de quoi je parle, mais je ne lui laisse pas le temps de se poser des questions parce que la chaise cède. Alors j'attrape ce gars par l'épaule pour le relever et je lui balance ses affaires dans les bras avant de le traîner jusqu'au balcon. Il boite un peu je crois, mais c'est ça ou se faire bouffer la cuisse par un zombie, alors il ne va pas râler. Une fois que nous sommes passés tous les deux, je fais glisser la baie vitrée pour la fermer et nous offrir un spectacle magnifique de cadavres venant s'écraser contre la vitre dans l'espoir de passer à travers. J'espère qu'elle tiendra d'ailleurs. Et maintenant, nous sommes coincés comme des cons. « Au moins la vue est pas mal… »

[Dé de fuite : 15 + 7 = 22. Réussite parfaite hinhin]

Je ricane tout seul, comme d'habitude, mais l'idée de passer des heures entières sur ce balcon avec ce type ne m'enchante pas trop. J'ai besoin de pouvoir être seul, c'est un besoin vital même, alors je ne tarde pas à chercher une solution pour m'échapper de là. Ma première idée de fuite me revient alors. Je reprends mon sac sur mon dos et comme j'ai tenté un peu avant, je grimpe sur le rebord du balcon. Je ne sais pas trop quoi faire, je vacille encore un peu et je finis par balancer mon sac sur le balcon d'à côté. Ça n'a pas l'air très loin, je suis sûr que je peux sauter dessus. Ou pas. J'inspire un coup et je me lance, parce qu'on ne va pas rester ici toute l'année de toute façon. Je pousse fort sur mes pieds et avec ma classe légendaire - et beaucoup de chance - je retombe sur le balcon d'à côté. Je m'écrase un peu comme un flan, la réception est à retravailler, et je ne sais pas d'où j'ai sorti cette compétence de ninja, mais je me sens déjà mieux. Néanmoins, je me retourne vers mon compagnon d'infortune de la journée. « Allez reste pas là, viens ! » Je tends une main comme si ça allait lui donner confiance, et comme si j'allais pouvoir l'attraper. Ça n'a aucun sens, s'il rate il tombe, mais je peux tout de même faire un peu semblant. Pour le style.


Dernière édition par Thomas Jensen le Sam 26 Mar - 4:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1242
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Sam 26 Mar - 3:48
Le membre 'Thomas Jensen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 15
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/120  (110/120)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Mar 5 Avr - 11:08
Heureusement qu'il était là pour me sauver des zombies, car je pense que sinon je serrais mort dans mon sommeil par des zombies en manque de viande fraîche. Mais il restait le plus dur à faire d'après moi, sauté d'un balcon à un autre. Je suis très doué normalement, mais vue mon état je ne pense pas pouvoir réussir. Je pris un peu mon temps pour réfléchir, temps qui fut très rapide car les zombies étaient sur le point de cassées la baie vitrée. Ni une ni deux je pris mon courage à deux mains et sauta


Dés : 16 + Bonus Fuite 4 = 20 Réussite Total 

Pendant mon saut la baie vitrée explosa et laissa passer tous les zombie, quelques-uns sauta dans le vide pour essayer de nous attraper. En arrivant sur le balcon je fessa une roulade pour éviter de me faire encore plus mal à la jambe. J'aimais toujours autant les sensation d'adrénaline intense comme celle la, mais bon nous ne devions pas rester la car on ne sais ce qu'il pourrait nous arrivez. Mais avant de bouger je voulais le remercier de m'avoir sauver. 

Ted: Merci beaucoup de m'avoir sauver je te doit une fière chandelle. Donc si tu as besoin je peut t'aider. 


J'avais toujours la même idée en tête pour lui, mais je ne voulais pas lui en parler pour l'instant j'attendrais un moment plus calme. 


Nous nous dirigions donc dans l'appartement pour pouvoir partir. 


