Nous sommes en Octobre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !
Joyeuses fêtes à tous !
Tout le Staff vous souhaite de très joyeuses fêtes ! Manger comme des gros, buvez avec modération (hinhinhin) et faîtes des bisous à votre tante sexy pour nous ! <3

 [SEMAINE 1 – JOUR 4] Et merde. HELP !
Maximilian Carlton
Chef incontestée psychorigide
avatar
Survival Coins : 109
Age : 27
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESLiens & RPs

Fiche perso
Santé:
100/120  (100/120)
Faim:
45/100  (45/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

[SEMAINE 1 – JOUR 4] Et merde. HELP !   
Lun 30 Sep - 20:12
Et merde. HELP !


Max était dans la merde. Dans le genre de merde bien profonde qui vous faisait sentir mauvais pendant TRES longtemps.
La porte vibrait contre son épaule, le repoussant un peu plus à chaque choc. Et, de l’autre coté, un groupe de zombies affamés.

Suite à l’incident avec la jeune femme blonde, Maximilian était resté caché dans une chambre, barricadant la seule entré possible avec tout ce qu’il avait trouvé. Il avait ainsi tenu trois jours, mangeant les quelques bars de céréales qu’il avait récoltées avant de s’enfermer et ayant eu la chance de tomber dans ce qui était surement la seule chambre contenant un placard transformé en garde mangé.

Il était resté ainsi, à manger, à dormir et à réfléchir. De temps à autres des cris atroces retentissaient dans tout l’hôpital, lui glaçant le sang et le paralysant pendant de bonnes heures, ne voulant pas se faire remarquer.
Ce fut à l’aube du 4eme jour après le début de la quarantaine que Maximilian se décida à mettre le nez en dehors de sa chambre. Les vivres lui manquaient, et il était arrivé à une conclusion simple : il ne pouvait rester là indéfiniment. Les militaires n’étaient apparemment toujours pas intervenus, et il avait fini par penser qu’ils ne le feraient jamais. Son Destin était entre ses mains, comme disait l’expression.

Il avait donc dégagé l’entré de la chambre et avait ouvert doucement, sans bruit, la porte lui faisant face, la petite hache qu’il avait trouvée fermement tenue par sa main droite. Le couloir était vide, il s’y était donc faufilé, un peu stressé. Il n’avait jamais été le genre de personne à diriger et à organiser les évènements. Lui, ils suivaient quand ça lui plaisait ou se barrait faire autre chose dans le cas contraire.

Il ne savait donc pas vraiment ce qu’il était en train de chercher, d’espérer, lorsqu’il se retrouva nez-à-nez, ou presque, avec une dizaine de ses congénères décédés. En tous cas, ceux-ci le regardèrent bizarrement, le visage de Max se tordant en une horrible grimace, puis commencèrent à le courser dans l’hôpital.

Il était donc à présent coincé dans les soins palliatifs, à essayer de ne pas se faire dévorer par un sale groupe de sales zombies de merde, jurant de plus en plus à mesure que la pression s’intensifiant.

Avec de la chance, un mec sympa passerait dans le coin. Il espérait, en tous cas.

_________________


Dernière édition par Maximilian Carlton le Dim 6 Oct - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 1 – JOUR 4] Et merde. HELP !   
Dim 6 Oct - 12:49




