Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 Quête 05 - Il faut sauver Gudule.
Survival Coins : 160
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Sam 16 Aoû - 17:27
« Il faut sauver Gudule. »


Semaine 5, Jour 7

Madame Tatcher était une vieille femme très peu appréciée du quartier. Elle n'était pas méchante, loin de là. Juste sénile. Voyant qu'elle n'avait plus toute sa tête, les voisins avaient toujours tout pour l'éviter. Pour eux, elle n'existait pas. Elle qui s'occupait pourtant des enfants avec le sourire, leur offrant un verre de lait et des cookies.

Cette vieille femme, malgré sa vieillesse et son caractère particulier, avait le cœur sur la main. Mais ça, personne ne s'en doutait. Ils étaient bien trop occupés avec leurs vies, bien trop persuadés que c'était une vieille sorcière complètement timbrée. Ainsi, personne n'était venu la chercher lorsque l'alerte avait été donnée. Pas même la prévenir. Elle qui n'écoutait pas la radio, ne regardait pas la télévision...

Aujourd'hui, Madame Tatcher ronchonnait, traversant le quartier de long en large à la recherche de Gudule, son chat. Probablement des gamins, encore une fois. Ils adoraient maltraiter la pauvre bête. Pour ceux-ci, pas de cookies. La vieille se promit que si elle les attrapait, elle leur tirerait les oreilles. Mais où étaient-ils donc tous passés ? Jamais, au grand jamais, la senior n'avait vu le quartier aussi calme.

"Guduuule ? Viens par ici mon bébé !" appelait-elle, pleine d'espoir.

Après quelques heures, Madame Tatcher commença à paniquer. Les rues étaient vides, ce n'était pas normal. D'ailleurs, Mademoiselle Carlson, son infirmière, n'était pas passée hier. Etait-elle passée la semaine précédente ? Elle n'arrivait pas à s'en rappeler... Tout à coup, la vieille femme s'arrêta. Là, à quelques pas à peine de sa maison, elle pouvait voir des traces de sang sur le sol, achevant de la paniquer. La vieille femme se mit alors à hurler, à pleins poumons :

"Guduuuuule !"

Hurlant le nom de son chat à plusieurs reprises, la vieille femme regardait partout autour d'elle. Il fallait qu'elle le retrouve. Qu'elle le ramène à la maison. C'était son seul ami ...

"GUDUUUUUUUUULE ! CHATON ! ON RENTRE A LA MAISON"

Elle n'avait de cesse de crier.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/110  (110/110)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 32
Age : 22
Liens importants : Chronique des Temps Anciens

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Ven 5 Sep - 19:24
-Nique sa mère l’hélicoptère !

Perdu dans la ville, Wenceslas déambulait au hasard, vagabondant dans les rues en sabotant leur silence. Le monopole de l’ambiance que détenait un vide assourdissant ne lui faisait ni chaud ni froid, et le jeune comédien, bien trop occupé par ses petites affaires, traçait la route dans un renfort de grands bruits, absolument pas gêné par sa venue intrusive dans un endroit qu’il ne connaissait pas. Il se moquait tant et si bien de ce silence oppressant que sa démarche ne cessait d’être ponctuée d’injures plus ou moins inspirées.

Sa grosse épée lourde à double tranchant qu’il maintenait tant bien que mal contre sa hanche droite ralentissait considérablement sa marche, en plus de le forcer à avancer d’un pas plutôt pittoresque. Il jugea le carrefour dans lequel il venait de débarquer et s’immobilisa, le temps de poser un regard sceptique sur l’ensemble des chemins qui s’offraient à lui. Après un long moment d’hésitation, il décida sommairement de s’engouffrer dans une nouvelle avenue, une grimace de nain grognon sur le visage. Depuis de longues minutes déjà, il bougonnait pour un rien, se faisant un point d’honneur à reprocher au monde les problèmes dont il était lui-même responsable.

Mais les choses étaient ainsi faites. Son honneur de roleplayeur chevronné l’avait poussé à s’équiper de cette gigantesque arme aux proportions grotesques mais à l’efficacité monstrueuse, si seulement son actuel propriétaire était capable de correctement la soulever. Jusqu’ici, son couteau de géant lui avait permis de sauver sa peau en fauchant d’un revers terriblement maladroit les pieds d’une des créatures étranges que le baroudeur avait rencontré sur son chemin. Autrement, il s’ouvrait des passages avec en cassant les accès les plus fragiles des maisons, pour venir piller ou profiter des denrées qu’une vie dans la rue ne pouvait lui procurer. Du moins jusqu’à ce que soit breveté un système de douche portatif mais d’après ce qu’il avait vu aux dernières nouvelles à ce propos, on en était pas encore là. Pour lui qui se trimballait un équipement tout droit sorti du moyen-âge, la sueur et la fatigue étaient devenues ses pires ennemies, bien plus redoutables encore que les goules ou encore sa propre bêtise.