Dernière édition par Ted Mokson le Mar 5 Avr - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1242
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Mar 5 Avr - 11:08
Le membre 'Ted Mokson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 16
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
85/100  (85/100)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Jeu 21 Avr - 15:38
Le mec saute, je le regarde passer d’un balcon à l’autre plutôt pas mal, et je range ma main. Il s’écrase sur le sol dans un genre de roulade et j’en profite pour rigoler tout seul. Les zombies ragent comme des fous sur le balcon, ils tendent les mains autant qu’ils peuvent vers nous, mais on est trop loin maintenant. Hinhinhin ! Je m’appuie un instant sur le rebord du balcon pour les observer. En fait, je suis à deux doigts d’attraper mon sac pour les dessiner là, tous ensemble écrasés contre la balustrade, le visage déformé par la colère. Je me penche vers mon sac mais le mec m’interrompt – encore une fois – pour me remercier de ne pas l’avoir laissé se faire bouffer. Ben quoi ? Je suis pas un monstre non plus ! J’hoche vaguement la tête en guise de réponse, et puis je me détourne de lui. Je n’ai pas besoin de lui, je n’ai besoin de personne je crois. Mais comme il n’a pas l’air décidé à me lâcher, je passe avec lui à l’intérieur de l’appartement.

Ce que nous trouvons là me fige sur place. J'ouvre de grands yeux parce que là, juste sur le canapé, il y a une femme avec un enfant. Ils sont tous les deux tellement maigres que je suis transporté quelques années plus tôt, quand j'étais encore photographe. La famine, les plus faibles qui sont incapables de se défendre, et personne qui ne les aide. Ils me brisent le cœur, et la femme cache son enfant pour le protéger. Comme si ça aurait pu protéger quoique ce soit. Néanmoins, je ne compte pas leur faire le moindre mal. Je ne suis peut-être pas la personne la plus avenante, je n'en reste pas moins humain (malheureusement) et je m'approche doucement de la femme. Elle se met à pleurer, elle me supplie de les aider. Elle n'avait pas besoin d'en faire autant, parce que quitte à sauver une vie, je préfère que ce soit la sienne et celle de son enfant plutôt que la mienne. « Tenez, prenez ça… » J'ouvre mon sac et je leur donne ce qui me reste. Ce n'est pas grand chose, mais ils pourront au moins manger un peu.


Dernière édition par Thomas Jensen le Jeu 21 Avr - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1242
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Jeu 21 Avr - 15:38
Le membre 'Thomas Jensen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/120  (110/120)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Lun 2 Mai - 11:30
C'est tellement triste de voir des pauvres gens affamées, surtout un enfant un tout petit. Je regardais la famille en me rappelant la mienne et en me rappelant Jimmy.. 
J'étais triste de ne pas avoir pus sauvé Jimmy et t'en d'autres gens que j'ai rencontré pendant l'épidémie, mais bon je dois mis faire. 

Je gardais en tête mon objectif, qui été de recruter des personnes pour former un groupe. Je me voyais mal demander ça à la petite famille, car sortir dehors avec eux me provoquerais que des problèmes. Mais par contre demander ça à Thomas ne me dérangerait pas, car il pourrait faire un bon patrouilleur mais je le trouve très discret voir inquiétant. Mais je n'avais pas le temps de réfléchir car dans la chambre de l'appartement hurler des zombies. Vue le bruit qu'ils font je dirais qu'il sont aux moins cinq 

Ted: "Depuis quand sont ils la dedans ??! Et combien sont ils ??!


La Mère: Depuis trois jours, je crois. Et il n'y à que mes deux frères et le père du petit. 


Trois jours et ils n'ont même pas réussis à cassées la porte. Je commençais à allé voir l'état de la porte et arrivée devant la porte j'étais tétaniser, car quand je suis arrivée devant elle elle cassa. Je devais donc courir pour éviter les zombies. Je me précipitais pour aller vers Thomas. La chambre ou il y avait les zombies été dans un angle au bout du couloir donc Thomas et la famille ne pouvaient pas savoir ce qui arrivé, mais quand je suis arrivé devant eux ils ont tout de suite compris le drame de la situations. 


