Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]

Feuille de personnage
Barre de Santé:
55/120  (55/120)
Barre de Faim:
45/100  (45/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 273
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Mer 2 Mar - 21:15



Comme le mondeuh est petit !
Willou & Josh


Il fait beau, la température est clémente, et moi je suis content. Le fusil sur l'épaule comme à mon habitude, je me dirige tranquillement vers la fête foraine de la petite île que nous avons décidé d'explorer. Bruce m'aurait probablement accablé de 3000 remarques reloues sur mon enfance si j'étais venu traîner ici avec lui, alors j'ai décidé d'aller y faire un tour pendant que ce débile décuve encore. J'ai hâte de voir sa tronche quand il aura vidé toutes les bouteilles de la ville, parce que à ce rythme dans 3 jours il aura vidé tous les stocks. Comme il dort désormais comme un gros bébé, j'ai décidé d'aller faire un tour - en ayant tout de même pris le temps de faire quelques photos marrantes avec le petit appareil que j'ai trouvé un peu plus tôt dans le mois.

J'arrive enfin au niveau des premiers stands alors je ralentis ma marche. Entre les caravanes et les manèges, on ne sait jamais ce qui peut nous sauter dessus. Pourtant, il ne me faut pas plus de deux minutes pour oublier plus ou moins d'être prudent. A part quelques affaires abandonnées, quelques barbe à papa renversées et quelques cadavres inanimés, tout semble calme ici. C'est un paysage qui malheureusement ne me surprend plus, alors je marche relativement tranquillement en me glissant plus ou moins habillement derrière un ou deux stands pour éviter une confrontation zombifique. Aujourd'hui je n'ai pas vraiment envie de me prendre la tête. Je décide que c'est ma journée vacances. Que je n'aide personne et que je survis que pour m'amuser. Bruce se détend à sa manière, mais j'ai ma propre méthode moi aussi. Un sourire illumine mon visage quand je tombe sur un palais des glaces. Yes ! C'est exactement ce dont j'avais besoin ! Comme le petit gamin de 8 ans que je suis parfois dans ma tête, je sautille tranquillement jusqu'à l'entrée et je m'engouffre dans le labyrinthe transparent.

Mais putin qu'est ce que je suis con ! Je ne sais pas combien de temps j'y passe dans ce truc, mais un certain temps. Trop longtemps. Je commence à m'énerver. Il y a même un passage dans le noir - probablement éclairé en temps normal mais sans électricité c'est plus dur - et j'ai rapidement l'impression que je ne sortirai jamais de là. Je commence à m'agacer sévèrement et j'imagine la tronche de Bruce s'il m'attendait à l'extérieur. Ses railleries imaginaires m'énervent encore plus alors j'accélère et je me mange une vitre en pleine face alors que j'étais persuadé qu'il n'y en avait pas. Bordel ! Entre les miroirs qui me donnent l'impression que je ne suis pas seul alors qu'il s'agit seulement de mon reflet et les murs en verre qui sont invisibles si je ne mets pas les mains devant, cet endroit essaye de me faire péter les plombs ma parole ! Au bout d'un moment, je finis par tomber sur un mur transparant qui donne sur l'extérieur. Mon désespoir est complet. Je colle mon nez contre la vitre et j'observe un instant l'extérieur avec tout le désespoir du monde dans mon regard. JE VEUX SORTIIIIR. J'en suis presque à crier à l'aide pour que l'homme invisible me sorte de là. Au moins il n'y a pas de gosse zombifié là-dedans. L'idée m'arrache un frisson et je me sens tout de même obligé de jeter un regard par-dessus mon épaule. Lorsque mon regard se pose à nouveau sur l'extérieur, mon coeur rate un battement. Là ! Un tout petit peu plus loin, il y a quelqu'un !! Je fais des grands gestes, j'appelle et je frappe sur la vitre avec mes petits poings pour tenter de me faire remarquer, mais rien ne fonctionne. J'ai juste l'impression que le destin se fout de ma gueule. Et comme j'entends son petit riquanement imaginaire se mêler à celui de Bruce, j'inspire un bon coup et je bombe le torse. Les gars, je n'ai jamais été du genre à me laisser faire ok. Alors j'attrape mon fusil, je me recule un peu, et BLAM je tire un coup dans la vitre qui explose aussitôt dans un grand fracas. "LIBERTEEEE !" L'euphorie a raison de moi et je hurle en me précipitant à l'extérieur, sans songer un instant que le pauvre bonhomme qui faisait sa promenade de la journée dans le coin puisse être un peu surpris par le geste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Mer 23 Mar - 2:11
Comme le monde est tout petit ♪