Alors qu’il reprenait son souffle en s’appuyant contre le mur d’une bâtisse dont il venait de profaner le jardin (nous sommes tous faibles face aux besoins naturels), il s’apprêtait à se détendre un peu pour reprendre des forces lorsqu’un cri affreux vint lui arracher les tympans.

-GUDUUUUUUUUUUUUUUULE !

-‘tain ! Nique sa mère, elle est trop folle ! S’écria le pauvre Wenceslas, les deux index fourrés dans le fond des oreilles.

Loin d’être habitué à une présence humaine (plus par habitude de vie que suite à la catastrophe), il avait sursauté avec tant de force en entendant la voix qu’il avait manqué de trébucher sur son épée et de se tordre la cheville en tombant lourdement. Heureusement pour lui, sa nervosité excessive l’avait doté de quelques (improbables) réflexes, et il avait pu sauver ses restes de dignité en se rattrapant in extremis, l’empêchant de tomber aussi bas que sa conduite. Il n’empêche, tous ses membres tremblaient avec une frénésie peu commune, et son corps tout entier ne se résumait plus qu’à un immense frisson.

Après avoir un peu reprit possessions de ses moyens, le comédien décida de se rapprocher des lieux du crime, histoire d’aller toucher deux mots à la vielle mégère qui trainait dans le quartier avec plus de prestance que lui. Cependant, intimidé pour on ne sait quelle raison, il fit le choix de la lâcheté et ne s’avança que par déplacements stratégiques, progressant de maisons en maisons, caché derrière une palissade ou un bosquet un peu grand, il fondait petit-à-petit sur sa cible…


En fait, il ne dépassa même pas même pas le premier numéro. Étalé sur le sol après avoir péniblement escaladé le portail d’entrée, il était allongé en étoile sur les gravillons de la petite allée. Cela lui chatouillait désagréablement le dos et les cheveux. Respirant à un rythme frénétique, le souffle court, il était en train de considérer la chance incroyable qu’il venait d’avoir car quand bien même il s’était égratigné en atterrissant, emporté par le poids de son épée, il n’avait pas subit l’expérience douloureuse qu’aurait provoqué un contact intime entre son visage et le dur acier trempé. L’objet mortel en question avait creusé une marque profonde dans la castine. Le petit nuage de poussière soulevé fit pleurer les yeux de Wenceslas et poussa le vice jusqu’à le faire éternuer très fort.

Complètement crevé, il regarda le ciel, silencieux, et attendit un peu que les choses se passent.

Peut-être quelqu’un l’avait-il remarqué…

_________________
We... everyday smoke weed ! We... smoke weed everyday ! Weed everyday smoke weed, we... smoke weed everyday ! Smoke weed, we smoke weed eve-ry-day... everyweed. Smoke weed, everyday. Smoke. Weed... Everyday... ~♫
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Dim 1 Fév - 11:54
Tu regarde le soleil se lever. T'as quasiment pas dormis de la nuit. Non pas parce que tu es rongé par la « mort » de ton « ami » mais plutôt parce qu'il fait plutôt très froid. Et que la couverture empruntée à un nid de sans abris pue tellement que ça irrite tes pauvres yeux. Petit biquet fragile...

  Une fois le soleil levé, tu décide de te lever. Tu jette un œil à ton abri douillet, c'est à dire un renfort sous un escalier. Invisible depuis la rue, le moindre frottement de tes habits sur la couverture produit un crissement qui résonne dans l'avenue silencieuse. En contre partie, chaque son dans la rue s'engouffre comme le vent glacial dans ta piaule. Ainsi, depuis ton arrivée vers une heure du matin, tu as décompté deux zombies qui se traînaient on ne sait où, et un bruit de pas. Mais ce dernier, tu ne sais pas bien si il appartient à un vivant ou à un mort. Tu t'en fiches.

  L'oreille aux aguets, tu te dresse, manque de t'assommer contre les marches et enfin sors ton nez dans la rue. Un vent mordant te siffle dessus. Un magasin de vêtements te nargue juste en face. Par chance il est resté ouvert. Par mal chance, une cloche sonne les quatre cents coups, et ça c'est naze. Par malchance encore, la boutique est pillée. Mais, plus malin que tes congénères, tu vas dans la réserve (enfin tu enfonce la porte) et trouve un pull et une veste en simili cuir. Même en pleine galère zombiesque, tu as le moyen d'être bien sapé.

