Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie

Feuille de personnage
Barre de Santé:
125/125  (125/125)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Lun 11 Avr - 17:03
4 mois que cette épidémie avait commencé, que cette invasion n'avait cessé de grandir. 4 mois que j'étais retourné à Oakland pour au final ne pas avoir avancé d'un pouce dans ma quête : retrouver la famille Carlton, ma famille. J'en étais rapidement arrivé à la conclusion que mes réponses je ne les trouverais pas à Oakland, de plus cette grande ville abritait beaucoup trop de danger qui finirait par me tuer avant même d'avoir tenté de retrouver les personnes qui me sont chères. Les grandes villes n'avaient jamais été faites pour moi, je m'étais donc rapidement dirigé vers une ville proche d'Oakland beaucoup plus petite qui avait le mérite de ne pas être un coin à grand danger, même si comme tout les villes alentours, Alameda Island n'avait pas échappé à l'invasion.

J'avais jusque là survécu seul, uniquement accompagné par ma fidèle guitare qui ne m'avait jamais laissé tombé même dans les évènements les plus difficile. C'était ma seul compagnie, je ne faisais pas confiance aux autres survivants car je savais qu'au fond ils étaient tous comme moi et ferais passer leurs besoins avant les miens quitte à me laisse en plan en plein milieu d'une attaque massive de zombies. Je ne pouvais avoir confiance qu'en moi même et comme on dit j'étais uniquement armée de ma **** et d'un couteau. Un couteau qui s'était avéré plutôt utile pour arriver jusqu'ici. Vous vous dites surement qu'une guitare serait une bonne arme pour casser la gueule des zombies alentours mais jamais je n'oserais faire de mal à ma guitare, elle est beaucoup trop précieuse, c'est une amie, pas une arme.

Quoi qu'il en soit j'étais arrivé sur Alameda Island, non loin d'Oakland, cette ville était ce qu'on pouvait appelé une ville touristique, avec un aquarium, de grand centre commerciaux, une fête foraine et un mini-golf...

Ce mini-golf avait été laissé à l'abandon et j'avais décidé de rester dans ce lieu pour quelques jours histoire de me remettre sur pied, de trouver de quoi survivre, de me reposer un peu. J'avais traversé le mini-golf sans rencontrer de présence hostile et avait établi mon camp dans le hall d'entrée du mini-golf, là où l'on est normalement censé s'inscrire, récupérer les clubs et les golfs pour aller faire une partie.

Etant bien installé et n'ayant vu personne aux alentours je décidait de jouer un petit air de guitare pour me détendre... Ah qu'elle était loin l'époque ou j'étais célèbre en Australie. L'Australie ne devait pas avoir ce genre de problème, les zombies ne savent pas nager, le virus n'avait dû se propager qu'en Amérique... Quel con j'avais été de revenir checker si la famille allait bien, j'aurais du les laisser dans leur merde et ne jamais revenir, la vie était si tranquille et belle en Australie...

Alors que j'étais perdu dans mes pensées, je stoppa net mon morceau de guitare quand j'entendis des bruits de pas se diriger vers ma position, je posais ma guitare, sortis mon couteau et ouvris la porte en gueulant. (la subtilité n'avait jamais été mon truc)

- Qui va là ? Montrez vous !
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
80/100  (80/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 86
Liens importants : PRÉSENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPÉTENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Mar 19 Avr - 17:39
Je fais tourner le flingue entre mes mains. Cette arme, je n'en veux pas. Je n'en ai jamais voulu d'ailleurs, et parfois je crois que j'aurais mieux fait de ne jamais l'avoir. Keith m'a forcée à la prendre, et c'est à cause de ça que Luke est mort, maintenant. Non. En fait, c'est à cause de moi. Je ne sais plus, je cherche à en vouloir à la Terre entière pour avoir osé appuyer sur la détente quand j'ai posé le pistolet sur la tempe de mon meilleur ami. La culpabilité, elle va et elle vient au rythme de mes réflexions, me laissant plus ou moins tranquille quand je me persuade que j'ai bien fait de tirer pour sauver ma vie. La plupart du temps, j'ai le cœur accablé de remords, parce que j'ai choisi ma vie au lieu de la sienne. D'après Keith, c'était quand même le bon choix, et à cause de ça il ne veut pas me laisser partir sans cette maudite arme. Même pour les trois pas et demi que j'ai à faire pour aller jusqu'au mini golf pour voir si il n'y aurait pas des provisions en trop là-bas.

Pour lui faire plaisir, et pour qu'il me lâche, j'ai pris son flingue et maintenant, j'ai envie de le balancer de toute mes forces à travers la rue pour ne plus avoir à le prendre avec moi. Je crois que je préférais l'insécurité de ma poêle à frire, qui m'empêchait au moins de buter les gens comme je l'ai fait. Je le garde néanmoins à la main, quitte à l'avoir autant ne pas l'enfouir au fond de mon sac. J'ai cet instinct de survie idiot qui me crie que c'est important, parce qu'on sait jamais sur qui on peut tomber, et je n'ai pas le physique pour cracher sur la protection d'une arme à feu. J'entre dans le mini-golf sans aucun problème, sans tomber sur personne. Je n’oublie pas pourquoi je suis là, trouver quelque chose d’utilisable. Et si ça peut impressionner Keith, c’est encore mieux. Hinhin.

