Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 I'll be good [Keith & Charlie - Mai 2025]
Aller à la page : Précédent  1, 2

Feuille de personnage
Barre de Santé:
80/100  (80/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 86
Liens importants : PRÉSENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPÉTENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: I'll be good [Keith & Charlie - Mai 2025]   
Lun 2 Mai - 1:35
Cachés sous notre couette et blottis l’un contre l’autre, nous sommes plus en sécurité que jamais. Je n’ai plus la notion du temps ou de quoique ce soit d’autre, je ne vis plus que pour Keith. Je ne vis plus que pour entendre son cœur battre, pour ses yeux, pour sa main dans mes cheveux, ses bras autour de moi et son petit sourire tranquille. Alors qu’il me serre contre lui, je ferme les yeux en me promettant de ne jamais oublier ce bonheur. A cet instant précis, je sais que la vie est belle et que je serais capable de mener tous les combats pour rester auprès de Keith un jour de plus. Ses doigts glissent doucement sur ma peau et m’arrachent de nouveaux frissons. Je le serre un peu plus contre moi dans un réflexe de survie, comme pour essayer de cacher à quel point je frémis sous ses caresses. Ajoutés à ça, il y a ses baisers qu’il pose dans mon cou avec toute la douceur du monde. Les yeux toujours fermés, je penche doucement la tête sur le côté pour lui laisser tout le loisir d’explorer mon cou alors que je glisse mes doigts dans ses cheveux.

Peu à peu, l’air sous la couette devient si chaud que je ne respire plus. Dans un dernier réflexe de survie, je la pousse d’une main pour dégager nos visages, mais déjà mes lèvres ont rejoint celles de Keith. Son corps sur le mien fait naître un désir brûlant au creux de mon ventre, un désir que je ne connaissais pas. Je ne sais pas si c’est lui qui m’attires ou moi qui bouge toute seule, mais mon corps finit par glisser doucement sur le sien. Je ne sais pas ce que je fais, il n’y a plus que mon instinct qui me guide. Mon instinct, et cette envie presque douloureuse de sentir la peau de mon amour contre la mienne. Difficilement, je quitte les lèvres de Keith et je dépose un baiser dans son cou avant de me redresser en emportant son t-shirt avec moi. Je n’avais jamais fait tout ça avant, et je me rends compte en enlevant mon propre haut que je ne suis pas sûre de faire les choses comme il faudrait. J’ai oublié de mettre un soutien-gorge, en plus, alors je crois que j’ai un tout petit doute l’espace d’un instant. Mon cœur bat si fort que je l’entends pleinement dans ma tête, et je crois que je rougis un peu. Beaucoup, même, parce que là, ce n’est pas pareil que quand on prenait un petit bain tranquille. Pourtant le regard de Keith ne trompe pas et il me redonne la confiance dont j’avais besoin sans avoir besoin de prononcer le moindre mot. Un petit sourire traverse mes lèvres et je rejette mes cheveux en arrière dans un geste un peu nerveux avant de murmurer juste pour lui : « Je t’aime. » Je lui dis encore parce que je suis sûre qu'il a besoin de l'entendre comme j'ai besoin de le lui dire. Timidement, je finis par poser mes mains sur lui et je l’effleure du bout des doigts sans oser faire plus. Nos lèvres se rencontrent une nouvelle fois dans un baiser passionné, je ne peux plus me détacher de lui. Quand il me serre à nouveau dans ses bras, j’ai l’impression que sa peau est brûlante. Ou peut-être est-ce la mienne ? J’ai si chaud que je ne supporte plus le moindre contact autre que celui de Keith. La couette, je l’envoie au bout du lit sans aucun respect, et je crois que je vais bientôt mourir d’être toujours à moitié habillée.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
35/100  (35/100)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 129
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: I'll be good [Keith & Charlie - Mai 2025]   
Mar 10 Mai - 17:49
Le contact de Charlie m'apaise et provoque paradoxalement le chaos dans mon coeur. Je le sens qui s'affole à toute vitesse dans ma poitrine alors qu'elle glisse ses doigts dans mes cheveux. Un frisson me pousse à ma blottir un peu plus près d'elle alors que je trouve refuge dans son cou. Je respire avec un léger sourire le doux parfum que ses cheveux dégagent après notre bain de la veille. C'était fou d'utiliser autant d'eau pour se laver, et pourtant je ne regrette rien. Je commence à aimer cette maison un tout petit peu alors que Charlie se penche sur moi. Je suis docilement son mouvement en échappant un léger rire alors que la couette fini par voler à l'autre bout du lit. Quand je vous disais que rien ne pourrait se mettre en travers de notre chemin !