  Un peu au pif, tu reprends la route. Tes pas te dirigent vers le quartier de Sam, une sorte de banlieue où pullulent les gosses qui ne travaillent pas en classe, pensant que papa-maman seront éternels et pourront leur payer la PS24 quand elle sortira. Avec FIFA100. Ouais, t'es un peu pareil, sauf que tu te pense plus malin. Pris dans tes pensées, un cri inarticulé du fait de la distance te fait t'arrêter d'un coup. Avant de tourner les talons pour aller voir ailleurs, tu réfléchis. Et tu te dis qu'il faut y aller. Parce que qui dit survivant dit bouffe. Or ça te manque cruellement, pour preuve, ton estomac gémit de temps en temps. Méfiant, tu décide de t'approcher de la source du boucan.

  De loin, caché par une palissade, tu entrevois une vielle hurler à la mort en invoquant un certain Globule. Ou Grudule. Ou peut-être Gellule. Enfin un truc comme ça. Tu penses à tes grands-parents, que tu as du voir une ou deux fois avant de trouver leur tremblements forts désagréables. Ceci dit, les vieux c'est cool, ça a toujours plein de gâteaux. Le seul truc c'est qu'il faut supporter leurs bisous baveux. En outre, la magie de cette vielle-là c'est justement sa voix. Le son mi chat écrasé mi chien enroué va à coup sûr attirer touuuus les zombies du coin. Ce qui ne fait pas ton affaire puisque tu ne sais pas où elle habite et que tu veux ses gâteaux. En escaladant le muret, tu t'approche par la rue, elle est dos à toi, mais tu t'en fiche, elle ne te fait pas peur.

  Sauf que la vielle se retourne, ouvre grand la bouche pour appeler encore. Tu t'élance pour coller ta main sur sa bouche. Petit rappel, tu n'es pas un héros de film et du coup la vielle bascule en arrière et toi aussi. Enfin pour toi c'est en avant. Logique. Elle se rattrape sur ses coudes, t'aurais pas aimé qu'elle se fracasse la tête avant de livrer ses cookies. Eh non.

  À cheval sur elle, dans une posture presque sexy si ce n'est l'âge de ta partenaire et le nombre assez faible de dents dans sa bouche. Tu fronces les sourcils, agacé, la main fermant toujours ses lèvres. Tu sentirais presque la bave s'infiltrer entre tes doigts. Berk!

ETHAN: Taisez-vous!

  Avec un ton aussi autoritaire, nul doute qu'elle devrait la boucler. Enfin tu espère très sincèrement.

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/110  (110/110)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 32
Age : 22
Liens importants : Chronique des Temps Anciens

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Sam 7 Fév - 12:11
Les deux mains de Wenceslas s'appuyèrent sur les rebords de la palissade et tirèrent son corps jusqu'à ce que son visage veuillent bien se traîner juste au-dessus du muret, histoire de voir un peu ce qui se passait au dehors. Alors que ses sourcils froncés lui couvraient la moitié du regard, son nez renifla, une deuxième fois, se racla la gorge, fit gonfler ses narines histoire de souffler un bon coup, fit disparaître une crotte de nez dans le néant du gravier puis se frotta le pif avec l'arrière de sa main.

Pendant ce temps-là son cerveau lent venait chatouiller le ciel gris pour faire remarquer à son propriétaire qu'il allait pleuvoir. Il n'avait aucun toit sous lequel s'abriter et en plus il avait faim. C'était vraiment pas d'bol. Les yeux de Wenceslas se plissèrent si fort pour essayer de distinguer la moindre goutte d'eau qu'ils lui donnèrent mal aux paupières, et encore une fois, ses mains vinrent frotter avec énergie une partie de sa peau. Ses sourcils firent une ou deux vagues histoire de réveiller sa vue qui était plus brouillée qu'une recette à l’œuf. Quand ce fut fait, ses mains se reposèrent sur le crépi un peu rêche et commencèrent à le faire se relever encore un peu.