Je crois que je ne fais pas trop de bruit. Je glisse l’air de rien, j’avance dans le petit bâtiment principal et je fouille le comptoir. Bon, il n’y a pas grand-chose, personne ne sera impressionné par ça, mais au moins j’arrive à trouver une boîte de pansements pour les enfants. Ils sont marrants, il y a plein de dessins dessus. Je ricane toute seule en l’enfouissant dans mon sac, et je m’imagine déjà avec des pansements multicolores partout sur la tronche, quand un bruit me fige. De la guitare, encore ? Il se croit drôle, ce débile ? « Keith c’est pas drôle p’tain tu m’as fait méga peur ! » Je râle en essayant de trouver l’origine du bruit. J’avance un peu plus loin dans le mini-golf, en oubliant de me faire discrète, persuadée que c’est mon amoureux caché quelque part. Ça commence à m’énerver de chercher sans trouver. Je marche de plus en plus vite, sans faire attention, et quand une porte s’ouvre brutalement sur un mec qui gueule, je crie à mon tour en faisant un bond en arrière.

[Dé de Physique : 1 + 2 = 3... Échec total]

Non contente de crier et bondir, je me fais un croche-pattes toute seule et je me vautre lamentablement. Mes fesses rencontrent le sol un peu brutalement et je grimace. Relou... Je n'ai pourtant pas le temps de me lamenter, parce que le type qui vient de me gueuler dessus est armé d'un couteau. Par réflexe, j'attrape mon flingue et je le pointe avec. Mes mains tremblent alors je serre un peu plus l'arme entre mes doigts. Arme de dissuasion on avait dit, il n'est pas obligé de savoir que je ne sais absolument pas tirer... « Qu'est-ce que vous faites là ? C'est vous qui jouiez de la guitare ? »


Dernière édition par Charlie Dawkins le Mar 19 Avr - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Mar 19 Avr - 17:39
Le membre 'Charlie Dawkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de Réussite' : 1
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
125/125  (125/125)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Mer 20 Avr - 0:53
- Oh là ! Doucement ma petite, je ne m'y connais pas des masses en guns mais je pense que trembloter en tenant un flingue est le meilleur moyen de nous blesser tout les deux. - Je repris ma respiration et essaya de lui faire entendre raison - Tu penses réellement que si j'étais une menace je n'aurai pas profiter du fait que tu viens de viander lamentablement en traversant une porte pour prendre le dessus sur toi et te faire du mal ? Je ne veux pas te faire du mal.

Je tendis la main vers la demoiselle, posant par la même occasion mon couteau au sol en signe d'armistice entre elle et moi. Cette fille, qui était beaucoup trop jeune pour avoir un quelconque intérêt de mon point de vue, n'avait pas l'air d'être quelqu'un de dangereux et même si elle portait un flingue il était clair que ce n'était pas son arme de prédilection. Je me demandais comment une jeune femme comme elle avait put survivre dans un monde post-apocalyptique pareil en ayant aussi peu d'équilibre sur ces deux jambes... Elle venait quand même de se faire un croche-patte à elle même... cette fille avait dut être bercée trop prêt du mur quand elle était petite, il y avait quelque chose de pas fini en elle, sûrement que ses deux neurones n'arrivaient pas à s'entrechoquer pour la faire marcher droit. Je refrénai l'idée de me moquer d'elle et sorti de mes pensées pour répondre à ses questions.

- Depuis quand est-ce un crime de jouer de la guitare ? Vous êtes qui d'abord ?
Je marquai une pose puis commença à expliquer ce que je foutais là

- Je suis un solitaire et j'ai décidé de me poser ici pendant quelque jours histoire de voir quelle serait ma prochaine destination, et jouer de la guitare m'aide à réfléchir sur mes objectifs. By the way... mon nom c'est Elijah et elle c'est Lily ma fidèle compagne.
J'indiquai de la tête ma fidèle guitare qui ne m'avait jamais abandonné pendant mon périple et décidai que c'était maintenant à moi de poser les questions.

- Puis-je te demander ce que tu fout toute seule dans ce minigolf laissé à l'abandon, armée d'un flingue que tu as visiblement peur de te servir ?

J'étais subtilement passé du vouvoiement au tutoiement, j'avais 35 ans et elle était une jeune femme à peine sortie de l'adolescence, je n'allais pas continuer à la vouvoyer. Attendant qu'elle réponde à mes questions, j'étais tranquillement reparti sur ma chaise, avais prit Lily avec moi et attendis que la conversation reprenne tout en recommençant à jouer de la guitare.[/b]
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
80/100  (80/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 86
Liens importants : PRÉSENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPÉTENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Dim 24 Avr - 20:09
Sur les fesses, je pointe néanmoins l’inconnu avec mon flingue. Je tremble, les dents serrées, tendue par la situation. Les gens que j’ai croisés, ils ont toujours été des abrutis. Je ne suis jamais tombée sur quelqu’un de gentil, ou de simplement normal. Je ne fais plus confiance, alors tant pis si j’ai l’air menaçante. Enfin autant que je peux assise par terre avec les larmes aux yeux. Le type se met à parler calmement, et il semblerait qu’il ait vu que je ne suis pas à l’aise avec mon arme, parce qu’il ne se prive pas de me le faire remarquer. Prudemment, je baisse un peu mon arme en le regardant attentivement. Je suis prête à me défendre au moindre de ses mouvements, mais j’avoue que si je pouvais éviter de tirer à nouveau sur quelqu’un, ça m’arrangerait. L’inconnu pose son couteau sur le sol, et me voilà convaincue qu’il cherche peut-être la paix. J’abaisse totalement le pistolet alors qu’il tend une main vers moi, et je l’attrape pour me relever. Mon instinct me force tout de même à faire un pas en arrière, juste au cas où, avant qu’il ne réponde à mes questions. Enfin, il en pose surtout de nouvelles auxquelles je réponds vite fait. « C’est pas un crime, vous m’avez fait peur, je vous ai pris pour quelqu’un d’autre.. » Finalement j’aurais préféré que ce soit Keith qui me fasse une blague débile. J’aimerais bien le voir arriver avec son sourire de sale petit con, parce que je ne me sens en sécurité qu’avec lui. J’ai envie de filer de là, de m’enfuir parce que les épreuves que j’ai traversées m’ont rendue sauvage, et je m’en rends compte maintenant.