 En ce moment, tout va bien. Tout va merveilleusement bien même, si on faisait comme si ce n’était pas l’apocalypse. J’ai retrouvé Alex et les autres, après ma fugue, et après les avoir cherchés pendant un long moment. J’ai eu peur de ne jamais les revoir, de rester seul jusqu’à en mourir, mais tout a fini par s’arranger. Aujourd’hui, tout va tellement bien que j’ai décidé d’aller faire un petit tour pour essayer de trouver des confiseries pour les autres, pour leur faire une petite surprise. Nous avons dormi non loin de la fête foraine d’Alameda, et c’est d’ailleurs comme ça que l’idée m’est venue. Il a fallu que je lutte un long moment avec mon petit Alexou pour qu’il accepte de me laisser partir tout seul, mais après avoir promis mille fois que je reviendrai, il a fini par céder. Je l’ai embrassé et je suis sorti de notre planque, discrètement et prudemment évidemment. Et me voilà à la fête foraine. La chance semble me sourire, parce que je ne suis tombé sur aucun zombie, personne même. Alors je marche tranquillement, les mains dans les poches, à la recherche d’un truc sucré qui pourrait fixer le moral de tout le monde encore plus haut. Nous sommes intouchables ces derniers jours, alors je compte bien en profiter autant que possible. Je ne sais que trop bien que tout peut basculer beaucoup trop vite, alors rien ne m’empêchera de sourire aujourd’hui.

Rien, sauf le coup de feu que j’entends dans mon dos alors que je marche tranquillement entre les attractions désertes. Je sursaute comme jamais alors que les souvenirs de ma dernière escapade dans la forêt avec Alex me reviennent en tête. Les gens avec leurs fusils, je les crains plus que tout maintenant, peut-être même plus que les zombies. Eux, ils ne sont pas intelligents, et ce n’est pas si difficile que ça de leur échapper s’ils ne sont pas beaucoup. Je me dépêche de me cacher derrière une machine, et j’en profite pour respirer un instant, histoire de retrouver un rythme cardiaque normal. Sans bouger, sans faire le moindre bruit, j’essaie de réfléchir. Il y a plein d’entrées ici, je devrais pouvoir sortir de là sans tomber sur les intrus. Et puis je reviendrai un peu plus tard s’ils sont partis, pour enfin tenter de récupérer ce pour quoi je suis venu. Un cri attire tout de même mon attention, parce que c’est plutôt inattendu. Celui qui vient de gueuler parvient à attiser ma curiosité, et je jette un tout petit coup d’œil vers l’origine de tout le vacarme. D’ailleurs, il faudrait penser à surveiller les alentours parce que l’intrus a fait un sacré boucan, et si il y a des zombies dans les environs, on va bientôt se les ramasser sur la tronche. Pourtant la surprise me fait oublier le danger un instant, parce que je crois reconnaître la silhouette un peu plus loin.

[Dé de discrétion : 13 + 5 = 18. Réussite totale]

Un peu plus confiant en voyant que l'homme a l'air seul, et persuadé de l'avoir déjà vu quelque part, je sors doucement de ma cachette. Silencieux comme une ombre, je me glisse un peu plus près, j'avance doucement vers ce mystérieux individu, et une fois que je suis assez près pour pouvoir l'identifier, je me cache à nouveau et je l'observe de loin.

