Nous sommes en Septembre 2025 !
Pour plus d'information quant à la chronologie, c'est par ici que ça se passe !
Gagner des SC
Pensez que vous pouvez gagner des SC en votant sur les top sites (liens ci-dessous) ou en ramenant des gens !
JE VEUX DU FRIC !

 “ I learnt to not grow up. ”
Invité
Invité


“ I learnt to not grow up. ”   
Mer 14 Oct - 20:29
‘Scar’ Lindström
(feat. Hailee Steinfeld)


Le personnage



Prénom : Scarlet
Nom : Lindström
Surnom : Scar
Sexe : Féminin
Taille : 166 cm
Poids : 52 kg
Âge & DOB : 18 ans & 21/11
Nationalité : Suédoise
Métier / Etudes : Étudiante en sciences
Orientation sexuelle : Trop jeune pour y penser.
Statut social : Célibataire.
Ambition : Régresser.

Son caractère


« Douce hortensia, précieuse elle se montra. Rejetée, incomprise, il en fut ainsi tout au long de sa vie. Alors elle referma ses pétales d’améthyste, laissant le soleil éclairer son dos seulement. Mystérieuse l’hortensia devint, ne s’ouvrant qu’à la tombée de la nuit quand le monde s’évanouit. Elle sentit la haine envers ce monde injuste enflammer ses feuilles. Tâchée de gouttes sales et rougeâtres, elle cessa de se battre contre ces ombres imaginatives. On la pensait fanée, désolée mais la douce hortensia abandonnait simplement sa robe de pourpre pour le manteau d’épines de ses cousines orties. »

Désormais ils avaient une raison de me détester.

« Je n’étais pas prête à ça. Maintenant que j’y pense je n’ai jamais été prête à un quelconque évènement, même ma naissance je ne l’ai pas vu venir. J’en ai assez d’entendre ces mêmes phrases à répétitions ‘tu as changé mon cœur, que t’arrives-t-il ?’, bien sûr que j’ai changé ! Qui ne changerait pas en voyant les trois quart de l’humanité se faire déchiqueter à coups de molaires ? Même les morts changent maintenant, et c’est le cas de le dire. Violente et bête, voilà comment on me voit désormais. Je frappe, tabasse, détruis tout ce qui passe devant mes yeux. Je sais pas vraiment ce qui m’a rendu comme ça, la peur de sentir leur mâchoire décomposée m’arracher un bout de chair ou de perdre simplement la raison. Où suis-je déjà devenue tarée ? Faut que j’arrête de fumer cette merde. Mais en même temps la drogue reste mon unique échappatoire, ces trips colorées qui m’embarquent dans un monde meilleur. Ma tante deviendrait folle si elle me voyait dans cet état. Couverte de boue, cheveux emmêlés, vêtements déchirés et sourire ensanglanté. Jeune adolescente dépravée, moquée et reniée. Mais tout ça ne compte plus. Devrais-je en être heureuse ?

Pas compréhensive et encore moins ouverte d’esprit, je ne suis qu’un coffre dont on a perdu la clé. Et ça en fait rire certain tandis que d’autre en pleure. J’aimerai me considérer comme une personne normale, vous savez dire que je suis gentille, généreuse et douce mais non. J’ai cette chose qui me grignote lentement. Et ça me rappelle cette vieille histoire que grand-mère me racontait, peut-être que je vais terminer comme ce loup ; le bide ouvert avec mes tripes se répandant sur le sol. Je ne mérite pas une mort aussi simple, y a des choses qui pardonnent pas, ces choses particulièrement. J’ai pris plaisir à les regarder se faire écraser par cette vague noire, entendre leurs cris résonner dans tous ces couloirs, sentir cette odeur métallique inonder mes narines. Quelque chose a changé.