Je souris pourtant timidement alors que l’inconnu raconte ce qu’il fait là et me donne son nom ainsi que celui de sa guitare. Il ajoute de nouvelles questions en se dirigeant à l’intérieur de la pièce de laquelle il a surgi, alors je le suis de loin. Je m’arrête dans l’encadrement de la porte, je n’ose pas m’approcher plus alors que mon instinct me hurle de me tirer de là avant que les choses ne partent en vrille. Pourtant je réponds à Elijah. « Je suis pas vraiment toute seule, les autres sont un peu plus loin dans la rue. On s’est séparés pour aller plus vite. » Les doigts du dreadeux courent sur sa guitare et je ne peux m’empêcher de penser qu’il joue bien. Je l’écoute un instant, et finalement je fais tourner un peu mon flingue entre mes mains avant de le ranger. « J’suis obligée de prendre le gun, mais j’aime pas ça. » Doux euphémisme, évidemment j’ai un peu de mal avec les armes à feu depuis que j’ai explosé le crâne de mon meilleur ami. Je n’ajoute rien par rapport à ça, parce que je n’ai clairement pas envie d’en parler. Et je me rends compte que je n’ai toujours pas donné mon nom. « Je m’appelle Charlie au fait. T’es vraiment tout seul tout seul ? Depuis le début ? » Si c’est le cas, je ne sais pas comment il a fait pour survivre aussi longtemps sans devenir dingue, comme Emily, comme Luke. Et à cette pensée, je deviens encore un peu plus vigilante. J'observe le couloir pour voir si quelqu'un vient, si jamais Elijah n'est pas réellement seul. Il faut faire attention à toutes les possibilités, et c'est un peu dur je crois. Surtout quand je vois un papier qui reflète la lumière. Je m'approche pour trouver un paquet de bonbons et je m'empresse de l'ouvrir en revenant vers l'étranger. « T'en veux ? »


Dernière édition par Charlie Dawkins le Dim 24 Avr - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Dim 24 Avr - 20:09
Le membre 'Charlie Dawkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
125/125  (125/125)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Mer 27 Avr - 2:15
Comme je l'avais deviné quelques minutes auparavant la fille ne savait pas se servir une arme. D'après elle ces compagnons de voyage lui avait donné une arme pour qu'elle puisse se défendre si jamais elle faisait des rencontres hostiles. Je n'étais pas franchement de cet avis, si c'était pour donner une arme à une fille qui avait plus de chance de se blesser elle-même que l'ennemi qu'elle serait en train d'affronter alors autant ne pas donner d'arme à cette fille du tout... Ou alors une arme blanche qui ferait certes moins de dégâts mais qui aurait le mérite de ne pas la tuer directement si elle faisait un faux pas.

Cette demoiselle était donc accompagné par un groupe et trainait apparemment avec quelqu'un qui l'avait obligé a prendre cette arme avec elle. Je pouvais supposer qu'un membre de son groupe devait être guitariste vu qu'elle m'avait confondu avec quelqu'un d'autre. Elle s'appelait Charlie et était surement la demoiselle en détresse de son groupe protégée par des hommes des vrais car elle cette fille paraissait aussi fragile que de la porcelaine, une pichnette aurait suffit pour la mettre à terre.

Quoi qu'il en soit elle n'était pas totalement idiote car en moins de quelques minutes et grâce à un sens de l'observation dont seule elle avait le secret elle arriva à mettre la main sur un paquet de bonbons dont elle me proposa le contenu. Il était vrai que je n'avais pas mangé depuis un moment et je plongeai volontiers ma main dans le paquet de bonbons, en prenant une petite poignée et commençant à grignoter tout en entretenant la conversation avec elle.

- Oui j'étais seul pendant tout ce temps là, je suis arrivé d'Australie le jour de l'explosion de l'hôpital et depuis je me suis mis en quête de retrouver ma famille... si bien sûr elle a survécu à tout ça...