J'embrasse à nouveau les lèvres douces de ma princesse alors que je sens ses mains glisser sous mon T-shirt. Je ne crois pas l'avoir sentie aussi proche de moi depuis...hier. Seulement, l'innocence du bain réconfortant s'est envolée pour laisser la place au désir insatiable qui nous anime tous les deux. J'accepte de lâcher Charlie un court instant, seulement parce qu'elle emporte mon T-shirt avec elle. Je me laisse retomber contre les coussins alors qu'elle envoie son propre T-shirt rejoindre le mien et un nouveau sourire vient étirer mes lèvres. Je n'ai jamais été plus loin de l'apocalypse que je ne le suis maintenant. Charlie m'a captivé corps et âme et je me retrouve projeté dans cette dimension où plus rien d'autre qu'elle n'importe à mes yeux. On pourrait bien se prendre une bombe H dans la gueule que je ne le remarquerai même pas.

Invincibles que nous sommes, rien ne peut venir perturber ce moment parfait, j'en suis certain. Charlie est parfaite, et je prends un instant pour l'apprécier même si sa peau contre la mienne me manque déjà. Assommé par l'ivresse du bonheur, je ne trouve rien de mieux à faire que de sourire comme un idiot amoureux. Je crois bien que je ne pourrai pas être plus heureux que maintenant. Mais alors que Charlie jette ses cheveux en arrière, elle vient murmurer à mon oreille et mon sourire s'étire encore. Mon coeur implose et pourtant le plaisir qui m'écrase me pousse à en redemander. "Moi aussi je t'aime. Je n'aime que toi. Je veux que toi. Pour toujours." Ma voix se fait presque suppliante parce que je ne pourrai pas supporter de la perdre. Elle est tout ce qu'il me reste, et j'ai l'impression qu'elle est tout ce qui me donne encore envie de me battre pour vivre. Alors je m'accroche jalousement à elle quand elle se rapproche à nouveau de moi pour poser ses lèvres contre les miennes.

Je laisse cet appétit envieux prendre le dessus, parce que Charlie elle est à moi. Je refuse d'avoir à la partager avec qui que ce soit, et je suis sûr qu'à deux on pourra vaincre le monde entier s'il le faut. On a besoin de personne, j'en suis convaincu. Je prolonge notre baiser jusqu'à ce que le souffle me manque, et je me décide enfin à respirer à nouveau pour la rouler à son tour sur le matelas. "Gagné.." Je murmure à peine dans un sourire avant de l'embrasser à nouveau pour l'empêcher de protester. Je ne me lasserai jamais. Je l'embrasse encore et encore, et j'en veux toujours plus. Mon envie devient furieuse, presque douloureuse. J'ai l'impression que j'en aurais jamais assez, alors je continue de la couvrir de baiser en même temps que mes mains viennent chercher son pantalon. J'en veux à cet habit innocent d'être encore là, alors je débarrasse Charlie du vêtement d'un geste, et je profite de m'être redressé pour abandonner le mien par la même occasion.