Le regard vicieux mais pas tellement calculateur, j’aimerai pouvoir dire que je suis une personne intelligente mais je crois bien que la came me tue les neurones ou bien est-ce cette odeur de mort qui m’endort ? Mesquin mélange entre le Petit Poucet et Aladin, je dérobe, pille et arrache ce que j’aime tout en laissant une trace de mon passage. Des pendus. Se balançant au gré du vent. Voilà que je perds la raison, sans objectif, sans maison. J’erre comme ces choses, ces mères au visage dégoulinant de chair, ces enfants couvert de purulent et ces gens affamés de sang. Le cœur vide de groupe, de bande, de famille. Seule solitaire, j’erre. Encore et encore. A croire que j’attends simplement une mort quelconque. J’ai peur et j’ai froid. J’ai faim et j’ai la rage. Je crois que je me suis paumée. »
Son physique


Entourée de quatre murs, seule et pourtant accompagnée de cet horrible personnage au sourire distordu. Immense et beau miroir, toi qui me montre qui je suis vraiment… Vas te faire foutre. Le poing serré, prêt à s’écraser contre ce rassemblement de verre poisseux. J’observe silencieusement avec le cœur hurlant. Cette chose semble me narguer. « Regarde, regarde comme tu es laide et répugnante. » Ces cheveux sombres s’enroulant autour de mon cou comme le ferait la corde d’une potence. Ces yeux soulignés par de profondes cernes. Cette bouche séchée par la vie. Cette peau aussi dure que celle d’un reptile. Ces joues creusées par la faim. Plus rien et rien n’avait jamais été beau en moi.

Une balafre sur la joue, une vieille cicatrice d’enfance sur le ventre et des genoux esquintés. Des formes féminines aussi importantes que ma popularité auprès des gens ; le néant. J’ai toujours été considéré comme le vilain petit canard de la famille, l’enfant perdu qui ne voulait pas grandir mais qu’importe, je ne leur en voulais pas et puis j’étais même d’accord avec eux ! J’ai jamais été accepté parmi les cheerleaders, tout simplement parce que mon nez leur plaisait pas. Légèrement retroussé, trop à leur goût sûrement mais il m’a valu le super surnom de « Piggy la cochonne ». Charmant. Je ne suis ni grande ni très mince, j’ai pas un ventre plat et mes muscles ne sont pas aussi fermes qu’on le voudrait. Bref, plus guimauve que carambar.

Des yeux horriblement vides d’âme, faisant paraitre le charbon pour du diamant, une noirceur malsaine semble y habiter. J’aimerai ne plus la voir, devenir aveugle serait la solution ? Des vêtements déchirés, arrachés, il ne reste plus grand-chose de la tenue d’origine. Un peu comme la représentation de cette adolescente prénommée Scar, éparpillant des morceaux d’elle-même au fil des jours. Se faisant déchiqueter tendrement par ces mains moisies.
Ses compétences


Si je devais me trouver un talent ce serait sûrement ma facilité à faire pousser des herbes « exotiques » et ma capacité à créer de la drogue avec quelques médicaments. Je pense aussi être capable de faire des feux d’artifices si jamais j’ai le cœur à la fête ou si je veux brûler un camp de survivant ça peut toujours servir. Quelques notions de géologie mais l’étude des séismes ne sert plus à grand-chose maintenant, tout ce qui compte c’est sauver notre cul.
 

Je me démerde pas mal avec un couteau et quelques morceaux de bois, mon oncle bûcheron m’a pas mal enseigné le bricolage ainsi que le maniement de la hache – à la suédoise s’il vous plait. J’ai jamais touché à une arme à feu et puis c’est beaucoup trop risqué d’utiliser ça contre des bordels à l’ouïe surdéveloppée. Je préfère les armes blanches ou encore la fuite qui est pas mal non plus. Mais le domaine dans lequel j’excelle c’est bien le vol. Oui, beaucoup me considèreraient comme une lâche mais tout le monde fait des choses pour survivre.