Sa vision était en train de distinguer l'étonnant spectacle d'un jeune se jetant sur une petite vieille, laquelle était la responsable de tout ce désastre auditif que ses oreilles avaient récemment subit. Il commençait à faire froid, et toutes les sensations que Wenceslas recevait n'étaient vraiment pas cool. Même le poids familier de son épée méga trop lourde lui semblait désagréable. Et la pointe du bout de son marteau lui démangeait salement la cuisse. De quoi rendre son attente triste comme pas deux. En plus les deux autres étaient en train de beugler des propos que Wenceslas ne parvenait pas à comprendre. Aucun de ses sens n'était parfaitement capable de lui faire comprendre ce qui était en train de lui arriver, et les autres qui marchaient bien faisaient tout ce qu'ils pouvaient pour se moquer de lui. C'était tellement génial que la volonté de Wenceslas décida de faire quelque chose.

Un truc vint cependant l'interrompre avant qu'il ne put faire quoi que ce soit. Un énergumène rampant était en train de chercher à l'attraper depuis le temps qu'il était occupé à difficilement ramper sur le jardin pour attraper Wenceslas. Ce-dernier fit un bond en arrière par pur réflexe, alors qu'il ponctuait son mouvement d'un "Nique sa mère la pute" tout aussi nerveux. Ses deux bras s'emparèrent de son épée et décrivirent un arc de cercle mortel en s'aidant de ses deux mains. Le mouvement fut si brusque et si fort qu'il trancha en deux la tête du bonhomme, lui sectionnant le haut du crâne au niveau des tempes. La lame monstrueuse était si vorace qu'elle avait emportée une grande partie de sa cervelle. Wenceslas, emporté par la fureur de l'objet, tomba une deuxième fois dans la castine. Sa peau lui fit sentir la douceur sincère du gravier et son menton le récompensa pour sa bravoure en lui envoyant quelques décharges de sensations qui font qu'on se sent vivre. Sa bouche s'était comme accommodée avec celui-ci pour le faire crier au moment de toucher le sol. Le choc fit qu'il se mordit la langue. S'en suivit un gémissement incontrôlé qui s'échappait de la gorge du jeune homme, propulsé violemment par ses cordes vocales. Ses jambes étaient en train de pédaler dans le vide alors que sa posture adoptait une démarche de culbuto, le dos rond s'amusant avec les lois de l'inertie et de la gravité sur le sol caillouteux.

Son corps resta comme ça encore quelques minutes, avant que la douleur perçue par ses muscles tirés finisse par s'estomper partiellement. Ses poignets se verrouillèrent et lui permirent de se relever. Il traîna son épée derrière lui, comme le gros guerrier qu'il connaissait dans un jeu et qui adoptait exactement la même démarche. Wenceslas cependant, manquait de style et de force, ce qui rendit son avancée encore plus bancale. Ses jambes s'approchaient des deux civils alors que son bras armé semblait prêt à les faucher à tout instant. Il semblait impatient de finir son geste, et pourtant, ce n'était pas dans les intentions figurées par le cerveau.

-Hey vous deux ! S'écria sa voix, Faîtes moins de bruit, vous êtes en train d'attirer des monstres avec vos conneries !

Son ton s'arrangeait pour faire croire que ces mots n'avaient aucune importance, et que tout ce qui comptait, c'était de satisfaire les pulsions meurtrières qui faisaient trembler son bras. C'était juste le poids de la lame, en fait. D'ailleurs ses rotules étaient prêtes à le faire tomber à tout instant.

_________________
We... everyday smoke weed ! We... smoke weed everyday ! Weed everyday smoke weed, we... smoke weed everyday ! Smoke weed, we smoke weed eve-ry-day... everyweed. Smoke weed, everyday. Smoke. Weed... Everyday... ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 160
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Mer 11 Fév - 15:57
« Il faut sauver Gudule. »




Madame Tatcher hurlait à pleins poumons à la recherche de son Gudule lorsqu'un jeune homme lui fonça dedans de plein fouet, la propulsant par terre à la vitesse d'un éclair. La vieille dame laissa échapper un hurlement de surprise et de douleur lors de sa chute. Mais que diable se passait-il dans son quartier tranquille ? et ou était donc passé son chat ?

ETHAN - Taisez-vous !!

Il fallut quelques secondes à la retraitée pour reprendre ses esprits. Les yeux fermés, étalée de tout son long sur le sol, sa hanche et sa cheville la faisaient souffrir. A presque 90 ans, ses os se faisaient vieux... La vieille ouvrit péniblement les yeux, découvrant le jeune garçon qui était à califourchon sur elle. C'est à ce moment qu'elle laissa échapper un nouveau hurlement. Pire encore que les précédents. Aigu, strident même. A vous faire péter un câble.

MAMY TATCHER - AAAAAAAH ! ESPECE DE VERMINE ! POUSSEZ-VOUS ! QUELLE IDEE D'ETRE VIOLENT AVEC UNE VIEILLE DAME ! ON NE VOUS APPREND PLUS LES BONNE MANIERES ? CRAPULE ! LAISSEZ-MOI !