Il ne me faut pas plus d'un petit instant pour me rendre compte qu'effectivement, ce type là je le connais. C'est Josh ! Je souris en reconnaissant ce militaire qui m'a tant aidé quand j'avais perdu mes amis. Je ne m'attendais pas à le revoir si vite, je ne m'attendais pas à le revoir du tout d'ailleurs, et ça me fait plaisir. Je pourrai le remercier comme ça ! Je m'apprête donc à sortir de ma cachette, mais finalement, je me souviens que cette journée est une journée spéciale pour aimer la vie, et je trouve une idée beaucoup plus drôle. A l'inverse, je me recroqueville un peu plus sur moi-même pour être invisible. Il s'est moqué de moi quand il essayait de m'apprendre à me battre, c'est à mon tour maintenant. Je ricane d'avance, et je prends la voix la plus grave que je peux. « Joshuaaaa que fais tu iciiii ? » Je me trouve hilarant. Tellement que je lutte pour ne pas exploser de rire comme un idiot derrière ma caisse, et en attendant je l'observe pour voir sa réaction.


_________________
WE COULD BE HEROES 


Dernière édition par William Hawke le Mer 23 Mar - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Mer 23 Mar - 2:11
Le membre 'William Hawke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 13
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
55/120  (55/120)
Barre de Faim:
45/100  (45/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 273
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Dim 17 Avr - 15:32



Comme le mondeuh est petit !
Willou & Josh


Je saute pour me précipiter à l'extérieur de ce labyrinthe maudit. Moi qui pensait être malin en entrant là-dedans sans payer, j'avais surtout eu l'air bien con au final. Mais bon, au moins je suis seul, personne ne saurait. Jamais. Alors je prends garde à ne pas me blesser avec les restes du mur que j'ai explosé, et je m'enfuis rapidement un peu plus loin. Saleté de fête foraine ! Moi qui adorait les manèges quand j'étais petit, voilà que même le symbole ultime du fun est devenu un piège dangereux dans cette ville. Je commence à croire qu'il est vraiment temps de décamper d'ici. De toute façon il ne reste plus rien, sinon quelques groupes de survivants plus ou moins hostiles. Autant essayer de rentrer chez nous pour voir si l'herbe est plus verte ailleurs.

Je note l'idée dans ma tête pour penser à lancer le sujet lorsque je serais de retour à la planque, et puis je m'éloigne tranquillement de mon lieu de fuite improvisé d'un air satisfait, le fusil sur l'épaule et l'air content de moi malgré tout. Je ne suis pas débile, et je reste attentif aux mouvements dans les alentours, parce qu'un coup de feu pareil ça a dû attirer les zombies, sinon les survivants. Alors je décide qu'il ne vaut mieux pas traîner dans le coin. Je longe un ancien stand de tir à la carabine lorsque soudain une grosse voix s'élève. Je m'arrête soudainement, surpris et intepellé par mon nom. Mes mains se referment instinctivement sur mon arme mais je tourne sur moi-même sans comprendre de qui il s'agit. "Bruce ?!" Non, ce n'est pas sa voix. La confusion a raison de moi alors que je fais un nouveau tour sur moi-même. Je fronce les sourcils et je suis même légèrement inquiet. Je ne connais personne d'autre que Bruce dans cette ville. Qui d'autre est-ce que ça peut bien être ? Je ne remarque personne dans le coin, et ça m'inquiète un peu plus. Je me colle dos au stand pour m'assurer que rien ne me sautera dessus pendant que je scrute les environs, et je réfléchis à toute vitesse. "C'est qui ?! Je.. Je me balade juste." Voilà que je me met à répondre aux grosses voix qui sortent de nul part. Mais j'ai beau regarder à droite et à gauche successivement, je ne remarque rien ni personne. Ca commence presque à m'agacer de me sentir aussi con, et puis soudainement une idée me heurte la conscience de plein fouet. J'ai l'impression de me prendre une baffe - ou plutôt un camion entier - dans la tronche. "Papa..? C'est toi ?" Je demande d'une toute petite voix, parce que cette simple idée pourrait m'arracher des larmes. Je désespère de revoir mes parents un jour, mais je ne veux surtout pas les voir au milieu de cette catastrophe zombifique. Surtout pas. D'ailleurs je secoue la tête et je m'insulte mentalement, parce que c'est complètement débile. Ca n'était même pas la voix de mon père bordel ! Alors je me redresse bien droit sur mes jambes qui tremblaient, et je grogne d'un air un peu plus mécontant et surtout plus audible. "Mad ? Dan ? C'est vous ? Faites pas les cons putin !" Mad et Dan, c'était mes deux meilleurs potes de la division. Mon coeur se serre encore à l'idée qu'ils aient pu survivre, et l'impatience de savoir la vérité me fait presque craquer. Je vais leur casser la gueule quand ils vont surgir de nul part putin !! "Allez là ! Sortez avant que je vous colle un coup de fusil bordel !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Dim 24 Avr - 0:33
Comme le monde est tout petit ♪