Ce n'est qu'une fois Charlie à ma portée, recouverte seulement par cet ultime sous-vêtement, que je m'apaise un peu. Décidé à laisser l'euphorie grisante me brûler de l'intérieur encore un instant avant de lui céder tout à fait, je me glisse entre les jambes de ma princesse pour me pencher à nouveau sur elle et j'attrape ses doigts entre les miens. Je l'aime si fort qu'il n'y a pas de mots. Je pourrai mourir pour elle. Je suis à elle tout entier, et je veux qu'elle soit mienne tout autant. Elle me rend fou, et cette fois je n'en peux plus. Mes mains caressent doucement tout son corps jusqu'à venir chercher ses cuisses pour la rapprocher encore de moi. Je la soulève presque comme pour essayer de fusionner avec elle, et comme elle ne peut plus m'échapper, je la couvre de baisers en effleurant ses hanches pour venir voler son dernier rempart. Je l'aime à la folie et je ne veux plus qu'elle dans ce monde de tarés.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
80/100  (80/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 86
Liens importants : PRÉSENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPÉTENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: I'll be good [Keith & Charlie - Mai 2025]   
Ven 20 Mai - 1:01
Il répond qu’il m’aime aussi et mon cœur fond. Mon corps entier brûle contre le sien et je me perds dans nos baisers. Je l’aime, je l’aime comme une folle. Moi aussi je veux rester avec lui toujours, jusqu’à la fin. Je suis sûre que même l’apocalypse ne nous séparera pas. A cet instant, je suis persuadée que ce n’est rien, qu’on survivra tous les deux et qu’on se construira une petite vie après. On se relèvera des pertes, des douleurs, de tout ce qu’on a pu prendre dans la tronche, ensemble, toujours ensemble et c’est tout. Je suis plus forte que jamais grâce à lui. Mon sourire ne me quitte plus, et Keith me pousse pour me faire rouler à mon tour sur le matelas. Il réutilise ma référence au Roi Lion et je suis sûre qu’il ne la comprend même pas, alors je m’apprête à protester mais il me prend de vitesse. Ses lèvres rejoignent à nouveau les miennes en ancrant un peu plus mon bonheur tout au fond de mon cœur. Je n’arrive plus à me passer de ses baisers, j’en redemande encore et encore, en oubliant même de respirer parfois. Nos corps se rapprochent alors que je frissonne quand les doigts de Keith glissent sur ma peau. Il enlève mon pantalon d’un geste et en profite pour enlever le sien. Nos corps sont plus proches que jamais, comme si nous allions fusionner. Je me délecte de ce contact et j’aimerais qu’il dure pour toujours. Je ne veux plus m’éloigner de lui, je veux qu’il reste aussi près de moi pour toujours. Si près qu’il finit par laisser glisser mon dernier vêtement. Je suis nue, totalement nue et rien qu’à lui. Il n’y a plus que Keith qui existe, je ne vis que pour lui. Doucement, mes doigts lâchent les siens et je le pousse sans quitter ses lèvres, sans même prendre la peine de murmurer que j’ai encore gagné. Il est trop nul à ce jeu ! Un sourire tendre étire mes lèvres et j’embrasse encore une fois celles de mon prince charmant avant de glisser doucement le long de son corps. Je goûte sa peau en douceur, comme si nous avions toute la vie devant nous, et après tout qu’est-ce qui nous presse ? Tout doucement, j’explore les lignes de son corps alors que mes cheveux tombent sur lui sans que je n’arrive à les retenir. J’ai beau les rejeter en arrière, ils finissent toujours par glisser à nouveau et je finis par abandonner la lutte. J’ai plus important à faire.

A force de faire durer et durer encore ce moment où la tension est palpable, je crois que c’est mon corps entier qui brûle. Le désir ardent qui m’habite ne demande qu’à être satisfait et je résiste pour le simple plaisir de savoir que rien ne peut plus nous arrêter. Keith, moi, il n’y a plus rien d’autre dans ce monde, l’univers entier tourne autour de nous et je pourrais le jurer. Si par le passé j’ai pu être effrayée par l’idée de faire l’amour avec un garçon, je ne ressens plus la moindre de ces inquiétudes. Je ne sais même plus ce que c’est d’avoir peur, d’être gênée, parce qu’avec Keith j’agis sans réfléchir, uniquement guidée par mon instinct. Instinct qui me pousse à retourner aux lèvres de mon amour pendant que je lui enlève à mon tour son dernier vêtement. Sa peau contre la mienne me fait l’effet d’un choc électrique et alors qu’il attrape à nouveau mes cuisses, je m’accroche doucement à lui en l’embrassant dans le cou. Il glisse sur moi légèrement, je crois qu’il joue encore à prolonger ce moment et quand mes yeux se perdent dans les siens, je me jure de graver cet instant dans ma mémoire. Brutalement, je ressens ce besoin de l’aimer si fort que je m’empresse de lui voler un baiser et de lui répéter encore une fois que je l’aime. Il sourit, je ne le quitte pas des yeux et finalement nos corps se rejoignent. On fusionne, je serre ses doigts entre les miens pour faire passer la douleur mais elle s’évanouit vite de toute façon. Je l’aime trop, je lui appartiens cœur, corps et âme. Je l’aime si fort que mon corps n’arrive même plus à tenir le coup et je m’abandonne totalement à lui.