Madame Tatcher gesticulait de plus en plus, tentant vainement de se libérer de l'emprise du jeune homme. Ainsi, trop occupée à hurler, elle ne prêta pas attention au second jeune homme, qui les priait gentiment de faire moins de bruit.

De toute manière, il était trop tard. Cinq zombies affamés firent leur apparition au bout de la rue, à une dizaine de mètres de là, s'approchant lentement de l'origine des cris.

Note : La grand-mère est blessée.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Jeu 12 Fév - 12:03
D'un coup, la vielle femme ouvrit grand ses yeux voilés par l'âge. Tu ne te laisse pas attendrir par les souvenirs qui auraient pu t'assaillir. Elle se met à vagir des paroles comme si tu tentais de lui voler son sac. Mais t'es pas ce genre de voleur minable, si? Elle hurle, et toi tu sais parfaitement ce que ça veux dire. Tu lui colle ta main de façon hermétique sur la bouche. Ses cris sont étouffés mais pas moins puissants. Cette fois, tu cherches tes mots.

De très légers pas sur le sol t'interrompent.  Tu ne prends pas la peine de te retourner, ils sont bien trop adroits pour être morts. Le nouveau venu prend l'initiative de... crier pour faire baisser le ton. Très très fin. Tu hésite un instant à enlever tes mains du corps flasque pour applaudir. Et l'invectiver. Mais non. Tu reste de marbre. La vielle en profite pour gueuler à nouveau.

Avant de réfléchir à comment lui tordre la nuque, tu pèse le pour et le contre. D'un côté elle est chiante, de l'autre ton nouveau pote risque de pas apprécier. Et il doit être plus coriace que le sac de gras sous tes augustes fesses. Sauf que du temps t'en as plus, tu viens de voir approcher cinq puants, le nez en l'air, histoire de dire « j'ai faim ». C'est grave la merde. Cette fois...

ETHAN: Si vous ne la fermez pas, j'vous jure que je vous abandonne là. Bien... On va lui trouver son sac à puces à la vielle et j'me casse.

Tu craches un « putain » tout bas, franchement agacé de devoir aider une vielle morue.

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Jeu 12 Fév - 12:03
Le membre 'Ethan Murphy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 13
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Jeu 12 Fév - 12:11
13 + 10 = 23 réussite totale


La vielle semble se taire pour un petit moment, tu en profite pour te relever et jauger ton complice. Un type un peu plus grand que toi, c'est pas Rocky, mais c'est pas Billie Eliott non plus. En plus il trimbale une épée ridicule qui doit peser six fois son poids. C'est pas idéal mais bon.

Tu aides la vielle à se relever, et avec le même ton autoritaire tu lui balance:

ETHAN: Debout. Prenez de l'avance, on va les ralentir.

Autant dire que dès que ça barde, tant pis pour la mère Michelle, son chat et le père Fouettard, tu prend la poudre d'escampette. Adios amigos! Tu fais le malin, arme à la patte et approche du premier mordeur, d'un grand coup de pied dans œsophage tu lui interdit de te regarder de haut.

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/110  (110/110)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 32
Age : 22
Liens importants : Chronique des Temps Anciens

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Jeu 19 Fév - 19:22
[Dans la tête de Wenceslas, c'est la méga grosse ambiance wesh.]

C'est avec une ribambelle de moues expressives que Wenceslas était en train de considérer la scène avec les deux gus, pendant que les anciens sbires de Mickael Jackson déployaient des montagnes d'efforts pour voler la vedette en attirant sur eux toute l'attention du monde. S'ils étaient dans un film, au moins trois plans auraient été accordés à ces faces de loutres, exhibant leur démarche claudicante ainsi que l'horreur qui se dégageait de leur corps rongé par la putréfaction. Le metteur en scène se serait attardé sur certains détails en se disant "C'est bien ! Ils sont dangereux ! Ils font peur !" et pendant ce temps-là, Wenceslas hors de l'écran, se ferait voler tous les regards qui lui étaient dus, ce qui était inacceptable. Dans ce genre de film, on pense trop à dévoiler les dangers de la situation sans chercher à montrer le héros qui y fait face, dans un seul et même angle de caméra. Il faut toujours avoir ces satanés champs contre-champs qui font que pendant presque deux minutes, Wenceslas n'a pas pu montrer sa frimousse au public en liesse, alors que c'est lui le protagoniste de toute l'histoire ! Non vraiment, cette façon de faire n'avait aucun sens. Il eut ses lèvres qui firent des zigzags pendant qu'il raffermit sa prise sur le manche de son épée. Pas question qu'un plan de plus sans lui soit fait avec que les zombards face caméra !