 Je ne pouvais pas espérer meilleure réaction de la part de Joshua. Il sursaute, il tourne sur lui-même en appelant plusieurs noms que je ne connais pas alors que ses yeux cherchent ma cachette. Je ricane tout seul et je suis obligé de me mordre les lèvres pour me retenir d’exploser. Il appelle même son père, et c’est à ce moment-là que mon cœur se serre un peu. Je veux lui faire une blague, mais loin de moi l’idée de lui faire de faux espoirs. Je ne veux pas qu’il pense retrouver quelqu’un qui lui est cher alors que ce n’est que moi. Nous avons tous perdu beaucoup, ce n’est pas la peine d’en rajouter. Heureusement, il appelle de nouvelles personnes et cette fois, il s’énerve et ça me fait rire à nouveau. Je manque de tomber à la renverse, caché derrière la caisse en bois, mais je me rattrape au dernier moment. Je vacille un peu, et comme le petit soldat râle encore plus fort, je décide que c’est le moment d’arrêter la petite blague. Je reprends ma grosse voix, un peu brisée par mon rire. « Okkkk~ Je sors mais tire pas ! » Prudemment, j’attends que Joshua prenne bien l’information, parce que j’ai moyen envie de me faire tirer dessus. Et le plus doucement du monde, je me glisse hors de ma cachette, les mains exagérément en l’air et un sourire amusé sur le visage. J’avance jusqu’à ce que le petit soldat puisse me voir, et j’ai malgré moi un mouvement de recul quand il sursaute. « C’est moi… » Je ricane encore un peu face à l’air effaré de celui que je rencontre par hasard pour la troisième fois. Joshua, je suis content de le voir, je lui dois tellement… C’est grâce à lui si j’ai pu retrouver Alex et River, et pour ça je ne le remercierai jamais assez. Mon bonheur, je le lui dois, alors je crois que ça me suffit pour le considérer comme un ami.

Quand j’arrive à la hauteur de Joshua, nous sommes à côté d’un stand de tir. Il n’a pas l’air de trop réagir, il lui faut probablement le temps d’accuser la surprise, et peut-être de se rappeler de ma tronche. En attendant, je passe derrière le comptoir du stand pour attraper une peluche – une licorne bleue – et je la lui tends fièrement, comme si c’était le plus précieux des trésors. « Accepte ce présent en remerciement de tout ce que tu as fait pour moi. » Je prends mon air le plus solennel, et je la lui donne.


_________________
WE COULD BE HEROES 
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
55/120  (55/120)
Barre de Faim:
45/100  (45/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 273
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Mer 27 Avr - 0:24



Comme le mondeuh est petit !
Willou & Josh


Ca m'énerve, parce que j'ai beau réfléchir, je ne me souviens pas de cette voix. D'un autre côté, ces derniers mois ont été si intenses que j'ai du mal à remettre de l'ordre dans mes pensées. Au moins cette petite distraction à le mérite de me faire oublier ma solitude passagère, même si j'ai l'impression qu'on se fout largement de ma gueule. Finalement, la grosse voix mystérieuse capitule. Ca tombe bien, parce que j'étais prêt à ouvrir le feu dans tous les sens pour le faire sortir de sa cachette. Quoi qu'il en soit, il connait mon prénom, alors c'est forcément quelqu'un que j'ai déjà croisé. Je regarde tout autour de moi jusqu'à apercevoir la petite tête rousse qui se dévoile avec son petit sourire amusé. Parce qu'il se croit drôle en plus ! Sur le moment, je fronce les sourcils, mais il ne me faut pas longtemps pour reconnaître William.