quatrième jour de galère, tu commences à tourner en rond et l'appétit creuse plus sciemment ton estomac chaque jour et même si les recherches t'occupe une grande partie de la journée, tes réserves de drogues douces s'amoindrissent plus les heures passent, il ne te reste que deux solutions : t'enfermer dans la salle qui te sert de planque ou chercher de la compagnie et à vrai dire tu a bien besoin de voir de nouveaux visages car bien que la plupart des survivants peuplant l'hôpital se cache il t'arrive trop souvent de croiser les mêmes et tu n'a pas confiance, plus confiance, tu ne te laisse plus attendrir par la veuve et l'orphelin parce qu'ils ne te veulent plus de bien, ils ne t'en ont jamais voulu ; donc ce matin ou cet après midi, à vrai dire tu ne possède plus la notion du temps tu compte juste le nombre de fois où se lève le matin, tu as décidé de fouiller un autre secteur élargir tes horizons ne sera que mélioratif dans ton combat contre l'ennui. à force de t'ennuyer tu as fini par trouver de l'amusement dans le dépeçage de chair humaine et qui pourrait t'en vouloir ? personne, ils ne connaissent pas tes raisons, ta crainte du vide rongeant ton intérieur, tu marches dans le couloir sans vie qui ressemble aux milles autres que tu as déjà parcouru et devant toi, tu remarques un attroupement, tu les scrutes attentivement pour ne pas faire de boulette et te rend compte que ce sont des voraces, nonchalamment tu t'avances : le spectacle est navrant. collés à la porte, avides de viandes fraîches, ils ne font même pas attention à l'imposante porte leur bloquant le passage « hello gorgeous » tu ris, mesquine petite manœuvre, un des leurs t'a remarqué et titube jusqu'à tes pieds, tu enfonce ton double pieu dans son crâne. le bruit ameute les autres, tu retires prestement ton arme et coupe la jugulaire du deuxième, puis du troisième enfin le quatrième toujours accolé contre la porte devient ta dernière proie de la journée, du moins tu l'espère car ses salopes te prennent le peu de force qu'il te reste dans les bras tu marches jusque derrière le dernier vorace mais constate dans ta vision périphérique qu'une de tes victimes se relève et tend ses deux bras flasques dans ta direction, tu a l'impression de te retrouver dans une mauvaise série z ; tu te baisses lorsqu'il essaie d'attraper ton cou il vacille et tu le pousse à terre avant de lever le pied histoire d'écraser son immonde face mais tu te souviens que tu es toujours pied nu alors tu le retire puis tu t'accroupis et l'achève. enfin le dernier cannibale te repère et reporte son attention sur toi, tu n'a pas le temps de te relever qu'il se jette sur toi alors tu recules, tes pieds glissant sur le sang étendu autour de vous tu le repousse en les mettant sur ses épaules mais ses mâchoires claquent trop fréquemment, tu abandonnes l'idée et prenant ton arme à deux mains, le fait claquer au niveau de son nez qui se détache et tombe sur ton pantalon, tu pousses un cri qui devant l'air conquis du démon s'agitant devant toi devait l'exciter, plus nerveusement tu saisis une nouvelle fois ton arme et la plante entre ses deux yeux. une fois la dernière lueur éclairant ses derniers éteinte, tu laisse le cadavre s'affaisser entre tes jambes et te met à rire comme une enfant sur un manège, le dos courbé par ce fou rire, tu te laisse tomber en arrière
Revenir en haut Aller en bas
Maximilian Carlton
Chef incontestée psychorigide
avatar
Survival Coins : 109
Age : 27
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESLiens & RPs

Fiche perso
Santé:
100/120  (100/120)
Faim:
45/100  (45/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [SEMAINE 1 – JOUR 4] Et merde. HELP !   
Dim 6 Oct - 14:02
    Appuyé contre la porte depuis maintenant une bonne trentaine de minutes, Maximilian ne savait toujours pas comment il allait s’en sortir. Se maudissant tout bas, il menait un combat intérieur, une partie lui disant qu’il avait vraiment été con de sortir de sa cachette, et une autre lui indiquant que ce serait cool qu’elle la ferme, histoire qu’il puisse réfléchir à quelque chose d’un peu plus productif, comme par exemple se sortir de ce pétrin.
    La pièce dans laquelle il se trouvait ne comportait qu’une seule porte : celle contre laquelle il était appuyée. Et malheureusement pour lui, un groupe de zombies plus déchainés que des groupies en furie se trouvaient de l’autre coté. Une petite vitre en double vitrage lui permettait d’apercevoir les cranes chauves et mâchoires édentées. Tellement sympa.