Ce qui était étrange était le fait que, face à ces cinq menaces imminentes incarnées par ces bipèdes au ton guttural, Wenceslas n'avait absolument pas peur. Cette ivresse du combat qui s'éveillait en lui était sans doute provoquée par le poids rassurant (mais douloureux) de sa bonne vieille épée vraiment trop lourde qui allait lui permettre de transformer les monstres qui se trouvaient face à lui en tas de lego. Aussi quand même il désirait ardemment avoir le premier rôle et une belle scène de baston bien épique lui semblait être le meilleur moyen pour redorer son blason, et ce même s'il n'en portait aucun.

-Okay folks, let's get this over with, se dit-il pour lui-même avec un ton de warrior.

Et là, dans sa tête, la caméra balayait d'un superbe angle les visages virils des deux personnages masculins, avec une contre-plongée si dantesque que Wancy avait presque l'air fort. Armant (ou du moins essayant) son épée pour s'apprêter à frapper, le jeune et fougueux Wenceslas avançait à pas de loups pour approcher furtivement de son ennemi, histoire de lui asséner un de ces fameux arc de cercle supra-mortel dont il avait le secret.

Ce qui en fait était con. Il n'avait pas la force pour le faire, ployait sous la masse de son arme et n'était pas du tout furtif. Il avançait tout droit face à son adversaire, dans une rue vide éclairée comme en plein jour. Mais bon au moins il avait la foi.

-SOKONIZOUKA !

Ce fut ce qu'il beugla au moment de soulever sa lame histoire de chercher à décapiter un des zombies. Normalement dans les films, c'est dans ces moments-là où un superbe gros plan s'imposait et montrait le visage trop fier du personnage qui, plein de rage, tabasse du monstre pour défendre la vie ! Mais aussi la liberté, la justice, l'égalité des devoirs, le droit à l'adoption et...

Il fronça un sourcil après avoir esquissé son geste.

Non, non, ce n'était pas ça. Il avait dû se tromper dans l'ordre.

_________________
We... everyday smoke weed ! We... smoke weed everyday ! Weed everyday smoke weed, we... smoke weed everyday ! Smoke weed, we smoke weed eve-ry-day... everyweed. Smoke weed, everyday. Smoke. Weed... Everyday... ~♫
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Jeu 19 Fév - 19:22
Le membre 'Wenceslas J.B' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 2
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/110  (110/110)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 32
Age : 22
Liens importants : Chronique des Temps Anciens

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Jeu 19 Fév - 19:37
2 + 3 = 5 - Demi mesure, 50% d'efficacité...

Les deux avant-bras du zombie tombèrent sur le sol en même temps que le haut de son buste, qui atterrit front le premier sur le lit de béton qui recouvrait la peau de la terre.

Dans sa grande bonté d'âme et son style tout juste inimitable, Wenceslas venait de le méga bien couper en deux.

-Haha, ça c'est du couteau de cuisine ! Fit-il dans un petit ricanement fier.

Aussitôt, Wenceslas dû faire un petit bond en arrière, parce que quand même, il avait des avant-bras suintant de sang qui étaient en train d'essayer de l'agripper, en plus d'une bouche en cruel manque de colgate depuis au moins un mois, aux canines des plus appétissantes.

-Hééééé mais dans les films, les zombies mourraient en un coup !

Il se plaignait comme un enfant qui vient de casser son jouet sans comprendre pourquoi.

Sautillant tel un cabri dans la direction opposée, Wenceslas plaça sa lourde lame contre sa hanche, et fit craquer son coup pendant que son dos était en train de geindre avec une intonation des plus misérables.

-Damned, kid qu'est-ce-qu'on fait ? Je commence à avoir peur moi...

Il disait ça avec un air de vieux loubard, alors que son acolyte était sans doute plus vieux que lui. Lui, en attendant que les choses se passent, fronçait les sourcils. Il devait avoir l'air cool, probablement.