Avant l'épidémie


« J’ai pas vécu une vie spécialement intéressante avant le début de ce merdier. Une fille banale dans une famille banale vivant dans une ville banale dans un monde banal. Vous vous emmerdez déjà ? Bein ça vient tout juste de commencer. Née un 21 novembre alors que la neige pesait sur notre toit, mes parents m’ont toujours vu comme un cadeau de Noël reçu en avance. Je me voyais plus comme un cadeau piégé. Quatorze ans plus tard j’ai pus faire la connaissance de mon petit frère, Peter. Gentil, attentionné, doux, intelligent. Tout mon contraire mais on se complétait et en peu de temps on est devenu des inséparables. Avec lui, je parvenais à respirer, à rire, à voir le monde sous un autre angle. Ce petit frère avait remplacé toutes mes drogues. Mieux que n’importe quelle morphine il arrivait à calmer ces maux insupportables qui tambourinaient dans mon cœur.
Déjà à l’époque on me voyait comme une personne différente, un peu à côté de la plaque on va dire. Vers mes douze ans j’ai commencé à consulter un psychologue, d’abord diagnostiquée dépressive, j’ai vu les maladies mentales se rajouter peu à peu à mon dossier. Insomniaque, pyromane, bipolaire, mythomane… Les gens me voyaient donc comme une folle dingue que ce soit au lycée, dans les rues de ma petite ville de Henderson et même au sein de ma propre famille.
J’avais déjà vécu une enfance compliquée, moquée à l’école à cause d’un physique peu avantageux, mise à l’écart à cause d’un accent très marqué. Disons que les choses ont été difficiles dès le début mais je n’y prêtais pas vraiment attention du moins jusqu’à ce que j’arrive en fin de collège. Les provocations ont commencées à devenir de plus en plus dures à supporter, allant même jusqu’à l’harcèlement physique. Je crois que c’est à ce moment là que je me suis réfugié dans la drogue, une sorte de cocon me protégeant de toutes ces conneries. J’ai rejoins des groupes de camés, je suis tombée dans l’échec scolaire le plus total par flemme d’être normale.
Bizarrement, j’ai arrêté d’être harcelé. Oui, ces gens ont commencé à avoir peur de cette fille flippante que j’étais devenue. Ils craignaient ce mascara dégoulinant, cette bouche noire, ces vêtements trop larges et ces marques de piqures. La drogue m’avait changé, mais pas dans le bon sens. Devenant de plus en plus animale, j’arrêtais parfois de penser et me laissais emporter par toute cette rage qui me rongeait les boyaux. J’ai jamais été très gentille en réalité.
Puis y a eu la faillite de ma famille, mes parents tenaient un restaurant mais manque de chance la concurrence était rude et c’est clair qu’ils étaient pas prêts à voir leur établissement prendre feu juste à cause d’une rivalité entre restaurateurs. En à peine quelques semaines on s’est retrouvé endettés jusqu’au cou, nos parents nous alors envoyé en Suède chez notre oncle bûcheron. Peter passait ses journées à poursuivre les écureuils et les élans tandis que j’aidais à couper le bois. Je dois dire que je suis bien contente d’avoir pus m’endurcir là-bas, maintenant les haches paraissent aussi légères qu’un couteau de cuisine. Tonton m’a apprit plein de trucs utiles, comme la traque d’animaux sauvages ou encore comment dépecer un lapin. Qui aurait cru que toutes ces astuces de survie me serviraient un jour ?
Je pense que cette année passée dans les forêts suédoises a été la meilleure de ma vie, je pouvais enfin être moi-même avec ma véritable famille. Mais toutes choses ont une fin. Quand des rumeurs de cannibalisme ont commencé à se faire entendre en Californie, nos parents nous ont aussitôt réclamé près d’eux. Allez savoir pourquoi ils nous ont embarqués dans ce merdier. On a donc sauté dans le premier avion pour les Etats-Unis. Le retour à la maison avait été brutal, et c’est le cas de le dire. »
Après l'épidémie