Il faut dire que ce n'est pas la première fois qu'on se croise au détour d'une ruelle. J'ai un moment de surprise, parce que je m'attendais à tout sauf à lui. Il faut dire que notre dernière rencontre a été mouvementée, et que j'espérais qu'il serait désormais à nouveau avec ses amis, puisqu'il m'avait semblé avoir croisé l'un deux en partant pour la canyon. Passée la surprise, je baisse mon arme alors que William me colle une peluche dans les bras. J'hésite un instant, parce que je me demande si ce n'est pas un complot avec Bruce et que ce relou de policier n'attend pas caché dans un coin avec un appareil photo. Mais comme William a l'air super content de lui, j'attrape la peluche, et son épaule par la même occasion. Je le serre dans mes bras en riant, parce que ça fait du bien de retrouver de bons amis en bonne santé. "Ahah ! Ptin William j'ai failli te faire un trou dans la tronche ! Elle est flippante cette fête foraine !" Je me plains en faisant surtout référence au terrible palais des glaces. J'espère qu'il ne m'a pas vu galérer tiens, sinon j'aurais l'air malin... Je serre la peluche contre moi parce qu'elle est toute douce, et j'ai presque envie de me blottir dans un coin contre elle et d'attendre que le reste de la journée passe comme ça. C'est fou comme en période d'apocalypse le moindre petit plaisir insignifiant devient important. C'est dommage c'est quand même sacrément encombrant comme peluche, mais je décide quand même de la traîner un instant avec moi. Après tout un cadeau ça se refuse pas ! "Je vais l'appeler...Pauline !" Je me crois malin en échappant le prénom au hasard, mais la seconde suivante je me demande ce qui a bien pu me passer par la tête. Je me demande si je la reverrai si cette apocalypse sans fin à raison de moi un jour.. Mon coeur se serre et je tente de me désintéresser de la peluche pour me reconcentrer sur William. Il a dit que c'était un remerciement, mais je ne vois pas pour quoi. Je ne vois aucun de ses amis dans les environs, à moins qu'il aime se balader en solitaire comme moi lui aussi ? "Merci pour quoi d'ailleurs ? Je n'ai fait que mon devoir !" Je déclare sur le même ton solennel que lui, et je lui sers même un salut militaire en prime. "Mais qu'est ce que tu fais dans le coin alors ? A part me tendre une embuscade j'entends." Je lui lance un regard faussement accusateur pour appuyer mes propos, et j'espère qu'un jour j'aurais le moyen de me venger. Personne ne devrait se sortir indemne d'un coup pareil. Personne. J'ai presque envie de lui tirer dessus à la carabine, mais même ça ça doit faire un mal de chien. Ce pauvre petit William, il serait capable de décéder sur le coup, et surtout de ne jamais me pardonner.

Soit, j'abandonne la carabine, en particulier lorsque mon regard se pose sur le stand d'en face, tout droit sur une énorme sucette multicolore encore emballée. La perspective de m'enfiler plein de sucre me semble être une brillante idée de revanche sur la vie. Alors je traverse la rue sans explication, avec Pauline sous le bras, et je reviens presque aussitôt vers William en brandissant le trésor. "Eh regarde ! C'est qui le meilleur ?!" Si il réponds bien, je partagerai peut-être ma trouvaille avec lui.