Notre étreinte dure jusqu’à ce que nos corps épuisés ne s’apaisent. Tremblante, encore essoufflée, je serre Keith contre moi pour qu’il reste encore, parce que je ne veux plus le lâcher. L’apocalypse n’existe plus, j’ai juste besoin de rester dans ses bras pour aller bien. Je crois que je ne l’ai jamais autant aimé que maintenant et un sourire traverse mon visage alors que je glisse mes mains sur le sien pour le regarder. Son petit sourire satisfait m’arrache un léger rire et je l’embrasse encore avant de le pousser doucement sur le côté pour venir me blottir dans ses bras. Et en silence, je prie pour que tout cela ne s’arrête jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
35/100  (35/100)
Barre de Faim:
25/100  (25/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 129
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: I'll be good [Keith & Charlie - Mai 2025]   
Mar 31 Mai - 1:16
Nos corps finissent par se joindre, et quand nous ne faisons plus qu'un, il n'y a plus que Charlie. Je vis pour elle, et en cet instant où je me livre totalement, c'est une promesse silencieuse que je lui fais. Je ne la laisserai jamais, quoi qu'il arrive. Je suis à elle et elle est à moi. Rien ni personne ne pourra se mettre entre nous. Ses doigts qui serrent les miens me donnent envie de ne plus jamais la lâcher. Je l'aime à en mourir, elle me rend si heureux que l'apocalypse elle-même me semble superflue. Je croise son regard et son sourire me rend accro. Je ne me lasserai jamais de la regarder et de la serrer contre moi. Je n'ose même pas imaginer un instant de mettre fin au contact de sa peau contre la mienne alors que Charlie s'accroche à moi tandis que l'on se laisse aller sur le lit en oubliant le reste de la journée.

Les minutes peuvent passer, les heures, ou même les années, le temps ne compte plus pour moi. Aussi longtemps que Charlie marchera avec moi, je sais que tout ira bien. Je l'admire avec un sourire un peu béat, parce que je suis fou amoureux, et ça la fait rire. Malheureusement, ça ne fait qu'étirer davantage mon sourire idiot, et je suis docilement son mouvement lorsqu'elle vient se blottir contre moi. Je pose un bisous dans ses cheveux que je caresse doucement, et comme rien ne pourrait mieux aller, je me laisser aller doucement au demi-sommeil qui s'empare de moi alors que je caresse tranquillement le bras de Charlie du bout des doigts.

Quand j'ouvre à nouveau les yeux, il fait encore jour dehors. J'ignore cependant l'heure qu'il est, et je m'en fiche. Je devine seulement que l'après-midi a bien commencé, et je n'ai de toute façon pas très envie de me bouger. A quoi bon ? Nous sommes propres, rassasiés et heureux. Rien ne nous force à prendre des risques inutiles. Alors je décide de continuer à profiter de cette magie inattendue tant qu'elle nous est permise. J'écoute un moment la respiration tranquille et régulière de Charlie, et je ne me lasse pas de la regarder dormir contre moi. J'ai soudainement l'intime conviction qu'elle est trop bien pour ce monde, et une nouvelle fois j'ai envie de la serrer jalousement contre moi pour la protéger même du plus petit danger.

Le plus petit danger, il surgit d'ailleurs au moment où je m'y attends le moins. Silencieusement, sournoisement, il se faufile dans notre chambre et profite de notre inattention pour s'approcher au plus près. Et quand il est certain que nous nous doutons de rien, il bondit. Lorsque je réalise enfin la présence du monstre, c'est trop tard, il est déjà sur nous. La boule de poil Simba a sauté toutes griffes dehors sur mes orteils vulnérables et je crie sans pouvoir me retenir en me redressant subitement. Ca fait sursauter le petit chat, mais ses yeux aggrandit comme des petites billes noires jouent en sa faveur. Je ne trouve pas la force de lui hurler dessus, mais je boude tout de même en lui refusant une caresse. Cette saleté, elle trouve tout de même grâce auprès de Charlie la traîtresse, qui lui accorde le pardon divin aussitôt éveillée. Elle lui gratouille les oreilles en lui murmurant des mots doux, et moi je râle face à cette injustice. "Je vais vous laisser, hein."
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
80/100  (80/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 86
Liens importants : PRÉSENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPÉTENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: I'll be good [Keith & Charlie - Mai 2025]   
Ven 3 Juin - 20:26
Blottie ainsi contre Keith, je ne bouge plus. Je me sens tellement bien dans ses bras que je ne veux plus jamais le quitter. Je ferme les yeux pendant qu’il glisse ses doigts dans mes cheveux et alors qu’il caresse mon bras je murmure un « Je t’aime. » en souriant. L’apocalypse ne m’a jamais paru plus loin, je n’arrive même plus à y penser et je ne cherche pas à le faire d’ailleurs. Je passe ma main dans son dos tout doucement, et alors que je sens son étreinte se desserrer peu à peu autour de moi, je relève les yeux vers lui. Il s’est endormi, et je n’arrive pas à empêcher un sourire d’étirer mes lèvres. D’habitude je finis toujours par m’endormir avant lui, et je crois bien que c’est la première fois que j’ai le temps de le regarder dormir. Il a l’air si paisible que j’ai l’impression que nous ne sommes plus vraiment dans la réalité. C’est comme un rêve où le temps se serait arrêté pour nous laisser être heureux et en paix. Je dépose un tout petit bisou sur sa joue pour ne pas le réveiller, et à mon tour je ferme les yeux. La tête posée sur son torse, j’écoute le rythme régulier de son cœur et je finis par m’endormir moi aussi.