Dernière édition par Ted Mokson le Lun 2 Mai - 12:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1242
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Lun 2 Mai - 11:30
Le membre 'Ted Mokson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
85/100  (85/100)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 36
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Lun 16 Mai - 22:54
La petite dame fait manger son enfant avant elle et elle m’arrache un sourire. Je l’aime bien celle-là. Elle ne cesse de me remercier en disant à quel point je leur sauve la vie et je finis par secouer la tête en lui tendant à elle aussi de quoi manger pour qu’elle se nourrisse. Si elle veut veiller sur son gamin, il faut bien qu’elle mange, elle aussi. Entre deux bouchées, elle raconte au type qui me suit qu’elle a enfermé trois zombies dans une chambre et ça me fait presque rire tellement l’idée d’enfermer des zombies dans une pièce et continuer de vivre dans l’appartement me paraît dingue. Je pose un regard attendri sur la jeune femme et je finis même par enlever ma veste pour la poser sur ses épaules, parce qu’encore une fois je préfère que ce soit elle qui l’ait plutôt que moi. Et puis j’en trouverais bien une autre un jour, je peux vivre en t-shirt quelques jours, surtout en cette période de l’année. Brusquement, sans que je m’y attende, la jeune femme se met à pleurer. J’ai à peine le temps de réagir qu’elle fond en larmes dans mes bras. Pour le coup, je ne suis pas sûr qu’elle soit tombée sur la bonne personne, parce que le contact avec les autres, ce n’est pas trop mon truc. Je fais tout de même un petit effort pour tapoter son dos dans un geste qui se veut réconfortant.

Heureusement pour moi, voilà que le mec bizarre dont je remets pas le nom débarque à nouveau en gueulant. Décidément, celui-là il a une poisse hors du commun. Je ne comprends pas ce qui lui arrive, pourquoi il nous regarde avec les yeux ronds comme des billes. La mère par contre, elle semble comprendre plus vite que moi parce qu’elle bondit sur ses pieds et attrape son fils dans ses bras. « Qu’est-ce que vous avez fait bon sang ?! » Elle crie sur le mec et c’est en entendant les zombies arriver que je comprends à mon tour. Je crois bien qu’il est temps d’y aller hein !

Ni une, ni deux, j’attrape la jeune femme par l’épaule et je la dirige vers la porte avant de me rappeler la masse de zombies qui est entrée dans l’appartement précédent avant que nous entrions dedans. Finalement je repousse la mère dans un coin et je me retourne vers elle. « Bougez pas, d’accord ? » Je frotte doucement son épaule pour qu’elle la rassurer, et finalement je reporte mon attention sur les zombies. Par chance ils ont l’air de préférer le mec qui est plus près d’eux, mais il n’empêche que je n’ai pas d’arme pour nous défendre.

[Dé d'observation : 16 + 6 = 22. Réussite totale
Dé de CàC : 17 + 5 = 22. Réussite totale]


Je parcours la pièce du regard. Il faut faire vite, très vite. Pas le temps d'aller dans la cuisine pour attraper un couteau ou quelque chose du genre, par contre mon regard se pose sur une bouteille de vin. Je l'attrape d'un geste vif et sans réfléchir plus longtemps, je l'abats sur la tête du premier mort vivant qui me tombe sous la main. Je frappe si fort que la bouteille se brise en même temps que le zombie s'écroule. Il me reste le tesson dans la main et deux zombies encore en train de grogner, à éclater bien gentiment pour sauver la dame en détresse avec son gamin.


Dernière édition par Thomas Jensen le Lun 16 Mai - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1242
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Lun 16 Mai - 22:54
Le membre 'Thomas Jensen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de Réussite' : 16

--------------------------------

#2 'Dé de Réussite' : 17
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Let it burn [Ted & Thomas - Mai 2025]   
Aujourd'hui à 9:35
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Thomas Vitry fiche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Mai 2025-