_________________


Dernière édition par Joshua Atherton le Mer 27 Avr - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Mer 27 Avr - 0:24
Le membre 'Joshua Atherton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Mar 19 Juil - 15:03
Comme le monde est tout petit ♪

 Joshua hésite un instant, et finalement il m’attrape pour me serrer dans ses bras. Je le serre doucement moi aussi avec un sourire alors qu’il rit, et quand il me lâche j’ai l’impression d’être dans une autre vie. On dirait que je revois un ancien ami de la plus banale des façons et je suis bien content de savoir qu’il va bien. En riant toujours, il affirme avoir failli m’envoyer une balle dans la tronche, et je prends un air effrayé un peu idiot. Il ne manquerait plus que ça tiens, qu’après m’avoir balancé sur le sol des centaines de fois, il me tire dans la tête ! Je ricane néanmoins quand il dit que la fête foraine lui fait peur, avant de prendre un air un peu moqueur. « Ouaaais, je suis carrément terrorisé.. » Il serre contre lui la petite peluche comme un enfant serrerait son doudou, et ça me fait sourire bêtement. Brusquement, j’ai envie de serrer mon petit Alexou contre moi, moi aussi, et j’imagine qu’on pourrait inviter Josh à manger avec nous ! Ce serait drôle de lui présenter Alex, je suis sûr qu’il serait content de cuisiner pour de nouveaux clients et je me dis qu’il faudrait que je lui propose. Il ne m’en laisse pourtant pas le temps, en donnant un nom à la licorne que je viens de lui donner. Pauline, c’est un drôle de nom pour une licorne et je fronce les sourcils un instant avant de hausser les épaules. Il peut bien faire ce qu’il veut après tout.

Finalement, il déclare que son aide n’était que son devoir, et je me souviens que quand je l’ai rencontré pour la première fois, il portait encore sa veste de l’armée – qu’il brûlait la deuxième fois où je suis tombé sur lui hum. Il me sert un beau salut militaire et je ricane avant de prendre un air plus sérieux. « C’est grâce à toi si j’ai pu retrouver mes amis. Ils sont venus à la mairie pas longtemps après que tu sois parti. Tu devrais passer à la maison un jour ! » Je lui balance encore une fois comme si l'apocalypse n'était qu'un petit détail et un sourire traverse mon visage alors que je repense à ce moment intense où Alex est apparu et m’a sorti de la mairie pour m’embrasser. Tout ça parce que Joshua est tombé sur River totalement au hasard. Et pour cette chance incroyable, je lui en serai toujours reconnaissant. Et puis brusquement, il disparaît pour s’enfuir vers un stand un peu plus loin. Je le regarde avec un air un peu inquiet, et finalement je le vois sortir une sucette énorme qu’il brandit fièrement sous mon nez. Ok, j’avoue que la trouvaille est pas mal. Mais ce serait trop facile de lui donner son titre sans essayer de me battre. Alors je cherche quelque chose pour essayer de rivaliser.

[Dé d'observation : 9 + 7 = 16. Réussite totale
Dé d'arme à distance : 14. Réussite de justesse]


Je parcours notre environnement du regard sans trouver de quoi manger qui pourrait rivaliser avec la sucette. Mince ! Mes yeux se posent tout de même sur le stand de tir à la carabine et je m'empresse de le rejoindre pour prendre une des armes encore présentes sur le comptoir. « J'ai trouvé la licorne quand même ! On se départage à la carabine ! » Comme un gamin, j'oublie que Josh a une formation militaire. J'oublie que nous sommes dans un monde dévasté et que la mort nous guette à chaque instant. J'oublie et je cale la petite arme contre mon épaule pour viser une des cibles. La bille de plomb touche la cible - ce qui est déjà un exploit - mais pas au centre évidemment. Je touche le 6, ou le 7 tout au plus, en trichant un peu, et c'est avec une moue que je tends la carabine à Josh.


_________________
WE COULD BE HEROES 


Dernière édition par William Hawke le Mar 19 Juil - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Mar 19 Juil - 15:03
Le membre 'William Hawke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 9, 14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Comme le monde est tout petit - William Hawke [mai 2025]   
Aujourd'hui à 0:56
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis [Ando] (abandonné)
» bertrix land le tout petit reportage
» Le monde est si petit... ▬ Linoa
» Légende de mon département...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Mai 2025-