    Tandis qu’il recommençait à se lamenter, Maximilian entendit toute une série de clong et autres bruits de coups de l’autre coté du bout de ferraille salutaire. Il regarda alors par la petite fenêtre, seule vue qu’il avait sur le monde, et aperçût une espèce de blonde décolorée se mettre à tailler les morts comme des arbustes de déco. Normal.
    Max resta quelques instants les yeux exorbités à regarder la jeune femme tailler dans le vif, quand il se rendit compte qu’un peu d’aide serait peut-être... Le bienvenu ? Surtout si l’on prenait en compte le fait qu’elle était LA chance qu’il avait attendue.

    Ingénu, et idéaliste, Max n’hésita pas à ouvrir la porte, faisant basculer quelques corps morbides, qu’il cogna violemment avec sa petite hache en esquissant des grimaces de dégout. Il se fit à nouveau aspergé de sang et de cervelle, tout en se disant qu’il venait de nouveau de dégueulasser une chemise, alors qu’il avait réussi à en changer après ses premières aventures... Trop cool.

    La blondinette acheva le dernier zombie, qui lui tomba dessus. Max la regarda de loin un petit moment, puis sursauta lorsqu’elle explosa de rire. Un petit sourire naquit sur son visage, n’étant pas sur d’être capable de rire aussi franchement à l’heure actuelle.
    Du pied, il repoussa la bête reposant légèrement sur la jeune femme et lui tendit la main, pour l’aider à se relever.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Re: [SEMAINE 1 – JOUR 4] Et merde. HELP !   
Mer 16 Oct - 14:43



puis soudain une chevelure frisée fait son apparition, tu l'inspecte rapidement en faisant le trie dans ton esprit : apparemment sa démarche souple et son manque de lividité t'indique son authenticité d'humain, rassurée lorsqu'il te tend gentiment la main tu le regarde droit dans les yeux tout de même et tu constates que ces grands yeux sont seulement bleus; tu décides alors de te relever, ignorant la main tendu par le jeune homme pour insister sur le fait que tu te débrouilles toute seule, tu époussettes tes vêtements poussiéreux et collants et par ramasser ton arme qui traînait vers la porte autrefois fermée maintenant ouverte, tu l'essuie allégrement dans ce qui reste de ton pantalon et finis par fixer le garçon « ne me remercie pas pour ça » dis-tu modestement en montrant de tes mains l'étendue de la boucherie, puis tu reprends « comment ça se fait qu'un beau garçon comme ça n'ait pas encore été violé dans les méandres de ce misérable hôpital après ces quatre jours d'enfer ? » et tu dis que très certainement c'est toi la prédestinée pour ce viol, un si joli minois dans un décor aussi glauque, c'était du gâchis ou une ébauche de film porno dans tous les cas t'en a complètement rien à foutre, en fait depuis que tu avais émergé de ton lieu secret et que tes yeux s'étaient ouvert le manque avait surgit dans ton esprit et surtout partout à l'intérieur de ton corps et malgré les quelques moments de lucidité où tu arrivais à assembler deux trois idées essentielles pour ta survie la plupart du temps tu étais concentrée sur les fourmillements au bout de tes membres et voilà que ça te reprend, tu clignes des yeux mais essais de faire bonne figure devant le garçon : peut-être avait-il quelque chose pour toi mais sa tête de premier de la classe ne t'indiquait pas vraiment le chemin des pilules magiques
Revenir en haut Aller en bas
Survival Coins : 1306
Age : 38

Fiche perso
Santé:
200/200  (200/200)
Faim:
100/100  (100/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [SEMAINE 1 – JOUR 4] Et merde. HELP !   
Mer 16 Oct - 15:12
OH OH...
Il semblerait bien que la belle Lux soit mal en point? Des doigts tremblants, une tendance à la violence.. Pas bon tout ça ! Sa dépendance lui coute quelques points de santé... -10 !
Revenir en haut Aller en bas
Maximilian Carlton
Chef incontestée psychorigide
avatar
Survival Coins : 109
Age : 27
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESLiens & RPs