Si l'on devait faire un résumé de la situation, la mère cancéreuse avait une très faible chance d'être toujours en vie à cette heure si elle avait sûrement du exploser en même temps que l'hôpital. Si la famille était toujours ensemble, le père, le fils et la fille avait sûrement dû réussir à s'en sortir mais si par malheur la famille s'était séparé, la petite soeur n'aurait pas survécu ces 4 mois livrée à elle même face aux zombies. Il fallait que je me concentre sur le positif et rester dans mon objectif de retrouver ma famille en partant du principe qu'elle devait toujours être en vie quelques part. Tout en étant perdu dans mes pensées, il se fit entendre un petit bruit qui me paraissait étrange. Derrière le comptoir du club de golf on pouvait entendre un bruit qui cassait le blanc qui s'était installé pendant un moment entre deux phrase de la conversation. Je pris mon couteau près à trancher ce qui pouvait se trouver derrière ce comptoir...

- Au fait, ça fait longtemps que je n'ai pas eut de compagnie, est ce que ton groupe accepte les nouveaux memb..... AAAAARG ! Sale bête !

Le bruit que l'on avait entendu pendant quelques instants était un rat qui grignotait les fils électriques derrière le comptoir, ayant senti qu'il y avait quelqu'un derrière lui, le rat avait voulu s'enfuir mais tout en s'enfuyant il était grimpé sur ma jambe, l'avait remonté et essayait maintenant d'établir un habitat sous mon T-shirt.

- MAIS CASSE TOI SALE RONGEUR !

J'essayais de bouger dans tout les sens pour faire descendre ce rat qui s'agrippait au col de ma chemise et gigotait dans tout les sens pour le faire tomber. Heureusement plus de peur que de mal, le rongeur décida de tailler sa route plus loin. Je n'osais pas croiser le regard de Charlie pour qui je devais avoir perdu tout semblant de masculinité. Après quelques secondes de temps mort je repris la conversation l'air de rien en grignotant les bonbons qu'il me restait dans ma main.

- Du coup ton groupe ? Que peut tu me dire sur ton groupe ?

J'étais réellement embarrassé et je n'osais pas regarder Charlie dans les yeux puis après un court instant de gène ou l'on put entendre les mouches voler je décidai tout à coup de briser la glace.

- Bon ! On va faire un pacte, tu ne dis rien à propos du rat et je ne dirais rien à propos du fait que tu te sois viandé en traversant la porte marché conclu ?


Dernière édition par Elijah Carlton le Mer 27 Avr - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Mer 27 Avr - 2:15
Le membre 'Elijah Carlton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
80/100  (80/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 86
Liens importants : PRÉSENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPÉTENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Mer 4 Mai - 21:12
Ma proposition de paix semble fonctionner. Comme quoi le sucre apaise n’importe laquelle des tensions. Je souris doucement pendant que le type attrape quelques bonbons dans le paquet, en veillant toujours à rester prudente cependant. Je suis prête à bondir au moindre mouvement étrange de sa part. J’ai promis, on ne me prendra plus à donner ma confiance trop facilement. C’est triste mais si c’est la seule façon de rester en vie, et bien je me méfierai de tout le monde. Bon, sauf Keith évidemment. Mais lui c’est pas pareil.

L’inconnu est tout de même plutôt agréable. Loin d’être agressif ou menaçant, il reste tranquillement assis à manger les bonbons que je viens de lui tendre. Il répond même aux questions que je lui pose sans broncher, ça change de l’autre énergumène que je me farcis tous les jours tiens ! Un sourire idiot traverse mon visage quand je pense à lui, sourire que je perds quand Elijah évoque sa famille. Il est venu les chercher, il a raison. C’est la chose à faire, rester avec sa famille pour les protéger, être avec eux quoiqu’il arrive. Chose que je n’ai pas faite et que je ne suis même plus sûre de regretter. Parce que si leur mort me hante, je ne me sens pas coupable. J’ai survécu, j’aurais été juste un cadavre de plus si j’avais été avec eux. Juste un cadavre.

Un frisson me parcourt mais Elijah me sort de mes pensées en se levant d’un coup avec son couteau. Réflexe oblige, je recule brutalement en manquant de renverser les bonbons, mais je me calme un peu en remarquant que ce n’est pas moi qu’il prend pour cible. Je le regarde, je l’observe alors qu’il s’approche du comptoir et je fais à peine attention à ce qu'il raconte. Il parle de rejoindre un groupe. Quel groupe ? C’est difficile de me rappeler de mon baratin, captivée comme je suis par son exploration, et puis je me souviens que j’ai raconté être avec plusieurs survivants. Le groupe en question, j’imagine. Il parle de compagnie, alors quoi, il veut venir avec nous ? C’est étrange comme demande, mais peut-être pas plus que d’avoir quitté un camp plus ou moins sécurisé pour suivre un mec que je connaissais à peine. Pendant que je réfléchis, l’inconnu continue de farfouiller derrière le comptoir. J’imagine déjà la tête de Keith si je lui ramène un type que je ne connais ni d’Ève, ni d’Adam. Peut-être aussi que j’ai peur de ramener un inconnu, après que même ceux que nous connaissions et qui nous étaient proches aient pété les plombs. Quel mal aurait un mec comme lui à nous planter tous les deux pour récupérer nos sacs et se barrer ?