_________________
We... everyday smoke weed ! We... smoke weed everyday ! Weed everyday smoke weed, we... smoke weed everyday ! Smoke weed, we smoke weed eve-ry-day... everyweed. Smoke weed, everyday. Smoke. Weed... Everyday... ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 160
Liens importants : [url=][/url]

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Ven 27 Fév - 19:57
« Il faut sauver Gudule. »




Qu’est-ce qu’ils disaient déjà à la télé sur la chaine documentaire relative au troisième âge ? Ah oui, en cas d’agression, ne résistez pas à votre agresseur, vous pourriez être blessée plus gravement. Bon ben c’était la bonne conduite à tenir, non ? S’ils le disaient à la télé, c’était surement vrai ! Madame Tatcher fit donc la bonne spectatrice et elle n’essaya pas de se débattre, même qu’elle arrêta de crier… pour le moment. Le galant la releva sans trop de ménagement, l’expédiant sur deux quilles tremblotantes. Le choc de la chute l’avait sans doute affaiblie, sa cheville lui faisait un mal de chien tandis que sa hanche criait à la maltraitance calcique. Mais ce n’était pas le chien ou le calcium qui occupait les pensées de Madame Tatcher, c’était son chat, Gudule.

MAMY TATCHER -  Mais, pourquoi voulez-vous…

Que je prenne de l’avance espèce de crapule, étaient les quelques mots qui devaient finir sa vindicte. Mais les yeux de la retraitée, bien que porteuse de lunette, s’arrêtèrent l’espace d’un instant sur les cinq créatures de l’enfer qui venaient de se pointer. La racaille qui s’en était prise à elle en allongea un avec un magnifique coup de pied, tandis que le second type, type qu’elle n’avait jusqu’alors pas remarque (oui il fallait le faire quand même), joua au preux chevalier et découpa un zombi en deux, proprement, ou presque.

Autant dire que pour la pauvre Madame Tatcher, c’était trop. En plus, le gars qui venait de se faire couper en deux ressemblait vaguement à son voisin, Phill, un type détestable qui venait lui piquer des fleurs en douces pour sa belle. Comme-ci elle ne s’en était jamais rendu compte ! Elle lui aurait donné volontiers s’il avait demandé ! Bref, Madame Tatcher ne prit pas d’avance du tout, de toute façon, sa cheville lui faisait trop mal pour qu’elle avance par elle-même sans se ramasser un gadin qui ne manquerait pas de lui briser sa hanche pour de bon, sans parler du reste de ses os poreux. Au lieu de ça, elle donna de nouveau de la voix, espérant sans doute que quelqu’un d’honnête (il devait bien en rester dans cette ville non ?) lui vienne en aide !

MAMY TATCHER - AU MEURTRE ! AU MEURTRE ! A L'AIDE ! AU MEURTREEEEEEEEEE !!

Les cinq zombis (enfin les quatre virgule cinq zombis) étaient toujours de la partie. Celui qu’Ethan avait allongé était en train de se relever péniblement, tandis que celui qui s’était fait découper essayait tant bien que mal d’avancer en se contorsionnant grossièrement sur le sol, du moins avec la partie du tronc qu’il lui restait, dispersant des restes un peu partout. Il semblait bien que l'un d'entre eux ce soit fortement intéressé à la vieille ménagère hurlante. Il approchait salement d'elle.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Sam 7 Mar - 20:49
Pendant que tu fais la morale à ta nouvelle copine (qui fait sacrément augmenter l'âge médian de tes conquêtes) le garçon qui était arrivé comme un chacal discret s'était élancé au devant du combat. En hurlant. Alors, non, là vraiment, tu pense sérieusement que c'est plus que la merde. Il se croit dans Silent Hill ou quoi? « SOKONIZOUKA ! », réellement? Tu hésite à te laisser mourir juste pour voir si tu ne te réveille pas dans ton lit. Nan, ça craint trop.

En plus la vielle n'est PAS DU TOUT convaincue. Et la voilà qui hurle à qui mieux mieux. Et si tu l'assommais? Han... Même morte elle beuglerait encore, ça tu en es sûr. Du coup, c'est comme avec les morveux. Ils leur faut un tétine. Ou un chat. Putain de chat.

Tu te retourne pour chercher ce satané chat, avec un sacré mal de tête. Il est pas là ce bouffon, bah non... En plus, tu vois le mec couper en deux un zombie. Dans la largeur pile. Le pire? « ça »bouge encore. Il couine comme un idiot, l'air de croire qu'on est dans un PUTAIN de film. Drôle de concert entre lui qu'a l'air complètement fou et la vielle... qui l'est aussi. Enjoy, have fun. Youpi, tralala. PUTAIN.

Même pas inquiétés, cette bande de bellâtres s'approchent. Pas de toi, mais de la vielle. Tu es soulagé, tu imagine un instant fuir et les laisser là, cette bande d'attardés du slip. Mais avouons le, les morts vont te courir après, comme si t'en avais pas déjà assez sur la conscience. Ah, j'oubliais, quelle conscience?