Fiche perso
Santé:
100/120  (100/120)
Faim:
45/100  (45/100)
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [SEMAINE 1 – JOUR 4] Et merde. HELP !   
Mer 23 Oct - 20:17
    La jeune fille blonde ignora la main de Maximilian ne lui accordant guère plus d’attention que si elle avait été un bout de paille jeté négligemment dans le coin d’une pièce.
    Elle se releva tranquillement, s’épousseta tant bien que mal (surtout mal), et essuya l’outil du massacre. Car il n’y avait pas d’autres mot. Cette fille maigrelette les avait décimé, sans l’ombre d’un doute. Elle ne semblait même pas effrayée.
    D’un geste beaucoup trop familier, le jeune homme ébouriffa encore un peu plus ses cheveux rouges et collants de sang, tout en observant le carnage. Les corps avaient été martelés sauvagement, les boyaux étaient éparpillés et la jeune fille semblait ne rien avoir. Il l’écouta d’un oreille distraite, ne sachant que penser de tout cela.

    « Euuuh ouais, merci beaucoup ! »

    Décontenancé, il n’en restait pas moins reconnaissant envers cette jeune fille qui venait de le sortir d’un beau pétrin. Un sourire contrit sur le visage, sa main bascula vers l’arrière de son crane qu’il se frotta, gêné.

    « J’étais dans un sacré pétrin ! »

    « comment ça se fait qu'un beau garçon comme ça n'ait pas encore été violé dans les méandres de ce misérable hôpital après ces quatre jours d'enfer ? »

    « ... »

    Max ouvrit de grands yeux, décontenancé. Allons bon. Il savait qu’il avait un certain charme et ce n’était pas toujours lui qui usait de son humour massacrant pour conquérir les minettes. Bien au contraire.

    Mais c’était bien la première fois qu’on parlait de le violer. Et vu le physique avantageux de la blonde, présentement dissimulé sous une couche de crasse et de sang, il n’y aurait pas vraiment lieu de parler de viol. Mais, passons.
    Il resta quelques instants le bras en l’air, son geste de grattage suspendu, les yeux ronds. Avant de se reprendre. Il haussa les épaules, désinvolte.

    « Je suppose que la mode masculine par ici se veut plus... » Il jeta un œil à l’un des cadavres avant de reposer son regard sur sa sauveuse. « Sanglante ? Nauséabonde ? » Il ponctua sa blague d’une grimace. « Ouais nan, c’est vraiment pas mon truc ! »

    Un petit silence flotta ensuite. Joli flop... La jeune file semblait fatiguée, harassée. Tout comme la plupart des personnes se trouvant dans l’hopital.

    « T’as une idée de ce qui se passe ? J’suis resté un peu... Isolé ces derniers temps et... Bon. On en sait plus sur ce beau bordel ?
    ...
    Heu, ça va ?! »


    Elle tremblait très légèrement au niveau des mains et elle semblait prête à s’évanouir. D’instinct, Maximilian s’avança d’un pas vers elle, prêt à la rattraper s'il y avait besoin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: [SEMAINE 1 – JOUR 4] Et merde. HELP !   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [semaine 1 ~ Jour 3] Trois mecs et une meuf. Sans oublier le Clebs...
» 298 - Lune 11 - Semaine 4 - Jour 3 - PORTES DE LA LUNE
» 298 - Lune 13 - Semaine 3 - Jour 1 - LYS
» 298 - Lune 11 - Semaine 4 - Jour 2 - WINTERFELL
» 298 - Lune 11 - Semaine 4 - Jour 2 - WINTERFELL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: RP terminés / abandonnés :: S1-