Encore une fois, il coupe court à mes réflexions, cette fois en poussant un cri d’une virilité à couper le souffle. Je sursaute violemment sans pour autant comprendre ce qui lui arrive, et ma main vient par réflexe se poser sur mon flingue. Mauvais réflexe Charlie, tu t’habitues trop vite à cette arme à la con. Je n’en veux pas pourtant ! Alors je lâche et j'essaie de comprendre pourquoi Elijah est maintenant en train de se tortiller en criant, jusqu'à ce qu’un petit rat ne s’échappe de son t-shirt pour se tirer loin de nous. J’en connais un qui se serait fait un bonheur de lui courir après tiens. Un sourire narquois étire mes lèvres et j’ai du mal à réprimer le rire qui me prend. Alors je regarde un peu autour de nous, en attendant que le pauvre bonhomme reprenne sa contenance. La pièce n’a rien d’intéressant et la déco est carrément moche, mais j’ose à peine regarder cette nouvelle connaissance tant j’ai peur de lui exploser de rire au nez.

J’attends pendant un petit moment, jusqu’à ce qu’il reprenne la parole d’une voix moins sûre, moins posée qu’avant je crois. Il me demande à nouveau des informations sur mon prétendu groupe et je ne sais pas quoi lui répondre. La vérité ? Un lourd mensonge ? Est-ce que je me tire ? Il prend mon hésitation pour de la gêne, probablement par rapport à son cri de guerre, alors il me propose un marché. J’affiche un sourire amusé parce que c’est loin d’être la première fois que je tombe comme une grosse nulle, pourtant je finis par prendre un air sérieux pour accepter sa proposition. « Ok, deal ! »

Comme je suis quand même super gentille, je lui tends à nouveau le paquet de bonbons pour qu’il se remette de son choc, et je prends un siège pour m’asseoir près de là où il était assis juste avant de partir en croisade contre son rat. Je réfléchis un instant encore, parce que je ne sais toujours pas quoi lui répondre quant à mon “groupe” de survivants. Finalement je hausse les épaules avant de choisir de rester vague : « C’est qu’on est pas beaucoup, et avec l’ambiance actuelle je suis pas sûre que les autres seront des plus agréables… Mauvaises rencontres, tout ça… » C’est un peu gênant de dire ça, mais qu’est-ce qui me dit qu’il est gentil lui ? Les autres aussi, ils avaient l’air. Je me sens quand même un peu minable de rejeter quelqu’un que je ne connais même pas, alors je tente un sourire un peu désolé. « Je sais pas trop quoi te dire, en fait. » Alors pour faire passer mon incapacité à prendre une décision, j’attrape un bonbon et je le mange tranquillement, jusqu’à ce qu’un bruit ne vienne rompre la tranquillité. Quelqu’un ? « Je croyais que t’étais tout seul ! » Je saute sur mes pieds, je panique l’espace d’un instant, avant de me souvenir que ce n’est peut-être qu’un autre rongeur, ou peut-être un zombie. Ou quelqu’un que lui-même ne connaît pas ? Après tout, je suis bien tombée sur lui moi aussi. Aussitôt calmée - un peu - je fais une petite moue et je descends d’un ton. « T’as entendu toi aussi..? »
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
125/125  (125/125)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Lun 23 Mai - 23:40
Après ces quelques frissons qui m'avait rendu ridicule auprès de ma nouvelle meilleure amie, la peur qu'avait engendré cette ridicule petite souris s'était peu à peu estompé même si à présent je voyais cette charmante demoiselle sursauter au moindre bruit que l'on pouvait entendre dans ce cabanon. J'étais bien sûr moi aussi resté aux aguets car je craignait qu'une frayeur pareille ne se renouvelle et non pas avec un rat mais peut être avec quelque chose de plus hostile du genre un gentil très gentil et amical ZOMBIE. Je n'étais pas très rassuré mais c'était quelque chose que j'essayais de cacher le plus possible car je n'aimais pas que les gens de mon entourage puisse lire dans ma tête comme dans un livre ouvert.

Alors que nous nous étions posé un instant, Charlie me raconta que son groupe n'était pas un groupe des plus amicaux et que je me ferais surement rembarré dans les 30 secondes où je rencontrerais le dit groupe. En même temps qui pourrait se plaindre de ce genre d'interaction, il est vrai que par les temps qui courent on ne peux vraiment faire confiance à personne et accueillir un étranger dans son groupe est quelque chose que l'on peut rapidement regretter si cette personne n'est pas digne de confiance. Charlie n'était clairement pas le leader du groupe et comme elle l'avait dit le leader de son groupe avait l'air d'être quelqu'un d'autoritaire qui prenait soin de son équipe en leur fournissant des armes pour se défendre quand ils partaient en expédition, une personne qui devait être quelqu'un de tout à fait responsable en soi. Ce n'était donc par Charlie que je devrait convaincre de me faire confiance mais plutôt ce mystérieux leader du groupe donc je ne connaissais au final pas grand chose.

- Si il m'est possible de rencontrer le leader de ton groupe cela me ferait très plaisir de faire un petit bout de chemin avec toi... euh... je veux dire avec ton groupe. Tu me parais être un compagnon de voyage haut en couleurs, tu dois surement remonter le moral des troupes même si ces "mauvaises rencontres" vous ont foutu le blues...