Avec tes yeux bioniques, tu en verrouille un qui semble plus téméraire. Et plus rapide. Craignos. En plus, plus il avance et plus tu vois à quel point un zombie c'est moche. Plus que dans n'importe quel film. Peut être parce que cette fois, c'est toi qui est sur la toile de la salle de ciné. Coupez, coupez! Putain c'est où le bouton pause?

Tu décide pour une fois d'y aller en héros. Peut être qu'ils voudront bien se taire après ça. Et t'appeler « Captain America »? Tu avance d'un pas ferme vers le zombie farouche là, dans le but d'en faire une vierge effarouchée! Vaste plan. Tu dégaine ta matraque façon Nightwing. Elle est pas électrifiée mais t'façon t'es pas certain qu'ils craignent un petit 200 volt.

ETHAN: Hep, toi le rigolo avec la grosse épée, raccompagne madame avant que je lui foute ma main dans la gueule, et TROUVE CE CHAT! On s'casse, ça pue.

ET EN AVAAAAAAAAAAAAAANT! Haut le bras, et BAM!


_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
200/200  (200/200)
Barre de Faim:
100/100  (100/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 1239
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Sam 7 Mar - 20:49
Le membre 'Ethan Murphy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Réussite' : 15
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Sam 7 Mar - 20:52
15 + 1 = 16. Qui dit mieux?

Mon dieu. Serais tu devenu un homme qui sait ce battre? Ethan, mon dieu! Dingue! Toujours est-il que c'est ce que j'appelle un "headshot" plutôt bien ordonné. Le bidule mort mais pas encore bien s'écroule comme une masse sur le bitume. On peut qualifier ton geste d' "héroïque" et d' "offrant une seconde de répit". C'est le moment de fuiiiiiiiiiiiiiir!

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
110/110  (110/110)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 32
Age : 22
Liens importants : Chronique des Temps Anciens

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Lun 13 Avr - 11:19
-"Raccompagne madame avant que je lui foute ma main..." et gnagnagna, nanani...

Wenceslas grognait devant cet ordre qu'on venait de lui donner et qu'il était pourtant en train de suivre à la lettre.

-M'en fous, je sais qui c'est qui méritera le premier rôle à la fin ! Nah !

Cette pensée fougueuse, le jeune homme l'avait formulée à l'intention de l'autre inconnu avec une détermination des plus fermes, et elle aurait sûrement eu l'effet escompté si Wenceslas ne marmonnait pas si bien dans sa barbe. Sa pique sonna d'un air des plus cools juste pour lui-même. C'était inutile mais ça faisait du bien, et comme ça le temps passait pendant qu'il accompagnait la vieille mégère chercher son chat. Jouant sur son brillant talent d'acteur (ou son absence d'autorité) le comique raté se faisait passer pour un chic type tout doux et avait surtout réussi à détourner la conversation pour se donner le beau rôle, calmant (à peine) la vieille dame.

-Mais euh, madame, on vous veut aucun mal, ce sont ces drôles de types qui sont dangereux ! Et puis, euh, il faut retrouver votre chat, lui aussi il est menacé par ces sales bêtes là ! Donc euh, c'est pas bien de rester ici, il faut s'en aller, et euh, trouver votre chat avant de vous mettre en sécurité !

Wenceslas était tellement convaincant qu'il avait l'air de se parler à lui-même, construisant peu-à-peu une argumentation pour s'auto-persuader de faire ce qu'il proposait. C'était tellement déroutant que ça avait l'art de faire oublier les soucis pendant quelques instants. Essayant de profiter de ce moment d'égarement généré dans l'esprit fatigué de la vieille dame, Wenceslas interrogea d'une voix dorée à la propriétaire du matou, tout en essayant de la faire avancer un peu loin des monstres, parce que quand même...

-Il ressemble à quoi votre chat ?

_________________
We... everyday smoke weed ! We... smoke weed everyday ! Weed everyday smoke weed, we... smoke weed everyday ! Smoke weed, we smoke weed eve-ry-day... everyweed. Smoke weed, everyday. Smoke. Weed... Everyday... ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: Quête 05 - Il faut sauver Gudule.   
Aujourd'hui à 2:52
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Il faut sauver le roliste Philippe...
» Il faut sauver le soldat Rheryn ! [PV Alford]TERMINE
» Il faut sauver le soldat Kylian [Skade, Cynoë, Fabius, Verith, Kylian]
» Il faut sauver le technomagos Ryan [Apo 3000 pts]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: Quêtes terminées / abandonnées-