« Que dire de cette putain d’apocalypse ? Premier pas sur le sol américain et les alarmes de l’aéroport se sont déclenchées. En peu de temps ce fut la panique totale. On a d’abord pensé à un incendie mais les flaques rougeâtres se créant sur le sol nous ont vite contredites. Sans vraiment réfléchir j’ai abandonnée nos valises à côté de l’avion et j’ai pris Peter dans mes bras, trop petit pour comprendre le danger de la situation. Il avait que quatre ans quand ça a débuté à envahir tout le pays.
J’étais parvenue à me frayer un chemin parmi la foule hurlante mais je me suis rendue compte que c’était une assez mauvaise idée, surtout quand des macchabés y reviennent à la vie. On a donc contourné cette marée de gens jusqu’à atteindre le parking. Par chance, nos parents étaient déjà là. Mais pas dans l’état qu’on l’aurait souhaité. Maman s’était faite mordre en voulant protéger Papa qui lui avait déjà rejoint l’autre monde. J’imagine même pas quel coup ça a du faire à Peter de voir son père étalé par terre avec la cervelle se répandant sur le béton. Maman était en larmes et pétrifiée par ce qu’elle venait de faire. Personne n’aurait jamais pensé qu’une telle horreur puisse se produire un jour mais j’avais déjà vu pire dans mes trips étranges donc je parvenais quand même à tenir le coup.
On a balancé le corps de Papa à l’arrière du pick-up et j’ai pris le volant en voyant l’incapacité de Maman à conduire. Sans vraiment savoir pourquoi j’ai roulé jusqu’à un supermarché, peut-être qu’au fond je savais déjà comment ça allait se finir. Armée d’un fusil de chasse, j’ai rempli le caddie autant que possible de toutes sortes de boîtes de conserve et de bouteilles d’eau. Visiblement je n’étais pas la seule à avoir laissé son instinct de survie prendre le dessus. Même les agents de sécurité avaient abandonnés leur poste pour s’emparer de quelques fournitures.
Peut-être que je n’avais pas été assez rapide ou que c’était ma punition pour n’avoir rien ressentie à la mort de mon père mais de retour au pick-up tout ce que je vis fut des vitres tâchées de sang et dégoulinantes de chair. Les cris aigus s’échappant du véhicule mélangés aux grognements rauques de ce qu’était devenu ma mère me firent perdre le peu de courage qu’il me restait. Et jusqu’à aujourd’hui, l’image de sa petite main ensanglantée s’appuyant contre la vitre ne cesse de me hanter. Je n’ai même pas eu la force d’apaiser ses souffrances comme il apaisait les miennes. Misérable sœur.
J’ai commencé à me dire que c’était qu’un rêve, que j’avais dus m’injecter une merde sans le savoir mais non l’odeur ferreuse émanant du pick-up ne cessait de me dire que tout était réel. J’ai donc volé une voiture, chargé le coffre de conserves et pris la route vers l’Ouest, synonyme de l’espoir. J’ai suivis la 15 avant de m’engager sur la 5, une semaine de route avant de parvenir à cette magnifique ville qu’est Oakland, origine de toutes mes emmerdes. J’ai dus abandonner mon vieux 4x4 à environ sept kilomètres de la ville, manque d’essence. La première chose que j’ai compris en arrivant ici, c’était que je m’étais mise encore plus dans la merde au vu du nombre impressionnant d’enfoirés qui déambulaient dans les rues. Désormais il ne me reste plus qu’à trouver comment quitter cet enfer. »



banana

En bref

Prénom : Banane  albino
Age / DOB : 20 juillet
Sexe : Chica
Pays : France
Skype : Nope
Fréquence de connexions : 2 - 3 fois dans la semaine durant les cours. Et tous les jours pendant les vacances !
Où as-tu connu le forum ? : Grâce à une pub vue je sais plus où...
Quelles sont tes attentes vis-à-vis de MNSD ? M'amuser pardi !
Des questions ? Pas pour l'instant sir !