Le réveil est brutal. Keith crie et je n’ai même pas le temps de sursauter qu’il se redresse en me virant au passage. Je roule un peu sur le côté sans comprendre ce qui lui arrive, et après un regard autour de nous pour voir qu’il n’y a rien, je prends un air boudeur avant de retomber sur le lit. Non mais quel relou ! Je n’arrive même pas à lui crier dessus tant j’ai le cœur qui bat la chamade, et j’attrape la couette pour la tirer entièrement sur moi, ça lui apprendra.

Et alors que je boude, je vois une petite tête de chaton s’approcher timidement de moi. La boule de poils s’avance doucement pour venir frotter son nez contre le mien et il parvient à m’arracher un sourire. Il ronronne tellement qu’il efface toute trace d’agacement de mon esprit et je finis par faire l’immense effort de lever la main pour lui grattouiller la tête. Lui au moins, il ne me hurle pas dans les oreilles pour le plaisir de me réveiller. Comme tout propriétaire de chat un peu gaga, je ne fais pas attention à ce que je dis et je me mets probablement à raconter au petit Simba à quel point il est mignon et à quel point je l’aime. Hum. Je ne m’en rends compte que quand Keith râle un peu, et comme il cherche un peu, je lui fais signe de partir avec ma main libre. « Ouais sors steuplait. »

J’ai à peine le temps de ricaner qu’il fait mine de se redresser, mais je suis plus rapide. Il me faut à peine une seconde pour me redresser à mon tour et lui balancer la couette sur la tête pour le capturer. Une fois aveuglé, je le fais tomber sur le matelas et je ne le libère que quand je suis sur lui et que je le bloque – du moins c’est ce que je crois – avec mon poids. « Quoi tu veux des gratouilles, toi aussi ? » Je ricane en lui gratouillant la tête à son tour pendant qu’il râle, et avant qu’il ne puisse me virer je pose un baiser sur ses lèvres. Deux, même. « Je veux que tu restes. » Un sourire doux, idiot et amoureux éclaire mon visage alors que je glisse mes doigts sur sa joue, et puis je me redresse un peu. « De toute façon c’est l’heure de ma consultation, comment va ton bras ? » Je lui jette un regard soupçonneux, et je l’abandonne un instant le temps d'enfiler ma culotte et son t-shirt pour aller chercher mon sac.

[Dé de médecine : 15 + 6 = 21. Réussite parfaite]

Je reviens m'échouer sur le lit comme une grosse baleine avant de lui faire signe pour qu'il me donne son bras. A force, je commence à avoir l'habitude de soigner ses blessures bordel, à croire qu'il fait exprès pour que je m'occupe de lui. Avec autant de douceur que possible, j'enlève son ancien bandage et j'observe un peu la blessure. Elle se referme bien, tout ça ne sera bientôt plus qu'un mauvais - très mauvais - souvenir. Mais comme aujourd'hui tout est parfait, ce n'est pas le moment de repenser à tout ça. Je chantonne tranquillement en mettant encore du désinfectant qui pique sur sa plaie, parce que vu le manque d'hygiène dans lequel nous vivons je préfère faire attention, et je repose un bandage tout propre avant de lui sourire d'un air satisfait.


Dernière édition par Charlie Dawkins le Ven 3 Juin - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: I'll be good [Keith & Charlie - Mai 2025]   
Ven 3 Juin - 20:26
Le membre 'Charlie Dawkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 15
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: I'll be good [Keith & Charlie - Mai 2025]   
Aujourd'hui à 2:56
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin ! Ethan & Charlie - Mai 2025
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» CHARLIE X)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Mai 2025-