Je fis un petit sourire, mais alors qu'elle me disait avoir entendu quelque chose, j'entendis à mon tour quelques bruits... similaires à ceux que je venais d'entendre il y a quelques minutes, mais en beaucoup plus intense. Je passai une porte qui menait à une pièce beaucoup plus sombre adjacente à l'accueil du minigolf et découvris la caverne d'Ali Baba... Des rongeurs s'étaient entassés en masse dans une pièce qui servait surement de débarras. Ils s'étaient entassé devant quelque chose de lumineux, quelque chose de froid, quelque chose de grand ouvert : un petit frigo. Je prenais Lily dans mes bras et tenta d'amadouer les rats avec une chansonnette comme dans la célèbre histoire du joueur de flûte mais il fallait se mettre à l'évidence que soit l'histoire était totalement fausse, soit cela ne marchait qu'avec une flûte. Je décidais donc de pousser un grand...

- GROUUUUAAAAAAAAA ! DEGAGEZ BORDEL DE RATS !

...pour les faire se disperser un peu plus loin et eut enfin accès à ce petit frigo.

- Yo Charlie ! ça fait combien de temps que t'as pas mangé autre chose que des cochonneries ? ya pas mal de truc sain pour la santé dans ce petit frigo ça te dit de se faire une bouffe ? Ou peut être que tu voudrais retourner informer ton groupe de cette petite trouvailles ?


Dernière édition par Elijah Carlton le Mar 24 Mai - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Lun 23 Mai - 23:40
Le membre 'Elijah Carlton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
80/100  (80/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 86
Liens importants : PRÉSENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPÉTENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Ven 3 Juin - 18:28
Je mâche mes bonbons tranquillement en laissant Elijah piocher dans le paquet comme il veut. Le goût sucré et piquant fait un bien fou, comme un petit rappel de ce que nous étions avant. Je souris sans pouvoir m’en empêcher en me promettant d’en garder quelques-uns pour Keith. Ouais, je vais me contrôler et éviter d’avaler tout le paquet. Hum. En attendant, je ne sais pas quoi faire de cet inconnu que je trouve bien sympathique, malgré les mauvaises rencontres que j’ai pu faire avant. Est-ce qu’il n’y aurait pas un moyen de faire un peu de route avec lui sans pour autant se mettre en danger ? J’essaie d’y réfléchir, mais Elijah m’interrompt en reprenant la parole et je lève les yeux vers lui. A vrai dire, je manque de m’étouffer alors qu’il dit que j’ai l’air d’être un bon compagnon de route. Le pauvre si il savait… Je n’arrive pas à retenir mon rire, et je secoue la tête, franchement amusée. « Je crois que tu idéalises un peu, j’ai failli passer par la fenêtre plusieurs fois ! » Je repense à tous les regards blasés et assassins de Keith, je repense à toutes ces fois où il a du avoir envie de m’étrangler, et je crois que parfois c’était un peu justifié. Parfois.

Ce sont de nouveaux bruits qui brisent la tranquillité. Je suis à fleur de peau et je m’énerve rapidement avant de penser à me calmer, et de laisser une chance au pauvre inconnu. Je suis sûre que je suis capable de me défendre maintenant, il faut que j’apprenne à ne pas péter un câble à la moindre alerte. Voilà, du calme. Je referme mes doigts sur mon pistolet pendant qu’Elijah passe une porte pour aller voir d’où vient le bruit. Je ne sais pas si je me méfie de lui ou si je me méfie de ce qui peut être derrière cette porte, peut-être les deux. Je fixe cette porte sans bouger, pendant que l’homme se met à… jouer de la guitare ?? Qu’est-ce qui lui prend ? J’ose faire un petit pas pour essayer de voir ce qu’il fabrique, mais le voilà qui hurle et je sursaute comme une folle. NENUFAR ! il va me faire avoir une crise cardiaque ! Je vois quelques rats sortir par la porte et j’en entends d’autres cavaler ailleurs. Ces petites bêtes ne me dérangent pas particulièrement, mais je dois avouer que leur nombre m’arrache un petit frisson de dégoût. Quand je suis sûre que le danger est écarté, je tente de m’approcher et je passe la tête par la porte pour voir Elijah près d’un… Frigo ? Je fronce les sourcils, et j’entre finalement dans la petite pièce sombre pour aller voir par moi-même. Il est presque plein. Si on ne compte pas ce que les rats ont déjà entamé et ce qui a du périmer, disons qu’on a la moitié d’un frigo. Enfin, Elijah. Mon regard presque émerveillé se pose sur toute la nourriture, et brusquement, quand il parle encore de mon groupe, je me sens un peu coupable d’avoir menti.

Puisqu’Elijah attrape un truc et qu’il commence à manger, j’attrape à mon tour quelque chose qui a l’air encore comestible. Peut-être que des gens habitaient encore là il y a peu, parce que les aliments ont l’air plutôt en bon état, et le frigo semble fonctionner par miracle. Si ça c’est pas un signe du destin ! J’attrape un des Kinder qui traîne à l’intérieur, et alors que je retourne dans la pièce principale je me rassois sur un des sièges. Allez, je vais lui dire la vérité le pauvre, qu’il ne se fasse pas de faux espoirs pendant plus longtemps. Je croque dans le chocolat et quand il arrive près de moi, je me livre. « Bon faut que je te dise… Mon groupe c’est pas vraiment un groupe. Enfin, il y a moi, mon copain et un chat qu’on a trouvé… » Je ris d’un rire un peu nerveux, et finalement je hausse les épaules. « Mais si t’en as marre d’être tout seul tu peux toujours venir. » Voilà, Keith va me tuer mais tant pis. Je me dis que dans la journée, nous sommes tous les deux capables de nous défendre, et puis la nuit on peut toujours s’enfermer je ne sais comment, au moins le temps de voir si on peut lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
125/125  (125/125)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Lun 27 Juin - 13:06
- D'après ce que tu m'a dit, ton groupe c'est toi et un autre gars... Ce que je me dis simplement c'est qu'un groupe de deux ça peut rapidement être bouffé par les zombards, alors qu'à 3 la fête est plus folle et on peut plus facilement se défendre, tu ne crois pas ? En tout cas ça vaut le coup d'essayer et de rencontrer ton homme, je suis sûr qu'il ne sera pas contre un peu plus de mains pour buter les ennemis potentiels...