Pour mieux se connaitre

Film(s) favori(s) : 21 Jump Street, World War Z, Le Labyrinthe, Warm Bodies...
Livre(s) favori(s) : Imposteur.
Musique(s) favorite(s) : Beaucoup trop .
Plat(s) favori(s) : La nourriture de maman  
Série(s) favorite(s) : (Fear) The Walking Dead, Z Nation, iZombie, Defiance...
Le mot de la fin : Mes excuses en avance pour le temps que je vais mettre à faire ma fiche ! Je reprend tout juste les rp's donc faut que je retrouve le rythme



Dernière édition par Scar Lindström le Sam 24 Oct - 21:00, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
95/100  (95/100)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 445
Liens importants :
PRÉSENTATION
COMPÉTENCES
INVENTAIRE
FICHE DE LIENS
FICHE DE RP


Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Mer 14 Oct - 20:31
Bienvenue à toi et bon courage pour la suite de ta fiche !

_________________

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
58/105  (58/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 67
Age : 21
Liens importants : La fiche
Les liens
Les rps
Les compétences
L'inventaire


Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Jeu 15 Oct - 0:14
Bieeeenvenue chez les fous demoiselle ! Et bon courage pour ta reprise du rp

_________________
WE COULD BE HEROES 
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 83
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Jeu 15 Oct - 8:05
BIENVENUUUUUUUE

Si jamais tu as une quelconque difficulté ou si tu sens que tu prend du retard, hésite surtout pas à nous MP, nous harceler, nous séquestrer !
Bon courage Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/105  (70/105)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 69
Age : 22
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Jeu 15 Oct - 13:54
BIENVENUE !!!!!!!!!!!
IMPATIENTE DE VOIR TA FIIIIIICHE !
J'AIME LES MAJUSCULES .

BREF VOILÀ. rejoinslesBatsonestlesmeilleurs
.

_________________
#0000cc

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Jeu 15 Oct - 20:12
MERCIIIIII
Merci, merci pour tout vos messages trop meugnon  
La Scar se construit peu à peu mais ça avance ~
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
35/110  (35/110)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 38
Age : 22
Liens importants :

Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Ven 16 Oct - 22:40
IIIIIIH BIENVENUUUUUE SCAAAAAAAAAAAAAAAAR

ON EST PRÊTS POUR LA MORT DU ROI LIRE TA FICHE JE SURKIFFE TON DEBUT

ET OUI MOI AUSSI J'AIME LES MAJUSCULES OK      

ps : pas de soucis pour le Rp ! Si tu as besoin d'une quelconque aide, tu peux invoquer le staff, même sans raison valable, parce que c'est rigolo de faire des cercles sataniques avec des bougies qui sentent la vanille. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 83
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Sam 17 Oct - 10:12
Bien sur, avec un rite satanique, tu ne peux invoquer que Lex, parce que c'est lui le gros méchant rouge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Dim 18 Oct - 15:45
MERCI !
Je testerai ce rite à halloween !

Et j'en profite pour dire que j'ai enfin terminé cette fichette ! Désolée pour le temps passé dessus !
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
35/110  (35/110)
Barre de Faim:
30/100  (30/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 38
Age : 22
Liens importants :

Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Dim 18 Oct - 20:39
Hinhin Si tu cherches à m'invoquer en particulier tu devrais essayer avec des bougies qui sentent le chocolat, tu multiplies tes chances de réussite au moins par 10 !! Et t'en fais pas pour ta fiche, tu as pas mis tant de temps que ça ! Laughing

Te voici validée !

Les petits steak hachés~
Bravo, tu es un petit steak haché ! Oui ces petits citoyens inconscients qui se baladent encore en solitaire et qui espèrent s'en tirer vivants. Hum... On me dit à la régie qu'il s'agit en réalité des Solitaires. Ouais bon, c'est pareil. Je t'invite donc à te renseigner rapidement sur les groupes déjà existants par ici (Les tapas grillées, les renards masqués, les bat people ou la Heaven's crew) si tu souhaites te faire des amis dans cette galère. Mais libre à toi de persévérer dans la voie du solitaire mystérieux à la "je-suis-une-légende", tu garderas donc cette moche couleur des solitaires...

La première arme que tu trouveras en Rp (tu la trouves où tu veux et quand tu veux) sera ... une clé à molette.