C'était quand même dingue d'avoir mis la main sur une petite mine d'or niveau bouffe, ma nouvelle amie et moi étions en train de nous goinfrer comme si nous n'avions pas mangé depuis des lustres. En plus dans la salle du frigo il y faisait un petit air frais qui n'était pas trop demandé vu la chaleur qu'il commençait à faire dehors à cette période de l'année. J'espérait simplement que plus aucun rat ne viendrait nous déranger pendant que nous squattions tranquillement ce mini golf. Cet endroit était un squat ma foi très confortable et si jamais la jeune demoiselle ne voulait finalement pas me presenter son ami je pourrais très bien faire ma petite affaire dans ce squat pendant quelques jours avant de repartir à l'aventure pour rechercher ma famille. Bien que cela n'avait pas été concluant jusque là je ne devais pas oublier qu'à la base j'avais cet objectif et il me fallait le garder en tête même si je partais à l'aventure avec des inconnus. D'ailleurs en parlant d'inconnu, je ne savais pas grand chose sur cette demoiselle qui se prénommait Charlie, je tentais ma chance à tout zazard.

- Du coup Charlie ... on se connait pas tellement au final, originaire du coin ? T'as quel âge ? Tu faisais quoi dans la vie avant de chasser des zombies ? Personnellement je suis originaire d'ici, j'ai une petite trentaine bien dépassé et j'ai fait carrière dans la musique en Australie, je ne sais pas trop si mes chansons ont traversé les océans pour autant. Sans doute que oui ... Internet aidant, quoique maintenant ce n'est pas la priorité principale des gens d'écouter des groupes Australiens entre deux tuerie de zombies. Je me disais qu'on pourrait apprendre à se connaitre si tu es toujours d'accord pour me présenter à ton groupe.

J'avais tout abandonné pour faire carrière il y a des années de cela avant l'apocalypse et j'avais été plutôt populaire en mon temps et notre fanbase était resté fidèle jusqu'à ce que je décide de rentrer au bercail, et je pense d'ailleurs qu'elle devait toujours l'être vu que notre apocalypse ne traversait pas les océans. J'avais repris Lily pour jouer un de nos morceaux phare à la petite Charlie histoire qu'elle écoute et qu'elle se demande si elle avait déjà entendu ça quelque part ou pas. Lily commençait à sonner et je commençais à chanter, cela donnait un petit quelque chose comme cela.. :



Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
80/100  (80/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 86
Liens importants : PRÉSENTATIONFICHE DE RPSFICHE DE COMPÉTENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Ven 15 Juil - 23:33
Elijah ne semble pas plus perturbé que ça que nous ne soyons que deux dans mon prétendu groupe. Je lui souris tranquillement en haussant les épaules. Je trouve qu’à deux on s’en sort quand même pas mal, et depuis que nous sommes ensemble c’est toujours la troisième personne qui pose problème. Mais soit, je crois que je suis prête à essayer une nouvelle fois. Après tout, tous les gens ne sont pas les mêmes, si ? Peut-être, mais tant pis. Je ne peux pas m’empêcher de ricaner quand il avance que Keith sera content d’avoir une nouvelle personne avec lui. Mpf. Je n’en mettrais pas ma main à couper, mais je suis d’accord pour tenter le coup. « On va pas te laisser crever tout seul… Mais disons qu’à chaque fois qu’on est tombés sur d’autres on a failli y passer alors il risque d’être plutôt négatif. Mais t’inquiète pas, je m’occuperai de son cas ! » Je lui offre un nouveau sourire alors que je prends une nouvelle bouchée de chocolat. Bordel mais c’est le paradis ici !

Je grignote tranquillement en pensant à ce que je vais bien pouvoir dire à Keith pour qu’il évite de mettre sa batte dans la tronche d’Elijah en l’apercevant. Et c’est pas gagné. Pourtant il interrompt mes réflexions en me posant tout un tas de questions auxquelles je m’efforce de répondre. « Alors… J’habitais dans Oakland ouais, j’ai 20 ans… » Je prends un temps pour réfléchir à la suite de ce qu’il m’a demandé, parce que j’ai oublié ses questions. « Je faisais des études de médecine, ça a tourné court… » Quand il fait mention de sa musique, je l’observe avec un regard plus perçant, pour essayer de me souvenir de son visage. Est-ce que je l’ai déjà vu sur internet, dans une vidéo ? Un live ? Sa tête ne me dit rien, mais quand il se met à jouer j’écoute attentivement. Je me mords la lèvre, les yeux plissés, et finalement je crois que je reconnais le refrain ! « Ouaaais ! Je t’ai déjà entendu je crois ! » Maintenant je me souviens, il y avait une de mes copines qui adorais son groupe. Voilààà où je l’ai entendu ! « J’avais une copine qui adorait ton groupe. » Un nouveau sourire et je chasse du pied un rat qui s’approche un peu trop. Il se carapate et je reporte mon attention sur Elijah, qui joue toujours doucement avec sa guitare. « Et pourquoi tu es revenu ici ? T’es revenu d’Australie avant l’apocalypse ?? » Parce que sinon, je me demande bien ce qui l’a poussé à remettre les pieds à Oakland alors que la ville est remplis de zombies. Et puis comment est-ce qu’il est arrivé ici ??