Tu as donc à ton inventaire :
- 3 unité de nourriture
- 0 unités de médicament


Félicitations ! Maintenant, tu peux RP, flooder et faire touuut ce que tu veux (ou presque) ! Mais n'oublie pas de faire recenser ton avatar et de faire les demande pour créer son inventaire et sa fiche de compétence (n'oublie pas, c'est important :B) ! Il est également possible de créer une fiche de relation / de RP ou un journal intime dans le repère des Survivants. Tu peux également créer des scenarii ou trouver des partenaires de RP ! De plus, si jamais tu as encore des difficultés à t'intégrer, à trouver avec qui RP ou des questions, surtout CONTACTE LE STAFF ! Nous sommes là pour ça Wink
ENJOY !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Dim 18 Oct - 23:58
Oooh, t'as des goûts en matière de bougie toi !

Héhé, une clé à mollette, ça, ça me plaît !    Je vais démonter la gueule de plein de zombiches avec ça moi !  

EN TOUT CAS MERCIIIII POUR CETTE RAPIDE VALIDATION 
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
55/120  (55/120)
Barre de Faim:
45/100  (45/100)
Réputation: 0 ; T'es qui toi ?
Survival Coins : 273
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Lun 19 Oct - 0:48
Ben wé faut pas déconner avec le tout-puissant koua

XDD ! J'avoue j'ai été sympa ! Shocked Le passage où elle voit son petit frère se faire miam-miamer par sa maman m'a tellement briser le coeur avec sa petite main étout que j'ai fini par compatir. Alors qu'à la base je voulais me venger parce que Josh il a RIEN EU lui. Même pas une paille Macdo. Evil or Very Mad Mais c'est pas grave, enjoy ton arme de malade, je vais aller me venger sur Fin, lui il le mérite en plus.

Si tu as la moindre question sur le fonctionnement du forum ou si tu ne trouves pas de partenaire de RP, n'hésite pas à contacter le staff ! ET DE RIEN, LES VALIDATIONS NOCTURNES C'EST MA SPECIALITE AHAH

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
100/120  (100/120)
Barre de Faim:
35/100  (35/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 83
Age : 26
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RP

Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Lun 19 Oct - 17:40
Félicitations pour ta validation ! Very Happy
Et comme l'a dit Lex, t'as franchement été rapide et ta fiche est cool, donc t'inquiètes pas Wink

Si t'as un quelconque problème, encore une fois, n'hésite pas o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Mar 20 Oct - 11:00
C'est clair qu'elle est horrible cette scène ! En plus à la base je voulais lui donner une mort plus 'soft' au petit Peter mais le destin en a décidé autrement !
Mais ton Josh il a suivi une formation militaire aussi ! Juste avec ses gros doigts il peut briser des zombies !

Merci Max ! J'ai fais de mon mieux pour être 'rapide' même si je suis pas trop fière de la fin qu'est bâclée comparé au début où j'avais tenté de la jouer poétique !
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Barre de Santé:
70/120  (70/120)
Barre de Faim:
20/100  (20/100)
Réputation: 0
Survival Coins : 118
Liens importants : PRESENTATIONFICHE DE COMPETENCESINVENTAIREFICHE DE LIENSFICHE DE RPJOURNAL

Voir le profil de l'utilisateur

Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Sam 24 Oct - 15:54
Bienvenue

J'aime beaucoup le personnage et ta fiche est vraiment chouette (surtout le début poétique, justement haha).

Amuse toi bien parmi nous Very Happy

_________________
« & it hurts to know that you belong here, yeah.
No one to call. Everybody to fear.
Your tragic fate is looking so clear.
It's your fuckin' nightmare. »
A7X
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: “ I learnt to not grow up. ”   
Aujourd'hui à 21:15
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Great men are not born great, they grow great . . .
» hwang sline ▬ I can grow and become your hero
» Let me grow up - El'
» You grow, you grow like tornado. { Luce & William [X]
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe not so Dead :: Présentations-