Je l'écoute tranquillement en finissant de manger, et puis je crois que c'est l'heure de partir. J'ai cru entendre un grognement dehors, alors je fais signe à Elijah de faire silence. Et brutalement, quelque chose s'écrase sur la fenêtre à côté de moi. Le zombie est enragé et heureusement il n'a pas trouvé l'entrée, mais il hurle contre la vitre comme un perdu. Moi, je sursaute comme jamais. Je bondis sur mes pieds et en me décalant par réflexe de survie, je me prends les pieds dans le sac d'Elijah et c'est à moitié sur lui que je m'écroule. Hum. Bon. Faut croire qu'aujourd'hui je ne suis pas faite pour rester sur mes pieds. « Hum. Désolée… »


Dernière édition par Charlie Dawkins le Ven 15 Juil - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1245
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Ven 15 Juil - 23:33
Le membre 'Charlie Dawkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
125/125  (125/125)
Barre de Faim:
20/0  (20/0)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 40
Liens importants : [url=]PRESENTATION[/url] ■ [url=]FICHE DE COMPETENCES[/url] ■ [url=]INVENTAIRE[/url] ■ [url=]FICHE DE LIENS[/url] ■ [url=]FICHE DE RP[/url] ■ [url=]JOURNAL[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Mer 3 Aoû - 23:56
Elle habitait à Oakland, elle avait 20 ans et était une jeune étudiante en médecine, je me disais alors qu'une étudiante en médecine, même si elle n'était une véritable médecin pouvait toujours être utile dans un groupe. On n'était jamais à l'abris de se faire quelques blessures en combattant les zombies et une médecin était toujours d'une grande aide dans cette situation. Elle venait aussi de me dire que ce qui posait problème dans les groupes à 3 c'était toujours la troisième personne parce que l'homme avec lequel elle était avait souvent été méfiant envers les différentes personnes qui avaient rejoint le groupe au fil du temps.
Alors que je jouais de la guitare, ma charmante nouvelle amie venait de se rappeler qu'une de ses copines avait été une fan de mon groupe. Elle confirmait donc que j'avais donc réussi à avoir mon petit succès au delà de l'Australie. Mais maintenant que les présentations étaient faites, que ma renommé avait été révélée, Charlie se demandait maintenant comment et pourquoi j'étais retourné en Amérique, si j'étais arrivé avant ou après l'apocalypse, quelle était mon histoire en bref. Je ne connaissais pas encore très bien cette Charlie que je venais de rencontrer mais je me sentis proche à ce moment de cette demoiselle et me sentit en confiance pour lui révéler mon histoire :

- Et bien, disons que je suis parti faire carrière en Australie alors que ma mère était gravement malade, j'ai en quelques sorte abandonné ma famille en moment de crise et je ne me sentais pas de revenir car la famille était en froid avec moi. Mais quand j'ai su qu'il se passait des choses étranges à l'hôpital où cette apocalypse a commencé, j'ai pris le premier avion pour revenir en Amérique. Hélas quand je suis arrivé... Tout avait déjà commencé... Depuis, je recherche si il y a des survivants dans ma famille. Je cherche tout particulièrement mon frère, ma soeur et mon père, je pense qu'ils sont toujours en vie et qu'ils ont réussi à s'en sortir. Ils sont quelque part par là et mon objectif principal est de les retrouver.

Alors que je finissait mon monologue, Charlie avait entendu du bruit en dehors de la cabane de golf. Heureusement le zombie était beaucoup trop con pour trouver un chemin pour rentrer dans la maison et s'était tant mieux. Mais alors que Charlie était en train d'observer le zombie, ce dernier commença à hurler ce qui fit sursauter la jeune femme, la faisant accidentellement tombé sur moi. Heureusement j'avais lâché Lily quelques secondes auparavant histoire de ne pas faire de bruit face à ce zombie qui bloquait la sortie. Charlie était donc tombée sur moi. La position dans laquelle nous étions était assez équivoque et j'avais clairement l'impression de tromper ma Lily en restant dans cette position. Mais il fallait tout de même avouer que ce n'était pas non plus quelque chose de tout à fait désagréable. Tout en attendant qu'elle se relève je lui posait la question.

- Il se fait tard et il n'est clairement pas une heure pour sortir dehors avec tout les zombies qui peuvent rôder. Que dirais tu de rester ici pour la nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Une petite partie de mini-golf ? feat. Charlie   
Aujourd'hui à 14:25
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Une petite partie de chasse... [PV: Nuage de Tulipe]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» (m) le bourreau et cousin ♣ Felton (négociable) - Free
» une petite partie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: Juin 2025-